Pascal Boniface

  • Pascal Boniface souhaite ici redonner à l'auteur des Anarchistes et de C'est extra toute sa place dans l'histoire de la musique et de la poésie de son temps. Exercice d'admiration, ce livre est aussi une réflexion sur la trajectoire personnelle et les engagements politiques de l'un des plus grands poètes français du xx e siècle.
    " Il faudra réécrire l'histoire littéraire un peu différemment à cause de Léo Ferré ", proclamait Aragon. Auteur-compositeur-interprète d'exception, souvent éclipsé dans la mémoire collective par Brel ou Brassens, Léo Ferré a pourtant écrit quelques-unes des plus belles chansons du répertoire français -
    Avec le temps,
    La Mémoire et la Mer pour les plus connues. Il est aussi celui qui a le plus, et le mieux, mis en musique les autres poètes français, de Baudelaire à Verlaine et Rimbaud, en passant par Apollinaire, Aragon, Rutebeuf et Villon.
    Sa carrière se serait-elle limitée aux années 1950-1960, elle aurait suffi à faire oeuvre. Mais l'histoire de Léo Ferré ne s'arrête pas là : après 68, il renouvelle son répertoire en se produisant avec des groupes de pop, puis dirige des orchestres symphoniques, faisant ainsi découvrir à un jeune public la musique classique. Le chanteur anarchiste connaît alors une véritable renaissance, incarnant beaucoup plus que d'autres l'esprit de la révolte des années 1970.
    Pascal Boniface redonne ici à l'auteur des
    Anarchistes et de
    C'est extra toute sa place dans l'histoire de la musique et de la poésie de son temps. Ce livre est aussi une réflexion sur la trajectoire personnelle et les engagements politiques de l'un des plus grands poètes français du XXe siècle.

  • "Je sais qu'il y a des gens qui, sans me connaître, me haïssent. Le pire c'est que certains sont de bonne foi, car ce qu'ils savent de moi, ce sont des propos déformés et non mes positions réelles." Auteur, en 2001, d'une note et d'un article sur le con

  • Le 11 septembre 2001, le monde découvre avec horreur et stupéfaction que la mondialisation a un aspect tragique, celui des conflits. Même l'hyperpuissance américaine, malgré sa supériorité technologique et militaire, n'est pas à l'abri des tumultes guerriers. Le monde occidental a longtemps cru que sa richesse le préservait des guerres dont les pays pauvres auraient désormais le monopole. C'est une illusion qui a volé en éclats avec la destruction des tours du World Trade Center. Quelles seront les guerres de demain ? Terrorisme international ? Guerre chimique ? Guerre bactériologique ? Guerres régionales ? Quels risques devrons-nous être prêts à affronter ? Pascal Boniface développe les scénarios des conflits potentiels pour mieux en mesurer l'intensité. Il en clarifie les enjeux pour les mettre à la portée du grand public, plus que jamais concerné par ces questions fondamentales pour son avenir. Les guerres de demain sont les guerres qui nous menacent.

  • Si, aujourd'hui, l'armée n'est plus « la grande muette », comme on l'appelait sous la IIIe République, elle demeure encore, pour l'ensemble des Français, une étrange inconnue. Adjudant soiffard ou cavalier gentilhomme... les mythes s'affrontent aux dépens d'une réalité moins manichéenne. Qui sont-ils vraiment ces 300 000 militaires professionnels qui inquiètent ou fascinent ? Quelle vie mènent-ils et pourquoi l'ont-ils choisie ? Que savent-ils eux-mêmes du monde civil ? Quels rapports entretiennent-ils avec la nation, la politique et l'argent ? Pour répondre à toutes ces questions, Pascal Boniface a entrepris un véritable voyage à l'intérieur de l'armée, réalisé plus de 300 interviews, rassemblé des documents inédits. Le tableau détaillé et vivant qu'il fait de la société militaire nous permet d'approcher enfin ces soldats méconnus, dans leur diversité, leur actualité, et leur vérité.

  • La possession de l'arme nucléaire est de moins en moins légitime aux yeux de l'opinion publique mondiale. Conférences diplomatiques, groupes d'experts, forums associatifs, organes juridico-politiques sont autant de lieux démultipliés où s'instruit le procès de l'arme nucléaire, désormais diabolisée. La France, qui connaît depuis presque quarante ans une « histoire d'amour » avec la dissuasion nucléaire, pourra-t-elle longtemps résister à cette vague de fond ? Devra-t-elle renoncer à ce qui lui a assuré sécurité et puissance ? Quel rôle jouera à l'avenir la dissuasion nucléaire ? La France doit-elle redéfinir sa doctrine de dissuasion, et comment ? Quel est l'avenir du consensus français sur ce sujet, du lien entre le nucléaire français et la défense européenne, et l'attitude de la France face au désarmement ? Quels sont les scénarios envisagés par les autres puissances nucléaires ? Autant de questions capitales auxquelles Pascal Boniface répond de façon claire et argumentée. Un livre qui fait le point sur des défis que la France doit relever.

  • Durant les décennies qui suivent la Seconde Guerre mondiale, le système international se construit essentiellement autour de l'antagonisme Est-Ouest : les relations internationales s'interprètent à travers l'affrontement de deux idéologies, de deux superpuissances, de deux impérialismes. Mais, à la fin des années 1980, le système éclate. La faillite du communisme en URSS, la chute du mur de Berlin et la décomposition accélérée de l'Empire soviétique donnent naissance à une société internationale désorganisée, à un monde morcelé. En sept chapitres clairs et synthétiques, complétés d'une chronologie générale, ce manuel permet aux étudiants d'assimiler rapidement les étapes et les traits significatifs des relations internationales depuis 1945 et, à la lumière des événements les plus récents, d'appréhender les défis internationaux qui se dessinent à l'aube du XXIe siècle.

empty