Plantu

  • L'année de Plantu

    Plantu

    L'année de Plantu 2020 est évidemment placée sous le signe de la crise sanitaire qui a ébranlé la planète : Virus, confinement, héroïsme des soignants, pénurie et crise économique, sans oublier l'actualité politique ou internationale, passés à la moulinette du crayon acéré du dessinateur du journal le monde. À coups de Marianne sous perf et de souris masquées, Plantu immortalise avec humour et acuité cette année très parti.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Avant la guerre du Golfe, il y eut la guerre des pierres. Avant la guerre des pierres, il y avait la guerre Irak-Iran. Avant et pendant la guerre Irak-Iran, il y eut celles du Liban. Avant... Assez ! Attentats, terrorisme et massacres, c'est le lot du Proche-Orient ; ventes d'armes et discours sur la paix et le droit, c'est le lot de l'Occident. A chaque fois, Plantu, caricaturiste, se trouve aux côtés des victimes. Les victimes étant dans tous les camps, Plantu n'est pas caricatural. Il n'empêche que de la guerre du Kippour à celle du Golfe, voilà dix-huit ans que cela dure. Dix-huit ans de Reproche-Orient : voici un livre majeur.

  • L'actualité roule, roule. Les faits se télescopent. Plantu est là, au croisement, qui ramasse les morceaux emboîtés : vieilles centrales périmées (le nucléaire et le PCF), grèves de la faim et des urgences, terrorisme et amnistie, l'heure d'été qui perturbe les vaches et... les éléphants du PS. Pas une rubrique n'échappe à sa verve, économie, Chili, opposition, Irak, Amnesty, Roumanie, Front national, Algérie, RPR, écologie, sondages, URSS, universités, Afrique, etc. Le plus fort chez Plantu, c'est que chaque dessin est un coup de gueule, lancé par une gueule d'ange. Un vague souvenir, c'est le cru 1990 de Plantu, polémiste tranquille.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Africa

    ,

    Un livre évènement qui réunit les plus grands dessinateurs et dessinatrices de presse issus de tous les horizons du continent africain et qui luttent dans leurs pays respectifs pour ce droit fondamental qu'est la liberté de la presse. Plantu et Cartooning for Peace ont réuni une sélection de leurs dessins les plus marquants, dont l'ensemble constitue un recueil unique. Une cinquantaine de caricaturistes dont Zapiro, Gado, Glez, Dilem, Alaa Satir, Sherif Arafa, Zohoré, ou encore Willis from Tunis représentent une vingtaine de pays. Certains ont commencé à exercer leur métier dans des conditions souvent difficiles.
    D'autres y sont venus au monde. Tous ont en commun d'avoir compris que le dessin constitue l'arme idéale pour écrire leur société et fustiger ses maux, et ce malgré les intimidations et, pour certains, les incarcérations, dont ils sont victimes.
    L'Afrique, c'est depuis toujours le pays de la palabre et du dialogue entre cousins de plaisanteries qui savent pousser très loin la raillerie et l'autocritique.
    Ces dessins forment les marqueurs de l'histoire contemporaine de l'Afrique. Mais ces artistes ne se privent pas pour décocher certaines de leurs flèches à l'échelle planétaire. Ils nous voient autant que nous les regardons, et leur vision de force, de pertinence et de vérité, répond à un seul mot d'ordre qui se répète de planche à dessin en salle de rédaction  : « Dessine-moi la liberté ».

  • Cet ouvrage, Plantu, 50 ans de dessin, offre une rétrospective unique dans  l'atelier de l'artiste. On y reconnaîtra sa manière bien à lui d'attraper ses  « bons clients » - Mitterrand en danseur de hip-hop, Sarkozy et sa coupe  au rasoir, Hollande en concombre -, tout le bestiaire politique qui a marqué  la vie publique depuis un demi-siècle. Le caricaturiste du Monde  nous ouvre aussi en grand les portes de ses enfers : ses dessins inédits,  ses dessins interdits, censurés ou publiés au milieu des polémiques et des  tensions, sur le confl it israélo-palestinien, les  guerres des Balkans ou les  représentations de Mahomet.
      Dans ces pages intenses, Jean Plantu se raconte sans détour à Éric  Fottorino pour dire ce qui fait penser son crayon. Ce qui l'énerve, ce qui  l'indigne. Qu'il aborde ses débuts, ses combats contre l'intolérance et  les excès de tous bords, son travail sur le Proche-Orient ou ses engagements  au sein de sa fondation Cartooning for Peace, Plantu est toujours  le même : entier, sincère, provocateur mais pas trop, à la limite de ce qu'il  s'autorise pour pratiquer cet exercice à haut risque qu'il appelle le « dérapage  contrôlé ». Un mélange de liberté et de responsabilité.
      À travers quelques thèmes de prédilection qui sont autant de questions  graves - comment dessiner après Charlie, comment Internet fait-il de la  planche du dessinateur un terrain miné, comment expliquer au public  français ou étranger jusqu'où il peut aller sans humilier -, Plantu offre un  témoignage rare et exceptionnel sur son art chaque matin recommencé.  À l'occasion de l'exposition « Plantu, 50 ans de dessin de presse » organisée  par la BnF en mars 2018, ce marathonien du trait livre au passage un  enseignement sur sa manière de dessiner, sur les chemins parfois inattendus  qu'empruntent sa mine et sa pensée pour susciter le rire, le sourire,  l'indignation, le malaise, et toujours la réflexion.

  • Vous les avez déjà vus quelque part... mais où ?
    Saurez-vous reconnaître le tableau de Delacroix, le poème de Baudelaire, la chanson des Beatles, le film d'Hitchcock que Plantu a malicieusement détournés dans ses dessins ?
    Cet ouvrage électique, témoin de la vivacité des arts, des lettres, des chansons et du cinéma, met en lumière la formidable richesse du regard de Plantu sur l'actualité et sur le monde.
     
     

empty