Michel Catala

  • Le colloque Frontières oubliées, frontières retrouvées, marches et limites anciennes en France et en Europe s'est tenu à Châteaubriant, du 30 septembre au 2 octobre 2010, à l'initiative de l'université de Nantes et du conseil général de Loire-Atlantique. Il a traité des métamorphoses et de la perception de certaines frontières anciennement délaissées, mais qui ont pu renaître ou renaissent sous des formes nouvelles sur tout le continent européen. Le choix a été fait d'aborder le phénomène dans la longue durée et de privilégier une approche pluridisciplinaire en invitant historiens, historiens de l'art, archéologues, géographes, ethnologues, architectes et sociologues. Trente contributions ont ainsi été réunies qui offrent un large panorama allant de la frontière bretonne à la Silésie et à la Catalogne, et traversant les millénaires, depuis le Mésolithique jusqu'au Mur de Berlin. Regroupées en trois chapitres elles abordent successivement les marges de la Bretagne, puis la conception et la construction de la frontière, enfin les frontières aujourd'hui retrouvées. Toutes ont été l'occasion de révéler et de mettre en perspective la fabrique de phénomènes de résurgence, de mémoire ou de résistance dans certaines zones de frontière, observables via les filtres militaires, politiques, culturels ou religieux.

  • Impréparation face aux vraies attentes des décideurs, manque de conviction, défaut d'objectivité par rapport à son parcours...

    Autant de raisons qui peuvent pousser les recruteurs des métiers de l'industrie et de l'agroalimentaire à rejeter une candidature, pourtant jugée pertinente "sur le papier".

    L'enjeu est clair : convaincre, s'exprimer lucidement sur ses expériences professionnelles et personnelles, et considérer l'employeur comme le partenaire d'un futur projet commun.

    À l'appui de milliers d'entretiens vécus du côté "consultant en recrutement" dans tous les métiers du secteur secondaire, l'auteur est parvenu à un constat édifiant : de nombreux candidats échouent car ils ignorent ce que l'on attend d'eux pendant l'entretien !

    Dans un contexte de mondialisation, l'auteur propose au candidat des réflexions et des conseils pour se donner toutes les chances de passer du statut de postulant à celui de recruté !

  • Dans ce volume sont présentés cinq pays, attachés différemment à une tradition démocratique en 1918 et qui, en 1989, semblent converger vers un modèle à la fois comparable par certaines institutions, et différent par la pratique liée à des cultures et surtout à des histoires récentes originales. La république fédérale américaine et la monarchie britannique puisent à une source commune, et pourtant elles changent de façon différente : le président américain n'a cessé de renforcer son pouvoir pour affronter et la crise des années Trente, celle de la guerre mondiale et surtout celle longue de la guerre froide. En Grande-Bretagne, les responsabilités du Premier ministre et de sa majorité n'ont cessé de se renforcer. En Espagne, un premier essai a échoué dans les années Trente sans doute parce que la culture politique n'avait pas encore intégré la notion d'État, à la différence de l'évolution qui suivit la fin de la dictature, la « transition ». En Italie, la monarchie de Savoie n'avait pu enraciner une vraie démocratie à cause du refus électoral des Catholiques et de l'hétérogénéité sociale, culturelle et économique du pays, dont l'unité était trop récente. En 1946, l'expérience a réussi, non à cause de l'élimination de la monarchie, mais par la constitution de quelques grands partis bien identifiés, de la possibilité d'unifier le pays par la langue contre les dialectes, par les medias, par une politique économique. En Allemagne, la république de Weimar est une expérience discutée, inachevée, dont un historien ne peut prédire quelle eût été son évolution. En 1947, le modèle démocratique a été imposé par les Américains, sous une forme fédérale, à cause de la guerre froide, et dans la partie de l'Allemagne historique qui pouvait, sans doute, en faire l'expérience le plus efficacement.

empty