Yves BOISSET

  • Découvrez le scénario du film Dupont Lajoie
    Le cafetier Georges Lajoie passe ses vacances en camping avec des amis. Sur un coup de folie, il tue en tentant de la violer la fille de l'un d'eux. Le racisme fait le reste, et une ratonnade éclair coûte la vie à un travailleur immigré, que son frère vengera par le sang.

  • "Il ne faut jamais s'attarder à regarder dans le rétroviseur, disait Michel Audiard, on risque de se casser la gueule."Après avoir commis une cinquantaine de films, deDupont LajoieàJean Moulinen passant parLe Prix du dangeretUn taxi mauve, la tentation est pourtant grande de regarder dans le rétroviseur.50 ans de cinéma avec trois obsessions : le refus de l'injustice, la quête de vérité et le combat contre la bêtise.Au fil de ces brûlots qui dénoncent, souvent avec humour, les tares de notre société, ses errances et ses magouilles, on a le bonheur de rencontrer des gens aussi passionnants que Michel Déon, François Mitterrand, Robert Mitchum, Jean-Pierre Melville, Patrick Dewaere, Charlotte Rampling, Michel Piccoli, Jean Carmet, Miou-Miou, Lee Marvin, René Clément, Bernard-Pierre Donnadieu, Annie Girardot, Louis-Ferdinand Céline, pour ne citer que les plus flamboyants."Mort aux cons" avait écrit sur le capot de sa Jeep le capitaine Dronne à la veille de la Libération. "Vaste programme" lui avait sobrement fait remarquer le général de Gaulle. On ne saurait mieux dire.

empty