Olivier Martin

  •  
    Nos sociétés contemporaines sont remplies de toutes sortes de chiffres  : mesures de tout ordre, évaluations, statistiques, indices, estimations, etc. L'originalité de ce livre est de proposer pour la première fois une analyse  globale de   tous ces types de chiffres, de  toutes les formations de «  quantification  » qui peuvent être appréhendées et comprises à l'aide d'une gamme d'outil unique . Il synthètise les travaux sur la quantification de deux traditions distinctes  : ceux d'histoire sociale et culturelle sur les «  mesures de la nature  » (le temps, l'espace, les objets, la vie, le monde physique visible et invisible) et ceux de la sociologie historique sur les statistiques et les indicateurs sociaux.
    Qu'y a-t-il de commun à tous ces chiffres  ? D'où viennent-ils, à quoi servent-ils et quels sont leurs effets  ?  Les discours sur les chiffres oscillent très souvent entre deux positions radicales:  «  les chiffres sont des mesures de la réalité » versus « les chiffres ne sont que des mensonges ». L'ouvrage permet de dépasser cette opposition réductrice en proposant un cadre général pour penser les chiffres.  
     

  • Cet ouvrage répond avec clarté et rigueur aux questions majeures que se posent tout concepteur d'enquête par questionnaire et toute personne souhaitant analyser statistiquement des données  : qu'est-ce qu'un échantillon représentatif, un pourcentage significatif et une «  bonne estimation  »  ? Comment recoder des variables et concevoir des indicateurs  ? Comment analyser leurs relations, avec quelles méthodes  ? Comment interpréter des résultats  ?
    Sans recours inutile au formalisme mathématique, il expose les principes des raisonnements statistiques en sociologie. Les présentations des méthodes et notions sont accompagnées d'exemples concrets, issus de vraies enquêtes.
    Tous les éléments sont fournis pour comprendre, analyser et produire des données, que ce soit en sociologie ou dans les domaines des études, du marketing, des sondages d'opinion ou des enquêtes de comportement.
    L'ouvrage, actualisé dans cette 5e édition, répond aux besoins bien identifiés des étudiants, enseignants comme des chargés d'études.

  • L'esprit est-il mesurable ? Peut-on quantifier les attitudes, les opinions et les capacités intellectuelles ? L'étude de l'histoire de la psychométrie, riche en enseignements, permettra au lecteur de saisir comment la question du réalisme des grandeurs psychologiques se pose en psychométrie: quelle crédibilité et quel réalisme peut-on accorder à des grandeurs (quotien intellectuel, coefficient d'intelligence général, échelles numériques d'attitudes ou d'opinions) dont la définition est en partie mathématisée ?

  • Light Metals 2018

    Olivier Martin

    • Springer
    • 31 Janvier 2018

    The Light Metals symposia at the TMS Annual Meeting & Exhibition present the most recent developments, discoveries, and practices in primary aluminum science and technology. The annual Light Metals volume has become the definitive reference in the field of aluminum production and related light metal technologies. The 2018 collection includes papers from the following symposia:                      1.Alumina and Bauxite2.Aluminum Alloys, Processing, and Characterization3.Aluminum Reduction Technology4.Cast Shop Technology5. Cast Shop Technology: Energy Joint Session6. Cast Shop Technology: Fundamentals of Aluminum Alloy Solidification Joint Session7. Cast Shop Technology: Recycling and Sustainability Joint Session8. Electrode Technology for Aluminum Production9. Perfluorocarbon Generation and Emissions from Industrial Processes10. Scandium Extraction and Use in Aluminum Alloys   
    />    

  • 1951, ÉGYPTE. Manfred Fürbringer, un ancien ingénieur nazi spécialisé
    dans les systèmes de guidage des fusées V2, a été repérévivant au
    Caire sous une fausse identité. En pleine guerre froide, son savoir-
    faire et son expertise sont des atouts inestimablespour les États-
    Unis. La CIA envoie donc deux de ses meilleurs agents pour « recruter
    » Fürbringer, de gré ou de force...... car bien d'autres nations
    semblent intéressées par les services de l'ingénieur.

  • Engagé volontaire pour l'horreur...Witold Pilecki, héros allié méconnu, se fait volontairement arrêter et interner dans le camp de concentration d'Auschwitz pour enquêter et fomenter une insurrection. Mais malgré les rapports qu'il parvient à faire passer à l'extérieur, l'aide ne viendra jamais. Il s'évade du camp en 1943 mais sera exécuté par le régime communiste polonais en 1948 pour avoir pris part à la révolte de Varsovie.

  • Le Growth Hacking, c'est détourner intelligemment des systèmes pour obtenir plus rapidement de la croissance. Avec un programme simple et progressif sur 8 semaines, cet ouvrage permet de maîtriser les techniques essentielles du Growth Hacking pour attirer des prospects, les transformer en clients et les fidéliser. Très pratique, cette 2e édition, entièrement mise à jour, propose de nombreux conseils, anecdotes et plans d'actions.
    La meilleure méthode pour booster son business rapidement et sans budget!

  • Comment faire de la sociologie ? Comment réaliser une analyse sociologique d'un fait de société ? À partir de terrains qui leur sont familiers, une vingtaine de sociologues expérimentés montrent comment ils font de la sociologie. En partant d'expériences ordinaires de la vie (« je joue au foot » ; « je deviens ingénieure » ; « je lis des BD » ; « je sèche des cours »), ils révèlent la manière dont ces expériences peuvent faire l'objet d'analyses sociologiques.
    Dix-sept exemples variés permettent de se familiariser avec les étapes du raisonnement sociologique : illustrant les trois grandes variables sociologiques (sexe, âge et position sociale), ils indiquent comment articuler questionnement, concepts et enquête de terrain.
    Rompant avec une approche académique et abstraite, ce manuel - dont il s'agit ici de la troisième édition, enrichie d'un chapitre inédit - propose une nouvelle manière d'apprendre à faire de la sociologie. Avec lui, les étudiants et les lecteurs curieux disposeront de tous les outils utiles à l'apprentissage de la démarche sociologique.

  • Une anthologie des grands textes de Martin Luther rédigés de 1517 à 1521, parmi lesquels ses fameuses 95 thèses sur les indulgences et qui illustrent de manière décisive sa pensée et ses choix théologiques. Les textes sont précédés d'une passionnante introduction historique de Frédéric Chavel et Pierre-Olivier Léchot qui permet de mieux comprendre le contexte de rédaction et le succès insoupçonnable de ces écrits à l'origine de la Réforme.

  • Quelques jours à peine se sont écoulés depuis que Lloyd Singer a été libéré, après son enlèvement par le serial killer surnommé ""La Chanson Douce"". Un court repos avant d'être replongé dans la tourmente, celle de sa soeur, Esther, anorexique, qui use désormais de son corps martyrisé comme d'une arme, pour faire pression sur sa famille.Seule la psychothérapeute Hannah Horowitz est encore convaincue de pouvoir faire quelque chose pour lui venir en aide. Mais pour cela, elle a besoin de comprendre comment fonctionne le quatuor Singer, et de déterrer les secrets et les non-dits qui pourrissent depuis des années les relations de la famille...En parallèle de cette psychothérapie, apparaît un étrange vieil homme, qui se révélera être un tueur en série dont le premier meurtre est celui d'une jeune femme nommée Ania dont Lloyd était éperdument amoureux lorsqu'il avait 12 ans...

  • Une journée, un meurtre.Le 13 juillet 1793, Charlotte Corday assassine au couteau Jean-Paul Marat dans sa baignoire. Ils ne se connaissent pas, ne se seront vu que cinq minutes en tout et pour tout. C'est le temps qu'il aura fallu pour que tout bascule... Mais qui était Charlotte Corday, et pourquoi a-t-elle tué « L'Ami du Peuple » ? Bien que favorable aux idées révolutionnaires, cette jeune femme originaire de Caen considère les responsables de la Terreur comme le véritable poison de la société. Elle s'imagine que, par sa mort, Marat en sauvera des milliers. L'Histoire lui donnera tort...Mettant en scène un dialogue imaginaire entre la victime et son assassin, LF Bollée et Olivier Martin reviennent en détail sur la journée du meurtre de Marat, et sur les motivations qui ont pu pousser une jeune femme de bonne famille à commettre un acte aussi terrible.

  • Makabi est son double secret... pour la dernière fois.

    Alors qu'avance la psychothérapie des Singer pour sauver Esther de l'anorexie, l'arrestation du mystérieux tueur en série va accélérer le processus de réminiscences de Lloyd. Mais avec le temps les souvenirs s'estompent, s'effacent même. Et lorsqu'ils refont surface, lorsqu'ils se recoupent enfin, la vérité peut être encore plus inattendue que tout ce que l'on s'était imaginé jusqu'alors...

  • Vous vous interrogez sur la formation universitaire en sociologie et ses débouchés professionnels ? Ce manuel répond à vos questions et bien d'autres. 
    Vous y trouverez : 
    - une présentation originale de la discipline ; 
    - des conseils concrets pour s'adapter rapidement à l'université ; des méthodes de travail pour réussir les partiels et assurer en TD ;
    - un exposé complet des formations et des nombreux débouchés professionnels. 
    Conçu par des enseignants expérimentés, l'ouvrage s'adresse prioritairement aux étudiants soucieux de se donner les moyens de bien étudier, mais aussi à tous ceux qui voudraient découvrir la sociologie et ses formations. 
    Olivier Martin est professeur de sociologie à l'Université Paris Descartes. 
    Emmanuelle Brun est professeur agrégé de sciences sociales à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. 
    Alexandre Mathieu-Fritz est maître de conférences en sociologie à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée.

  • Une plongée dans les coulisses du monde de la bande dessinée.

    Vincent Marbier est un auteur de BD en panne d'inspiration depuis plusieurs années après l'énorme succès qu'a eu le tome 1 de sa série. Pressé par son éditeur qui veut voir l'album terminé, attendu par ses nombreux fans, délaissé par son scénariste qui n'en peut plus de ses blocages, Vincent est désorienté, au point d'imaginer arrêter la carrière de dessinateur.
    De son atelier, au bureau de son éditeur, en passant par les séances de dédicaces, de présentation à la presse et l'incontournable festival de Saint-Malo, Vincent s'engage dans la quête de l'inspiration retrouvée dans un récit didactique et haletant au coeur de la création et des coulisses de l'édition BD.

  • Communautés virtuelles, e-relations, cyber-amitiés, sociabilités en ligne, ou encore liens numériques... Cet ouvrage propose à un public large une réflexion sur les transformations du lien social associées aux Technologies de l'Information et de la Communication et plus spécifiquement à Internet. Il permet de s'interroger sur la manière dont ces technologies participent à l'instauration et à la reconfiguration des liens et des attachements, électifs ou non, entre des individus également susceptibles d'être déliés.
    Allant parfois à l'encontre d'idées reçues ou conduisant à clarifier des représentations spontanées, il souligne d'une part la variété des usages par-delà les prescriptions et usages communément imaginés, et d'autre part les régularités communément constatées dans l'observation de ces pratiques.

  • L'humour coïncide d'ordinaire avec les champs de significations de la gaieté, du divertissement, de la liberté et de la cohésion sociale. Sous ce vernis candide et conciliateur, l'humour est pourtant loin d'être une activité humaine dénuée de violence. Alors que certaines productions humoristiques (plaisanteries quotidiennes, stand-up, films, etc.) portent avec elles une violence aisément (re)connaissable, d'autres en couvent une qui se révèle être beaucoup plus subtile, qu'on peine à discerner. À plus forte raison, cette subtilité s'accompagne souvent d'une banalisation des grands systèmes de domination symbolique comme le racisme, l'homophobie, le sexisme, la transphobie, le capacitisme et plus largement le dédain pour les classes populaires. L'imperceptibilité de cette violence liée aux systèmes de domination est parfois telle qu'elle (pré)dispose certains groupes à en user, (re)produisant par cela les conditions de leur propre marginalisation et/ou minorisation. Ce phénomène, Pierre Bourdieu l'a nommé « violence symbolique ». En adoptant cette notion comme outil de travail, et en la revisitant, ce collectif examine les parts sombres de l'humour, sans pour autant négliger sa puissance critique. Composé de réflexions théoriques et d'études de cas, cet ouvrage a pour but de rendre plus perceptibles ces liens qui unissent humour et violence qu'on peine encore aujourd'hui à discerner.
    Julie Dufort enseigne la science politique au collège André-Grasset et à l'École nationale de l'humour.
    Professeur au département de science politique de l'UQAM, Lawrence Olivier enseigne la méthodologie et la pensée politique.
    Martin Roy est candidat au doctorat en cotutelle internationale de thèse à l'Université d'Ottawa et à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris.

  • La revue Cap-aux-Diamants présente un numéro d'automne sur le thème des coopératives et des mutuelles. Ces entreprises, possédées par leurs membres, occupent depuis longtemps une place importante dans le paysage économique québécois. Elles se distinguent par leur valeur d'entraide et de solidarité. On en retrouve dans tous les secteurs, de la finance aux assurances, en passant par l'agroalimentaire. Au sommaire du numéro : Jean-Pierre Girard et Marcel Arteau abordent la longue tradition du développement collectif; Peter C. Bischoff discute des premières sociétés de secours mutuels canadiennes-françaises montréalaises; Martin Petitclerc présente Parent, Lanctôt et Helbronner, trois figures de l'économie sociale au XIXe siècle; Pierre-Olivier Maheux dresse un portrait des débuts des caisses populaires; Jacques Saint-Pierre invite à faire un détour par les coopératives agricoles; Louis Favreau et Lucie Fréchette relatent l'expérience de SOCODEVI et enfin Pierre Poulin s'intéresse à Georges-Henri Lévesque et le mouvement coopératif, puis parle, dans un second article, du partage de l'expertise coopérative à l'étranger.

  • This book provides a comprehensive introduction to the thermal issues in photovoltaics. It also offers an extensive overview of the physics involved and insights into possible thermal optimizations of the different photovoltaic device technologies.In general, temperature negatively affects the efficiency of photovoltaic devices. The first chapter describes the temperature-induced losses in photovoltaic devices and reviews the strategies to overcome them. The second chapter introduces the concept of temperature coefficient, the underlying physics and some guidelines for reducing their negative impacts. Subsequent chapters offer a comprehensive and general thermal model of photovoltaic devices, and review how current and emerging technologies, mainly solar cells but also thermophotovoltaic devices, can benefit from thermal optimizations.Throughout the book, the authors argue that the energy yield of photovoltaic devices can be optimized by taking their thermal behavior and operating conditions into consideration in their design.

  • En 2020, les salles de théâtre du Québec auront été fermées six mois sur douze. Mais le théâtre lui-même n'a pas pour autant cessé d'exister. Tenaillé·e·s par un «besoin fou de l'autre», comme l'appelle Evelyne de la Chenelière dans un texte publié ici, les artistes réuni·e·s dans ce recueil ont investi des espaces nouveaux, détourné des moyens techniques, contourné les obstacles. Ils et elles se sont saisi·e·s de casques audios, d'appareils photo, de téléphones; ils et elles ont éloigné les chaises, éclaté le public, envahi la rue et les parcs, et la parole théâtrale a continué à se faire entendre.

    Pièces rend hommage à leur créativité folle et à l'indispensable présence des arts de la scène dans notre vie.

  • Décrit les deux types fondamentaux d'administration provinciale : les pays d'élections comme type de l'administration centralisée, et les pays d'état comme type de l'administration décentralisée et étudie les tendances décentralisatrices qui se font jour dans la seconde moitié du XVIIIe siècle et particulièrement aux environs de 1780.

  • L'histoire du roman populaire en France traite, pour la première fois dans son ensemble, d'un domaine foisonnant et en même temps peu exploité. Le roman populaire, en effet, rassemble sous cette étiquette des variations complexes qui embrassent le roman social, le roman sentimental, le roman de moeurs, le roman exotique. Le roman populaire, c'est bien sûr avant tout l'aventure, l'imprévu, le bondissement haletant et constant des situations, allant du comique au tragique. Mais c'est aussi et surtout un genre qui nécessite la faveur du plus large public. Aussi bien le roman populaire a-t-il été le miroir plus ou moins fidèle des préoccupations, des modes et des goûts passés.
    Particulièrement représentatifs de leur temps sont les auteurs figurant dans cet ouvrage : Paul de Kock, Eugène Sue, Frédéric Soulié, Paul Féval, Xavier de Montépin, Georges Ohnet, Delly et Guy des Cars, entre autres. Tous, ils ont apporté une contribution importante à la description de leur époque.
    Pour donner un tableau aussi précis que possible des mutations et des stéréotypes de cette littérature, il a fallu éliminer d'autres domaines narratifs relevant eux aussi du même ensemble, quoique d'une façon plus arbitraire ou plus inconstante, comme le roman d'aventures policières, le roman de cape et d'épée. Avec un rare talent, l'auteur a su mettre l'accent sur ce qui constitue l'essentiel du genre, ce qui frappe encore puissamment l'esprit du lecteur moderne : ces gigantesques épopées que restent Les Mystères de Paris, Les Habits noirs ou Rocambole.
    Yves Olivier-Martin est né en 1935 à Poitiers. Après ses études juridiques et un passage dans l'Administration, il publie un roman fantastique : Isolina (1968), puis collabore à diverses revues et publications : Europe, Les Cahiers de l'Herne, Fiction, Mouvance, Espace-Temps, Enigmatika, Désiré, Le chasseur d'illustrés, Gandahar, Horizons du fantastique et rédige une étude sur « Les origines magiques du roman policier ».

  • Anglais Iminosugars

    ,

    • Wiley
    • 22 Octobre 2007

    Iminosugars form undoubtedly the most attractive of carbohydrate mimics reported so far. In these structures, the substitution of the endocyclic oxygen of sugars by a basic nitrogen atom leads to remarkable biological properties and raises many challenges in organic synthesis. Since the discovery of their biological activity as glycosidase inhibitors in the 1970's, these polyvalent molecules have progressively made their way from the laboratory to the clinic. The impressive series of discoveries in the field over the past ten years indicates clearly that it is "a boom time" for iminosugar chemistry and biology. The scope of their profile as inhibitors has been extended to a number of enzymes such as phosphorylases, glycosyltransferases or metalloproteinases, and iminosugars now constitute lead compounds for the development of new therapeutic agents for a wide range of diseases including diabetes, viral infections, lysosomal storage disorders and tumor metastasis. Latest developments, from iminosugar synthesis to their use in clinical studies, are presented in this book, which contains contributions from over fifteen of the major chemists, biochemists and drug developers in this rapidly expanding field. An extensive table correlating the structures of more than 600 iminosugars of therapeutic interest with their biological activities is also included in the book and should prove particularly useful to aid with the design and the discovery of novel bioactive substances. Iminosugars: From Synthesis to Therapeutic Application provides a unique resource for academic and industrial researchers working in the field of iminosugars and glycomimetics of biological and/or therapeutic interest: organic chemists, medicinal chemists, carbohydrate chemists and medical scientists.

empty