Paul Robert

  • Salmonella-tainted tomatoes, riots, and skyrocketing prices are only the latest in a series of food-related crises that have illuminated the failures of the modern food system. In The End of Food, Paul Roberts investigates this system and presents a startling truth--how we make, market, and transport our food is no longer compatible with the billions of consumers the system was built to serve. The emergence of large-scale and efficient food production forever changed our relationship with food and ultimately left a vulnerable and paradoxical system in place. High-volume factory systems create new risks for food-borne illness; high-yield crops generate grain, produce, and meat of declining nutritional quality; and while nearly a billion people are overweight, roughly as many people are starving. In this vivid narrative, Roberts presents clear, stark visions of the future and helps us prepare to make the necessary decisions to survive the demise of food production as we know it.

  • What do soaring debt, endemic narcissism, road rage, political attack ads and killer drones share in common? All are symptoms of a society that moves, reflexively and relentlessly, to exploit the fastest, most efficient means to any end, without regard to cost. This is the 'impulse society' in which we live.
    In every facet of postindustrial society - the way we eat, the way we communicate and entertain, the way we work, the way we court lovers and raise children, educate and govern - technology and affluence has let us reach our goals with a speed and efficiency unimaginable even a generation ago.
    But the result is not all milk, honey, and gold. Companies now reflexively maximise short-term gain at the expense of long-term success. Politicians resort with ever-greater speed to nasty campaign tactics, and can count on their damaging claims to spread before the facts catch up with them. Consumers engage in serial over-indulgence and pursue instant gratification of every whim with speed and greed. The costs of living this way are substantial: financial volatility, health epidemics, environmental exhaustion and political paralysis, to say nothing of a growing, gnawing dissatisfaction.
    In this epoch-defining book, Paul Roberts traces the roots of this problem, damningly revealing how it has permeated society, and cogently argues how it may, perhaps, still be reversed.

  • Le système éducatif finlandais est aujourd'hui l'objet de toutes les attentions. Les excellents résultats obtenus par ce pays dans les comparaisons internationales font rêver certains : ils voudraient importer d'urgence les « bonnes recettes » qui auraient été mises au point là-bas. D'autres, au contraire, insistent sur l'impossible transposition d'un modèle qui bénéficie de conditions très particulières. D'autres, encore, estiment que la réussite des écoliers finlandais aux tests n'est pas représentative de leur véritable niveau culturel...

    Pour y voir plus clair, il fallait reconstituer précisément le contexte et expliquer la démarche de la Finlande. Il fallait regarder de plus près les résultats chiffrés, mais aussi recueillir le témoignage des acteurs. C'est ce qu'a fait Paul Robert dans un ouvrage qui, tout à la fois, se lit comme un roman et constitue un travail d'analyse totalement inédit.

    C'est ainsi que les lecteurs trouveront dans ces pages un ensemble d'informations indispensables pour comprendre l'école fi nlandaise, distinguer ce qui relève d'une conjoncture favorable de ce dont nous pourrions nous inspirer.

    Car en sortant des débats hexagonaux, nous sommes en mesure de réinterroger notre propre institution, voire d'envisager d'autres modalités d'enseignement que celles qui dominent aujourd'hui chez nous et paraissent immuables.

    Nous sommes aussi invités à dépasser des polémiques stériles sur l'autorité ou la pédagogie... La lecture de cet ouvrage s'impose pour quiconque veut s'impliquer dans la réflexion sur l'avenir de notre École. On en sort plus informé et plus lucide. Ragaillardi aussi.

  • Le premier volume des souvenirs de Paul Robert est intitulé Les semailles. Dans le second volume, selon l'expression de Joachim Du Bellay et de la Défense et Illustration de la langue française, on voit la germination. Puis l'épi jaunit en grain que le chaud assaisonne. Quatre siècles après La pléiade, Paul Robert a défendu, illustré et revivifié la langue française. Une méthode, qui est son invention, permet, avec son Dictionnaire, aux écrivains de métier, comme au commun des mortels, d'en utiliser toute la richesse : c'est la méthode analogique alliée à l'ordre alphabétique. Louée par les académiciens, l'oeuvre est bénie par quiconque se mêle d'écrire, du grand auteur au plus modeste des rédacteurs. Ce second volume révèle que le travail du savant a été traversé par des drames bouleversants. La famille de Paul Robert est de celles qui avaient amené la prospérité en Algérie, après les siècles de malheur et d'esclavage qu'avait connus cette terre depuis les invasions barbares. Au XVIIe siècle, des ancêtres de Paul Robert avaient participé en Acadie à la création du Canada français. De Louis XV à Charles de Gaulle, que d'espoirs déçus, de sacrifices et de renoncements ! Trois déracinements, c'est beaucoup pour une même famille de créateurs. Mais Paul Robert serait en droit de dire, avec le sourire du bon Horace, qui précéda l'écroulement de bien d'autres empires : Exegi monumentum aere perennius. En vérité, le Grand Robert sera, lui aussi, un monument plus durable que l'airain.

  • Dernier album de la série. Robert Kirkman et Paul Azaceta mettent un point final à la balade le long des sombres chemins tortueux de l'âme humaine, qu'ils ont entrepris de faire subir à leur héros, Kyle Barnes.
    Le début de la fin est pour... Maintenant ! Allison est possédée, mais d'une manière qui ne ressemble à aucune autre vue auparavant. Comment cela affectera-t-il la mission de Kyle - consistant à sauver le monde - maintenant que la grande fusion a commencé ? Pendant ce temps, la vie de Megan a été bouleversée. Mais bientôt, tout cela sera fini, pour le meilleur ou pour le pire.

  • Depuis toujours, Kyle est tourmenté par des possessions démoniaques en quête de réponses, c'est bien la terre entière qu'il pourrait même en danger...
    Kyle Barnes vit reclus dans sa maison. Terrassé par un passé douloureux, il lutte contre l'emprise de démons sur sa vie. Lorsqu'il est sollicité pour pratiquer un exorcisme, il commence à faire le lien avec la possession de sa mère. Kyle va découvrir la véritable nature de ses dons, qui vont s'avérer terrifiants.

  • Depuis que nous avons conscience du Monde, nos regards sont tournés vers le ciel cherchant des réponses à nos questions: d'où viennent les étoiles et les planètes? Qu'y a -t-il au coeur d'un trou noir? L'univers a-t-il une limite? Y-a-t-il de la vie ailleurs ?
    Du Big Bang initial il y a13,8 milliards d'années au vide absolu de ses derniers instants, Jacques Paul et Jean-Luc Robert-Esil vous racontent la fabuleuse l'histoire de notre univers. Plongez dans ce livre et lisez-le d'une seule traite ou picorez-le au gré de vos envies, vous y découvrirez les  étonnants mystères du cosmos et les efforts de l'humanité pour l'explorer.
     

  • La ville américaine de Rome reste sous l'emprise de forces occultes. D'autres rejetés (les « Outcasts ») y sont attirés. Après l'Invasion, c'est une sourde infiltration qui a lieu et les défenses érigées contre le Mal ne sont pas certaines de pouvoir tenir. Les ténèbres se referment de plus en plus sur Kyle Barnes, tandis que les trahisons sont légion...

  • Révélations en cascade sur la malédiction de Kyle Barnes, dans ce deuxième tome de la nouvelle série d'horreur de Robert Kirkman, le créateur de Walking Dead !
    Kyle Barnes est tourmenté par des possessions démoniaques depuis son plus jeune âge. À la lumière de récentes découvertes et en dépit de
    terribles cauchemars, il semble commencer à comprendre la nature du mal qui le touche, et à entrevoir les réponses qu'il a cherchées toute sa vie. En revanche, la vie du Révérend Anderson, celui qui le soutient depuis toujours, semble sur le point de s'écrouler...

  • La ville de Rome, en Virginie, a toujours été un haut lieu d'activités démoniaques. Mais récemment les forces des ténèbres ont commencé à se regrouper de plus en plus afin de contrer l'action de Kyle Barnes, le paria qu'on appelle « le proscrit » qui rassemble ses alliés en vue de la grande guerre qui s'annonce. Après cette invasion qui donne son titre à l'album, plus rien ne sera jamais pareil...

  • La série d'horreur fantastique de Robert Kirkman, (Walking Dead), et de Paul Azaceta (Le Jardin des souvenirs) se poursuit tandis que la diffusion de la deuxième saison de la série TV éponyme est programmée prochainement sur Cinemax aux USA.
    Un tournant majeur attend les protagonistes de la série avec ce 5e tome ! De nouveaux personnages font leur apparition, alors que Kyle Barnes doit faire face à une menace à laquelle il n'était absolument pas préparé. Il va devoir s'aguerrir afin de faire face au combat qui l'attend. Le mal qui l'entoure devient plus puissant, obligeant le Révérend Anderson à rechercher d'autres alliés que Kyle.

  • La formidable série d'horreur de Robert Kirkman, le créateur de Walking Dead, et de Paul Azaceta se poursuit au moment, alors que la première saison de la série TV éponyme est diffusée.

    Kyle Barnes doit pratiquer l'exorcisme le plus émotionnellement intense de sa vie, alors qu'il commence tout juste à maîtriser ses capacités... et à comprendre ce qui se passe réellement autour de lui... Les pièces du puzzle se mettent petit à petit en place, et des secrets sont révélés. Des secrets qui risquent de tout changer...

  • Kyle Barnes subit les contrecoups des secrets leconcernant lui, ses proches, et son passé... En revanche, Kyle et Sydney ont une conversation décisive où des réponses sont apportées... Une conversation qui va TOUT changer. Et en réalité, Kyle n'a jamais été autant en danger que maintenant... Parviendrat- il à échapper à ce qu'il vit comme une malédiction depuis des années ?

  • Katrina Katrell voit des monstres partout. Mais personne de la croit jamais. Surtout pas sa tutrice, l'affreuse Mme Krabone.
    Pour échapper au lavage de cerveau que celle-ci lui réserve, Katrina s'enfuit. Et dans le métro où elle a trouvé refuge, elle réalise qu'elle n'a rien inventé. Car là-dedans vit une créature étrange, cornue et pleine de poils.
    Morty, tel est son prénom, est le dernier des zorgles ; tous ceux de son espèce se sont volatilisés.
    Alors Katrina, toujours en quête d'aventure, décide de l'accompagner dans son étrange pays, Zorgamazoo, à la recherche des zorgles disparus.
    Mais leur voyage pourrait bien les mener plus loin encore... Sur la lune, peut-être ?

  • Le prince Cradoc a beau être un prince, il n'en est pas moins extrêmement ringard, à l'image de son royaume, Craspec.
    Qu'elle n'est donc sa surprise quand il reçoit une invitation pour le bal du royaume du Chic voisin ! L'événement le plus couru de l'année où se montrent les nobles les plus élégants !
    Cradoc en est certain : on ne l'a invité que pour se moquer de lui. Et... c'est exactement ce qui se produit.
    Mais quand Cradoc rencontre Francesca, princesse des Chics, il tient peut-être sa revanche. Car Francesca a beau être l'héritière du royaume le plus chic, elle est surtout un rat de bibliothèque qui aime passer ses journées en pyjama. Au grand dam de son père...
    Et ensemble, ces deux ringards-là pourrait bien avoir une jolie leçon de style à nous donner !

  • En se rendant à ce festival, personne n'aurait imaginé la tournure qu'il allait prendre. Deux morts et une menace qui plane, la capitaine Warleau saura-t-elle dénouer le vrai du faux ?
    Au plus fort d'un été caniculaire, deux morts perturbent la 20e édition d'un grand festival de musique. Six milles personnes, cinq cents bénévoles et un imposant service de sécurité étaient présents, pourtant aucun témoin ne se manifeste. Difficile dans ces conditions de suspecter qui que ce soit. L'évènement est menacé. La capitaine Warleau est dépêchée en urgence pour épauler des gendarmes surchargés. Mais, plongée au milieu de la foule agitée, l'enquêtrice viendra-telle à bout de cette affaire d'ordre public ?
    Jean-Paul Robert nous emporte dans une nouvelle intrigue en plein été caniculaire. Impossible de lâcher ce roman une fois ouvert !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sportif et très impliqué dans la vie associative, Jean-Paul Robert était chargé d'activités internationales au sein d'un grand groupe industriel. Retraité, il se consacre désormais à l'écriture. Éclectique, il a publié des nouvelles, deux monographies historiques, un récit, témoignage de son expérience de vie en Égypte et deux romans policiers fondés sur des événements historiques du passé. Ce troisième roman policier fait une part plus large aux comportements sociaux. Ses textes et romans ont obtenu deux prix (Prix de la nou­velle Short-Edition du printemps 2015 et Prix de l'lie en 2016 pour son second roman policier).

  • L'alsacien est une langue régionale française dont l'expression écrite est l'allemand. A ce titre, nous partageons, avec l'Allemagne, une partie de notre culture par ce dialecte. Après une régression des dialectophones durant les années d'après guerre, les mesures prises par l'éducation nationale pour en faire un élément d'enseignement précoce, l'alsacien se pratique de nouveau avec plaisir et curiosité parmi les jeunes.

  • Nature et ville : un paradoxe ou bien une convergence désormais banale ? À travers des réflexions historiques et des études locales, cet ouvrage nous plonge dans la nature des villes françaises, brésiliennes, portugaises. Espaces verts résidentiels, espaces verts publics, traversées urbaines des cours d'eau et espaces agricoles aux marges de la ville, les principales formes de la nature en ville sont présentées ici de façon critique. Une variété de cas d'études à travers lesquels des questions cruciales de l'urbanisme contemporain sont soulevées : la nature est un besoin humain fondamental, mais aussi un marqueur de la ségrégation socio-spatiale dans les villes ; des modèles de parcs et des formes urbaines de la nature en ville qui semblent universels, mais aussi une nature que les habitants s'approprient difficilement.

  • La ville transforme la nature, certes, mais la nature transforme-t-elle la ville ? À l'heure de la diffusion des enjeux liés à la nature en général, cet ouvrage répond à en analysant de nouvelles formes de nature en ville : les trames vertes urbaines, les espaces agricoles urbains et leurs antonymes, les friches urbaines. Au-delà du consensus de façade que la nature en ville suscite, les auteurs s'interrogent sur la réalité de l'action publique en la matière. Dans quelle mesure la nature renouvelle-t-elle les politiques urbaines ? Les espaces semi-naturels en ville sont-ils conçus et réalisés pleinement comme une infrastructure urbaine ? Les usages informels de ces espaces par les habitants, usages qui témoignent de la diversité des fonctions des sols urbains, sont-ils simplement considérés par l'action publique ? La réflexion suit huit études de cas en France, au Brésil et en Tunisie.

  • Combien y a-t-il de galaxies dans l'Univers ? Qu'y avait-il avant le Big Bang ? Peut-on plonger dans un trou noir ? Le réchauffement de la Terre est-il inéluctable ?
    Pourra-t-on un jour coloniser l'espace proche ?
    Ce livre répond de façon simple et ludique à toutes ces questions et à bien d'autres pour tout comprendre des mystères de l'Univers.

  • La communication est morte... vive la communication ! Issu de la génération Y et riche de ses expériences de ces dix dernières années dans la plus grande agence de communication européenne, Yves-Paul Robert livre un regard impertinent et sans concession sur les enjeux que la communication fait peser sur notre société. Avec une ambition assumée : décrypter le mieux possible ce nouveau monde - celui des digital natives - que nous léguons à nos enfants.Nos enfants sont nés avec un smartphone dans les mains et auront posté plus de 500 selfies sur les réseaux sociaux avant de passer leur bac. Ils auront rencontré des partenaires via une application, swipé leur premier job, tout en produisant par eux-mêmes de l'information, des services grâce à l'économie collaborative ou même des biens avec leur imprimante 3D. Ils entretiennent des rapports " émotionnels " avec les entreprises et les marques qui ne savent plus comment répondre aux injonctions paradoxales de ce despote-consommateur imprévisible dans sa consommation et salarié infidèle.
    Face à ces bouleversements sociétaux, économiques et même démocratiques, quelles conséquences la dictature menée par ce despote-consommateur entraîne-t-elle sur nos organisations ? Comment le chef d'entreprise peut-il s'orienter face à cette prééminence de l'opinion publique façonnée par les réseaux sociaux ? Ces nouvelles mutations technologiques et d'usages repositionnent le rôle fondamental de la communication et de ceux qui la professent.
    Issu de la génération Y et riche de ses dix années d'expérience dans la plus grande agence de communication européenne, Yves-Paul Robert livre son regard sur les habitudes de consommation des nouvelles générations, expose sans concession les enjeux du secteur de la communication et prône la nécessité de s'engager dans des batailles culturelles pour notre économie.

  • Le jour du marché médiéval de Chinon, une femme et son potentiel violeur sont retrouvés morts...
    Les rues de la petite ville résonnent de mille bruits, les étals se mettent en place, les tenues médiévales sortent des placards pour deux jours de fête. Comme chaque année, tout Chinon revit son passé, celui du Marché médiéval.Pour le lieutenant Georges, pour Patricia la jeune enquêtrice et pour son protecteur géant, Gendron, la journée commence mal. Les cadavres d'une femme et de son probable violeur vont mobiliser leurs forces à un moment où la sécurité de la foule requiert toute leur attention. Faut-il interdire la manifestation, comme le pense le préfet ? La maintenir, comme le veut le maire ?
    Lorsque le violeur s'avère être proche de l'un des trois gendarmes, l'enquête est sur le point de dérailler.
    Au cours d'une fête très rabelaisienne, des destins se croisent ou s'entrechoquent, des couples se font ou se défont, des jalousies s'exacerbent. On chante, on boit, on rit, mais les passions humaines se jouent des apparences et la violence des sentiments est une maîtresse implacable. Qui seront les prochaines victimes ?
    Dans une ambiance médiévale, suivez l'enquête du lieutenant Georges et de son équipe en plein coeur de la cité de Chinon où les passions se déchainent et tous les coups semblent permis.
    EXTRAIT
    La petite rue mal goudronnée se rétrécissait encore lorsqu'ils passèrent, un peu plus loin, devant un terrain abandonné entouré de murs à demi effondrés. Des senteurs d'herbe fraîchement coupée, et chauffée par le soleil de la veille s'accrochaient aux vieux murs malgré les pluies torrentielles de la journée. Ils les humèrent avec délice.
    - On dirait de la luzerne, osa Jack.
    Il s'en approcha, franchit à demi le passage qui servait autrefois d'entrée.
    - Il reste encore des terrains comme ceux-ci tout près des maisons et du centre-ville ? S'étonna-t-il.
    - Oui, de vieux abris, des jardins abandonnés et quelques caves effondrées.
    - Oh, vous avez vu, là vers le fond ?
    - Non, c'est trop sombre. Qu'est-ce qu'il y a ?
    Elle s'approcha, prit la main qu'il lui tendait et suivit le bras qui l'attirait lentement vers le buste de son accompagnateur. Il se tourna vers elle en souriant. À peine surprise, elle lui rendit son sourire tandis qu'il approchait son visage du sien. Elle se recula en sentant l'herbe humide sous ses chaussures :
    - C'est mouillé. Mais on pourrait prendre un verre chez moi, reprit-elle après une courte hésitation. Ma coloc doit dormir. Si on ne parle pas trop fort...
    Surpris par sa réaction et ce refus auquel il ne s'attendait pas, il s'arrêta, le front plissé. Ce n'était pas possible, pas comme ça. Et surtout pas avec quelqu'un dans la chambre d'à côté. Pourquoi ne lui avait-elle pas parlé de sa colocataire cette idiote ? Dans son état, sûr de rien...
    Il lâcha la main de Nadia et lui saisit le poignet en l'attirant plus sèchement vers lui.
    - Mais vous êtes fou, vous me faites mal !
    - Ta gueule, connasse ! répliqua-t-il à voix basse tandis que sa main gauche la giflait violemment.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sportif et très impliqué dans la vie associative, Jean-Paul Robert était chargé d'activités internationales au sein d'un grand groupe industriel. Retraité, il se consacre désormais à l'écriture. Éclectique, il a publié des nouvelles, deux monographies historiques, un récit, témoignage de son expérience de vie en Égypte et deux romans policiers fondés sur des événements historiques du passé. Ce troisième roman policier fait une part plus large aux comportements sociaux.
    Ses textes et romans ont obtenu deux prix (Prix de la nouvelle Short-Edition du printemps 2015 et Prix de l'Ile en 2016 pour son second roman policier).

  • From the creator of the JASON BOURNE series, a brand new thriller by the undisputed master of the genre.Reformed from his days of assassination and conspiracy, Paul Janson has a new mission and a new partner. Working with kick-ass sharpshooter Jessica Kincaid, he helps other disenchanted covert operatives to create new lives. He also accepts independent jobs, but only missions he believes will contribute to the greater good. Janson takes the job to rescue a doctor who has been kidnapped by West African rebels. At first, it appears that the doctor's life was spared in order to treat the rebels' wounded leader, but when the mission goes haywire, Janson realises he's in the middle of something much bigger - and that he may be fighting for the wrong side...

  • Fielding Montanna might be dead, but doesn't know it. Sunday Daffodil wants to kill herself, but won't die. Louie Louie has the hots for Fielding's once beautiful mother, and the mysterious Moriarty hasn't slept a wink in twenty three years. Manhattan, meanwhile, is slowly sinking in a sea of sludge. Obviously it was always going to have a happy ending.

empty