Langue française

  • Parmi les méga-événements sportifs qui rythment le calendrier de nos sociétés contemporaines, les courses de Formule 1 révèlent des enjeux qui dépassent les frontières sportives. La discipline reine du sport automobile est un terrain particulièrement propice aux tensions et aux rapports de force entre, d'une part, les industries du spectacle et du sport et, d'autre part, les villes, les pays et les communautés d'accueil.
    Du Grand Prix de Montréal à l'incontournable circuit de Monte-Carlo, en passant par les nouvelles destinations de l'Asie orientale, les auteurs font la lumière sur le visage qu'a pris le sport-spectacle qu'est la Formule 1 au cours des dernières années.
    Cet ouvrage s'adresse à la fois aux passionnés de F1 et à tous ceux qui cherchent à décrypter les multiples informations que diffusent quotidiennement les médias à son sujet.

    Julien Laurent est sociologue et chargé de cours à l'UQAM. Il possède une formation en sociologie urbaine et du sport. Il a cosigné deux livres et publié de nombreux articles.
    Sylvain Lefebvre est professeur au Département de géographie de l'UQAM et directeur du Groupe de recherche sur les espaces festifs (GREF). Il a dirigé l'ouvrage Sports et villes, enjeux économiques et socioculturels (PUQ, 2003).
    Éric Mottet est professeur de géopolitique au Département de géographie de l'UQAM et directeur de l'Observatoire de géopolitique de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques. Il a dirigé Géopolitique de la Coupe du monde de football 2010 (Septentrion, 2010), en plus d'avoir cosigné trois autres livres.

  • Le dialogue est-il au coeur de notre vie sociale ? Est-il aujourd'hui un pilier de la démocratie ? Un remède au conflit ou un rempart contre les passions et la violence ? Quels échanges permet-il entre élus et citoyens ou entre experts et profanes ? L'ouvrage tente de répondre à ces questions par la critique des théories et des pratiques du dialogue et de leurs usages politiques. Il prend le parti d'explorer les points aveugles du dialogisme et de ses méthodes, de la logique à l'anthropologie, et de l'éthique à la politique, à partir d'auteurs tels que Habermas, Jacques, Latour, Callon, Mansbridge, Rosanvallon, Honneth. Il s'appuie en outre sur un ensemble de cas qui révèlent les conditions et les limites du dialogue dans une variété d'arènes, de la sphère publique à la sphère privée : Grenelle de l'environnement, débats publics, jurys citoyens, organisations de travail... L'ouvrage tire toute sa richesse des contributions de chercheurs confirmés issus de plusieurs disciplines (philosophie, linguistique, sociologie, science politique,...).

empty