Dupuis

  • La paix est-elle encore envisageable dans la galaxie d'Orbital ? Cette intégrale réunit les tomes 5 à 8 de ce space-opéra envoutant créé par Sylvain Runberg et Serge Pellé sur fond de géopolitique interplanétaire. Les deux émissaires de l'Office Diplomatique Intermondial (ODI), Caleb, l'humain et Mézoké l'extraterrestre sont en mauvaises postures depuis la catastrophe de Kuala Lumpur qui a acté l'échec de la réconciliation. Exilés, traqués, ils ont pourtant encore un rôle à jouer.

  • Caleb, Mézoké et Dernid entendent enfin le message de leur vaisseau Névronome, Angus. Ses congénères n'ont pas volontairement implosé, détruisant plusieurs cités de la Confédéra-tion : ils sont eux-mêmes victimes d'un tueur inconnu. Pour obliger les dirigeants confédérés à les aider, les vaisseaux se sont placés à proximité des métropoles surpeuplées, un ultima-tum mortel. Orbital charge les quatre compagnons de traquer l'entité dévastatrice sur la planète d'origine des Névronomes et de la faire disparaître...

  • Caleb et Mézoké forment un binôme exemplaire : c'est la première fois dans l'histoire de la galaxie que leurs peuples respectifs accèdent à cet honneur. Les Sandjarr, le peuple de Mézoké, s'étaient tenus à l'écart des instances politiques intermondiales jusqu'à ce que les guerres humano-sandjarr éclatent.
    Les humains avaient été écartés jusqu'à présent des plus hautes instances. Leur binôme revêt donc une importance symbolique.
    À peine sortis de leurs séances d'entraînement, les voilà embarqués pour leur première mission. Ils partent pour Senestam où un groupe de parias humains tentent d'exploiter illégalement une mine détenue par les Jävlodes.Basée sur un contexte géopolitique très riche, une fantaisie incroyable dans l'invention extraterrestre, comme dans les meilleurs " Valérian ", cette histoire se déroule en deux tomes, cette première aventure se concluant dans " Ruptures ", à paraître au printemps 2007. Caleb et Mézoké forment un duo de choc, mal assortis et pourtant très complémentaires ! Attention, les agents de l'ODI vont décoller...

  • Orbital est le centre névralgique de la Confédération, ville gigantesque rassemblant plusieurs centaines de peuples aliens, brèche sur plusieurs espaces-temps différents. À l'abri derrière d'immenses portes Crop, c'est de cet endroit que le destin de la galaxie est contrôlé. Et surtout qu'un semblant de paix essaye d'être maintenu. Les Terriens ont finalement été intégrés à cette Confédération... Non sans mal. Un affrontement sauvage entre isolationnistes et pro-confédérés a agité leur planète avant que la décision ne soit prise. Lors du dernier meeting pro-confédérés, un attentat terrible a fait disparaître des milliers de personnes. Dont les parents de Caleb Swany. Des années après, ce dernier est intégré à l'Office Diplomatique Intermondial. En binôme avec Mézoké Izzua, issuë du peuple sandjarr, ils vont avoir pour rôle de veiller sur les peuples et d'empêcher de futurs conflits. Leur première mission va les entraîner dans une lutte entre colons humains et Jävlodes. La seconde sera à leur image : une cérémonie de réconciliation entre leurs deux peuples qui s'étaient affrontés lors d'une guerre atroce, 15 années auparavant. Mais dans l'ombre du pouvoir s'agitent des ennemis puissants, qui voient dans l'affrontement et la haine un bon moyen pour prendre le contrôle. Mézoké et Caleb réussiront-ils à maintenir la paix ?

  • Les Névronomes, ces mystérieux vaisseaux vivants, semblent de nouveau constituer une menace pour le monde. Disséminés dans toute la galaxie et jusqu'alors calmes, ils commencent en effet un à un à s'autodétruire violemment, créant des déflagrations d'une portée immense et décimant des villes entières. Avant qu'ils anéantissent toute civilisation, la Confédération, affaiblie par la guerre civile à peine terminée, n'a qu'une seule solution : elle doit retrouver Caleb, le seul qui dispose d'un lien symbiotique avec l'un des représentants de cette dangereuse espèce. Ce ne sera pas une opération facile : depuis le massacre de Stockholm, les renégats ont fui dans leur Névronome et viennent de mettre le cap sur la grouillante Tatsuam, cité de criminels et zone de non-droit. Un nouvel épisode de cette saga foisonnante et graphiquement époustouflante, qui nous entraine sur les pistes des Névronomes, l'une des créations les plus fascinantes de Sylvain Runberg et Serge Pellé.

  • Final explosif de la 1e enquête des agents d'Orbital.- "Et si ce binôme se soldait par un échec ?" - "Ces deux agents vont réussir, j'en suis persuadée." Et pourtant... Sur Senestam, petite lune perdue appartenant aux Jävlodes, des renégats terriens s'affrontent autour d'une mine de Trélium, un minerai puissamment explosif. Caleb, agent de l'Office Diplomatique Intermondal, a fort à faire entre les groupes rivaux, les attaques des Stilvulls (des bestioles abominablement destructrices), et sa rencontre avec le charmant docteur Kim Vandersel.
    Sur la planète Upssal, Mézoké, le binôme de Caleb, doit faire face à la Colère Ronde des Jävlodes: une violente prise à parti, étonnante pour un peuple connu pour sa tranquillité. Mais en orbite autour de Senestam, la pilote Nina et l'étonnant Angus, un vaisseau métamorphe, veillent et réservent quelques surprises aux uns et aux autres...

  • Après le désastre de Kuala-Lumpur, la Confédération a besoin de coupables. Peu importe que Caleb et Mézoké aient tenté l'impossible pour éviter le drame, peu importe aussi que Caleb soit entre la vie et la mort ; Mézoké, seul face à ses supérieurs, est tout désigné pour constituer le parfait bouc-émissaire. Accusé à tort, sans possibilité de se faire entendre et de se défendre, Mézoké soupçonne qu'il n'est qu'un pion bien utile sur l'échiquier politique intergalactique. Quand un commando de terroristes terriens parvient à s'infiltrer sur la station Orbital, la donne change... à tel point même que la destinée de Mézoké et Caleb va basculer de manière irrémédiable.

  • Après leur spectaculaire évasion d'Orbital, Caleb et Mézoké se sont réfugiés sur la planète Shem, au sein d'une petite communauté d'exilés volontaires dont les parents de Mézoké font partie. La vie s'écoule paisiblement quand surgissent les vaisseaux de guerre Achérodes qui ont réussi à remonter leur piste, semant chaos et désolation parmi leurs hôtes. Obligés de fuir, sauvés in extremis par Kristina, la soeur de Caleb, ils se trouvent confrontés à un choix : soit fuir éternellement, soit affronter leurs poursuivants, et faire éclater en pleine lumière la machination qui menace l'équilibre de la confédération. D'autant que sur Terre, gronde la menace d'une guerre imminente... Avec ce nouvel épisode des aventures de Caleb et Mézoké, certains secrets sont révélés, notamment au sujet de la mort des parents de Caleb et Kristina, mais de nouvelles interrogations surgissent... De quel étrange pouvoir Caleb est-il investi, et surtout, quel lien s'est tissé entre lui et Angus le névronome ? Ce nouvel épisode d'Orbital boucle l'intrigue amorcée dans Justice (tome 5). Un script tendu et sans concession de Sylvain Runberg, parfaitement servi par le dessin précis et foisonnant de Serge Pellé. Orbital, une série qui ne plaît pas seulement aux amateurs de space opera. mais qui séduit aussi les lecteurs et lectrices d'aventures tendues, riches et spectaculaires.

  • La paix des mondes est entre leurs mains. Sur terre, à Kuala-Lumpur, Caleb et Mézoké doivent veiller à la sécurité de la cérémonie de réconciliation entre les Humains et les Sandjarrs, les deux peuples dont ils sont eux-mêmes issus. Mais l'arrivée d'un peuple de nomades galactiques, les Rapakhuns, menace de faire basculer la région dans une nouvelle guerre civile. Caleb et Mézoké, toujours assistés d'Angus le vaisseau métamorphe et de leur pilote Nina, se retrouvent au coeur des tensions.
    Entre les mangroves et les chantiers navals de la Malaisie du XXIIIe siècle, ils vont risquer la guerre. Leur mission : sauver la paix.La première mission de Caleb et Mézoké, les agents d'Orbital, avait été remarquée. Ce troisième tome, Nomades, confirme l'excellente tenue de cette série d'aventures futuristes.

  • La paix des mondes est entre leurs mains...Caleb et Mezoke, diplomates de l'ODI, ont pour mission de superviser le bon déroulement de la cérémonie de réconciliation des peuples humains et "sandjarr", dont ils sont l'un et l'autre issus. À la veille de l'événement, un fléau d'origine inconnue s'abat à proximité de Kuala-Lumpur, faisant de nombreux morts. Désignés par la vindicte populaire comme responsable, le peuple nomade Rapakhun assure ne rien savoir de ce drame. Une menace inconnue mais bien tangible plane donc sur Kuala Lumpur. Peut-être serait-il plus sage d'annuler la cérémonie, qui va attirer des dizaines de milliers de personnes. Caleb ne l'entend pas ainsi : rattrapé par les blessures du passé, il est prêt à tout pour que l'événement ait bien lieu, quitte à se brouiller avec Mézoké... et à s'engager sur une voie de non retour. Pendant ce temps, Nina et Angus vont repérer la planète Dehadato, dernier lieu de séjour des Rapakhuns avant leur arrivée sur terre, dans l'espoir d'y trouver des indices susceptibles de les aider à comprendre ce qui se passe à Kuala Lumpur. Ce qu'ils vont découvrir sur place va dépasser leurs pires craintes. Il va leur falloir intervenir vite, très vite sur terre pour éviter la catastrophe... La tension est à son niveau maximum. Une fin de cycle intense et dramatique, qui va chercher du côté des motivations des personnages et de leur psychologie. Une intrigue rythmée et bien équilibrée, servie par le dessin de très haut niveau de Serge Pellé.

  • Ce premier volume réunit le diptyque retraçant l'enquête de Lisbeth Salander et de Mikael Blomkvist sur la disparition de Harriet Vanger, et plonge sans concession le lecteur au coeur des ténèbres.

    Ancien journaliste pour le magazine pamphlétaire "Millénium", Mikael Blomkvist est engagé par Henrik Vanger afin de résoudre le mystère de la disparition de sa fille, survenue 44 ans plus tôt. Son enquête l'amène à croiser la route de Lisbeth Salander, hackeuse de génie réfractaire à toute autorité. Ensemble, ils mettront au jour les pires noirceurs perpétrées par ces "hommes qui n'aimaient pas les femmes"...

    En 2013, Sylvain Runberg s'allie à Homs en vue d'adapter la trilogie culte de Stieg Larsson, Millénium. Un défi porté de main de maître par un duo admirable, qui vaudra au scénariste d'être choisi pour réaliser une suite à cette adaptation : Millénium Saga. Cette édition définitive du premier diptyque reprend désormais le découpage des tomes originaux. L'on y retrouve l'ensemble de l'intrigue autour de l'affaire Vanger et l'intensité de ce thriller impeccablement mis en images par Homs. Une occasion à ne pas rater de découvrir ou de redécouvrir "Millénium" comme vous ne l'avez jamais lu.

  • Mikael Blomkvist, journaliste pour le magazine pamphlétaire "Millénium", a brièvement croisé la route de Lisbeth Salander, hackeuse de génie au passé noir d'encre. Lorsque celle-ci retrouve la trace de son père, un chef de gang à la tête d'un trafic d'êtres humains, et tombe à nouveau dans les abysses de son enfance, Blomkvist ne peut rester les bras croisés. Mais en apportant son aide à la jeune femme, il ne se doute pas des liens invisibles qui les relient tous deux à des secrets plus sombres encore...Pour l'adaptation en bande dessinée de "La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette", le deuxième roman de la trilogie culte Millénium, Sylvain Runberg fit équipe avec Manolo Carot. Sous la supervision de Homs, le dessin de Man offrit à son tour toute l'intensité et la profondeur nécessaires pour façonner un thriller imparable. Les ayants droit de Stieg Larsson ne s'y sont d'ailleurs pas trompés en confiant l'exclusivité d'une suite, Millénium Saga, au scénariste. Cet album nous rappelle toute la maestria avec laquelle le duo s'est emparé de l'oeuvre. Une occasion à ne pas manquer de découvrir ou de redécouvrir "Millénium" comme vous ne l'avez jamais lu.

  • Lisbeth Salander, la redoutable pirate informatique, s'apprête à mener son procès envers et contre toute l'opinion publique, et ses uniques soutiens, le journaliste Mikael Blomkvist et le hackeur Plague, ne sont pas en reste. En effet, lorsqu'elle déterra les secrets liés à son père, à la tête d'un réseau de trafic humain, la jeune femme aviva du même coup les sinistres agissements de la "Section", mystérieuse cellule du contre-espionnage suédois. Alors que l'épilogue s'annonce aussi noir que les tréfonds de leurs enquêtes, Lisbeth et Mikael livrent de concert un combat saisissant pour que triomphe enfin la vérité, dût-elle être insupportable.C'est entre Man et Homs que Sylvain Runberg partagea le dernier diptyque de son adaptation du phénomène "Millénium", dont les deux albums sont désormais réunis dans cette édition définitive. "La reine dans le palais des courants d'air" est à la fois une conclusion remarquablement maîtrisée de bout en bout, mais aussi une formidable façon de découvrir ou de redécouvrir en images la série originelle. Les indéniables qualités de ces bandes dessinées ont d'ailleurs valu à Runberg d'obtenir les droits exclusifs pour écrire une suite : "Millénium Saga".

    Les protagonistes de Stieg Larsson n'ont pas fini de vous faire trembler !

  • Lorsque l'on retrouve la trace de Lisbeth Salander, elle s'apprête à pirater, avec un groupe de hackers, un gigantesque data center et à révéler au grand jour les dossiers sulfureux des services secrets suédois. Mais leur combat n'est pas gagné : Trinity, une pirate amie de Lisbeth, vient d'être kidnappée. Face à un tel adversaire, seul un homme de réseau comme Mikael Blomkvist semble pouvoir l'aider. Le journaliste travaille alors sur une importante enquête autour de l'arrivée de l'extrême droite aux portes du pouvoir un sujet qui ne s'avèrera pas si éloigné des préoccupations de Lisbeth...Après l'adaptation en six tomes de la saga internationale, les héritiers de Stieg Larsson ont fait confiance aux éditions Dupuis et à la plume de Sylvain Runberg pour prolonger l'aventure avec des récits inédits. Dessiné par Belén Ortega, qui reprend le flambeau de José Homs, ce premier album inaugure un cycle de trois tomes qui plonge l'univers Millénium dans des thèmes à l'actualité brûlante. Un polar à la sauce WikiLeaks !

  • Livrée à elle-même après les enlèvements ayant touché les membres de son groupe de hackeurs, Lisbeth Salander se lance sur les traces des responsables, un obscur groupuscule aux méthodes radicales nommé "Sparta". Cependant, elle n'est pas seule : Mickael Blomkvist, journaliste controversé de "Millénium", est déterminé à lui venir en aide en échange d'informations sur un candidat électoral aux dangereuses influences. Alors que les deux domaines semblent ne rien partager (entre l'espionnage et le piratage numériques d'un côté, l'extrémisme politique de l'autre), le duo de choc prendra bien vite conscience des liens qui unissent leurs affaires respectives... Jusqu'à révéler de sombres machinations.

    Sylvain Runberg, qui avait offert au monde de la BD l'adaptation de la trilogie culte "Millénium" en 2013, continue sur sa lancée avec cette série dérivée, "Millénium Saga", pour laquelle il a reçu les droits exclusifs. Dans ce deuxième tome du triptyque entamé avec "Les âmes froides", et tout à fait dans l'esprit de l'univers de Stieg Larsson, les auteurs nous entraînent dans les coulisses des nationalismes brutaux et des services secrets.
    Pour les fans de la série et les lecteurs curieux, ce polar à la sauce WikiLeaks est un immanquable !

  • Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander ont remonté la piste des kidnappeurs de Plague, Trinity et Bob the Dog. De leur surnom "Sparta", ces extrémistes patriotiques pro-Blancs ont pour intention de pirater les données du gouvernement suédois en s'infiltrant dans les serveurs des services secrets. Et si les trois hackeurs ne coopèrent pas, c'est la mort qui les attend. Les indices mènent le journaliste de "Millénium" et sa complice droit vers Mark Borrow, écrivain d'un best-seller vantant la supériorité masculine et homme politique associé aux mouvements radicaux d'extrême-droite. Alors que celui-ci dirige un séminaire de coaching, le duo le prend en otage afin de savoir où ses collègues séquestrent les pirates informatiques. Et quand la situation dégénère en fusillade ouverte, Lisbeth et Mikael n'imaginent pas qu'ils seront soutenus par une ancienne connaissance...

  • La saga "Millénium" continue ! Ce premier volet de l'adaptation de "La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette" se recentre sur le passé de Lisbeth Salander, dont l'histoire personnelle se recompose tel un puzzle, tandis que Mikael Blomkvist se lance, pour le compte de "Millénium", dans une nouvelle enquête sur le trafic d'êtres humains en Europe de l'Est et du Nord.

    Après un début d'idylle, leurs routes se sont séparées, mais pas pour longtemps. Le passé de Lisbeth ressurgit en faisant étrangement écho à l'enquête que mène Blomkvist et dont les ramifications vont le mener au coeur de l'histoire sombre et occultée de la Suède contemporaine. Ce troisième tome en album de 62 planches du best-seller de Stieg Larsson correspond à la première partie du deuxième roman ("La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette"). Une adaptation habile et exigeante, à la fois très personnelle et fidèle à l'esprit du roman. On (re)découvre toute la saveur du roman de Larsson, quitte à se laisser parfois surprendre par les angles de vue choisis par Sylvain Runberg. Des scènes inédites du passé de Lisbeth apportent un éclairage particulier à l'intrigue, cette fois mise en images par Man, sous la supervision artistique de José Homs.

  • Autant bande dessinée que somptueux Artbook, ce beau livre offre de magnifiques arrêts sur image dédiés à l'univers singulier d'Orbital. On y retrouve les principaux personnages de la série : Caleb et Mézoké bien sûr, mais aussi Nina, dont on découvre le passé au fil d'une histoire inédite dessinée par Marcial Toledano. Ce récit complet de 25 pages éclaire son parcours et la manière dont elle est devenue la pilote d'Angus, le névronome clandestin. Articulées autour des "premières fois", une série d'illustrations racontent les premières rencontres entre différents peuples de la Confédération et les premières missions de Caleb et Mézoké. Cette galerie de portraits donne à Serge Pellé l'occasion de laisser libre cours à son immense talent, en une série de dessins époustouflants de virtuosité graphique. Les amateurs de S. F. grand public, spectaculaire et généreuse, apprécieront cet album riche et les lecteurs épisodiques ou peu familiers de cet univers y trouveront aussi une porte d'entrée sur les mondes foisonnants et infinis de Sylvain Runberg et de Serge Pelé.

  • Niedermann toujours en cavale, Lisbeth qui s'apprête à faire des révélations lors de son procès... les membres de la "section" s'affolent et cherchent à liquider les gêneurs, au premier rang desquels Mikael Blomkvist. Le troisième roman de Stieg Larsson, La reine dans le palais des courants d'air, trouve ici sa conclusion et met en lumière comme jamais Lisbeth, l'héroïne lanceuse d'alerte et libertaire.Le thriller de Stieg Larsson entre en résonance avec une certaine histoire de la Suède contemporaine, celle qui s'écrit dans l'ombre des gouvernements et à l'abri du secret-défense. Sylvain Runberg revisite le récit de Stieg Larsson, grâce à sa parfaite connaissance de la Suède contemporaine. À la mise en scène graphique, les Catalans José Homs et Man posent sur ce joyau noir une mise en scène extrêmement immersive et un dessin percutant. L'adaptation des 3 romans de Stieg Larsson s'achève en 3 ans et 372 planches, alors que paraît un 4e roman Millénium inédit. - "Une excellente série, une adaptation pleine d'intelligence à l'écriture soignée et graphiquement superbe." (9e Art.)

  • Les pistes que suivent, chacun de leur côté, Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist se rejoignent peu à peu pour n'en faire plus qu'une, sur les traces de l'énigmatique et dangereux Zala. Chef de gang à la tête d'un réseau de trafic de prostituées, il n'est autre que le père de Lisbeth, dont on continue de découvrir le douloureux passé. Recherchée par la police pour des meurtres qu'elle n'a pas commis, elle traque le moindre indice susceptible de localiser cet homme, source de tous les malheurs de sa famille, jusqu'à le débusquer dans son QG. Pendant ce temps, convaincu de l'innocence de Lisbeth, Mikael enquête de son côté malgré la désapprobation grandissante d'Erika et de sa rédaction. Et ce qu'il commence à discerner, au fur et à mesure de ses investigations, lui fait petit à petit comprendre l'ampleur insoupçonnée de l'affaire qu'il est en train de mettre au jour. Une affaire explosive qui implique directement les services secrets suédois... Avec ce nouvel opus de la série Millénium, qui clôt le deuxième roman La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette, Sylvain Runberg et Man, avec le concours de Valérie Vernay aux couleurs, confirment une nouvelle fois leur maîtrise de l'univers de Stieg Larsson, à travers cette adaptation originale et exigeante plébiscitée par les fans de Millénium. Audaces scénaristiques (avec l'intervention de la soeur jumelle de Lisbeth), puissance graphique et rigueur narrative sont au rendez-vous pour un moment de lecture de très grande qualité.

  • La saga Millénium se poursuit avec l'adaptation du 3e best-seller de Stieg Larsson.

    Lisbeth s'était évadée de la maison où la retenait son père, le sinistre Zala, chef de gang régnant sur la traite des blanches en Suède. Père et fille, bien que tous deux grièvement blessés dans l'affrontement, n'ont pas fini d'en découdre, tandis que Niedermann, le terrifiant colosse, laisse des cadavres dans le sillage de sa cavale. Lisbeth, la hackeuse solitaire, va devoir accepter l'aide des rares personnes en Suède qui la croient innocente : Mikael Blomkvist ou Plague. Mais en cherchant à lever le voile sur le passé de cet homme auquel elle doit tous les tourments de son enfance, elle va provoquer la réactivation de la "Section", une cellule secrète de la Säpo (le contre-espionnage suédois) dont les sinistres secrets dormaient avec Zala...Le thriller de Stieg Larsson entre en résonance avec une certaine histoire de la Suède contemporaine, celle qui s'écrit dans l'ombre des gouvernements et à l'abri du secret défense. L'adaptation est menée de main de maître, séduisant les fans et enthousiasmant les nouveaux lecteurs. Sylvain Runberg réussit à offrir une lecture personnelle du récit de Stieg Larsson, dont il met en évidence quelques zones inexplorées, dans le plus grand respect de l'esprit de l'auteur. José Homs pose sur ce joyau noir un dessin tendu et une mise en scène extrêmement immersive et dynamique.

  • Mis à l'écart du magazine Millenium, Mikael Blomkvist est engagé pour reprendre l'enquête sur l'héritière Vanger disparue 44 ans plus tôt. Le journaliste accepte contre la promesse d'informations sur les cartels suédois. Son chemin croise alors celui de Lisbeth Salander. Pirate informatique surdouée, experte en close-combat et totalement asociale, Lisbeth applique aux « hommes qui n'aiment pas les femmes » sa propre notion de la justice.
    Dès la première page - une impressionnante plongée sur le désespoir de Henrik Vanger ? Homs et Runberg nous embarquent à nouveau dans un thriller ancré dans la réalité suédoise que connaît parfaitement le scénariste pour y travailler une partie de l'année. L'histoire est mise en scène de façon spectaculaire et invite à voir Millenium comme vous ne l'avez jamais lu.

  • Tout à son enquête sur le sort d'Harriet Vanger, disparue vingt ans auparavant, Mikael Blomkvist s'enfonce inexorablement dans les méandres de l'histoire de la famille Vanger, dont il exhume les vilains secrets, les hontes et les non-dits. Lisbeth Salander, qui l'a rejoint sur l'île, le seconde. Ensemble, ils réalisent que la disparition d'Harriet n'est peut-être que la partie visible d'un événement bien plus profond, et bien plus sombre. Partis à la recherche d'un fantôme, ils se retrouvent sur la piste sanglante, et bien réelle, d'un tueur psychopathe. Un puzzle terrible se reconstitue peu à peu sous leurs yeux, tandis que pèse sur eux une menace de plus en plus précise, d'autant plus redoutable que leur manque encore la pièce maîtresse d'un drame auquel la disparition d'Harriet est intimement liée...Avec ce deuxième tome de l'adaptation qu'ils proposent du best-seller de Stieg Larsson, Sylvain Runberg et José Homs bouclent l'intrigue du premier volume de la trilogie Millénium. Unanimement saluée à son lancement, cette adaptation en bande dessinée parvient à surprendre le lecteur, même averti, par ses choix narratifs et par ses prises de vue, tout en restant parfaitement fidèle au récit et à l'esprit de l'oeuvre originale.

  • Des cadavres de femmes décapitées sont retrouvés en plusieurs endroits de Mexico. La police, corrompue jusqu'à l'os, n'enquête pas particulièrement sur ces meurtres. D'une part parce qu'ils ressemblent beaucoup à la manière de faire des narcos, d'autre part parce que tant que personne n'y trouve d'intérêt, personne n'a de raison de bouger. Le seul à s'intéresser à l'affaire est un détective privé ; un solitaire, du nom de Tikal, à qui le mari d'une victime a demandé de retrouver le meurtrier. Il n'attend aucune aide de la police, mais c'est Interpol qui va s'intéresser à lui, en la personne de l'agent Clare Burnell, chargée de l'affaire depuis qu'on a découvert qu'une des victimes était de nationalité américaine.

    /> Démarre alors, pour le duo a priori mal assorti, une enquête violente, remplie de zones d'ombre et de faux-semblants, sur fond de terreur et de massacre orchestrés par les narcos. Sans compter que les motivations de Tikal se révèlent peu à peu bien plus complexes qu'elles n'avaient l'air de l'être... Une intrigue de polar très noire de Philippe Thirault, servie par le dessin âpre et incisif de Lionel Marty.

empty