Langue française

  • "Nous sommes assis sur un banc, place du Général-de-Gaulle, à Lille, en octobre 2011, et Véronique me parle de son père. Dans un an et demi, ce sera le soixante-dixième anniversaire de l'insurrection du ghetto de Varsovie. Son père, Paul Felenbok, est né à Varsovie avant la guerre, il a vécu enfant dans le ghetto ; jusqu'ici il n'a jamais pu en parler publiquement, mais maintenant il veut le faire. Quelque temps après, Véronique me parle de Wlodka Blit-Robertson, la cousine de Paul, qui vivait avec sa famille au même endroit que les Felenbok. Elle est la fille de Lucjan Blit, un responsable important du Bund, l'organisation socialiste juive. L'histoire de Paul et celle de Wlodka dans le ghetto commencent de manière identique : les deux familles vivent ensemble dans un immeuble, rue Leszno. Puis leurs parcours divergent : les Felenbok s'échappent par les égouts avec l'aide de passeurs, tandis que Wlodka et sa soeur jumelle Nelly passent par-dessus le mur, grâce aux contacts de leur père, et sont cachées dans une famille polonaise. Cette histoire, j'ai su dès le départ que je ne voulais pas l'écrire moi-même, en faire une oeuvre d'auteur. Je voulais simplement faire en sorte que les témoins se racontent eux-mêmes. Je ne voulais pas parler pour eux, mais parler avec eux." David Lescot.

empty