Éditions Mnémos


  • PRIX IMAGINALES DES LYCÉENS 2015


    PRIX RÉVÉLATIONS DES FUTURIALES 2015

    Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d'élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d'une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d'Europe.
    En ce mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d'Aëlenwil, en inquiète plus d'un. De tournois officiels en actions diplomatiques, de la boue des bas fonds jusqu'au lit des princesses, chacun de ses actes semble servir un but précis.
    À l'évidence, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel...
    Dans la lignée des meilleurs romans de fantasy historique comme Le Lion de Macédoine de David Gemmell, Le Bâtard de Kosigan mélange avec brio la fantasy anglo-saxonne et l'histoire de France.
    Fabien Cerutti nous conte, dans ce roman qui se lit avec beaucoup de plaisir, une aventure pleine d'humour, de panache et de surprises...

  • 1340, au coeur du comté de Flandre. Alors que les premiers feux de la guerre de Cent Ans s'allument, le Bâtard de Kosigan et ses Loups se voient confier, par le sénéchal d'Angleterre, la délicate mission de découvrir les tenants et aboutissants d'un complot qui se trame... autour du roi de France.
    Une enquête surprenante et extrêmement dangereuse, mêlant trahisons et forces obscures, dans laquelle l'ascendance surnaturelle du Bâtard, habituellement son plus grand atout, pourrait bien se muer en talon d'Achille.
    Cinq siècles et demi plus tard, à la fin de l'année 1899, l'enquête engagée par le lointain descendant du chevalier tente de faire la lumière sur l'inexplicable disparition des puissances magiques. Entre Bruges et Lens, peut-être mettra-t-elle à jour la nature des ombres qui se dissimulent derrière les échos cachés de l'Histoire.
    Après le succès du premier opus, L'Ombre du pouvoir, Fabien Cerutti signe à nouveau un grand roman de fantasy historique, à cheval entre un Moyen Âge empreint de magie et un XIXe siècle scientifique et rationnel.

  • 1341, sur les traces de son passé, le Bâtard de Kosigan et sa compagnie s'enfoncent dans les profondeurs de l'Empire germanique au service d'un puissant seigneur du Rhin.
    Les mystères s'épaississent, mêlant complots, magie et religion, sur fond de chasse aux sorcières.
    Le chevalier devra naviguer avec prudence sur des eaux redoutables où l'Inquisition rôde et où il est parfois difficile de distinguer amis et ennemis.
    À quelques siècles d'intervalle, Kergaël de Kosigan tente d'élucider les interrogations soulevées par les écrits de son ancêtre. Mais remuer les secrets de l'Histoire s'avère périlleux et la vérité a toujours un prix.
    Joutes verbales, combats épiques, séduction et manipulations : on retrouve avec grand plaisir la fougue et le panache de la maison de Kosigan.

  • Au lendemain de la victoire de l'empire de Seï sur le royaume du Nord, les Épines et Ithaen pansent leurs blessures. Toutefois, cette guerre implique bien plus d'acteurs qui oeuvrent dans l'ombre.
    À l'aube de grands bouleversements qui vont ébranler les fondations de l'Histoire même, les alliances se dénouent et les accords les plus inattendus se créent.
    Des sacrifices démesurés seront exigés alors que de sinistres vérités seront révélées, pour précipiter les Épines et Ithaen vers une fin magistrale et terrible qui scellera leurs destins, et avec eux celui du Sixième Royaume.
    Un récit fulgurant mené d'une main de maître, où l'auteur entremêle avec brio les destins fabuleux et torturés de ses personnages : d'adolescents, ils sont devenus héros, de héros, deviendront-ils légendes ?

  • Presque un an après la bataille finale entre les citadelles de Sveld et d'Asreld, l'orpheline Ithaen est montée sur le trône du royaume unifié de Sveldia.
    Avec l'aide de ses amis et de l'étrange la Locuste, elle coordonne le destin de ses alliés, anciens ou nouveaux, avec la maîtrise d'un chef d'orchestre.
    Mais il n'est pas certain que cela soit suffisant. Le Royaume Éveillé sera-t-il assez fort pour survivre à sa première grande guerre, alors que les Légions infinies de l'Empire séide se mettent en ordre de bataille ?
    Alliant l'aventure haletante à un imaginaire hors norme, Adrien Tomas est un auteur incontournable de la fantasy francophone.
    Après le succès de La Geste du Sixième Royaume qui a remporté en 2012 le prix Imaginales du meilleur roman de fantasy, et de La Maison des Mages dans le même univers, c'est pour notre plus grand plaisir qu'il revient avec une nouvelle saga épique et intimiste, cette fois située bien avant La Geste du Sixième Royaume.


  • Ils sont les héritiers des clans nordiques.

    Ils rêvent d'unifier et de pacifier leurs terres.

    Cet espoir se transformera-t-il en cauchemar ?

    Voici la geste des jeunes héritiers des clans du Nord et de leurs compagnons. Voici la geste des princes otages, de celles et ceux qui ont pour projet d'unifier les marches du Gel pour en faire leur royaume rêvé, puissant, sûr et juste, gouverné avec sagesse.
    Mais leur chemin vers cette quête sera semé d'embûches : le respect du peuple s'arrache dans le sang et les larmes, et la victoire sur leurs ennemis demandera de grands sacrifices.
    Lorsque le Nord, déjà affaibli par les querelles des Quatre Citadelles, devient la cible des mandragores, redoutables créatures issues des sombres enchantements des Elfes, le doute n'est plus permis : ils sont la dernière chance de survie des marches du Gel.
    Pour les combattre, les lames, le verbe et la magie seront leurs seules armes.


  • « Sénéchal, la ville est assiégée ! »

    Telle est la phrase que l'on m'a jetée sur le coin de la goule. Depuis, tout part à vau-l'eau. Oui, tout, alors que ce siège pourrait se dérouler selon les lois de la guerre, selon la noblesse de nos rangs, selon la piété de nos âmes. Nenni.
    Lysimaque, la Ville aux Fleurs, fière capitale du royaume de Méronne, est encerclée et menacée par une mystérieuse armée. Et pour le sénéchal Philippe Gardeval, ce n'est que le début des ennuis. Suite à l'empoisonnement d'un dignitaire de la cité, il découvre que l'ennemi est déjà infiltré au sein de la cour, dans leurs propres rangs ! Sous quels traits se cache le félon ? Parmi les puissants, les ambitieux et les adversaires politiques ne manquent pas ; le sénéchal devra alors faire preuve d'ingéniosité pour défendre la ville et sa vie dans ce contexte étouffant d'intrigues de palais.
    Intense, tout en justesse, en mystères et en allusion, Sénéchal est un premier roman bluffant par la virtuosité et l'intelligence de son histoire.

  • Le froid... toujours le froid. Est-ce la fin ? Nos ennemis ont-ils eu raison de nous ? Il y a une chose que je sais : l'espoir, la loyauté, l'amour, la foi... rien de tout cela ne pourra plus nous sauver.
    Alors que l'empereur Lysander de Castlewing et le séraphin Démosthène assiègent toujours la cité, Philippe Gardeval est emprisonné et relevé de sa charge.
    Le roi est persuadé d'avoir trouvé son traître et le sourire de la victoire orne maintenant les visages de ceux qui souhaitaient la chute du sénéchal. Basse politique ou véritable trahison ?
    Violence, regrets, haine, amour, les personnages de Grégory Da Rosa n'auront jamais été aussi humains, touchants et détestables.
    Avec Sénéchal III, Grégory Da Rosa nous offre un final puissant et saisissant de justesse.
    Plus qu'un roman, ce troisième tome est une invitation à prendre toute la mesure et la démesure de la tragédie et des drames qui emportent les habitants de Lysimaque.

    L'auteur frappe fort pour nous emmener, une dernière fois, dans les méandres torturés de la cité assiégée et de l'esprit sinueux du grand sénéchal de Méronne !


  • « Le roi est mort. »

    Rien ne s'est passé comme prévu. Défaits, trahis, maudits, nous sommes tout près de céder. Mais les cloches résonnent et il me faut sûrement faire quelque chose. Après tout... je suis le sénéchal.
    Trahison ! Assassinat !
    Les épreuves de Philippe Gardeval, grand sénéchal du royaume, sont de plus en plus redoutables. Depuis trois jours et deux nuits, les Castellois assiègent la capitale, les traîtres grouillent dans les rues et les couloirs sont hantés par les secrets et les haines. Othon de Ligias, l'ennemi du sénéchal, plus vindicatif que jamais, redouble d'efforts pour le faire tomber.
    La princesse Sybille, l'espoir du royaume, troque couronne de fleurs contre couronne d'épines, et alors que l'horreur ne le dispute qu'à la félonie, une lueur que l'on pensait depuis longtemps éteinte apporte espoir et chaleur aux âmes meurtries.

  • Tiul est le plus mauvais étudiant de La Maison des mages, plus intéressé par les filles des tavernes que par l'art qui permet à ses confrères de manipuler les forces de ce monde.

    Anthalus est un mercenaire de bas étage qui vit au jour le jour entre tueries et trahisons.
    Qiruë, craintive et chétive, est la dernière représentante du peuple moribond et décadent des Elfes, méprisée et haïe par ses supérieurs.
    Alishr est un jeune écuyer malingre qui rêve de devenir paladin, malgré les brimades et l'ostracisme dont il est la victime.
    Ce ne sont pas des héros, et il est probable qu'ils ne le deviennent jamais.
    Pourtant, alors que la mystérieuse Maison des mages, qui apporte aide et éducation aux populations, tisse son réseau tentaculaire au coeur des Six Royaumes, le destin du monde va heurter le leur de plein fouet et les jeter face à des forces magiques aussi anciennes que l'univers.

    C'est avec et contre elles qu'ils devront écrire la légende des siècles à venir.

  • - 50%

    Au nord du Bleu-Royaume, la frontière est marquée par une brume noire et impénétrable, haute comme une montagne. De mémoire d'homme, il en a toujours été ainsi. Mais depuis quelques lunes, le brouillard semble se déchirer.
    Tandis que ce voile enfle et reflue tel un ressac malsain, de violents éclairs strient ses flancs dans de gigantesques spasmes. La nuée enfante alors des créatures immondes qui ravagent les campagnes et menacent d'engloutir le royaume tout entier.
    La neuvième compagnie des légions du roy, une troupe de lansquenets aguerris au caractère bien trempé, aspire à un repos bien mérité après une campagne éprouvante. Pourtant, dernier recours d'un pouvoir aux abois, ordre lui est donné de s'opposer à ce fléau.
    Épaulée par des cavalières émérites et un mystérieux mage chargé d'étudier le phénomène, la troupe s'enfonce dans les terres du nord, vers cette étrange brume revenue à la vie.
    Tous, de l'intendant au commandant, pressentent qu'ils se mettent en route pour leur dernier périple. Tous savent que du résultat de leurs actions dépendra le destin du royaume.
    Entre courage et résignation, camaraderie et terreur, ces femmes et ces hommes abandonnés par le sort, devront consentir à bien des sacrifices face à la terrible menace.

    En seront-ils capables ? Les légendes naissent du sang versé, de la cendre et de la boue.

  • XIXe siècle. Un poète assassin sème la terreur autour du monde, ses victimes sacrifiées aux cours d'horribles rituels floraux. Sur ses traces, Bertrand Lacejambe, un botaniste excentrique et son fidèle Fenby, elficologue amateur. Aux portes de la folie et de la magie, ils vont devoir braver les dangers de Féerie pour dévoiler la terrible menace que fait peser le Diadème sur nos rêves.
    Délius, une chanson d'été nous plonge dans une fantasy victorienne étourdissante, dans un univers merveilleux et effroyable, au coeur d'une enquête délirante sur un ton souvent décalé.

  • La Crécerelle a le goût du sang. Mais qui sait pourquoi elle tue ? Pour l'argent, pour le plaisir, ou bien pour servir les puissances de l'outre-monde ?
    Femme du Sud dans les terres du Nord, experte des arts magiques dans une contrée qui les méprise, la Crécerelle parcourt les cités-États du désert, semant violence et mort sur son passage. Une question demeure... combien de temps encore pourra-t-elle supporter cette vie d'atrocités ?
    C'est justement en cherchant à se libérer de l'entité maléfique qui contrôle sa vie, qu'elle va déclencher une série d'événements d'ampleur cataclysmique.
    Une spirale infernale dont, cette fois, elle ne pourra pas se sortir seule.
    La Crécerelle est un premier roman détonnant, à l'héroïne exceptionnelle et à la mécanique implacable, qui renverse les clichés du genre en proposant un mélange inventif d'action, de mystère et d'horreur.

  • Dans un futur proche, un accident grave et inattendu dans l'accélérateur de particules du CERN raye de la carte des centaines de milliers d'habitants à la frontière franco-suisse.
    Quelques années plus tard, une chercheuse téméraire, égarée dans une faille proche de sa station lunaire, est happée par un mystérieux artefact alors qu'une singularité cosmique apparaît au voisinage de Jupiter.
    Sur Terre, tandis que les crises internationales se succèdent et les tensions atteignent leur paroxysme, l'humanité joue sa dernière carte en envoyant un vol habité vers la Singularité.
    La navette Orphée file à travers les vents interstellaires alors que chacun retient son souffle...
    Alternant hard science et suspense, Olivier Bérenval, avec ce récit captivant et original, crée une nouvelle voie dans le panorama de la science-fiction francophone.

  • Elsy et Élodianne ont grandi dans les rues crasseuses de Mirinèce, vaste cité à l'ombre des Arches, une architecture titanesque qui enjambe les pays et relie les métropoles. Pourtant, leurs chemins se sont éloignés. Devenue magicienne, Élodianne officie désormais pour le gouvernement. Quant à Elsy, à la tête d'une agence de mercenaires, elle navigue en eaux troubles.
    Mais lorsque les blasphèmes, d'atroces créatures, émergent des mondes miroirs et se déchaînent sur la capitale, les deux femmes n'ont d'autre choix que d'unir leurs forces pour mener l'enquête. Face à la menace, elles découvriront combien elles ont changé, et jusqu'où elles pourront aller... Car le sort de Mirinèce est en jeu.
    Les Mondes miroirs nous plongent dans une ville grouillante et mystérieuse où la magie ouvre des portails vers un étrange monde parallèle, vide et silencieux. Mêlant horreur et aventures palpitantes, le roman nous parle aussi d'ambitions démesurées, de femmes fortes et de souvenirs d'enfance qui enchantent un imaginaire hors-norme.

  • Un futur qui pourrait être aujourd'hui : l'usage du papier a disparu et l'ensemble des connaissances a été numérisé, jusqu'à ce qu'un virus informatique terriblement puissant et fulgurant en anéantisse une grande partie.
    Dans ce monde au savoir gangrené, John, un homme d'âge mûr, devient majordome pour de mystérieuses raisons dans une famille richissime, recluse dans un immense manoir perché au coeur des Alpes. C'est là que vit Gabriel, un étrange enfant qui passe son temps dans un univers virtuel mettant en scène un XIXe siècle singulièrement décalé où il retrouve tous les héros, machines et décors de Jules Verne, un écrivain depuis longtemps oublié...
    Confronté au mutisme du jeune garçon, aux secrets et aux dangers du monde virtuel dédié à Jules Verne, John s'embarque sans le savoir dans une aventure dont les enjeux se révéleront bientôt vertigineux.
    Passionné par la littérature populaire et l'histoire, auteur de plusieurs romans de fantasy et de science-fiction, Jacques Martel a imaginé La Voie Verne comme un jeu de piste pour le lecteur, qui, de surprises en révélations, découvrira le fin mot de l'histoire qu'il n'est pas prêt d'oublier.
    Jacques Martel partage avec nous un hommage subtil, singulier et touchant au grand écrivain fondateur de la science-fiction.

  • Djiane, héritière d'un art mortel et secret, est donnée contre son gré à un seigneur tyrannique. Arkhane, apprentie chamane, est privée en une nuit de son identité et de ses dons. Abandonnée dans un reg aride, elle ne doit sa survie qu'à la protection d'un étrange vautour. Seule rescapée de l'attaque d'une gigantesque créature des sables, Tiyyi, une jeune esclave tente d'échapper à la fournaise de Tessûa. Recueillie par des nomades, elle découvre peu à peu ses pouvoirs.
    Et dans l'ombre, un immortel en quête d'humanité, un djinn prisonnier d'un corps vieillissant, prêt à tout pour devenir un dieu...
    Dans ce monde désertique, peuplé de mages et de pillards, de conteurs, de guerriers et de djinns, Charlotte Bousquet nous conte le destin passionnant et mouvementé de trois femmes marquées du sceau d'Azr'Khila, déesse de la vie et de la mort.

  • Abyme, ville merveilleuse et baroque, est aussi l'unique cité des Royaumes crépusculaires où les peuples mortels peuvent cohabiter avec les démons et leurs seigneurs infernaux...
    Jusqu'à aujourd'hui. Après dix ans d'absence, Maspalio, farfadet flamboyant et ancien Prince-voleur de renom revient dans sa cité de coeur sur une énigmatique injonction de son ancienne amante Cyre.
    Mais dès son arrivée, rien ne se passe comme prévu. Abyme a changé et souffre d'une mystérieuse affliction.
    Aspiré dans un tourbillon de mésaventures, l'arrogant Maspalio devra se révéler d'une improbable humilité pour venir à bout des fléaux qui s'abattent sur lui et les siens...

  • Vandien le balafré se voit proposer un étrange marché. Il doit se rendre au village de Faux-Havre afin de tirer des eaux un coffre ayant appartenu au peuple des Ventchanteuses. Ce coffre renfermerait un de leurs secrets. Il est bien décidé à tenter sa chance mais il va devoir faire cavalier seul car Ki, consciente de l'impossibilité de la tâche, refuse de se joindre à lui et s'en va convoyer un mystérieux chargement pour un salaire substantiel.
    Bien que leurs routes se séparent, Ki et Vandien vont toutefois se heurter au même obstacle : les redoutables Ventchanteuses.
    Maintenant que Megan Lindholm (alias Robin Hobb) a tracé les contours de son monde dans Le Vol des Harpies, elle peut se laisser aller à en remplir les frontières.
    Nouvelles races, nouveaux personnages, rapports de force entre des entités plus très humaines comme les Ventchanteuses. La progression est au rythme de l'attelage de Ki, même lorsque la jeune femme prend, contre son gré, des chemins que ses chevaux et de sa roulotte ne peuvent suivre.

  • Ki et Vandien ont survécu au conflit qui les opposait au sorcier Dresh et aux terribles Ventchanteuses. Cependant, le courroux du Haut Conseil ne peut être facilement apaisé.
    Ces créatures demeurent de redoutables ennemies. C'est alors que que Ki tombe dans un piège et traverse la Porte du Limbreth qui ouvre sur une autre dimension, un monde parallèle fait de ténèbres où vit un dieu cruel.
    Vandien essaie de délivrer son amie de l'enchantement, mais Ki pourrait bien se satisfaire à jamais de la compagnie du dieu...
    Comme dans tous les livres de Megan Lindholm/Robin Hobb, il n'y a pas de grands héros capables de tout et n'importe quoi, se riant des difficultés, il n'y a que des personnages humains, qui luttent contre un destin difficile et qui finissent pas accomplir de grandes choses par la force de leur volonté. C'est toujours aussi exceptionnel à lire.

  • Et si l'origine du plus grand lac de la région de Cologne avait un rapport avec une prophétie réalisée en 1341 ?
    Et si cette même année, le chevalier de Kosigan avait réveillé des forces qui le dépassent ?
    Et si le destin de sa postérité se jouait cinq siècles plus tard dans la cave voûtée d'un bistrot parisien ?
    Et si les secrets révélés dans ce livre étaient dangereux ?
    Et qu'en les découvrant, vous deveniez complice...

    Quatrième tome de la série à succès de fantasy historique, Le Bâtard de Kosigan, le Testament d'involution conclu ce premier cycle avec un final époustouflant.

    Fabien Cerutti enchaîne révélation sur révélation au sein d'une action trépidante de bout en bout pour nous dévoiler l'un des secrets les mieux gardés de l'histoire et peut-être l'un des plus renversants...

  • Ki et Vandien ont accepté, contre une belle somme d'argent, de transporter jusqu'à Villena un mystérieux adolescent. Mais sa famille semble soucieuse de se débarrasser de lui et, au fi l du voyage, Ki et Vandien découvrent que le jeune garçon possède un étrange pouvoir...
    Alors que les routes du destin sont imprévisibles ils seront pris dans la tourmente d'un complot tortueux, où chacun risquera de tout perdre... y compris la vie.
    Quatrième et dernier tome des aventures de Ki et Vandien, une fantasy maîtrisée de bout en bout par l'une des autrices les plus célèbres du genre.

  • Entre la Terre et l'espace, la révolution et le voyage vers Mars, nous retrouvons le destin de la famille Caron dans une aventure uchronique où la machine et la technologie viennent accélérer le destin de la France pour la conduire vers des horizons meurtriers et grandioses.
    Johan Heliot nous entraîne dans un final époustouflant, terminant ainsi cette grande fresque uchronique et historique passionnante.

  • Dans cette France du Roi-Soleil bouleversée par la découverte de l'effluve, les progrès de la technologie comme du pouvoir de Louis XIV sont foudroyants. Construit en orbite avec des éléments venus de la Terre et expédiés par ballons hors atmosphère, Le Soleil devient le premier vaisseau spatial de l'histoire humaine. Le royaume du monarque absolu, étendu et sécurisé, se transforme radicalement en cette fin de XVIIe siècle.
    La fratrie Caron, prise dans le tourbillon de l'histoire, va connaître son destin. Alors que le futur équipage du Soleil s'entraîne d'arrache-pieds, la jeune Marie se rapproche de la Cour et devient la favorite du Roi, tandis que Pierre participe au soulèvement des esclaves trimant dans les mines d'effluve...
    Pourtant, il existe une opposition à l'absolutisme royal, celle de Jeanne dans son journal, La Voix de Paris...
    Et le complot ourdi par le pape rouge s'organise : sabotages, espionnage du chantier et préparation d'un attentat pour le grand jour...

empty