AàZ Patrimoine

  • Collection Conférences de Julien Molard : Julien Molard donne des conférences dont les bénéfices sont consacrés à une action humanitaire au service de l'association tourangelle Sen-Egalité dont le but est de redonner vie à toute une région sénégalaise.

    Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

  • Jean-Louis Boncoeur reste toujours présent dans la mémoire y compris des plus jeunes. Par des dialogues avec ses enfants et ceux qui l'ont connu et apprécié, et au travers d'études de textes symboliques de son oeuvre, Sébastien Robert fait ressortir la sensibilité de l'artiste.

  • ALICE GIRAULT, vieille dame berruyère raconte volontiers qu'elle a eu une « vie exceptionnelle ».
    Son père, grand blessé de la Première Guerre mondiale, devient clochard. Sa mère, veuve d'un instituteur mort à la guerre, l'épouse, croyant qu'un nouvel amour pourrait la guérir de ses souffrances psychiques. Alice naît en 1920. Sa mère, malade, est internée en asile psychiatrique, jusqu'à sa mort.
    Alice, jeune bonne à tout faire sancerroise, épouse Julien, brillant instituteur, qui devient chef de la Résistance communiste FTP dans le Cher, sous le nom de « commandant Maxime ». Ensemble, ils connaissent l'amour, l'Occupation et les actions clandestines. Et puis un jour, le 16 août 1944, Julien ne revient pas d'une mission stratégique pour l'avenir de la Résistance. Son corps est retrouvé le 26 août à Saint-Germain-du-Puy. Son assassinat n'a jamais été élucidé.
    Pour Alice, jeune veuve, mère d'un enfant, la vie continue... C'est l'époque de la libération du Cher, dans la joie pour les uns, la douleur pour les autres. Dans la longue vie d'Alice, il y a eu de la peine, du travail, du sang, des armes et des larmes, mais aussi des aventures, du sexe, de l'amitié, de la tendresse, de l'humour et de l'amour. Elle la raconte dans des confessions parfois impudiques à Gilbert Moreux, dont le père, soupçonné de collusion avec l'ennemi, a été assassiné le 5 juin 1944 par des résistants FTP. Alice et lui se sont rencontrés lors de l'enquête qui lui a permis d'écrire Pourquoi mon père ?
    Le secret d'Alice se détache de l'historiographie convenue, souvent peu respectueuse des sentiments humains.
    En annexe, Gilbert Moreux s'entretient avec Michel Girault, le fls de Julien et Alice, au sujet de la mort de « Maxime », le père qu'il n'a pas connu.


    Gilbert Moreux né à Sainte-Gemme-en-Sancerrois est retraité du Ministère des finances. Ancien directeur départemental adjoint des impôts. Militant syndicaliste il a été président de la Fédération des finances CFDT (1964-1966) et de l'Union départe-mentale.

  • Auteur d'une oeuvre historique et patrimoniale exceptionnelle sur Bourges et le Cher. On lui doit une "Histoire et Statistique monumentale du département du Cher (1875 - 1898)" en 8 volumes, et le volume 2 est entièrement consacré à Bourges, c'est un document exceptionnel, plusieurs fois réimprimé.

    La Statistique Monumentale du Département du Cher est l'oeuvre d'Aphonse Buhot de Kersers. Cette encyclopédie historique, archéologique et monumentale du Cher a été publiée de 1875 à 1898. A l'origine, elle regroupe par communes et par cantons en huit volumes tous les éléments indispensables à la connaissance du patrimoine du Cher. Ce volume présente de canton d'argent,

  • 1944-2004 Le lundi 5 juin 1944 à 19 heures, un artisan, père de trois enfants, est assassiné dans son lit par deux hommes ve-nus et repartis à bicyclette. La presse parle de terroristes et de crime mystérieux. La veuve, présente au meurtre, intente une action en justice, accuse des résistants, et obtient une décision favorable. Elle est déclarée veuve civile de guerre et reçoit une pension. Le dossier contenant les enquêtes est classé secret. La rumeur dénonce l'auteur de l'opération, un chef FTP tué ensuite sur le front de Royan. Le nom de son acolyte est moins souvent cité. L'affaire officielle est close. La vie disperse les membres de la famille. Chacun est marqué à sa façon par la mort brutale d'un époux, d'un père, d'un fils. C'était la guerre. Cinquante ans plus tard, le fils découvre que le meurtre de son père a laissé des traces dans le Sancerrois. Au hasard d'une visite dans une librairie solognote, il achète un livre sur la Résistance dans le Cher. Commence alors une longue recherche à rebondissements, une sorte aussi de parcours initiatique.

    Gilbert Moreux né à Sainte-Gemme-en-Sancerrois est retraité du Ministère des finances. Ancien directeur départemental adjoint des impôts. Militant syndicaliste il a été président de la Fédération des finances CFDT (1964-1966) et de l'Union départe-mentale des syndicats CFDT du Loir-et-Cher (1969-1971). Membre du Comité économique et social de la région Centre (1977-1982). Militant politique au parti socialiste il a été conseiller municipal à Vineuil et conseiller de la région Centre (1986-1992). Il a écrit: - L'information des citoyens-contribuables, dans la revue «Économie et Humanisme», (Janvier 1967). -Un syndicalisme ambigu, dans la revue «Esprit», (Jan-vier 1970).

  • D'une famille originaire de Libourne, Daniel Benoist, chirurgien, s'est installé à Luzy en Morvan. Après sa guerre et sa Résistance, il s'est impliqué dans la politique locale puis nationale.

  • La vie simple d'Emile Guillaumin : c'est sans doute le refus paternel de le voir poursuivre des études qui est à la base de la double vocation d'Emile Guillaumin. Paysan le jour, et ce, toute sa vie. Ecrivain, témoin engagé à la veillée.

    Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

  • Jésus caché

    Fernando Klein

    Un texte religieux apocryphe est un document qui n'est pas reconnu par le Canon défini au troisième siècle par Irenée de Lyon.
    Ce sont donc des textes créés par des disciples de Jésus qui ont servi à le faire connaitre au plus grand nombre juste après sa disparition. Et s'ils n'ont pas été retenus, c'est parce qu'ils ne servaient pas l'image que les dirigeants de la nouvelle religion souhaitaient donner de leur Messie.
    Ils sont tous regroupés et présentés ici par l'auteur qui a choisi pour chacun les extraits les plus significatifs.

  • Auteur d'une oeuvre historique et patrimoniale exceptionnelle sur Bourges et le Cher. On lui doit une "Histoire et Statistique monumentale du département du Cher (1875 - 1898)" en 8 volumes, et le volume 2 est entièrement consacré à Bourges, c'est un document exceptionnel, plusieurs fois réimprimé.

    La Statistique Monumentale du Département du Cher est l'oeuvre d'Aphonse Buhot de Kersers. Cette encyclopédie historique, archéologique et monumentale du Cher a été publiée de 1875 à 1898. A l'origine, elle regroupe par communes et par cantons en huit volumes tous les éléments indispensables à la connaissance du patrimoine du Cher. Ce volume présente de canton de LERE.

  • Auteur d'une oeuvre historique et patrimoniale exceptionnelle sur Bourges et le Cher. On lui doit une "Histoire et Statistique monumentale du département du Cher (1875 - 1898)" en 8 volumes, et le volume 2 est entièrement consacré à Bourges, c'est un document exceptionnel, plusieurs fois réimprimé.

    La Statistique Monumentale du Département du Cher est l'oeuvre d'Aphonse Buhot de Kersers. Cette encyclopédie historique, archéologique et monumentale du Cher a été publiée de 1875 à 1898. A l'origine, elle regroupe par communes et par cantons en huit volumes. Ici, le canton de Sancerre.

  • Auteur d'une oeuvre historique et patrimoniale exceptionnelle sur Bourges et le Cher. On lui doit une "Histoire et Statistique monumentale du département du Cher (1875 - 1898)" en 8 volumes, et le volume 2 est entièrement consacré à Bourges, c'est un document exceptionnel, plusieurs fois réimprimé.

    La Statistique Monumentale du Département du Cher est l'oeuvre d'Aphonse Buhot de Kersers. Cette encyclopédie historique, archéologique et monumentale du Cher a été publiée de 1875 à 1898.

    A l'origine, elle regroupe par communes et par cantons en huit volumes tous les éléments indispensables à la connaissance du patrimoine du Cher.

  • Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

    Collection Conférences de Julien Molard : Julien Mo-lard donne des conférences dont les bénéfices sont consacrés à une action humanitaire au service de l'association tourangelle Sen-Egalité dont le but est de redonner vie à toute une région sénégalaise autour du village de Ndiongolor. Ce sont ces conférences qui sont reprises dans cette collection. Le n° 10 concerne Georges Clemenceau et Louise Michel.

  • Pour créer un tel dictionnaire, il est indispensable d'avoir suivi la meilleure formation. C'est ainsi que plus de trente ans d'écoute quasi quotidienne des Grosses Têtes et autant de lecture aussi assidue du Canard Enchaîné ont mijoté le mauvais esprit nécessaire à la commission d'une telle incongruité.

  • Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

    Collection Conférences de Julien Molard : Julien Molard donne des conférences dont les bénéfices sont consacrés à une action humanitaire au service de l'as-sociation tourangelle Sen-Egalité dont le but est de redonner vie à toute une région sénégalaise autour du village de Ndiongolor. Ce sont ces conférences qui sont reprises dans cette collection. Le n° 9 concerne La notion d'Empire.

  • Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

    Collection Conférences de Julien Molard : Julien Molard donne des conférences dont les bénéfices sont consacrés à une action humanitaire au service de l'association tou-rangelle Sen-Egalité dont le but est de redonner vie à toute une région sénégalaise autour du village de Ndion-golor. Ce sont ces conférences qui sont reprises dans cette collection. Le n° 8 concerne les sectes.

  • Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

    Collection Conférences de Julien Molard : Julien Mo-lard donne des conférences dont les bénéfices sont consacrés à une action humanitaire au service de l'association tourangelle Sen-Egalité dont le but est de redonner vie à toute une région sénégalaise autour du village de Ndiongolor. Ce sont ces conférences qui sont reprises dans cette collection. Le n° 7 concerne Louis XVI et Marie-Antoinette.

  • La Fortune mystique du Boïen : Deux jeunes morts torturés d'une façon moyenâgeuse, ça commence doucement... Leur père brûlé vif dans son 4X4... Toute la famille doit y passer... y compris le rebouteux... Voilà un milieu rural plutôt tranquille ! Autant par vengeance qu'instrumenté par une mystérieuse voix, Jé-sus, gitan stationné au camp de Nevoy, décime la famille du fiancé de sa fille. Celui-ci, Jacky Ratel, a trouvé un manuscrit qu'il a - lui-même ! - écrit quelques siècles plus tôt. Il est donc allé essayer de comprendre au moyen d'une « sorcellerie informatique ». On le retrouve mort torturé à la manière de l'inquisition. Et que vient faire ce dieu humain du peuple Boïen cité par Tacite dans les lieux magdaléniens ?

  • Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

  • Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

    Quel est donc ce prof de philo qui s'intéresse de trop près à l'étrange affaire sur laquelle enquête la jeune commissaire adjointe de Châteauroux. : des morts dans d'étranges circonstances. La commissaire saura-t-elle dépasser ses liens affectifs pour mener à bien l'investigation qui doit la mener à diriger le commissariat ?

  • Daniel Bonnin : dévoué à sa terre comme à sa paroisse, il passe ses loisirs à partager ses passions en écrivant.

    Le Châtelet au fil du temps : La trilogie de Daniel Bonnin sur "Son Territoire". Ce territoire, il le connait sur le bout des doigts. Et il a voulu partager ses connaissances avec ses "pays" comme avec les nombreux visiteurs qui viennent découvrir Le Châtelet.
    2 chroniques de l'abbayue de Puyferrand

  • Daniel Bonnin : dévoué à sa terre comme à sa paroisse, il passe ses loisirs à partager ses passions en écrivant.

    Le Châtelet au fil du temps : La trilogie de Daniel Bonnin sur "Son Territoire". Ce territoire, il le connait sur le bout des doigts. Et il a voulu partager ses connaissances avec ses "pays" comme avec les nombreux visiteurs qui viennent découvrir Le Châtelet.
    I Le château

  • Daniel Bonnin : dévoué à sa terre comme à sa paroisse, il passe ses loisirs à partager ses passions en écrivant.

  • Une séquence est un « entre-deux ». Ici, un moyen terme entre cours magistral et conférences. Ces séquences de philosophie couvrent l'année 2007-2008 et traitent du rapport entre les philosophies orientale et occidentale.

    Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

  • Au début de l'expansion économique du vignoble sancerrois, les dirigeants vignerons - avec l'aide de l'élite culturelle locale - avaient créé le prix littéraire des vins du Sancerrois. Armand Toupet a reçu ce prix en 1960, pour "La chieuve". Cette nouvelle met en scène les deux mondes agricoles qui cohabitaient à cette époque en Sancerrois : la viticulture et l'élevage de chèvres. Qui restituera au Sautériau, jeune fille chavignolaise, sa chèvre préférée, la cornue ?

empty