Michel Hanus


  • Des livres pratiques de questions/réponses qui abordent simplement tous les aspects d'un sujet délicat, sans tabou ni pathos.

    -

    Face à la mort ou à la maladie d'un proche, d'un grand-père ou d'une grand-mère, de l'autre parent, d'un enfant dans la famille, les parents se retrouvent face à leur propre peine, face à un séisme à surmonter mais aussi face à leur enfant à consoler, à épauler.Se posent alors des questions à la fois essentielles et très concrètes : dois-je parler à mon enfant de la mort prochaine de quelqu'un qui est malade, le préparer ? Qu'est-ce que mon enfant, à 3 ans, comprend de la mort ? Faut-il l'associer aux funérailles ? Comment déceler des signes d'angoisse chez mon enfant ?Pour aider les parents à traverser cette épreuve avec leur enfant, des réponses simples, sans tabou ni pathos, accessibles et adaptées à l'âge de l'enfant.

  • Le deuil est l'une des expériences les plus douloureuses que chacun peut affronter au cours de son existence. C'est également l'un des thèmes les plus tabous de nos sociétés occidentales, malgré l'engouement actuel que l'on observe, notamment aux États-Unis, pour tout ce qui a trait à la mort. Pour l'individu, la perte introduit un facteur de déséquilibre qui peut donner lieu à des souffrances physiques. C'est pourquoi la prévention de ces complications chez les personnes à risque ou les sujets fragiles (comme les enfants) relève d'un devoir de solidarité sociale. Michel Hanus et Marie-Frédérique Bacqué insistent sur les nouvelles approches psychologiques et sociales du deuil, qui s'ajoutent au recours traditionnel aux professionnels.

  • Cette monographie réunit des textes déjà publiés dans la revue Adolescence, dans des numéros aujourd'hui épuisés. Les questions de la dépression et de la dépressivité y sont débattues avec, pour point de visée, la description d'un cadre psychothérapique adapté. L'approche est résolument psychanalytique.

empty