Vincent Wright

  • Le Conseil d'Etat du Second Empire : pierre d'angle du systme politique selon les uns ; rouage impuissant et subalterne vis--vis des ministres comme des parlementaires, selon les autres.
    S'interrogeant sur la fonction législative du Conseil, Vincent Wright s'est attaché expliquer tous ces paradoxes, cerner la réalité d'un corps que l'Empereur avait voulu tout-puissant et qui fut en fin de compte assujetti au pouvoir exécutif.
    Cette démystification ne se laisse pas enfermer dans les limites d'une froide analyse : l'auteur recrée l'esprit de l'institution, sa vie véritable. Nous entendons les conseillers débattre les projets de loi, nous les suivons dans leurs autres occupations, nous partageons l'impatience des jeunes auditeurs.
    Derrire l'étude du rôle législatif du Conseil d'Etat, se profilent toute l'évolution politique du Second Empire et sa véritable atmosphre, faite la fois d'enthousiasme et de désillusion.
    Vincent Wright est professeur la London School of Economics.

  • A qui profite l'Europe ? Les intérêts historiquement organisés au sein des Etats-nations sont largement affectés par l'intégration européenne. Un répertoire d'action assez ouvert s'étend aujourd'hui du lobbying bruxellois aux euro-grèves. Peut-on parler pour autant d'européanisation de l'action collective ? Comment ces mobilisations affectent-elles les clivages et les relations entre les groupes d'intérêt ? Quel éclairage ces processus apportent-ils sur la constitution de l'espace public européen ?
    Les travaux rassemblés dans cet ouvrage analysent les caractéristiques et les transformations du système d'intérêts européen. Ils montrent que si la conflictualité sociale prend aujourd'hui une dimension européenne c'est moins pour contester l'intégration dans ses principes que pour lui donner un tour plus politique.

empty