Philippe Gutton

  • À n'en pas douter Balthus (1908-2001) aura été l'un des peintres les plus singuliers du XXe siècle. Les décors étranges où évoluent ses personnages l'ont longtemps inscrit dans la mouvance surréaliste, influence pourtant qu'il rejetait. Les poses suggestives de ses modèles, jeunes filles en fleur, adolescentes à peine pubères, ont incité maints commentateurs à le considérer comme un peintre érotique. Mais là encore Balthus réfutait pareille définition réductrice de son art, lui qui se revendiquant fervent catholique, affirmait : « Le peintre doit être religieux ou n'être pas. »

    Philippe Gutton, psychanalyste spécialiste de l'adolescence, reprend la question à ses racines dans un souci de ne pas réduire à une interprétation simplificatrice une création si originale. Quelle énigme recèle cette oeuvre ? Que nous disent les figures troublantes qui la hantent ? Que révèlent celles-ci de ce temps charnière qu'est l'adolescence ? Qu'en tant qu'âge de découverte de la génitalité et de la mort, elle est paradigmatique de la créativité à laquelle tout être humain est tenu de croire s'il veut échapper à la mélancolie ; qu'elle ouvre au mystère de la femme advenante, au secret du vivant, bref qu'interrogeant la puberté féminine en tant qu'elle symbolise l'origine, Balthus, selon la meilleure esthétique, tente et réussit à rendre visible l'invisible de l'humain se faisant.

  • L'Enfant joue constamment. L'étude de son jeu se prête à une description de son évolution dans l'enfance, à l'élaboration des activités ludiques et à une appréciation des symboles qui y fonctionnent. Ce livre est destiné à tous les cliniciens, psychologues, psychiatres, psychanalystes que l'enfance intéresse. P.G.

  • La psychanalyse, sur le modèle de la " cure-type " de l'adulte, est-elle pertinente pour traiter le mal-être des adolescents ? Pour certains elle est contestée, contestable, voire même impossible. Pour d'autres elle nécessite des aménagements dans les conditions de son exercice. Théorie et pratique sont ici confrontées en s'appuyant sur les notions de processus, de pubertaire, d'adolescents.

empty