Roger Sue

  • Comment des sociétés plus avancées et démocratiques peuvent-elles conduire à des régimes de plus en plus autoritaires, en France comme ailleurs, au point de raviver le spectre totalitaire ? Telle est la question posée par ce livre.
    Depuis plus de 30 ans, l'échiquier politique a dérivé vers la droite, et la droite vers l'extrême-droite. La dérégulation et la dilution des institutions excluent de plus en plus de personnes, laminant les sécurités de l'ancien monde du travail, de la carrière, de la retraite, de la famille, des voisins, des territoires... Le contrat social entre la nation et la politique est rompu. La colère populaire est réprimée par la violence, et l'autoritarisme. Dans ce livre, Roger Sue montre pourquoi la France s'est engagée sur une voie totalitaire.

  • Une nouvelle société émerge qui remet en cause toutes nos valeurs dîtes modernes : le travail, le productivisme, la question démocratique et sociale, etc.
    Roger Sue analyse ici brillamment cette contresociété qui monte dans les esprits comme dans les faits. Car comprendre ce qui s'y joue, c'est ouvrir la voie qui fera de la contresociété d'aujourd'hui, la société de demain.

  • L´aménagement des rythmes scolaires a un impact important sur le système éducatif dans son entier. Il pose en effet deux grandes questions :

    Comment l´école peut-elle s´ajuster à l´évolution sociale générale, en particulier à la diminution relative du temps de travail ?
    Comment le temps scolaire peut-il être mieux articulé aux autres temps éducatifs (péri ou extrascolaires) dont l´importance ne cesse de croître avec la « société des loisirs » ?

    Pour répondre à ces questions, l´ouvrage propose une réflexion organisées en trois grands moments : tout d´abord, il rappelle la grande tendance de l´évolution du temps scolaire et les propositions d´aménagement des rythmes scolaires existant au niveau de l´année, de la semaine et de la journée ; ensuite, il dresse un bilan détaillé des expérimentations menées sur trois sites pilotes (autour d´Hérouville, d´Epinal et de Saint-Fons) et évalue les effets bénéfiques constatés aux plans psychosociologique, cognitif, social et culturel ; enfin, analysant les conditions de leur réussite, il souligne aussi les résistances qui freinent le développement de telles innovations et montre que, derrière l´aménagement du temps scolaire, c´est au fond la future organisation de l´éducation tout au long de la vie qui en jeu.
    Les auteurs insistent en particulier sur la notion de « reliance éducative », c´est-à-dire sur la possibilité (pour l´école comme pour l´individu) de relier ensemble et d´évaluer les apports éducatifs durant le temps scolaire comme durant le temps libre, au cours de la formation scolaire initiale comme tout au long de la vie.

  • L'aménagement des rythmes scolaires a un impact important sur le système éducatif dans son entier. Il pose en effet deux grandes questions : Comment l'école peut-elle s'ajuster à l'évolution sociale générale, en particulier à la diminution relative du temps de travail ? Comment le temps scolaire peut-il être mieux articulé aux autres temps éducatifs (péri ou extrascolaires) dont l'importance ne cesse de croître avec la " société des loisirs " ?
    Pour répondre à ces questions, l'ouvrage propose une réflexion organisées en trois grands moments :
    - tout d'abord, il rappelle la grande tendance de l'évolution du temps scolaire et les propositions d'aménagement des rythmes scolaires existant au niveau de l'année, de la semaine et de la journée ;
    - ensuite, il dresse un bilan détaillé des expérimentations menées sur trois sites pilotes (autour d'Hérouville, d'Epinal et de Saint-Fons) et évalue les effets bénéfiques constatés aux plans psychosociologique, cognitif, social et culturel ;
    - enfin, analysant les conditions de leur réussite, il souligne aussi les résistances qui freinent le développement de telles innovations et montre que, derrière l'aménagement du temps scolaire, c'est au fond la future organisation de l'éducation tout au long de la vie qui en jeu.
    Les auteurs insistent en particulier sur la notion de " reliance éducative ", c'est-à-dire sur la possibilité (pour l'école comme pour l'individu) de relier ensemble et d'évaluer les apports éducatifs durant le temps scolaire comme durant le temps libre, au cours de la formation scolaire initiale comme tout au long de la vie.
    Spécialiste des temps sociaux, de la " société des loisirs " et de " l'économie quaternaire ", Roger Sue a écrit plusieurs essais (Odile Jacob) qui ont attiré l'attention des médias.

  • Voilà un livre qui vous oblige à penser différemment la société. En effet nous sommes entrés dans un nouveau modèle de croissance : il s'agit aujourd'hui de libérer les ressources du capital humain, de produire l'individu. Ceci n'est pas un « luxe » mais

empty