Addictives ? Luv

  • Sulfurous bad boy

    Laura Black

    Ils se détestent. Ou presque.
    Amber est indépendante, libre, et refuse toute forme d'attachement. Elle aime le sexe et les relations sans lendemain et surtout sans prise de tête !
    Mais ses certitudes n'ont aucun poids face à Sam. Sombre, torturé, déterminé, il la rend dingue... et pas que de désir.
    Et le pire, c'est qu'elle va devoir cohabiter avec lui : un mystérieux ennemi la menace, et elle a besoin d'un garde du corps, que ça lui plaise ou non.
    Deux options : soit ils s'entretuent, soit ils se sautent dessus !
    ***
    - Dégage de chez moi, Sam?!
    - Tu me vires?? Vraiment??
    Sam se rapproche de moi et me toise avec ce petit air condescendant qui me hérisse le poil. Je suis médecin, audacieuse et téméraire. Pourquoi je perds mes moyens sous le regard ténébreux de ce connard??
    - Je suis chez moi, je te rappelle?! asséné-je dans un grondement hostile.
    - Sûr que je suis mort de trouille, se moque-t-il en retour.
    - Je pourrais rameuter les flics, me renfrogné-je illico.
    Sam éclate de rire et enroule une de mes tresses autour de son index par pure provocation. De près, l'odeur de sa peau est un délice de fraîcheur. Mon épiderme me tiraille un peu plus, ce qui fait monter ma mauvaise humeur en flèche.
    - T'es mignonne quand tu es en pétard, tu le sais?? On dirait un chaton qui sort ses griffes. Très sexy?!
    - À quoi tu joues?? feulé-je en reculant d'un pas.
    - Moi?? Mais je ne joue pas. Je remarque juste que tu portes une bien jolie parure de soie pour une fille qui traîne un samedi soir chez elle.
    Je résiste à l'envie de croiser les bras sur ma poitrine.

    ***
    Sulfurous Bad Boy, de Laura Black, histoire intégrale.

  • Elle est du genre à fuir, mais le footballeur star du campus court plus vite qu'elle !

    Rocky a eu un parcours chaotique dont elle a conclu trois choses fondamentales : la vie est une succession de problèmes à régler, les hommes sont des connards à éviter et les promesses n'engagent que les imbéciles qui veulent bien y croire.

    Alors, contrairement aux autres filles du campus, les garçons ne sont pas une priorité pour elle ! Pire, elle les voit comme un obstacle à sa réussite. Sa mère était une éternelle amoureuse, Rocky ne sera jamais comme elle. Ça, elle se l'est promis !

    Mais, lors d'une rare soirée étudiante qu'elle s'accorde avec ses deux meilleures amies, elle rencontre Jude. Fraîchement transféré de Harvard pour jouer comme wide receiver dans l'équipe de foot de Brown, Jude est la nouvelle star du campus. Il est beau, sexy, avec un sourire qui met le feu à votre petite culotte. Il est le genre de mec inaccessible qui ne s'attache pas. Le parfait candidat pour un one night stand.

    Une nuit de sexe sans attaches, sans complications, c'est ce qu'ils cherchent tous les deux.

    Problème ! L'alchimie est trop forte. Et si Rocky est déterminée à le fuir, lui est déterminé à la conquérir.

    ***

    - Tu ne dois pas aller en cours ou à l'entraînement ? Un mec comme toi, ça doit être occupé, non ?!

    - Un mec comme moi ? demande-t-il en riant. C'est quoi, un mec comme moi ?

    Un mec terriblement sexy, terriblement doué et terriblement sympa, à qui j'ai à nouveau envie de faire des trucs terriblement cochons.

    - Ben, un athlète. Vous devez vous entraîner... quoi... trois fois par jour ?

    - Deux, rectifie-t-il. Est-ce ta façon polie de me demander de débarrasser le plancher ? demande-t-il, amusé.

    Je rougis. Et je ne suis vraiment pas du genre à rougir, mais depuis Jude, je ne fais que ça.

    - Non, pas du tout, j'essaye juste de faire la conversation.

    Et maintenant, je suis sur la défensive. J'ai l'impression d'être au jardin d'enfants, sauf que c'est moi le vilain garçon qui a envie de pousser la petite fille dans le bac à sable et de tirer sur sa queue.

    Arrête de penser à sa queue, Rocky !

    - Alors tu veux que je reste pour me dire que tu n'arrêtes pas de penser à moi, c'est ça ?

    - Pfff, n'importe quoi ! Désolée de décevoir ton ego surdimensionné, mais j'avais autre chose à foutre que penser à toi. Je suis une fille très occupée.

    Et l'Oscar de la meilleure actrice est attribué à... roulement de tambour... Rocky Prescott !

    - J'ai cru comprendre. En tout cas, toi, tu m'as beaucoup manqué. Je n'ai pas réussi à te sortir de ma tête. Je ne sais pas si on te l'a déjà dit, Rocky, mais tu es un super coup. Et merde, je serais dingue de ne pas avoir envie de remettre ça.

    Sa franchise me prend complètement au dépourvu. Je pensais qu'on allait jouer à un petit jeu de séduction du genre « Attrape-moi si tu peux », mais visiblement, ce n'est pas le style de la maison Hartnett. Le style de la maison Hartnett semble être « Je déballe tout sur le porche, et prenez ce que vous voulez ».

    ***

    Touchdown - Campus Star, de Sonia Birdy, histoire intégrale.

  • Evil Ride

    Ana Scott

    Un biker a-t-il droit à la rédemption ?

    Fille de bikers, June a grandi dans un univers de violence, d'alcool et de sexe facile. Elle y a perdu son coeur et son innocence, avant que sa mère ne l'arrache à ce milieu à la mort de son père.

    Dix ans plus tard, elle est de retour au Texas pour gérer la succession de la maison familiale, avec deux objectifs : mener sa mission à bien rapidement, et ne pas croiser les BlackAngels.

    Encore moins Charlie... En un seul regard, la passion renaît. Ado, il était sûr de lui, tombeur et égoïste. Pourtant, elle le voulait, plus que tout, jusqu'à s'y perdre.

    Adulte, il est dur, loyal, sexy à se damner et déterminé à l'avoir dans ses bras et dans son lit. Et surtout, il semble avoir une autre version de ce qui les a séparés si brutalement dix ans plus tôt...

    Lui succombera-t-elle ?

    Auront-ils une nouvelle chance ? En auront-ils le temps, alors qu'un nouveau danger se profile et que leurs secrets pourraient tout détruire ?

    ***

    Je m'arrête net et lui fais face. Mon coeur s'emballe et un vertige me saisit ; les dix dernières années s'évanouissent comme par enchantement : de près, il est encore plus beau, plus attirant, plus séduisant. Ses cheveux courts mettent en valeur son visage, l'arête déterminée de sa mâchoire, ses yeux noirs. Je bloque sur ses lèvres charnues que j'ai tant aimé sentir sur moi, puis je longe son corps...

    Putain, reprends-toi, June !

    - Qu'est-ce que tu veux, Charlie ?

    Ma voix est rauque, écorchée, tout comme mon coeur en le sentant si près, bien trop près pour sa sécurité.

    - Je te l'ai dit. Parler.

    - De quoi, nom de Dieu ? Qu'est-ce que tu pourrais bien dire pour ta défense ?

    Il me dévisage, semblant complètement perdu, et il se passe les deux mains dans les cheveux, signe chez lui d'une grande nervosité.

    - Alors ? J'attends !

    Il ouvre la bouche, la referme.

    Putain, il se fout de ma gueule ! Il voulait à tout prix me parler, et maintenant que je lui en donne l'opportunité, il reste muet comme une carpe, à croire qu'il n'a aucun souvenir de cette nuit-là.

    - Je...

    - Oui ? Tu ?

    ***

    Evil Ride, d'Ana Scott, histoire intégrale.

  • Cet enfoiré ? C'est mon ex.


    Séducteur, bagarreur et sûr de lui, Frank est invincible.

    Rien ni personne ne l'impressionne, il maîtrise toutes les situations.

    L'arrivée de Lexi au centre d'entraînement de hockey bouleverse tout.

    Elle est belle, déterminée, têtue... Elle est aussi son premier amour, celle qui a brisé le coeur de Frank dix ans auparavant.

    Les retrouvailles sont houleuses, la colère et le ressentiment se mélangent au désir et à la passion... pour un résultat explosif !


    ***


    - De quel droit me parles-tu sur ce ton ?
    J'avance vers lui, bien décidée à me faire parfaitement comprendre.

    - Nous sommes sur notre lieu de travail, je t'interdis de mêler ce qui s'est passé entre nous à ce que nous faisons ici. Ça n'a rien à faire là !

    - Rien ne t'obligeait à venir ici si ma présence te dérange, je te signale. Tu savais pertinemment à quoi tu t'exposais.

    - Je m'étais imaginé qu'on aurait pu mettre notre colère de côté et se montrer professionnels.

    - Parle pour toi. Tu crois que je ne vois pas comment tu me regardes ?

    - Tu n'es qu'un connard arrogant !

    Il hausse un sourcil face à mon insulte, et sa fossette se dessine alors qu'il sourit. Ce con est content parce qu'il vient de me faire sortir de mes gonds ! Et moi qui suis presque hypnotisée par son visage, son aura... Quelle idiote !

    ***


    H.O.T - Hypnotique, Obstiné, Ténébreux de Jeanne Pears, histoire intégrale.

  • Breaking the Ice

    Nina Loren

    Transgresser les règles n'a jamais été aussi tentant.
    Paige a enfin réalisé le rêve de toute sa vie : elle intègre le staff médical des Rangers, la célèbre équipe de hockey new-yorkaise.
    Passé le choc de soigner les superstars qu'elle voyait habituellement à la télé, la jeune femme profite à fond de cette nouvelle vie.
    Tout est parfait sauf côté coeur, car là, c'est plutôt le désastre ! Mais Paige refuse d'y penser : elle a trop de boulot et, au travail, son contrat lui interdit de sortir avec un collègue ou un joueur. Et c'est mieux comme ça.
    Enfin, ça, c'était avant l'arrivée de Soren Pettersen dans l'équipe des Rangers...
    Ce dernier est beau, talentueux, mystérieux, sexy... et Paige n'est pas prête du tout à lui faire des massages tout en restant professionnelle !
    Pour préserver leur carrière, il leur est impossible de craquer.
    Un seul mot d'ordre : respecter les règles. Mais les transgresser n'a jamais été aussi tentant !
    ***
    J'ai à peine mis un pied dans les vestiaires que je tombe nez à nez avec un Soren dégoulinant d'eau, une serviette autour des hanches. Ce n'est pas comme si je n'avais jamais vu de joueurs dans leur plus simple appareil, mais là, il s'agit de Soren, pas d'un autre. Il a un corps d'apollon qui me fait tout de suite un effet de dingue. Je détourne vivement le regard, cache mes yeux d'une main et me répands en excuses.
    - Oh, merde, Soren, je ne savais pas que tu étais encore là, vraiment désolée.
    Je retire ma main et regarde le mur.
    - Pas grave, Paige, rit-il. Attends, je mets un caleçon et tu pourras faire ce que tu veux.
    - Je peux partir si...
    - Non, tu vois, c'est bon. Je suis décent.
    Je lui fais face à nouveau et j'essaye à tout prix de ne pas le regarder. En fixant mes pieds, je me dirige vers l'immense bac, au milieu de la pièce, où les joueurs ont plus ou moins réussi à lancer leur tenue sale. Comme d'habitude, le vestiaire est un vrai chantier et, alors que je commence à ramasser les bas qui traînent par terre, Soren se précipite vers moi.
    - Attends, je vais t'aider.
    - Non, c'est bon... C'est mon boulot, je vais...
    Et là, je fais l'erreur de me relever en posant les yeux sur lui. Soren n'a pas pris la peine d'enfiler autre chose que le simple boxer qui moule avantageusement ses hanches. Ma réaction ne se fait pas attendre et je vire à l'écarlate. Je ne sais plus où me mettre, et mes gestes trahissent certainement mon état, car Soren bat précipitamment en retraite vers son banc.
    - Je vais peut-être m'habiller.

    ***
    Breaking the Ice, de Nina Loren, histoire intégrale.

  • Petits arrangements entre sex friends...


    Robin est tatoueur, mystérieux, et décidé à ne plus jamais se laisser avoir par l'amour.

    L'arrivée d'Aurore, qui déboule dans sa vie comme une tornade, va faire vaciller ses résolutions.
    Elle est bourrée de contradictions, lumineuse, blessée, impossible... et complètement irrésistible.

    Alors, un contrat de sex friends, c'est parfait pour céder au désir sans complications !

    Sans complications, vraiment ?


    ***


    - Reste...

    Je lâche un rire froid.

    - Sérieusement ? Hier soir, tu m'as dit de partir alors que je voulais rester, ce matin tu me demandes de rester alors que je n'aspire qu'à m'éloigner de toi. Qu'est-ce que tu veux, à la fin ?
    - Tu ne le sauras pas si tu ne restes pas, rétorque-t-il avec un sourire qui se veut peut-être apaisant, mais qui m'apparaît comme une provocation supplémentaire.

    - Des explications ? Quand j'en voulais, tu n'étais pas d'humeur. Ce matin, c'est moi qui n'ai pas envie d'entendre ce que tu as à me dire. Il faut croire que ça n'a pas tant d'importance, après tout.

    Je tourne les talons, assez fière de moi, mais ses mots me percutent tout de même.

    - Encore une fuite ? Je ne suis pas sûr que tu aies autant avancé que ça...

    - Et tu vas faire quoi ? Me donner un gage ? ricané-je en lui jetant un regard assassin par-dessus mon épaule.


    ***


    Sex Friends - Pas de contraintes, que du plaisir !, de Gwen Delmas, histoire intégrale.

  • Just Sex & Tattoos

    Mina Zadig

    Le sexe c'est bien, l'amour c'est nul !


    Thunder est tatoueur, sexy, indépendant, et fermement décidé à ne jamais s'engager. Il tient trop à sa liberté !

    Camille est vive, joyeuse, lumineuse... et déterminée à ne pas tomber amoureuse. Elle a déjà donné et ne compte pas recommencer !

    Alors, même si le désir les consume, s'ils sont incapables de se côtoyer sans se sauter dessus, ils ne sont pas en couple. Certainement pas.

    Sex friends ? Voilà, c'est parfait, ça ! Pas de sentiments, pas de complications, que du sexe - explosif, tant qu'à faire.

    Aucun risque que ça leur pète à la figure, pas vrai ?

    ***


    Thunder se rapproche. Je vois sa main droite se rapprocher de moi et j'ai envie de reculer. Il ne m'en laisse pas le temps. Il passe un doigt sous la ceinture de mon vêtement et glisse le long de l'élastique contre la peau de mon ventre qui se couvre de frissons. Je déglutis difficilement parce que ma bouche s'est asséchée d'un coup. Il me tire vers lui et je me retrouve tout contre son corps, le visage levé vers lui. Moi qui pensais qu'être en shorty devant lui ressemblait trop à une invite. Comme s'il avait besoin de ça !

    - Je ne cherche pas de petite amie. Il n'y aura pas de sentiment, seulement de la baise.

    Pourquoi je n'arrive pas à parler ?

    Il ne veut pas de petite amie, pas d'amour. Il veut seulement coucher avec moi. Au moins, il est clair sur le sujet.

    - Je veux perdre mes mains dans tes cheveux.

    Il joint le geste à la parole et ses doigts glissent dans mes boucles. Je n'arrive pas à comprendre ce qui est en train de se passer alors qu'il empoigne mes longues mèches presque rouges, qu'il joue avec, qu'il les peigne délicatement.

    Qu'est-ce qu'il fait, là ?

    C'est pas que je m'en plaigne, mais je pige pas. Il doit lire tout un tas de questions dans mes yeux parce qu'il sourit. Ce mec est désarmant.

    - Ce n'est pas assez évident ?

    - Quoi ?

    - On a assez joué au chat et à la souris, non ?

    ***

    Just Sex & Tattoos, de Mina Zadig, histoire intégrale.

  • Bad Boy Crush

    Lou Everly

    Craquer pour le bad boy du lycée ? Hors de question !
    Célian est sexy, séducteur, sombre et sûr de lui.
    Toutes les filles du lycée craquent pour lui, et il ne se gêne pas pour en profiter !
    Toutes, sauf Alayna. Surnommée la reine de glace, elle se fout de l'amour et des hommes : que du vent et une promesse de coeur brisé, à ses yeux.
    Rien ni personne ne la fera changer d'avis, et elle envoie bouler les audacieux d'une pique bien sarcastique !
    Il en faut beaucoup plus pour décourager Célian : plus elle résiste, plus elle l'intrigue... plus il la veut. Et il compte l'avoir.
    ***
    />
    - Tu es en train de me regarder dormir ? murmure Célian en gardant les yeux clos.
    - Non.
    Péniblement, il ouvre un oeil, puis l'autre, et je ferme rapidement les miens en riant.
    - Tu vas tomber amoureuse de moi encore plus vite que je le pensais, marmotte-t-il d'une voix endormie.
    - Prends pas tes rêves pour une réalité.
    - Tu dors déjà dans mon lit, objecte-t-il. Et tu portes une tenue plus qu'inconvenante.
    Comme pour vouloir s'en assurer, il soulève le drap, révélant mes jambes nues. Je l'abaisse aussitôt, toute rougissante.
    - Putain ! s'exclame-t-il, les yeux à présent grands ouverts. Tu es trop sexy dans mon tee-shirt, Aly. Comment ça se fait que je n'aie rien remarqué hier soir ?
    - C'est juste un tee-shirt.
    Je me sens à la fois gênée, terriblement gênée même, mais aussi flattée et, je dois l'avouer, un poil troublée par ce compliment réconfortant.
    - J'ai hâte de voir ce qui se cache en dessous. (Dans un geste incroyablement sensuel, il retire la couverture afin de dévoiler mon buste, puis il attrape l'ourlet du tee-shirt pour caresser le tissu.) Même si j'arrive déjà à deviner, reprend-il, taquin. J'ignorais que ce tee-shirt était aussi fin, on voit vraiment tout à travers.
    L'expression d'horreur qui traverse mon visage le fait rire. Saisie de honte, je dégage vivement sa main de ma hanche et rabats la couverture sur moi. Je baisse même la tête pour cacher mon visage, mais Célian m'en empêche en relevant mon menton d'un doigt. Tout à coup, il se redresse sur un coude pour me dévisager d'un air suspicieux.
    - Tu empestes la menthe.
    Oh merde !
    Je lui réponds le plus naturellement du monde. Du moins, j'essaie.
    - Bah, je me suis brossé les dents hier soir.
    - Non, mais là, j'ai l'impression que tu as avalé une boîte entière de Tic-Tac. (Ses sourcils se froncent encore plus, puis il écarquille grand les yeux sans retenir un éclat de rire.) Attends, ne me dis pas que tu t'es levée ce matin exprès pour aller te laver les dents ?
    - Je n'ai pas que ça à faire !
    ***
    Bad Boy Crush, de Lou Everly, histoire intégrale.

  • Soit elle craque, soit elle l'étrangle. Il préfère l'option 1.
    Journaliste pour un grand magazine londonien, Galiane vient de recevoir une super promotion : sa propre rubrique !
    Seul souci : elle doit rédiger des articles sur le sexe et le plaisir... sauf qu'elle est toujours vierge !
    Quand Sedge, le meilleur ami de son frère, l'apprend, il commence par éclater de rire... avant de lui proposer de l'initier. Au désir, à la frustration, aux différents types d'orgasmes, aux sextoys...
    Galiane est réticente au début, mais elle n'a pas le choix : c'est ça ou elle perd sa place si chèrement acquise au sein du journal.
    Elle le déteste depuis toujours et pourtant elle se rend compte que son corps lui envoie un tout autre message. Elle crève de désir pour lui !
    Et ça, ce n'était vraiment pas prévu...
    ***

    - Tu veux quoi ?! demandé-je, peu aimable.
    Son petit air diabolique a le don de me mettre hors de moi.
    - Je veux te rendre folle, Lia. Tu sais que j'aime te titiller.
    - Tu m'emmerdes, Sedge ! Tu ne peux pas te trouver un autre punching-ball ?
    - Et me priver de nos joutes verbales ? Me priver de tes yeux rageurs ? Jamais ! J'aime trop ça pour arrêter ! Ça m'avait tellement manqué !
    Je hais ce mec !!!
    - Tu en es où avec ta nouvelle chronique ?
    Je soupire lourdement.
    - Tu m'as dit que tu voulais parler du désir ? me demande-t-il, curieux.
    Je le regarde, surprise. J'ancre mon regard qui crache du feu dans le sien, rieur.
    - Ta langue se délie quand tu es pompette, petite fouine.
    Je ne boirai jamais plus... Pourquoi lui ai-je dit ça ?!
    - J'irai voir sur Internet. Je vais bien trouver, fais-je en me dirigeant vers ma chambre afin de mettre un terme à cette discussion dérangeante.
    Je n'entends ni ne vois le corps musclé de Sedge se déplacer. Je le sens au moment où il plaque son corps contre le mien, m'emmenant buter contre le mur du couloir.
    Surprise, confuse et en colère, je redresse la tête. Nous n'avons jamais été aussi proches, lui et moi. Je sens ses muscles fermes et cela provoque en moi un trouble jusqu'alors inconnu.
    Ma respiration devient chaotique, mais c'est certainement dû à la colère sourde qui est prête à exploser s'il ne me libère pas très vite.
    Sedge appuie son corps un peu plus contre le mien. Sa chaleur m'envahit et me submerge.
    J'ai envie de remonter mes lunettes sur le nez mais il a agrippé mes poignets et les maintient plaqués contre le mur à hauteur de ma tête.
    - Dégage ! Tu fais quoi ? demandé-je avec rage, mais ma voix ne me semble pas aussi assurée que ce qu'elle devrait être.
    - Je vais te donner un aperçu du désir, Lia, dit-il d'une voix rauque et sensuelle. Tu n'as qu'à dire « non », et j'arrêterai.

    ***

    Initiation with my Enemy, de Camilla Simon, histoire intégrale.

  • Il est son connard de demi-frère. Et il va la rendre folle...
    Depuis des années, Jayden ne revient au domicile familial qu'en de rares occasions, et ça convient très bien à Ambre.
    Moins elle voit son insupportable demi-frère, mieux elle se porte !
    Alors, quand elle apprend que Jayden-le-connard s'est fait virer de sa fac et qu'il est de retour à San Francisco, elle se prépare à vivre un été cauchemardesque.
    Jayden s'est toujours montré froid et méprisant avec elle, et ça n'a pas l'air d'avoir changé.
    Mais désormais, elle le découvre aussi viril, fascinant, terriblement sexy...
    Et si son été devenait finalement bien plus intéressant... ?
    />
    ***

    - Il ne se passe rien entre nous. T'es ni ma meuf ni ma pote. T'es rien, alors maintenant, si tu n'es pas capable de mettre de côté un écart malheureux qui n'a pas compté, je ne peux rien faire pour toi.
    - T'es un connard, craché-je en le retenant avant qu'il ne rentre dans la maison. Et que tu le veuilles ou non, on est coincés dans la même famille pendant encore très longtemps. Faudra t'y faire. Ta « soeurette », elle ne risque pas de te lâcher.
    Je le bouscule pour passer à sa place, retirant mes chaussures en vitesse pour me réfugier dans ma chambre.
    - T'es pas de ma famille, balance-t-il dans mon dos quand je suis en bas des escaliers. Tu ne seras jamais de ma famille, Ambre.
    Je fais volte-face, la main prête à s'écraser avec fracas contre sa joue, mais, au lieu de ça, mon poignet est rattrapé au vol, et c'est une bouche qui me cloue sur place. Chaude, douce mais hargneuse. Jayden attrape ma nuque et enfouit une main dans mes cheveux, ravalant au passage le gémissement rauque que ma gorge a produit dès que ses lèvres ont emprisonné les miennes. Je m'accroche à son tee-shirt avec force, l'obligeant à encercler mes hanches de son bras libre pour nous empêcher de tomber dans les escaliers. Notre baiser est urgent et désordonné. Ma respiration est catastrophique et j'ai du mal à reprendre mon souffle, mais je préfère m'étouffer en l'embrassant plutôt que le repousser.

    ***
    Can You Keep a Secret ?, de Lou Garance, premiers chapitres du roman.

  • My Rules

    Anita Rigins

    Que la chasse commence.

    Rose Hoffman a enfin trouvé un semblant de paix en intégrant la sororité des Pure Spirit. Des règles, un cadre strict, voilà ce qu'il lui faut pour reprendre sa vie en main ! Mais lorsque Tayron « T-J » Price débarque dans sa vie en manquant de l'écraser, ce fragile équilibre vole en éclats. Membre de la Meute, une fraternité qui ne jure que par la fête et les excès, Tayron représente tout ce que Rose déteste et un interdit qu'elle ne veut surtout pas transgresser. Avec lui, plus aucune règle, sinon les siennes... et ça, c'est bien trop dangereux pour la jeune femme. Mais pas de chance, Tayron est décidé à la prendre en chasse : il a vu le feu qui se cache derrière ses airs de fille sage, et il ne compte pas s'arrêter avant de la voir s'enflammer. Même si, pour cela, ils doivent brûler tous les deux...

    ***

    - Qui a besoin de faire la fête ?! s'exclame une grande blonde en entrant dans notre maison, l'air joyeux. Oh, mon Dieu, c'est carrément trop mignon ici !
    Une vingtaine d'étudiants la suivent, et je découvre un pack de bières sous la plupart des coudes.
    Non, non, non. C'est pas vrai !
    Je m'interpose devant la porte, mais c'est trop tard.
    Et enfin, je le vois, sur sa moto rutilante qui fait un bruit d'enfer avant de se stopper à côté du rassemblement de voitures. T-J m'aperçoit directement, un grand sourire collé sur le visage.
    - Mais quelle vilaine menteuse tu fais, mon coeur, débute-t-il en s'approchant. Je croyais que vous organisiez quelque chose ce soir.
    - Qu'est-ce que tu fous, bordel de merde ?! Prends tes petits copains et allez faire votre soirée ailleurs ! Tu m'entends ?!
    - J'ai décidé de venir faire la fête ici, en comité réduit pour éviter tout débordement.
    Je frappe sa poitrine de mon index accusateur.
    - Mais je ne veux pas de ta foutue fête !
    J'entends des rires dans mon dos. Est-ce que... est-ce que j'entends également Isaa ? Est-ce qu'elle est en train de s'amuser ?
    - Je sais que tu ne crois pas au destin, alors appelons ça... le hasard. On cherchait une maison pour faire la fête, et c'est tombé sur la tienne. Comme par hasard.
    Ce type est insupportable.
    Il s'apprête à continuer son explication mais je le coupe férocement :
    - Pourquoi ?! Pourquoi, T-J ?!
    Il fronce ses sourcils une seconde avant de se pencher vers moi, ses yeux dans les miens :
    - Parce que j'ai vu ce feu en toi qui ne demande qu'à tout ravager sur son passage. Tu te caches dans cette grande maison, mais je pense que tu caches beaucoup plus que ça. Et c'est le moment de laisser la tempête se déchaîner...

    ***

    My Rules, d'Anita Rigins, histoire intégrale.

  • Under the Rain

    Emma S. James

    Il ne s'incline devant personne. Elle est différente.

    Faye s'installe en Irlande, déterminée à reprendre sa vie en main. Plus jamais elle ne se laissera marcher sur les pieds, c'est terminé !

    Les hommes ? Tous des enfoirés sans coeur, moins elle les approche, mieux elle se porte.

    Et c'est encore plus vrai pour Caleb ! Ce patron de bar a beau être sexy, il est aussi arrogant qu'insupportable. Hors de question de lui céder.

    Sauf qu'il suffit d'un quiproquo, d'un léger mensonge, et les voilà forcés de jouer les amoureux.

    Et si à force de faire semblant... tout devenait réel ?

    ***

    Ma maladresse légendaire a une nouvelle fois frappé et j'aurais préféré qu'elle intervienne à un autre moment, pas en plein pub. Je viens de faire tomber toute une commande sur moi, tout ça parce que je ne suis pas capable de marcher correctement.
    Bravo, Faye, tu te surpasses de jour en jour !

    - Putain, grogne une voix grave.

    Je n'ose même pas lever les yeux. Je ne vois qu'un tee-shirt noir qui cache un torse musclé. Le visage est-il aussi appétissant que le corps ? Parce que bon sang, je peux apercevoir le dessin de ses abdominaux à travers.

    - Tu ne peux pas regarder où tu mets les pieds ?!

    Le ton qu'il emploie ne me plaît pas du tout. J'ai l'impression d'être une gamine de 10 ans qui se fait réprimander par ses parents.

    - Hé ! Je n'ai pas fait exprès, m'énervé-je en relevant la tête.

    Merde !

    L'affronter du regard n'est pas ma meilleure idée. Je suis face à un homme immense et déroutant, à la beauté sauvage. Cheveux châtains, épais et ébouriffés. Sa barbe épaisse lui mange la moitié du visage et lui donne un côté ours des cavernes qui ne prend pas soin de lui. Malgré tout, je parviens à voir ses lèvres charnues attirantes. Je ne distingue pas la couleur de ses yeux. Marron, vert foncé ? Je ne saurais trancher.

    Je soutiens le regard, décidée à ne pas me laisser intimider par cet homme aussi sexy qu'effrayant.

    ***

    Under the Rain, de Emma S. James, histoire intégrale.

  • Boss Me Around

    Zoe Murat

    Obéir et ne jamais poser de questions...
    Quand Hazel obtient un stage d'assistante juridique à Brevitz&Co, elle ne se fait pas d'illusions : elle va sûrement être préposée aux cafés.
    Pourtant, ses certitudes s'évaporent lorsqu'elle rencontre Cole Parker, l'avocat brillant mais peu conventionnel pour qui elle va travailler... sur le plus gros dossier du cabinet ! Et le plus brûlant...
    S'ils gagnent ce procès, ils pourront redorer la réputation entachée de Brevitz&Co. S'ils perdent... ils perdent tout.
    L'enjeu est de taille, et la jeune femme sait qu'elle n'a pas le droit à l'erreur. Alors, craquer pour son boss au regard glacial, qui lui envoie des signaux contradictoires : très mauvaise idée !
    Mais comment résister quand la salle de la photocopieuse, l'ascenseur ou le bureau de Cole incitent à autant de dangereuses tentations ?
    ***
    Décidée, j'ouvre la porte de la cage d'escalier et entame la descente, quand je percute de plein fouet un torse masculin.
    Je lève la tête et... les yeux bleus glaçon, la mèche brune. J'ouvre la bouche, stupéfaite, puis la referme, paralysée.
    - Qu'est-ce que... commence-t-il, les sourcils froncés.
    - L'ascenseur est... fais-je en même temps.
    Il me dévisage, serre les lèvres. Son regard glisse jusqu'à mon col mao, la ligne de mes seins, puis se détourne. Les battements de mon coeur passent une vitesse supplémentaire.
    - En panne ? Poursuis-je maladroitement.
    - Quoi, en panne ? répète-t-il, en regardant ostensiblement sa montre.
    Veut-il savoir l'heure ou... éviter de me dévisager ?
    - L'ascenseur, reprends-je. Il est en panne ?
    Cette fois, il plante ses yeux dans les miens. Ma respiration s'arrête. Le temps aussi.
    - Non. L'ascenseur fonctionne, me répond-il d'une voix sourde.
    Ses mains font nerveusement tourner le bracelet de cuir de sa montre. Il replace brusquement ses cheveux en arrière, mais n'esquisse aucun geste pour me contourner et poursuivre son ascension.
    - Alors, pourquoi vous aussi, vous...
    Je m'interromps. Je viens de comprendre qu'il a voulu, tout comme moi, fuir cette attraction contre laquelle aucun de nous deux n'arrive à lutter. Ne pas risquer de se retrouver à nouveau dans un endroit confiné avec moi. Cette évidence bouleverse instantanément mes résolutions.
    - Pour la même raison que toi, souffle-t-il, en s'approchant de moi.
    Le tutoiement me coupe le souffle, mes jambes flageolent. Il porte sa main à ma taille. Je voudrais reculer, me soustraire à ce regard où je lis un désir trop intense... Je voudrais fuir encore et j'en suis incapable. J'ignore si c'est une question de chimie, de destin ou de n'importe quoi d'autre, mais l'attraction est trop violente et trop réciproque pour que j'arrive à la combattre seule.
    - Je... commencé-je pour m'interrompre aussitôt.
    - Je sais, oublie ça, répond-il, en rapprochant mon corps du sien.
    Oublier quoi ?
    Sa main me plaque contre lui, ma bouche part à la rencontre de la sienne, encore. Il m'embrasse comme s'il voulait me dévorer et je suis mille fois prête à m'offrir à lui.
    - Oublie le reste, me souffle-il alors, la voix rauque.
    ***
    Boss Me Around, de Zoé Murat, histoire intégrale.

  • Sex Addict

    Erin Graham

    Quand le sexe est une drogue et l'amour, un interdit...

    ***

    Auteur à succès le jour, Liam est sex addict la nuit. Le sexe, c'est toute sa vie, il en veut toujours plus et va toujours plus loin dans sa déviance.

    Mais sa maladie le ronge. Quand par hasard, il rencontre Jade, une jeune psychologue, il se soumet corps et âme à sa thérapie expérimentale. Et découvre des sentiments jusqu'alors inconnus...

    Quant à Jade, elle a bien du mal à résister à cet homme qui promet tant de plaisirs et semble s'ouvrir à elle comme jamais aucun homme auparavant...

    Mais Liam est-il réellement prêt à changer sa vie ?

    Et si la dépendance la plus dangereuse n'était pas celle que l'on croit ?

    ***

    - Embrasse-moi, Jade.

    J'obéis pendant que Liam ondule contre moi. Ses lèvres, sa langue, ses dents me démontrent à quel point il a envie de moi. Je bouge contre lui, cette fois c'est moi qui l'utilise pour assouvir mon désir.

    J'adore qu'il dirige les opérations, alors qu'il a les mains attachées. Il est terriblement sensuel. Je retire mon tee-shirt, toute retenue envolée.

    Je passe une main entre nous pour déboutonner son jean. Il m'aspire doucement et me mord plus durement qu'au début, et il me propulse ainsi entre un plaisir intense et une infime douleur.

    Les deux se mélangent en moi et, en réponse, mon corps se cambre contre sa bouche.

    Retrouvez Sex Addict, la nouvelle romance d'Erin Graham aux éditions Addictives !

    Sex Addict, Erin Graham, intégrale.

  • Crazy Wedding

    Mila Marelli

    Mariage bourrés, mariage... raté ?

    Emma et Nathaniel se détestent depuis toujours : ils ne peuvent pas passer cinq minutes ensemble sans s'engueuler !
    Pourtant, Maxence, le frère de Nathaniel mais aussi le meilleur ami d'Emma, les veut comme témoins à son mariage. Et il suffit d'une nuit à Vegas pour que les deux ennemis se retrouvent nus dans le même lit, une alliance au doigt, une sacrée gueule de bois, une sextape... mais aucun souvenir de la cérémonie !
    Et au milieu de tout ça, il y a un mariage à organiser... Ça promet !
    ***

    - Oh, ma tête...
    J'écarquille les yeux, pousse un cri et couvre ma bouche de mes mains.
    Non, non, non, non, non, noooooon !!!!!
    Peut-être que si je ferme très fort les paupières, tout ça n'aura jamais existé.
    - Pumkin ? Putain, on... Nooooooonnn !
    - Je ne suis pas là, ce n'est pas moi, ce n'est pas toi... J'ai besoin d'un cachet. Je veux sortir d'ici.
    Je l'entends respirer profondément et décide de le regarder afin d'affronter la réalité. J'attrape le drap qui est retombé et le remonte jusqu'à mon menton.
    - Nathaniel, couvre-toi !
    - Oh merde ! crie-t-il en posant un coussin sur son... intimité. Tu crois qu'on a... ?
    - Non, je ne pense pas, réponds-je en mentant.
    Il hausse un sourcil et descend son regard sur le drap que je maintiens fermement contre moi.
    - Pumpkin, est-ce qu'il te reste des vêtements ?
    - Je n'ai pas envie de te répondre, dis-je en regardant le plafond.
    - Et merde ! Mais comment c'est possible ?
    - Je ne sais pas, je ne me souviens de rien...
    - Ouais, alors si tu te souviens pas de moi dans ton lit, c'est qu'on n'a pas baisé !

    ***

    Crazy Wedding, de Mila Marelli, histoire intégrale

  • Comment jouer la comédie du couple parfait quand on n'a jamais eu de petit copain ?
    À la suite d'un concert mouvementé, Addison se retrouve embarquée dans un mensonge qui la dépasse : elle va devoir jouer la petite amie du célèbre chanteur du groupe de rock Misteria.
    La jeune femme est totalement déboussolée : elle n'a jamais eu de vrai petit copain, alors comment saurait-elle jouer le jeu avec un « faux » ?
    Surtout quand celui-ci est célèbre, arrogant, terriblement sexy, et qu'il la rend folle !
    Pourtant, elle n'a pas le choix : elle va devoir apprendre à « être en couple ».
    Et cet apprentissage lui réservera bien des surprises...
    />
    ***


    - Les amis, déclare Ashton d'un ton malicieux, il est temps, si vous le voulez bien, d'officialiser votre fausse relation sur les réseaux sociaux !
    Doucement, j'attrape la main d'Addison et l'attire vers moi, mais elle résiste.
    - Viens sur mes genoux, ordonné-je.
    Addison me fusille du regard en reculant légèrement.
    - C'est tout sauf obligatoire.
    - Si !

    - Non !
    Elle se fout de ma gueule, là ? Comment veut-elle qu'on paraisse complices si mademoiselle joue la sainte-nitouche à tout bout de champ ?
    - Arrête de jouer la coincée, craché-je.
    Elle plante son regard dans le mien. Je crois que je l'ai contrariée. Je souris, fier de moi, mais cette petite chieuse réplique aussi sec :
    - Coincée ! C'est toi qui joues les pervers !
    Vexé, j'abandonne l'idée de la prendre sur mes genoux. Elle commence à sérieusement me les briser, cette nana.
    - On se calme, c'est moi le photographe ici, nous interrompt finalement Ash. Addison, tu vas sur les genoux de Dix-Mille. Z, tu arrêtes de l'emmerder, vous êtes plus des gosses, bordel !
    Face au ton strict d'Ashton, Addison grimpe sur mes genoux sans hésitation, laissant une distance maximum entre mon torse et le reste de son corps. Toutefois, son petit cul repose pile sur ma queue qui hésite à se réveiller.
    - C'est bien mieux, reprend Ash. Dix-Mille, encercle la taille d'Addi. Quant à toi, ma belle, je peux t'assurer que ce trou du cul n'a pas la gale, tu peux te coller un peu plus à lui. Et souris un peu, on dirait que tu vas te faire bouffer par un serpent !
    - C'est fort probable vu que ton pote bande, balance-t-elle.
    - Tu as peut-être un caractère de merde, Anders, mais ton cul, lui, est parfait !
    Elle brandit son majeur et tente de se relever, mais je la tire brusquement vers moi.
    ***
    Arrogant Fake Lover, d'Alexia Perkins, histoire intégrale.

  • Under control

    Marie Hayle

    Il contrôle tout, sauf elle.

    Tyler Cole est respecté, secret et froid.

    Rien ni personne ne lui résiste, il impose ses décisions dans chaque aspect de son existence.

    Quand Samantha fait irruption dans sa vie, il croit pouvoir la soumettre aux mêmes règles que les autres, l'utiliser et la garder à distance avant de la jeter.

    Il n'avait pas prévu qu'elle se révèle être une adversaire à sa mesure... Elle le bouleverse, le trouble et lui donne envie de croire à ses sentiments interdits...

    Est-il prêt à baisser les armes pour elle ?

    ***

    Il se place dans mon dos, se collant bien à mes fesses et sort alors mon écharpe fine de sa poche arrière. Il me caresse les bras très délicatement et continue à embrasser mon cou, provoquant une impatience chez moi et une envie pressante de passer aux choses sérieuses, même si je souhaite que tout cela dure encore et encore. Il m'installe le bandeau sur les yeux, me privant ainsi de la possibilité de le voir et m'obligeant ainsi à lui offrir une confiance absolue. C'est à la fois terrifiant et très excitant de se sentir à la merci de quelqu'un.
    Comme s'il lisait dans mes pensées, il me dit de sa voix veloutée :

    - N'aie pas peur. Je veux que tu lâches prise, Sam. L'expérience d'être privée de la vue te permettra de prendre conscience de tous tes autres sens.

    Je le laisse donc me guider jusqu'au lit, où il me fait asseoir sur un haut matelas ferme. Il me laisse quelques secondes ainsi, sans me toucher et alors que je m'apprête à parler, il me met la main sur ma bouche et me glisse à l'oreille :

    - Ne te pose pas de questions. Je veux juste que tu te laisses porter par l'instant et fais-moi confiance, tu ne seras pas déçue.

    Under Control, de Marie Hayle, histoire intégrale.

  • La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.

    Amy a grandi parmi les bikers : fille du chef, petite dernière d'une fratrie, elle était à la fois princesse et enfermée dans une prison dorée.
    Il a suffi d'une nuit pour que tout bascule. Trahie, blessée et déboussolée, elle a fui cet univers.
    Dix ans plus tard, elle est devenue tueuse à gages, elle ne s'incline devant rien ni personne. Et l'heure de la vengeance contre sa famille a sonné.
    Sauf que, parmi les bikers de son père, il y a Angel. Il la trouble, la désire et n'est pas près de renoncer !

    Amy acceptera-t-elle d'accorder sa confiance une dernière fois ?

    ***

    /> - Bonsoir, Shadow.

    Je me réveille en sursaut et, machinalement, j'essaye d'attraper mon arme, mais je stoppe tout mouvement quand je sens la pression d'un métal froid contre ma tempe.

    - Si j'étais toi, je ne ferais pas ça. Sinon la fête risque de se terminer beaucoup plus vite que prévu.

    J'ouvre les yeux et je la vois à califourchon sur moi, un Beretta collé sur ma peau. AJ. Amy. Merde, elle est encore plus bandante que dans mes souvenirs ! Elle a attaché ses cheveux en un chignon, porte une combinaison noire ultra-moulante avec une longue fermeture Éclair sur le devant. Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour la descendre tout doucement avec les dents... AJ doit sentir l'effet qu'elle me fait car elle arque un sourcil et m'offre un sourire de tueuse.

    Eh ouais, beauté, je n'ai pas simplement un beau physique...

    Je n'essaye même pas de cacher mon état. Après tout, avec un corps comme le sien, elle a dû en voir d'autres... Bizarrement, cette pensée m'enrage.

    ***

    Kiss, Kill & Ride, de Gaëlle Sage, histoire intégrale.

  • Boss Affair

    Lil Evans

    Une nuit torride, zéro conséquences... Vraiment ?

    ***

    Autumn se laisse aller pour une nuit dans les bras d'un inconnu... et le regrette dès le lendemain à son arrivée au bureau !

    Car non seulement Clarence s'avère être son nouveau patron... mais il est aussi marié ! Certes, sa femme est hautaine et méprisante, mais ce n'est pas une raison !

    Autumn résiste de toutes ses forces à l'attirance qui la pousse vers Clarence... Sauf que lui semble bien décidé à la faire succomber de nouveau.

    Lequel cédera avant l'autre ?

    ***

    J'appuie sur le bouton de l'ascenseur avec insistance, et il s'ouvre avec une lenteur agaçante. La fraîcheur qui y règne me soulage. Je m'appuie contre le miroir du fond et peu à peu les portes se referment. J'attends, excitée à l'idée de faire des folies mais je reste désespérément seule dans cette cage métallique.

    Clarence ne m'a pas rejointe.

    Ma déception est à la hauteur de ma tristesse. Mon coeur se serre dans ma poitrine et mon regard se baisse vers mes pieds affublés de talons luxueux.

    Soudain, une main se faufile dans le petit espace juste avant la fermeture complète des portes. Je hoquette de surprise. Retiens mon souffle.

    Clarence s'engouffre presque en forçant le passage puis il s'arrête tout net. Comme tout autour de moi. Il me regarde de ses yeux gris vert, intenses et dévastateurs. Et tel un prédateur dangereux, il fond vers moi pour me capturer sauvagement.

    Il m'agrippe comme s'il avait envie que nos corps se mélangent ici même, et qu'il avait besoin de moi plus que de toute autre chose au monde. Et enfin, il me presse contre lui comme s'il n'avait pas serré de femme dans ses bras depuis mille ans. Avec une force et un appétit pressants et inconditionnels.

    Et je dois avouer que j'adore le sentir si près, et qu'il me plaque de cette façon contre la paroi de cet ascenseur. Je me sens bien et plus forte que je ne l'aie jamais été. Mon esprit est certes embrumé par le désir qu'il provoque en moi, mais un sentiment d'intense liberté fait accélérer mon pouls et vibre jusque dans mes veines.

    Je passe les bras autour du cou de Clarence, les siens m'entourent la taille et il m'embrasse avec une force et une envie qui balaient toute la misère de ma journée. Ses lèvres m'exigent. Sa bouche me veut. En une seconde, je ne suis plus qu'une femme en train de profiter de l'instant présent avec un homme. Rien de plus, rien de moins. Et c'est bon.

    Histoire intégrale.


  • Séduire une vierge et coucher avec elle ? Pari tenu.
    Evan est sûr de lui, sexy, mystérieux : rien ni personne ne lui résiste.
    Les filles ? Une différente chaque soir. Le deal est simple : elles se donnent toutes à lui, il ne se donne à personne.
    Tout bascule lorsque son équipe de foot lui impose un pari : séduire une fille vierge et coucher avec elle.
    Sa cible ? Calliopé, jolie, un peu coincée et naïve. Ça devrait être simple et facile.
    Ce sera son plus grand défi.

    ***

    Je me retourne et me cogne à Evan, qui était juste derrière moi. Il me rattrape dans ses bras. Je lève les yeux vers son visage et une tension pesante s'installe. Il me tient toujours contre son torse et j'entends ses battements de coeur réguliers. Mon coeur, lui, bat à cent à l'heure. J'espère qu'il ne l'entend pas. Les mains d'Evan sont sur mes hanches, et les miennes sont sur son torse. On n'ose plus bouger. Nos yeux ne se lâchent pas. Je suis plongée dans son regard noir, noir de désir. Il entrouvre ses lèvres, et j'ai tellement envie de les sentir sur les miennes. Je veux toucher ses lèvres - mon Dieu, qu'est-ce que j'en ai envie ! - mais je n'ose pas faire le premier pas. Tremblante, j'attends qu'il se décide à agir. Il a l'air de se battre avec lui-même. Je vois dans son regard qu'il en meurt d'envie. Ses yeux n'arrêtent pas de descendre sur ma bouche. Il semble en proie à une grande hésitation. Mais pourquoi ? Est-ce qu'il attend un signe de ma part ? Sans m'en rendre compte, j'humecte mes lèvres avec ma langue, et je ne sais pas si c'est le signal qu'il attendait, mais il pousse un soupir et grogne.

    - Et puis merde !

    Il se penche vers moi et pose enfin ses lèvres sur les miennes.

    ***
    High School Challenge, d'Allie Krown, histoire intégrale.

  • The Dominant

    Ana Scott

    Insolent, sûr de lui, dominateur... irrésistible.


    Gabriel obtient toujours ce qu'il désire. Dans les affaires, contre ses rivaux, avec les femmes... Rien ni personne ne lui résiste.

    Il compte bien faire céder Sophia... et savourer sa victoire. Car il ne l'a pas choisie au hasard.

    Sauf que Sophia le défie, lui file entre les doigts et s'insinue peu à peu dans son coeur.

    Ce n'est pas du tout ce qui était prévu !

    Et le plan soigneusement mis au point par Gabriel risque bien de se retourner contre lui...

    ***


    Sa main, à mi-chemin entre ma hanche et mon ventre, son souffle chaud sur ma nuque me transportent. J'attends qu'il pose ses lèvres sur ma peau, mais il n'en fait rien, il se contente de me humer.

    Ce type sait tenter une femme, l'amener à la reddition, c'est le moins que je puisse dire. Quand enfin il pose ses lèvres au creux de mon cou, je suis obligée de me tenir à ses hanches pour ne pas tomber.

    Un soupir lui échappe, alors que je me fais violence pour ne pas gémir.

    - Bordel, Sophia, vous êtes délicieuse. J'ai envie de vous goûter, encore et encore. Partout.
    J'aimerais hurler « oui, ne t'arrête pas, j'en veux encore ! », mais, en entendant sa voix, ses mots susurrés, j'entrouvre les paupières, complètement perdue.

    Je reprends pied avec la réalité, me raidis, le moment de félicité passé.

    - Certainement pas ! dis-je sèchement après avoir échappé à ses bras et m'être retournée.

    - Je sais être persuasif.

    - Et moi affreusement têtue. Vous n'aurez pas le dernier mot, je peux vous l'assurer.

    - On parie ?

    ***


    The Dominant, d'Ana Scott, histoire intégrale.

  • Ténébreux, dangereux, fascinant.


    Tate est dangereux, violent, imprévisible. Il n'accorde sa loyauté qu'à son gang, les Styx Lions.

    Arizona est têtue, déterminée et intrépide. Membre du FBI, elle s'associe aux Styx Lions pour démanteler une fondation qui s'adonnerait à du trafic d'êtres humains.

    Forcés de travailler ensemble, Tate et Arizona s'opposent en tout, se repoussent et se désirent.

    Elle n'a peur de rien, l'attire et le rend dingue, lui qui ne sait pas faire l'amour sans faire mal

    Et quand le moindre faux pas peut leur coûter la vie, le désir est plus dangereux que jamais.

    ***


    Je ne crois pas que m'admoneste-t-il avant de capturer ma bouche en poussant un grognement guttural.

    Son baiser est ravageur et violent. Tate s'empare de moi avec la puissance d'un typhon qui détruit tout sur son passage. Il n'y a ni quartier ni pitié, juste l'expression primitive d'une passion déchaînée.

    Mes lèvres sortiront meurtries de cet affrontement, mais je m'en contrefiche. Je me perds dans un maelstrm de sensations qui me font tout oublier.

    Je me cramponne aux larges épaules et me hisse sur la pointe des pieds pour mieux savourer l'instant. Dans cette danse primale, les mains de Tate me saisissent avec une autorité exquise.

    Je me moque qu'il tire un peu fort sur mes cheveux pour me renverser la tête en arrière et piller ma bouche sans indulgence.

    Je me moque que son corps m'emprisonne dans une étreinte qui me laisse pantelante et surtout désarmée.

    Je me moque de n'être plus qu'un être dévoré par une faim incoercible, en proie à un désir presque douloureux. Je m'empare de tout ce que Tate m'alloue, l'autorisant à me modeler de ses immenses mains.

    Bordel de merde, aboie-t-il au bout d'une éternité en s'écartant d'un pas.

    ***

    H.A.R.D. - Hot, arrogant, rebelle, déterminé, de Laura Black, histoire intégrale.

empty