Vincent Ravalec

  • Il veut sauver son Royaume
    Elle veut devenir reine
    Imaginez un désert rural. Un endroit où... il n'y a rien. Plus de médecin. Plus d'école ni de gendarmerie.
    Pourtant, les quelques habitants de Sainte-Croix-les-Vaches semblent assez heureux... Loin de se laisser aller, ils ont mis en place un système D... très efficace ! Thomas Sorlut, leur maire, s'est transformé en Parrain rural. Escroquerie aux subventions, plantations de cannabis, base arrière pour des équipes de braqueurs... Un petit business florissant dans lequel s'épanouissent ses administrés !
    Loin, bien loin de la civilisation, il fait plutôt bon vivre chez ces néomafieux... Jusqu'au jour où débarque Sheila, députée En­ Avant ! bien décidée à « désenclaver » Sainte-Croix !
    Pleine de bonne volonté, et incroyablement ambitieuse, la charmante Sheila veut faire de Sainte-Croix-les-Vaches un laboratoire rural -­  fab-lab en nov'langue­  - de toutes les « bonnes solutions » d'En­ Avant !
    Séisme à Sainte-Croix ! Comment nos tontons flingueurs vont-ils se débarrasser de cette « Parisienne » ?
    Vous le saurez en lisant ce désopilant thriller rural.
     
    Vincent Ravalec est un écrivain, scénariste, réalisateur-producteur. Il est notamment l'auteur de Cantique de la Racaille (prix de Flore 1998).

  • Vous êtes accro aux séries ? Vous ne supportez pas la fin de Game of Thrones ? Vous n'avez jamais rêvé de réécrire la fin ? Narration, inspiration, style, scansion du récit, gestion du temps et de l'espace : Vincent Ravalec met à disposition du lecteur toute son expérience, ses techniques et ses méthodes, de façon simple et visuelle.
    Chaque chapitre de ce livre décrit le cheminement de l'écriture d'un scénario ; des quiz permettent de valider l'enseignement ; des exercices pratiques accompagnent le lecteur lui permettant d'écrire son scénario en direct. Des exemples concrets sont disséqués pour expliquer les process créatifs mais aussi les particularités de l'éco-système, les pièges à éviter, la bonne attitude à avoir, la meilleur façon de négocier ses contrats.
    Un livre visuel et ludique qui tient sa promesse de vous guider dans l'élaboration et l'écriture d'un scénario. A l'usage aussi bien des scénaristes ou futurs scénaristes, mais aussi de toutes les personnes qui ont envie de raconter une histoire, ce livre devrait devenir une référence dans les écoles de cinéma, des professionnels, comme auprès de tout le public désireux d'écrire. 

  • ET SAINTE-CROIX REFLEURIRA !
    Et si, pour une fois, un président de la République choisissait pour conseiller
    agricole, un homme connaissant VRAIMENT la terre ? Un paysan avec les deux pieds bien ancrés dans le réel ?
    Et si, par une facétie de l'histoire, le plus apte à mener à bien cette mission n'était autre que... Thomas Sorlut, NOTRE fameux maire mafieux de Sainte-Croix-les-Vaches ?
    Si ! Souvenez-vous ! Celui qui fait vivre son village coupé du monde en cultivant de la beuh bio !
    C'est lui que le jeune président - que l'on dit trop coupé de la France profonde -, vient de désigner pour lui murmurer à l'oreille. Et contre toute attente, Thomas, que Sheila, la députée si parisienne venue conquérir son département, regardait de haut, se métamorphose en homme d'État.
    À peine nommé, le voilà confronté à l'épreuve du feu : il doit faire face à une révolte paysanne d'une rare violence.
    Dévorée d'amour, de peur - et de jalousie -, Sheila accompagne Thomas dans sa conquête du pouvoir. Une conquête dont elle ne cesse pourtant de ressasser qu'elle aurait dû être la sienne.
    Le duo tangue. Et tous, nous retenons notre souffle : jusqu'à quand cette miraculeuse ascension peut-elle durer ? Un mafieux peut-il vraiment devenir l'un des hommes politiques les plus en vue ? Ou est-il appelé à sombrer, inéluctablement rattrapé par son terrible passé ?
    Vous le saurez en lisant ce nouvel épisode désopilant de notre saga nationale et rurale : Sainte-Croix-les-Vaches !
     

  • ET SI SAINTE-CROIX-LES-VACHES
    DEVENAIT, L'ESPACE D'UN MOMENT,
    LE CENTRE DU MONDE ?
    Saint-Croix-les-Vaches, vous vous souvenez ? Un petit village bien de
    chez nous, que tout le monde a oublié, perdu entre montagne, causses
    et forêt. Des agriculteurs qui n'ont eu d'autre solution, pour survivre, que
    de devenir mafieux. Et deux filles ambitieuses, portées par la vague d'un
    renouveau politique, le mouvement En Avant !, qui se font élire députées.
    Deux bobottes parachutées de Paris-Centre, au milieu de cette
    zone blanche, désertée par la République.
    Contre toute attente, l'alchimie a fonctionné, et le mouvement En Avant !,
    en carence de lien rural, est en train de se déployer à Sainte-Croix...
    Sans savoir... Que l'ennemi public numéro__ du moment s'y réfugie, sous
    leur nez ! Qu'un trafic de « beuh bio » bat son plein... Et que le rebouteux,
    ivre de jalousie, a jeté un sort au prof de yoga appelé en renfort pour
    boboïser les ruraux.
    Et si, en plus, le président de la République débarquait en visite officielle,
    la veille du Salon de l'agriculture, pour s'afficher dans un JT flamboyant
    avec un présentateur au nom d'apéritif ?
    Une saga rurale hilarante qui se poursuit avec Thomas, Justin, Médée,
    Sheila et Jeanne, comme un théâtre condensant les paradoxes et la folie de
    l'époque, pour une fois projetés au milieu des champs et des prés.

  • Au début, ce fut comme un conte de fées : tout s'y goupillait miraculeusement. Tomber une fille, ramener du fric facile... Il allait se retrouver à la tête d'un empire ! En quelques mois, il était passé d'un boui-boui infâme à des bureaux de société nicke


  • Le premier guide regroupant bons plans, recettes et réflexions sur le comment vivre ensemble. Écologique, drôle, inspirant... et indispensable pour qui souhaite une coloc réussie !

    Présentation
    S'il a toujours existé, le phénomène de la colocation a pris une ampleur remarquable ces dernières années.
    Comment vivre ensemble ? Comment organiser l'espace ? Avec quelles contraintes ? Pour quel gain existentiel ? Avec quel impact sur l'environnement ? Dans quel esprit et autour de quels fondamentaux ?
    Touchant différentes catégories de population et toutes les tranches d'âge, la coloc peut être pensée non pas comme un phénomène anecdotique, mais bien comme un écosystème où s'inventent des modes de vie que le nouveau millénaire appelle et génère. Car être bio, ce n'est pas seulement faire pousser ses tomates sans pesticides, c'est aussi cultiver un certain art de vivre.
    De nombreuses options pratiques, juridiques et techniques sont abordées ici, de façon à faciliter tout projet de colocation. Coloc bio : le guide comprend aussi de nombreux témoignages, ainsi que des contributions de spécialistes en feng shui, en décoration, en énergétique, en psychologie, en jardinage urbain, en numérologie, en alimentation, en organisation domestique, en sociologie, en sexologie... afin de donner toutes les clés pour partir ensemble dans une aventure enrichissante, pour le plus grand bien de chacun et le bonheur de tous.

    Un livre couleur richement illustré : plus de 100 schémas, graphiques, dessins, photos et croquis humoristiques, le tout avec 40 recettes inédites spéciales colocs et l'
    ÉcoScope
    , un annuaire exclusif de 130 contacts pour connaître tous les bons plans liés à la colocation.


    L'auteur
    Vincent Ravalec est écrivain et cinéaste. Il a publié, entre autres, Cantique de la racaille (prix de Flore), Un pur moment de rock'n'roll, Pour une nouvelle sorcellerie artistique et Sainte-Croix-les-Vaches. Il est également coauteur de Bois sacré, Initiation à l'iboga, et, avec Jeremy Narby et Jan Kounen, de Plantes & chamanisme, Conversations autour de l'ayahuasca & de l'iboga.
    Avec la participation d'Amélie Ravalec et Valérie Degenne.

  • Dix-sept ans après ses débuts tonitruants dans le petit monde littéraire qu'il avait raconté dans L'Auteur, Ravalec ajoute un chapitre à la saga et s'interroge sur l'avenir du livre mais rassurez-vous, à sa manière avec un soupçon de magie.

  • Ce guide, classique de l'initiation au chamanisme africain, dévoile et explique le rite du Bois Sacré et plaide pour l'ouverture à un mode de connaissance global du monde et de soi fondé sur des pratiques et une sagesse ancestrales. Il est co-écrit par l'écrivain Vincent Ravalec, Mallendi, le chaman qui l'a initié, et Agnès Paicheler, auteur de la présentation scientifique et technique.

  • Toujours à l'affût d'un scoop, c'est avec empressement qu'Arthur se fait l'écho sur son célèbre site, Trop-pas.com, d'un nouveau scandale qui frappe son collège : les biens de l'association la plus populaire de la ville ont disparu ! Arthur est bien décidé à mener l'enquête mais avant, il faut vite élire un nouveau président pour l'association. Or entre séries télévisées et jeux vidéos, ses camarades n'ont pas l'air très motivés. Jamais à cours d'idées, Arthur va bientôt trouver un moyen très original pour les intéresser, impliquant la télévision et même, le futur président de la République !

    Après "Les filles sont bêtes, les garçons sont idiots", la deuxième enquête spectaculaire d'Arthur, le plus jeune détective connu.

  • " « Admettons que vous ne soyez pas à proprement parler un capitaine d'industrie. Que le monde de la finance ne soit pas votre ami le plus proche. Voire que vous soyez un peu rêveur. Et que dans ce doux rêve qu'est votre vie, l'avenir - donc la vieillesse, donc la retraite - soit une chose vague où les jours devraient selon toute logique s'organiser simplement, avec un bol de café le matin et un rayon de soleil qui vous emplirait de sa bienveillante présence, et où par une magie aussi efficace que naturelle, vos besoins soient pris en charge automatiquement.Admettons aussi que vous vous réveillez un matin et que ce rêve se heurte à la rugueuse hostilité de la réalité. Que, dans une prospective absurde, il n'y ait ni bol de café, ni rayon de soleil.Juste un paupérisme effrayant.Admettons aussi que vous ayez du goût pour la déco. Que le Monopoly soit un truc qui vous a toujours fait triper. Que votre banquier ne soit pas contre l'idée de vous prêter trois fifrelins. Et que, pris d'une impulsion déconcertante, vous décidiez de concrétiser cette idée folle : acheter un appart et le louer pour rembourser le crédit de façon à ce qu'un jour, cela vous serve à retraiter paisiblement.Admettons aussi que vous ayez des scrupules à entrer aussi brutalement dans le monde du Grand Capital et de ses suppôts. Que l'idée d'avoir des « locataires », quelque part, vous chiffonne.Alors ce livre est pour vous.Ce n'est pas vraiment un roman - et pourtant c'en est un car d'un certain point de vue, l'immobilier est incroyablement romanesque, et l'architecture éminemment littéraire.Ce n'est pas vraiment un guide - et pourtant c'en est un, car l'immobilier est une jungle impitoyable nécessitant un balisage rigoureux, sous peine de se faire dévorer dans l'instant. »D'une lecture attrayante, cet ouvrage permettra de vous poser toutes les bonnes questions nécessaires à l'exercice de votre nouvelle activité : promoteur immobilier ! 15 EUR charges comprises."

  • Le chef gendarme y va de son laïus. Ils ont toutes les raisons de penser qu'il est arrivé quelque chose au fils de la femme ici présente et il précise qu'il serait dans l'intérêt de tous de collaborer.
    Aucune réponse. Silence de mort.
    Le jour se lève. Les yeux de la femme s'agrandissent d'horreur, ceux de Serge et de Marie-Hélène de stupeur. Dans le jardin, flottant sur des lambeaux de brouillard, scène d'épouvante, un homme est crucifié. On voit qu'il est encore vivant.
    Pour Serge, flic déclassé et Marie-Hélène juge fautive, c'est la possibilité du rachat. Résoudre ce mystère démoniaque c'est la rédemption ; échouer, la plongée professionnelle aux enfers.

    L'Origine du venin est un thriller diabolique au coeur des forces du mal qui nous côtoient dans l'ombre de notre quotidien.

    Un roman qui nous emmène loin, très loin, dès la première page et qui nous laisse pantois à sa conclusion.

  • Wendy, huit ans, a été élevée par sa marraine, Dolores, une tenancière de cabaret. Sa mère est morte et son père est en prison. En juillet 68, elle se retrouve dans un orphelinat, Les Tilleuls, avec Gladys. Les deux fillettes deviennent inséparables.

    L

  • Il y a, dans Bonbon désespéré, des notables qui veulent faire revivre une région, de jolies filles en danger, un gourou portugais, un faux trésor, de vrais méchants, et un héros pour les combattre.Il y a, surtout, un écrivain qui n'arrive pas à se faire éditer, mais dont les livres décrivent les choses avant qu'elles n'arrivent. Il en est de même de cette terrible histoire : l'écrivain assiste aux événements dont il connaît par avance le déroulement et se demande s'il doit intervenir, et si oui, comment ? Car on ne peut changer ce qui est écrit... Sauf qu'on se demande si le lecteur n'a pas son mot à dire dans le déroulement de l'histoire.Cela se passe dans un trou paumé où, sur la place de l'église, trône un gigantesque bonbon.Polar trépidant avec une pointe de fantastique, roman d'aventures où les destinées banales acquièrent une épaisseur tragi-comique, Bonbon désespéré s'avale comme une sucrerie délicieusement acidulée.Écrivain et cinéaste, Vincent Ravalec a publié treize romans et huit recueils de nouvelles, parmi lesquels Cantique de la racaille et Un pur moment de rock'n roll, couronnés de plusieurs récompenses dont le prix de Flore, le prix des Bouquinistes et le prix Auchan.

  • C'est bien connu, les filles sont bêtes, alors pourquoi intéressent-elles tant les garçons ? C'est la question à laquelle Arthur, 12 ans, est bien décidé à répondre. Après une phase théorique consacrée à l'étude de la psychologie de ces dames, Arthur s'attaque à la phase pratique : se faisant passer pour Honoré, journaliste pour le webzine Trop-pas.com, il part en quête de témoignages de ces êtres étranges mais diablement attirants que sont les filles...

    La première aventure drôle et entraînante d'Arthur, un apprenti reporter pas comme les autres.

  • Ni usinage du style, ni lutherie verbale, ce premier livre de huit textes serait plutôt fait de rognures de phrases arrachées dans la fièvre, de mots captés à chaud. L'attaque est sèche; sur un tempo rapide se succèdent des instantanés bien banals et marrants, ponctués de regains de détresse. Ce sont, en tout, huit plages où la plume de Ravalec laboure la vie comme un vieux saphir ses sillons bourbeux, huit vies à purger comme des peines, huit purs moment de rock'n roll.

  • Dix faits divers, dix récits pantelants exécutés à coups de Ravalec, arme de poing d'invention récente, à mi-pente entre la matraque électrique et le rasoir à main. D'une bien embourbante affaire de carambouille charitable, ou comment faire suppurer la fracture sociale et maquiller le pus en or (La vie moderne), aux maugréments cafardeux d'un séropo qui s'écoute ronger (Mourir comme un moins que rien), en passant par la fusion du voyeurisme sado-sulpicien et de la rave érotico-mystique (Folie des images pieuses) et une course à coeur perdu contre la dope (La course à pied) ; sans oublier ce vol planant d'un pigeon ludiquement défécatoire, et ce taxi revenu de tout, qui fonce vers nulle part.

  • Ravalec, opus 2. L'artiste n'a pas son pareil pour entrer par effraction dans la vie de quelques anonymes galériens. Délinquants qui se réinsèrent dans un phalanstère new age, dealer arnaqué par une compagne qui feint la grossesse avant de mettre les bouts, junkie numérologue qui mise au turf pour finir par tomber de haut sont les passants insoucieux que l'on croise dans ces nouvelles, comètes tragiques au goût de dragées comiques.

  • Ravalec, c'est tout simple : il a tendu un fil barbelé entre deux châteaux d'eau de pluie, puis entre deux silos (coke et sucre glace), et il danse, il danse. N'y a qu'à piocher : Vol de sucettes, ou le monologue d'un mineur camé pris de fringale en tôle ; Viva Madrid !, un film-pub où on loue à prix d'or les lambeaux urbains d'une Espagne paupérisée ; Après-midi à Aquaboulevard : dans le tiède vivarium, un ramassis de banlieusards s'empressent d'oublier le froid du dehors. Puis c'est l'immersion en sous-sol, croupe-minute pour un méli-mélo malin de rombières empommadées et de prestes messieurs qui s'entr'imbriquent à l'envi dans une catacombe douillette. Bilan : Dieu est partouze.

  • Ravalec décoiffe ! Son évocation d'une audience de la XXVe chambre (les flags) c'est du vécu pur jus, de la tranche de vie saignante qui ne saurait satisfaire les estomacs par trop délicats. Ses héros sont d'éternels cocus, des ratés plus ou moins sympas que l'humour acerbe de Ravalec nous fait adopter illico. Irrévérencieux, caustique et désespéré.

  • D'un ongle peint, verdâtre ou mauve, crochu, l'oncle Vincent nous assigne une place à l'entour de son feu. Et plantés là, nous l'écoutons qui incante, qui conte à tombeaux ouverts ses Treize contes étranges comme autant d'encoches dans la moelle. Les histoires défilent, et plus elles passent moins on sait à quel diable se vouer. Entre méditations rosses sur le devenir de l'espèce, faits divers qui semblent issus de toutes les coupures possibles taillées dans les colonnes du déambulatoire quotidien, ces contes logent des anfractuosités, font entendre des grincements un peu partout dans le décor. Ravalec ne moralise pas, ne ricane pas. Ravalec est un sableur de mécaniques, un grippeur-né de rouages. Le monde est un moteur où il entend un bruit, un petit, mais quand même. On n'arrête pas le véhicule. Alors, entrez dans le petit bal des ardents de Ravalec et valsez les ombres !

  • Quand Wendy Angelier apprit la mort de Wendy Angelier il faisait chaud, c'était le mois de juin, par la fenêtre on entendait les oiseaux chanter et rien, nulle part, n'aurait pu indiquer qu'elle était à la veille d'une aventure surprenante. Wendy Angelier était une petite fille de huit ans et demi. Wendy Angelier était une meurtrière.

  • Le livre ? Des nains lubriques partouzent avec le Christ. Des créatures horribles surgissent de la géométrie fractale de l'univers. Selon des Chamans, l'Autre Monde ressemblerait à des territoires de l'Internet. Le Jeu ? Ce sera douze romans. L'EPDCS est

  • C'est la rentrée mais pour une fois, ce n'est pas la routine habituelle qui attend Arthur : Bubble, chef des racailles, et Bad Crunch, son rival au crâne rasé, les deux ennemis de toujours, se retrouvent dans sa classe. Autant dire que l'année ne s'annonce pas de tout repos ! Entre bagarres et réconciliations, débats vaguement philosophiques et séance d'informatique d'anthologie, pas le temps de s'ennuyer...

    Une nouvelle aventure d'Arthur qui s'est cette fois adjoint une alliée de charme, la jolie Violette et ses mystérieux pouvoirs...

  • Pour bien appréhender la scène il fallait se représenter Chambord, avec quarante mille pièces dans tous les sens, des ailes, des couloirs, des entresols, des escaliers et la vue, par chaque fenêtre, du plus grandiose des grandioses, le tout meublé de bric

empty