Robert Salais

  • Cet ouvrage traite de l'élaboration des dispositifs de l'action publique et de leur mise en oeuvre. Il propose une approche économique de l'action publique renouvelée par le projet d'en avoir une intelligence pratique et de la concevoir comme une action située. Cela conduit à ouvrir le cadre disciplinaire de l'économie. Une première partie s'intéresse aux conditions dans lesquelles un projet d'action publique émerge (ou n'émerge pas), une deuxième rassemble des études de cas de mise en oeuvre de l'action publique dans différents domaines de la politique économique et sociale.

  • Comment des acteurs ordinaires (personnes ou entreprises) parviennent-ils, avec leurs ressources et leurs capacités limitées, à se coordonner dans la vie économique courante ou dans la réalisation de projets collectifs complexes ? Pour répondre à cette question, les auteurs de ce volume s'écartent de la théorie standard de l'action rationnelle et proposent un nouveau regard sur la réflexivité de l'action. L'acteur n'est plus supposé tendre vers l'omniscience mais vers le jugement et l'action raisonnables. La raison pratique se trouve ainsi placée au fondement de l'action économique. Une telle révision conduit à envisager le problème de la coordination des actions délibérées sous un angle différent. Elle implique en particulier de reconceptualiser la notion d'institution et de redéfinir le lien entre action et institution. Cet ouvrage présente quelques-unes des pistes qu'explore aujourd'hui le programme de recherche dit de « l'économie des conventions ». Il montre ainsi l'omniprésence des conventions dans la vie économique et sociale quotidienne, où elles permettent la formation d'attentes mutuelles entre personnes qui ont à coordonner leurs actions.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Social rights in terms of welfare and work are disappearing from the European political agenda, the more so as austerity is assumed to be the only imperative response to the financial crisis. This book, which collects the results of the leading European integrated research project CAPRIGHT («Resources, Rights and Capabilities: In Search of Social Foundations for Europe»), argues for an alternative way out, which puts the enhancement of citizens' capabilities at the core of the European social model. The contributors show why and how a democracy grounded in economic and social life - where a plurality of voices may be heard, where citizens participate in collective bargaining and public deliberation - is crucial for the Europe's future. The contributions in this book are the result of a four-year period of research and workshops (2007-2010), with the main focus on how lifelong learning, the labour market, employment and social protection combine in terms of personal experience and whether the resources available at certain key points are sufficient, when factors creating risk or discontinuity can impede personal development.

empty