Robert Morin

  • Réfusés par les subventionnaires, refusés par les producteurs, refusés par lui-même. Voici trois des nombreux scénarios « tablettés » qui portent la griffe de Robert Morin , auteur iconoclaste du cinéma québécois.
    Ce premier volume de « refusés » est accompagné d'un essai de Morin sur sa méthode, sur la monstruosité au cinéma, sur le financement de celui-ci et sur les raisons qui ont fait de ces scénarios des refusés.

    Morin y adapte librement Witold Gombrowicz en une série de 12 épisodes, « met en scène » et remanie les carnets de Jacques Cartier, de manière à illustrer le choc des civilisations comme peu ont osé le faire avant lui, tout en s'aiguillant des recherches du spécialiste Denys Delâge ; et lève le voile sur les mécanismes d'exclusion et le racisme en racontant l'histoire vraie (et recueillie de première main) d'Helena Valero, capturée durant les années 1930 par les Yanomamis de l'Amazone, et revenue parmi les Blancs près de 25 ans plus tard. Ces trois scénarios (La femme étrangère ; L'amour et le pornographe et La grosse maladie) sont publiés ici pour la première fois et agrémentés de textes introductifs de l'auteur.

    Scénarios refusés est par ailleurs le premier livre à paraître dans la collection F I L M É C R I T U R E, dirigée par Ralph Elawani.

  • Cet ouvrage est parfaitement conforme au nouveau programme de classe préparatoire ECG. Rédigé par une équipe d'auteurs qui enseignent en classes préparatoires ou à l'Université, il propose des contenus, des statistiques et des données chiffrées totalement à jour. - Il suit l'organisation du programme et propose
    des chapitres complètement rédigés, de nombreux
    graphiques,schémas et
    focus sur des points à approfondir.
    - En annexe de chaque partie, une
    chronologie, une
    présentation des auteurs principaux, des
    citations, des
    sujets de dissertation et une
    bibliographie indicative sont autant d'outils indis-pensables pour réussir lors des concours.
    - Un
    double index des notions et des noms propres permet de se repérer facilement.
    Des QR-Codes et des mini-liens permettent d'accéder à des ressources complémentaires en ligne (tableaux, graphiques, focus, compléments mathématiques et sites de référence). Conçu pour les étudiants de classe préparatoire ECG, ce livre intéresse également les élèves d'hypokhâgne et de khâgne BL, ceux des IEP, ainsi que les étudiants de licence d'économie et de gestion, d'AES et ceux qui préparent des concours.
    Livre en Ligne : l'intégralité de votre
    livre accessible en ligne gratuitement (PC/Mac, Tablettes et Smartphones...)

  • L'art vidéo célébrait ses 50 ans cette année. 24 images fait le point sur cet art toujours aussi vivant et en mouvement, demeurant « un geste artistique, poétique et politique exécuté dans un désir de libérer le langage, et de se libérer par le langage, d'un ordre établi » (Marie-Claude Loiselle). Au sommaire, un entretien avec Marc Mercier, directeur artistique des Instants vidéo de Marseille, les années 70 au Québec ainsi qu'une présentation des oeuvres du DVD 24 images qui parcourent l'art vidéo québécois de 1972 à 2013. Hors dossier, un hommage à Aldo Tambellini, un retour sur l'oeuvre de Xavier Dolan à l'aube de la sortie prochaine de Tom à la ferme ainsi qu'un pavé dans la mare jeté par Nicolas Klotz à propos de La vie d'Adèle.

  • Vous trouverez dans cet extrait tous les articles du rétroviseurs sur Anne Hébert, paru dans le No 301 de la revue Liberté.

    Pourquoi inaugurer le « Rétroviseur » avec Anne Hébert ? D'une part, il nous semblait qu'elle jouit d'un tel prestige institutionnel qu'il devient un peu difficile de la lire hors des ornières scolaires. De plus, contrairement à d'autres « grands auteurs » québécois, il nous apparaît plus difficile d'identifier avec précision la postérité de son oeuvre chez les plus jeunes. Il nous semblait aussi, peut-être à tort, que la violence et la puissance de son travail étaient souvent escamotées au profit d'un vernis de terroir ou d'un romantisme de pacotille. Nous avons demandé à quatre écrivains - et pas les moindres ! - de casser la glace. Ils ont largement dépassé nos attentes et ont signé des textes singuliers et engagés qui redonnent un lustre à l'oeuvre d'Hébert. Pour tout dire, ça donne follement envie de replonger dans ces beaux livres obscurs.

empty