Michel Parisse

  • L'histoire de l'Allemagne se confond en grande partie avec celle du saint Empire romain germanique : elle forgea une nation, un État, une civilisation qui lui sont propres. Puis, le rôle de l'empereur s'effaça et les villes contribuèrent à la naissance d'une vie et d'une culture qui s'ajoutèrent à celles de l'Église et de l'aristocratie impériales.
    Pour relater ces siècles brillants, le regard s'est porté essentiellement sur trois grandes phases : celle que domine l'Église au temps des Ottoniens et des Saliens, celle de l'apogée aristocratique sous les Staufen, enfin celle de la civilisation urbaine en prélude à la Renaissance et à la Réforme.
    Sommaire
    I. Le temps des Francs (400-918)
    II. Ottoniens et Saliens (919-1125)
    III. Le temps des Staufen (XIIe- XIIIe siècle)
    IV. La civilisation allemande de la fin du Moyen Âge (1273-1510)

  • Les études publiées dans ce volume ont été réalisées à l'occasion de la venue à Nancy de la Conférence nationale des Académies des Sciences, Lettres et Arts sous l'égide de l'Institut de France, à l'invitation de l'Académie de Stanislas. Elles situent la place de la Lorraine en France et en Europe au moment même où le vingtième siècle finissant est le témoin de multiples bouleversements politiques et géographiques au coeur de l'Europe. Longtemps divisée en terres ducales et évêchoises, située entre France et Empire, tardivement rattachée au royaume de France, arbitrairement mutilée à deux reprises au dix-neuvième et au vingtième siècle, la Lorraine a dû aussi surmonter les effets dévastateurs de la grande crise économique qui l'a frappée dès 1975. Dans cet ouvrage les auteurs ont voulu faire une analyse historique lucide des grands évènements du passé tout en proposant des pistes de réflexion politique et économique pour l'avenir. L'aménagement du territoire national et la vitalité des régions dans le cadre européen nécessitent de réfléchir sur les constantes liées à la géographie (espaces, fleuves, axes de communication), l'économie (ressources agricoles, forestières, industrielles) et les tendances qui tiennent à l'histoire : populations, migrations, langues, traités, dynasties, guerres, frontières, foyers intellectuels spirituels et artistiques.

empty