Écosociété

  • + + NOUVELLE ÉDITION REVUE ET AUGMENTÉE + +

    Porté par le succès international de la première édition du Jardinier-maraîcher, Jean-Martin Fortier a continué à perfectionner ses techniques de maraîchage diversifié et à tester des outils pour optimiser ses cultures biologiques sur petite surface. Dans cette nouvelle édition revue et augmentée, c'est avec la même générosité qu'il partage de nouveau son savoir-faire afin d'aider les personnes qui rêvent de se lancer en agriculture biologique et les jardiniers-maraîchers qui souhaitent améliorer leurs pratiques culturales. Oui, il est possible de cultiver des légumes bio de façon intensive sur un terrain de moins d'un hectare, de nourrir en circuits courts plusieurs centaines de personnes et de rentabiliser sa micro-ferme!
    Désormais considéré comme une référence en agriculture biologique, ce guide pratique fournit des notes culturales sur plus de 25 légumes et vous apprend, étape par étape, comment :

    - choisir l'emplacement d'un site en s'inspirant de la permaculture ;
    - minimiser les investissements au démarrage de votre entreprise ;
    - utiliser de la machinerie alternative au tracteur ;
    - cultiver en planches permanentes avec une approche de travail minime du sol ;
    - fertiliser organiquement ses cultures ;
    - lutter efficacement contre les maladies et les insectes nuisibles ;
    - désherber avec les meilleurs outils ;
    - prolonger la saison en « forçant » ses cultures ;
    - élaborer un calendrier cultural ;
    - faire une bonne planification financière.

    Vendu à plus de 40 000 exemplaires et traduit dans plusieurs langues, Le jardinier-maraîcher est un incontournable pour tous ceux et celles qui veulent pratiquer une agriculture écologique, locale et véritablement nourricière. L'heure est venue de tourner le dos à l'agriculture agro-industrielle, dépendante du pétrole, qui est si dommageable pour notre santé et notre environnement. La révolution agricole est en marche et c'est le livre tout indiqué pour y participer.

  • Vos proches et vous vivez dans un environnement stressant et pollué? Vous vous inquiétez pour un parent fragile? Vous prenez soin d'un enfant hypersensible? La toux ne vous lâche pas, l'anxiété vous tenaille? Vous souhaitez peut-être simplement écouter et fortifier votre corps, réapprendre à vous servir des plantes qui poussaient dans le jardin de votre grand-mère ? Nous avons tous et toutes de bonnes raisons de nous tourner vers le soin par les plantes et de mieux connaître l'herboristerie.
    Cet héritage précieux, ce savoir construit pendant des millénaires sur tous les continents s'est vu longtemps marginalisé par la médecine moderne. Aujourd'hui, les médecines naturelles commencent à être reconnues, étudiées et enseignées. Ce livre participe à cette émancipation en nous encourageant à retrouver un contact direct avec les plantes afin de développer notre autonomie par rapport à l'industrie pharmaceutique.

    Vous y trouverez entre autres:
    o 50 fiches techniques de plantes, en priorité non menacées et indigènes d'Amérique du Nord ou d'Europe;
    o des conseils pour prévenir et soulager plus de 40 pathologies simples et courantes, allant des maladies infantiles aux rhumatismes en passant par le syndrome prémenstruel, la nausée et l'eczéma;
    o des explications sur les manières de choisir, cueillir, préparer et utiliser ces plantes (huiles florales, décoctions, etc.);
    o des avertissements sur les effets secondaires et des contre-indications;
    o des sections consacrées aux huiles essentielles et aux suppléments couramment utilisés en naturopathie.
    Ce livre prodigue une multitude de conseils pour la prévention et le soin, dans un langage simple et précis. Il comprend tout ce qu'il faut savoir pour composer sa pharmacie familiale à la maison. L'auteure partage ses connaissances professionnelles avec rigueur et sagesse et nous fait en outre bénéficier de son regard unique, dû à son expérience sur plusieurs continents, qui allie anthropologie, travail au champ, études théoriques et soin des malades. Ce parcours donne à son travail une profondeur exceptionnelle et contribue à redonner à l'herboristerie ses lettres de noblesse.

  • Que seraient nos sociétés sans pétrole ? Brutalement métamorphosées... Plus d'ordinateurs, plus de nourriture des quatre coins du monde, plus de voitures ni d'avions, plus de plastique ; nous devrions rapidement réapprendre à produire un nombre incalculable de choses pour assurer notre survie. Mais serions-nous capables d'une telle autonomie ?
    Ce scénario catastrophe est loin d'être paranoïaque. Il représente au contraire un avenir proche que nous devrons affronter tôt ou tard. Car allié aux changements climatiques, le pic pétrolier (la fin d'un pétrole abondant et peu cher) exige un changement draconien de nos habitudes de vie, une Transition énergétique qui mettrait fin à notre vulnérabilité collective. Comme nos gouvernements refusent de prendre les mesures qui s'imposent, il nous revient à nous, citoyen.ne.s, de prendre l'initiative et de nous préparer.
    C'est ce que propose ce Manuel de Transition, outil révolutionnaire et inspirant, entièrement consacré aux solutions pour construire dès maintenant des sociétés écologiques et résilientes, capables de s'adapter aux catastrophes que constituent le pic pétrolier et les changements climatiques. Enfin traduit et adapté en français, ce livre accessible, clair et convaincant expose tous les outils, les détails pratiques et les étapes nécessaires pour préparer l'avenir en diminuant radicalement les besoins énergétiques à l'échelle de sa communauté.
    Déjà, des milliers d'Initiatives locales ont démarré leur processus de Transition. Planter des arbres fruitiers, réapprendre à la population à cultiver un potager, développer la résilience, réorganiser la production énergétique, développer le transport actif, réapprendre les savoir-faire que nous avons oubliés, telles sont, entre autres, les nombreuses actions concrètes que les citoyenNEs peuvent réaliser au sein de leur village, leur ville, ou leur quartier.
    Vous tenez entre vos mains un outil de changement incroyable... Alors, on commence quand?

  • Vous avez un peu d'espace dans votre cour arrière ou votre jardin et vous avez envie d'avoir des oeufs frais au quotidien? Que vous soyez en ville ou en banlieue, ce rêve n'est pas si utopique. À l'heure où nous nous soucions davantage de l'environnement et où nous souhaitons privilégier une alimentation saine et locale, l'installation d'un poulailler en milieu urbain s'inscrit résolument dans les réalités citadines d'aujourd'hui et de demain.
    Grâce à l'expérience de l'auteure avec des poules pondeuses et à l'ensemble de ses recherches sur le sujet, les personnes ne sachant pas trop par où commencer trouveront dans ce guide pratique toute l'information et le savoir-faire nécessaires pour cohabiter harmonieusement avec des poules (Gallus gallus domesticus). En plus de vous familiariser avec leur anatomie et leur comportement, ce manuel de garde vous apprendra notamment à:
    - respecter le bien-être animal;
    - planifier votre projet;
    - choisir des poules pondeuses saines;
    - construire ou acheter un poulailler adéquat pour 3 à 5 poules;
    - prendre soin de vos poules en hiver;
    - respecter leurs besoins nutritionnels;
    - réduire les risques de maladies par la prévention et la biosécurité;
    - comprendre la formation d'un oeuf et les principes de la ponte.
    Vous apprendrez également à approcher les élu.e.s et les représentant.e.s de votre municipalité pour collaborer à la mise en oeuvre de projets de poulaillers urbains, de projets communautaires ou de projets thérapeutiques avec les personnes âgées. Ce manuel vous offre tous les outils et les meilleurs conseils pratiques afin de pouvoir réaliser votre projet dans les règles de l'art. Les poules étant possiblement parmi les meilleures représentantes du mouvement «manger local», Des poules dans ma cour est une invitation à ce qu'elles fassent désormais partie de la grande mosaïque de l'agriculture urbaine et des principes de la permaculture.

  • En 2008, Dominic Lamontagne et sa conjointe Amélie décident de s'installer à Sainte-Lucie-des-Laurentides avec leurs deux enfants, motivés par le désir de fuir le bitume, de prendre la clef des champs et d'apprendre à se nourrir par leurs propres moyens. À leur grande surprise, le projet rencontre de nombreux obstacles réglementaires. En dépit de ces contraintes, ils arrivent à bâtir sur moins d'un hectare de terre défriché une ferme de production vivrière composée d'un nombre restreint de chèvres laitières, de poules pondeuses et de poulets de chair.
    Étape par étape, en tenant compte du cadre législatif et des normes environnementales en vigueur, ce guide pratique, comportant plus de 250 illustrations de l'auteur, vous apprend comment:
    - élever poules pondeuses, poulets de chair et chèvres laitières sur une terre de moins d'un hectare;
    - privilégier l'élevage saisonnier au pâturage;
    - construire une cage mobile pour l'élevage du poulet de chair et un poulailler mobile pour celui de la poule pondeuse, une table pour traire les chèvres et un petit poste d'abattage à volailles, illustrations à l'appui;
    - produire, transformer et cuisiner vos propres oeufs, volailles et produits laitiers;
    - préparer du fromage frais et fabriquer du savon au lait de chèvre;
    - créer un écosystème autonome pour assurer votre subsistance.
    Que vous soyez intéressés par une agriculture à l'échelle humaine ou que vous rêviez d'avoir une petite ferme et d'y pratiquer une agriculture vivrière diversifiée, non mécanisée et écologique, L'Artisan fermier est une source de renseignements d'une ampleur sans précédent. Mangeons libres!

  • Le plastique est désormais omniprésent. On connaît tous ces images spectaculaires de tonnes de déchets flottant en mer ou de carcasses d'oiseaux le ventre rempli de plastique. On en retrouve aussi des particules microscopiques là où on s'y attendait le moins: dans les profondeurs marines jusqu'aux cimes des plus grands sommets en passant par l'ensemble de la chaîne alimentaire... et nos propres corps. Couramment utilisés dans une multitude d'emballages et de produits du quotidien, la plupart des plastiques peuvent en effet libérer des substances chimiques et persister très longtemps dans l'environnement. Pour atténuer les effets de ce matériau toxique et polluant, on fait miroiter les promesses du recyclage qui tiennent plutôt du mirage.Et si nous prenions le problème à sa source? Et si nous devenions les protagonistes de notre consommation? La surabondance de particules plastiques qui étouffent la nature et mettent en péril notre santé est telle que nous ne pouvons l'éradiquer complètement. Ce que nous pouvons faire, par contre, c'est freiner l'afflux de nouveau plastique dans nos vies, ce à quoi nous invitent justement les auteur.e.s de ce guide en nous donnant tous les outils pour y arriver.Ouvrage de vulgarisation qui nous permet de mieux connaître les différents plastiques et leurs dangers à court et à long terme, Vivre sans plastique est aussi une véritable boîte à outils pour parvenir à nous en passer au quotidien. Chantal Plamondon et Jay Sinha montrent comment analyser notre utilisation personnelle de plastique et donnent des idées de substituts sûrs, réutilisables et abordables, confirmant ainsi que nos choix personnels représentent une puissante force de changement.

  • Victimes des ravages de l'agriculture industrielle et chimique, les abeilles voient leur population gravement menacée dans plusieurs régions du globe. Leur vitalité étant un des indicateurs de la santé de la biosphère, il devient urgent de développer une apiculture écologique qui s'inscrit dans un vaste mouvement de révolution biologique en agriculture.
    Faire découvrir le monde des abeilles, comprendre leur sensibilité et partager de bonnes pratiques apicoles, tels sont les objectifs de ce manuel. Ayant développé un petit rucher (35-40 ruches) dont la tenue est respectée de ses pairs, Alain Péricard partage avec une grande générosité le fruit de son expérience et son savoir pour accompagner toute personne aspirant à se lancer ou à se perfectionner en apiculture. Qu'il s'agisse de connaissances théoriques et techniques ou de précieuses habiletés physiques, manuelles, visuelles, voire olfactives et auditives, ce livre vous apprendra:
    - les bases de la biologie de l'abeille et ses interactions avec l'environnement;
    - les ressources nécessaires pour installer vos ruches, sur quel site;
    - l'équipement et les outils indispensables pour accomplir les différentes tâches lors des visites de ruches tout au long de la saison apicole;
    - comment identifier, prévenir et protéger ses ruches des maladies, parasites et prédateurs, et comment maintenir la bonne santé des colonies;
    - les techniques spécifiques aux interventions qui concernent la reine et la sélection génétique;
    - comment extraire, utiliser et transformer le miel et les autres produits du rucher ; ---- comment favoriser des colonies vigoureuses au terme de la période critique de l'hivernage.

    Inscrivant sa démarche dans la nécessaire reconfiguration de nos rapports avec la nature, l'auteur expose en outre tout ce que nous apporte la fréquentation des abeilles, collectivement et individuellement, et leur importance pour l'environnement, l'alimentation, la santé et pour notre plaisir. Richement illustré et rédigé par un apiculteur d'expérience, ce livre vient combler un grand besoin en offrant au public le premier véritable manuel d'apiculture écologique dans l'espace francophone.
    «Le temps d'aimer et de prendre soin de la vie à laquelle nous devons la vie est plus que venu. Au-delà d'un simple vade-mecum, cet ouvrage est, par son écriture et son propos, un témoignage. Nul doute que le lecteur de cet ouvrage sera gratifié d'une belle initiation comme j'en ai eu moi aussi le privilège.»
    - Pierre Rabhi, extrait de la préface

  • Réfléchir avant de prendre le volant d'une voiture, lire les étiquettes avant d'acheter, se préoccuper de la performance énergétique d'un logement... Face à la crise écologique, un nombre croissant de personnes sentent qu'un changement de comportements est inéluctable, tant individuellement que collectivement. Mais comment mettre nos modes de vie en adéquation avec les ressources disponibles sur la planète? Comment nous préparer à vivre sans énergies fossiles? La permaculture humaine offre des clés pour répondre à cette délicate période de Transition.

    La permaculture est une approche systémique qui permet de créer des écosystèmes viables en s'inspirant des lois de la nature. Surtout envisagée dans son application agricole depuis une quarantaine d'années, elle est ici considérée dans son sens le plus large: aujourd'hui, les pionniers du changement aspirent à transformer leur vie dans toutes ses dimensions. Le permaculteur et la permacultrice sont donc invité.e.s à porter leur attention non seulement sur l'agriculture, mais aussi sur la culture, incluant l'économie, l'habitat et les relations entre les individus.

    Ce livre, richement illustré par Marie Quilvin, regorge d'informations et d'exemples inspirants pour retrouver notre appartenance profonde à la nature. Il propose des outils et des exercices ludiques pour stimuler notre créativité, découvrir notre niche personnelle, créer des équipes de travail, établir des designs permaculturels et (re)découvrir nos liens vitaux avec l'eau, le sol et la forêt. Un chapitre consacré à l'alimentation nous apprend aussi comment se nourrir grâce aux algues et aux insectes, une précieuse source de protéines à envisager pour l'avenir.

    Unique en son genre dans le monde francophone, Permaculture humaine est conçu pour nous accompagner pas à pas dans cette Transition et nous aider à mettre nos talents au service de notre environnement. Il est grand temps d'anticiper le changement plutôt que de le subir!

  • Il n'est plus possible d'ignorer le changement majeur qui s'opère dans les consciences et dans le regard que les humains portent sur eux-mêmes, et sur leur mode de vie destructeur. Aujourd'hui, un nombre croissant de personnes cherchent un moyen de vivre en harmonie avec leurs valeurs et avec la nature. En plus des populaires coopératives d'habitation, saviez-vous qu'il y a un nombre croissant de projets d'écovillage ?

    Vivre autrement se base sur l'expérience de dizaines de pionniers-fondateurs pour proposer des outils concrets qui vous aideront à concevoir, organiser et poursuivre votre audacieux projet, en évitant les erreurs et les pièges pouvant mettre votre rêve en péril. Cette mine d'infor-mation recueillie par une icône du mouvement des éco-villages démontre la viabilité de ces derniers.

    Cette nouvelle édition, revue et mise à jour, réaffirme toute la pertinence de l'expérience des communautés intentionnelles dans la configuration d'un monde qui place le vivre-ensemble au coeur de ses priorités.

  • Les villes peuvent-elles changer le monde ? Considérées comme les espaces où se joueront en grande partie les luttes politiques du XXIe siècle, les villes tardent pourtant à susciter l'attention qu'elles méritent dans les cercles progressistes. Pour Jonathan Durand Folco, la gauche doit urgemment investir cet espace politique qui est au centre des enjeux sociaux, économiques et écologiques du XXIe siècle et qui possède un potentiel de transformation inédit.

    Prenant appui sur de solides bases théoriques, nourri des expériences d'ici et d'ailleurs, l'auteur expose les contours d'une nouvelle stratégie politique : le municipalisme. Il montre que la ville est au coeur des contradictions du capitalisme avancé, qu'une tension de plus en plus forte s'exprime entre le développement de la « ville néolibérale » et les revendications du « droit à la ville », et que la question écologique, la spéculation immobilière et la défense des communs sont au centre des mobilisations citoyennes.

    Cherchant à dépasser le clivage ville/région et à surmonter les écueils posés par les stratégies de transformation sociale « par le haut » ou « par le bas », Jonathan Durand Folco donne des pistes pour s'organiser et passer à l'action. Comment penser le front municipal ? Comment articuler les échelles locale, nationale et internationale dans la perspective d'une République sociale vue comme Commune des communes ? À quels problèmes organisationnels faisons-nous face ? Cela passerait-il par la création d'un Réseau d'action municipale ? Et selon quelles valeurs et quels principes organisationnels ? Autant de questions auxquelles tente de répondre l'auteur pour réhabiliter la municipalité comme espace politique et vecteur de transformation sociale.

  • Dans les villes du Nord et du Sud où l'humanité continue de se masser, il est certainement possible de concevoir des espaces publics plus viables et plus propices aux échanges, aux rassemblements, à la simple douceur d'habiter vraiment la ville. Mais pour pouvoir intervenir intelligemment, il faut d'abord savoir observer les comportements sur le terrain, constater l'usage que les gens font des rues et des trottoirs, de leurs ruelles, des terrains de jeu, des places et des terrasses, et comprendre les réussites et les échecs de l'urbanisme tels qu'ils s'imposent à nos vies au quotidien.  Pourquoi certains lieux urbains respirent-ils la vie alors que d'autres, infréquentables, ne sont pour les piétons et les cyclistes que des déserts à franchir en vitesse ? Comment se fait-il que dans certaines rues tout le monde se connaisse mais qu'ailleurs on déplore la froideur de ses voisins ? Y a-t-il un seuil de fréquentation en deçà duquel on peut considérer que la conception d'un parc est hostile aux femmes, aux enfants ou aux personnes à mobilité réduite ?  À toutes ces questions, Jan Gehl et Birgitte Svarre proposent ici de répondre avec les instruments de l'étude de la vie dans l'espace public, une pratique qui met l'humain au centre des préoccu­pations et qui est aujourd'hui responsable de succès éclatants dans les plus grandes villes du monde. Des méthodes d'investigation simples, accessibles, élaborées sur le terrain depuis 50 ans à partir du constat de l'échec du modernisme et du tout-à-l'auto, et qui fournissent des données quantifiées pour outiller les responsables politiques, les urbanistes et les citoyens. Un récit et une méthode, pour rêver et agir - et enfin bâtir des villes axées sur la mobilité, la lutte contre les changements climatiques et la justice sociale.

  • Et si les rejets organiques des sept milliards de personnes qui vont aux toilettes chaque jour se transformaient en ressources à valoriser? Recycler nos selles et notre urine reste un tabou majeur dans nos sociétés. Pourtant, faire nos besoins dans de l'eau potable est peut-être l'une de nos habitudes culturelles les plus curieuses et les plus polluantes.

  • Aller au travail à pied ou en vélo sans risquer de se faire écraser par un véhicule, marcher le long d'une rue bordée d'arbres et de façades attrayantes, s'arrêter sur une place publique pour lire et y croiser des amis par hasard, voilà à quoi pourrait ressembler une ville à échelle humaine.

    Malheureusement, l'architecture et l'urbanisme, dominés par l'idéologie moderniste depuis les années 1960, accordent encore trop souvent la priorité à la circulation automobile et à la construction de gratte-ciel isolés de leur environnement. Ils négligent par le fait même la fonction de l'espace urbain comme lieu de rencontre et, a fortiori, espace de conversation démocratique.

    Pour faire face aux défis démographiques et écologiques du XXIe siècle, Jan Gehl propose de renverser cette perspective et de remettre l'humain au centre des préoccupations de l'urbanisme. Dans ce livre visionnaire, jalonné de nombreuses illustrations et photos du monde entier, il présente des pistes d'action concrètes pour développer des villes animées,
    sûres, durables et saines. Son travail d'aménagement mise sur les déplacements à pied et en vélo ainsi que le renforcement de la vie urbaine.

    Cette entreprise fait non seulement appel aux décideurs, elle exige aussi la participation active de la société civile et ne nécessite pas d'investissements majeurs. C'est un projet à la portée de toutes les viIles, celles du Nord comme du Sud, visant simplement à créer du bien-être collectif. Comme l'écrit Jayne Engle-Warnick, du Centre d'écologie urbaine de Montréal, «des espaces urbains de qualité contribuent à l'avènement d'une société durable, ouverte et démocratique».

    "Pour des villes à échelle humaine" est le fruit de 50 années d'expérience en planification urbaine réalisée aux quatre coins du monde par cet important penseur et praticien de l'urbanisme. Un livre révolutionnaire appelé à devenir un outil indispensable pour construire les «écocités» de demain.

  • Urbanisation fulgurante, concentration des richesses, fractures sociales, hausse de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre... Depuis quelques années, l'organisation des villes s'est imposée comme une clé pour relever les principaux défis économiques, sociaux et écologiques de notre temps.

    Longtemps considérées comme des sources de problèmes, les villes sont de retour sur le devant de la scène politique. Elles sont désormais regardées comme les lieux où s'inventent toutes les solutions : des nouveaux modèles économiques (circulaire, collaboratif, résilient...) aux systèmes énergétiques émergents (solaire, méthanisation, géothermie...), en passant par des modes de mobilité novateurs (transports par câble, voiture électrique, vélos...), des formes culturelles inédites (art urbain, festivals, événements...) et des pratiques de la démocratie renouvelées (participation citoyenne, cité wiki...).

    *L'éco-urbanisme* est cette approche transversale qui vise à donner à toutes ces initiatives la cohérence qui leur manquait. « Nous avons cherché à montrer que cette mutation laissait le champ libre à de nombreux possibles et que nous en étions tous acteurs », écrivent Jean Haëntjens et Stéphanie Lemoine. Ils présentent dans cet ouvrage des exemples concrets de villes préfigurant, aux quatre coins de la planète, les écocités de demain.

    L'enjeu est de taille : selon les deux auteurs, l'organisation des villes pourrait devenir, au XXI siècle, une « ressource » aussi importante que le pétrole au XX siècle et la terre agricole dans les sociétés pré-industrielles.

  • Dans un contexte où la spéculation immobilière triomphe, où le droit au logement est sans cesse bafoué et l'accès à la terre de plus en plus difficile, la solution pourrait-elle nous venir des États-Unis sous la forme de ce qu'on appelle là-bas et en Europe les «Community Land Trusts» ? Puisant leurs racines dans la tradition autochtone et la pratique ancestrale des terres communales («commons») de la Nouvelle-Angleterre, les fiducies foncières communautaires (FFC) visent à développer un mode de propriété qui protège la terre au bénéfice de ceux et de celles qui y vivent et qui l'exploitent, et non pas de ceux et de celles qui l'acquièrent dans le seul but de s'enrichir.

    Les textes regroupés dans le «Manuel d'antispéculation immobilière» définissent le modèle des FFC et fournissent des outils pour mettre en branle ce type d'initiatives qui allient propriété collective de la terre et propriété individuelle du patrimoine bâti, tout en favorisant la mise en commun des gains résultant de l'effort collectif. L'ouvrage est bonifié par un aperçu de ce qui se fait à l'heure actuelle en Belgique
    et en France.

    En mettant l'accent sur la conservation de la nature, le respect de la terre et le développement communautaire, en proposant des prix abordables pour se loger et en protégeant la propriété contre la spéculation immobilière pour les générations à venir, le modèle des FFC est appelé à jouer un rôle grandissant dans les prochaines décennies.

    Le «Manuel d'antispéculation immobilière» risque de s'imposer rapidement comme un ouvrage de référence, et les FFC de constituer un antidote à la logique spéculative qui gangrène les marchés immobiliers et fonciers traditionnels.

empty