Yves Jubinville

  • Dirigé par Michelle Chanonat, le dossier de ce numéro est consacré à la représentation de la mort au théâtre. Indicible, inénarrable et irreprésentable, la qualifiait le philosophe Vladimir Jankélévitch. La mort est un des tabous les plus forts des temps modernes. Le théâtre serait-il le dernier endroit où l'on en parle, où on la représente, où on la figure? Sont notamment abordées les démarches de Marcel Pomerlo, Denis Lavalou, Rabih Mroué, Lina Saneh, Denise Guilbault, Michel Nadeau et Pier-Luc Lasalle. Hors dossier, on trouve entre autres un récit de voyage signé Annick Lefebvre et Olivier Sylvestre, une entrevue avec Akram Khan et un portrait de Ivan Viripaev.

  • Si Jean Genet a passé peu de temps en Amérique du Nord, la rencontre de l'écrivain avec ce continent a été déterminante. Non seulement les États-Unis ont inspiré continûment les derniers écrits de Genet, mais l'oeuvre et les interventions militantes de ce dernier ont trouvé dans toute l'Amérique du Nord un écho tant politique que littéraire, cinématographique et dramatique. Ce dossier vise à rendre compte de cette rencontre entre l'écrivain français et la vie politique et culturelle nord-américaine, en interrogeant non seulement la place de l'Amérique du Nord dans le parcours et l'oeuvre de Genet, mais aussi l'héritage, souvent scandaleux et fasciné, que Genet a laissé dans les deux territoires américains qu'il a traversés : les États-Unis et le Québec. Revenant sur l'importance bien connue des États-Unis dans le parcours de Genet, le dossier propose aussi pour la première fois d'explorer les liens entre l'écrivain et le Québec. On a connaissance en effet, grâce à L'ennemi déclaré et Un captif amoureux notamment, des voyages de Genet aux États-Unis, mais on sait moins qu'au tournant des années 1970, l'écrivain s'est aussi arrêté au Québec où il a rencontré plusieurs figures majeures du Front de libération du Québec et accordé des entretiens à forte teneur politique. Certes les passages de Genet au Québec furent très rapides. Ils n'en restent pas moins significatifs à maints égards. Au seuil de ce dossier sur « Jean Genet, les États-Unis et le Québec », et avant de présenter plus en détail les articles et documents qu'il contient, nous proposons de reconstituer le récit peu connu des séjours québécois de Genet, et ainsi d'introduire quelques-uns des aspects fondamentaux du rapport de l'écrivain à l'Amérique du Nord tout en esquissant le portrait du dernier Genet.

empty