Albin Michel

  • Depuis maintenant des décennies, Pierre Rabhi mène un incessant combat pour la réhabilitation des cultures traditionnelles, cultures au sens agricole du terme, comme au sens spirituel. Homme du concret, il s'est révélé également un admirable conteur dans le récit de son parcours hors du commun, Du Sahara aux Cévennes, et dans ses Paroles de terre, véritable roman de l'âme africaine.
    Avec Le Gardien du feu, on navigue encore dans des eaux frontalières où s'interpénètrent le mythe et l'histoire, les rites traditionnels et les problématiques urgentes d'aujourd'hui. La vie du jeune Ahmed, de son père Moussa le forgeron, de leur famille et de leur village nous est décrite dans une fresque où chaque bruit, chaque odeur apporte sa note singulière. Les contes de sagesse véhiculés par la mémoire populaire s'entrechoquent avec le danger présent de la désertification, avec une culture en perdition, trésor sans prix qu'il appartient aux hommes de sauver.

    Il faut écouter ces histoires qui nous parlent de notre histoire à tous. Il faut écouter l'appel de Pierre Rabhi, cet homme qui infatigablement, sans jamais élever le ton de la voix, tente de hausser le niveau de notre humanité.

  • Tout le monde connaît la légende du Mont Athos, cette presqu'île grecque constituée en république monastique autonome, difficile d'accès et strictement interdite aux femmes. Mais il existe très peu de témoignages sur la vie quotidienne de ces moines orthodoxes isolés du monde.Le récit que fait Alain Durel de ses trois séjours à l'Athos est donc rare, et d'autant plus précieux qu'il y est arrivé en total néophyte, homme de théâtre et de voyages plutôt attiré jusque-là par la mystique indienne.Cette découverte d'un monde très varié, peuplé à la fois d'ermites hauts en couleur et de monastères bruissant de prières, de pères spirituels géniaux et de groupes exaltés, est également une introduction passionnante à la mystique du christianisme oriental. A travers l'histoire de ces rencontres improbables, Alain Durel nous transmet l'enseignement qu'il a reçu, issu des Pères de l'Eglise, qui nous ouvre à une spiritualité universelle.

  • Mis aujourd'hui en évidence par la science occidentale, les rythmes biologiques font partie intégrante de la médecine chinoise depuis des millénaires. Cette tradition, où se mêlent des éléments du bouddhisme, du taoïsme et du confucianisme, considère l'énergie (chi en chinois, ki en japonais) comme une constante universelle à l'oeuvre dans toute la nature. Tous les phénomènes sont interdépendants et suivent les mêmes lois de mutation. Par la chronobiologie - étude du vivant dans sa relation au temps -, l'homme peut équilibrer ses flux d'énergie en suivant certaines règles de conduite précises. Ces règles, qui gouvernent aussi bien la médecine que les arts martiaux ou la méditation, sont propres à ouvrir l'esprit occidental à de nouveaux horizons philosophiques.

  • Il y a dans l'amour un noyau d'absolu semblable à l'éclat du diamant, une part d'inaccessibilité qui invite à dépasser les limites du futur.
    Il y a dans tout amour la rencontre de deux amours qui se cherchent, se découvrent, s'amplifient, se perdent ou se complètent pour créer au-delà de la rencontre, une durée, une vitalité, un plus à l'existence.
    Je m'appelle toi dit les émerveillements, les risques et les pièges de l'amour- fusion dans l'infini désir de se chercher et de se perdre dans l'autre.
    Ce livre n'est pas à lire, il est à entendre au plus profond de soi.

  • Depuis toujours les érudits, historiens des religions et exégètes s'attachent à mieux connaître Moïse. Mais en quoi la vie du prophète, telle que la décrit la Bible, nous concerne-t-elle ici et maintenant ? Et comment peut-elle nous toucher dans notre existence même ? Telles sont les interrogations que se sont toujours posées les maîtres spirituels juifs - chacun ajoutant aux commentaires de ses prédécesseurs ses propres interprétations, variantes et paraphrases.

    Digne héritier de ces Sages qui furent aussi de grands conteurs, Edmond Fleg (1874-1963), auteur entre autres d'un inoubliable Jésus raconté par le Juif errant (Albin Michel), a recueilli leurs récits dispersés dans l'océan du Talmud. Regroupant, refondant, repensant ces paroles à la fois spirituelles, morales et poétiques, il nous transmet, à travers cette biographie légendaire, l'image d'un Moïse toujours vivant, prophète pour notre temps.

  • Quel rapport entre " vénérable " et " vénérien ", " caresse " et " charité ", " Testament " et " testicule ", etc. ? La proximité des mots qui évoquent la passion amoureuse et l'enthousiasme religieux a toujours quelque chose d'insolite, tant les choses du sexe et celles de la religion paraissent appartenir à deux univers opposés - et pas seulement dans notre tradition chrétienne.

    Odon Vallet explore cette étonnante parenté au travers de cette Petite Grammaire de l'érotisme divin (publiée en 1998 sous le titre Le Honteux et le sacré). Il y identifie les multiples strates de sens, souvent contradictoires, qui sont venues se déposer sur les vieux vocables. On découvre alors qu'il existe bien un érotisme divin, par lequel l'humanité a de tout temps conjugué plaisir sexuel et félicité spirituelle. Au terme de ce parcours où l'intelligence se fait toujours gourmande et parfois même jubilatoire, le lecteur aura compris pourquoi savoir, sagesse et saveur partagent la même origine.

  • Retrouver dans la saveur des mots la sagesse du monde, tel est ici le propos d'Odon Vallet. En archéologue du langage, il nous propose une lecture inédite d'une centaine de noms communs qui font partie de notre paysage culturel et spirituel, puisant dans des domaines aussi variés que la médecine, la religion, le politique, la psychanalyse, la vie quotidienne, etc.

    Tous ces termes qui expriment notre existence personnelle et sociale, nous croyons les connaître, mais nous en ignorons souvent les ambiguïtés fondamentales. Ils constituent autant de pièges qui trahissent souvent nos sentiments au lieu de les traduire. Ce précieux lexique permet de les reconsidérer chacun dans son étymologie et son histoire. Dans un style toujours vif et pertinent, Odon Vallet pointe les malentendus, décrypte les faux sens, et révèle la richesse et l'actualité de ces mots essentiels.

  • À la lumière de la psychologie des profondeurs, de la tradition chrétienne et de la merveilleuse richesse de la langue hébraïque, le livre de l'Exode, qui n'était pour beaucoup que le récit légendaire de la sortie d'Égypte du peuple hébreu, se révèle ici un véritable livre de vie. Les chiffres deviennent symboles, les mots et les noms déploient des trésors de sens, et les dix plaies qui s'abattent successivement sur le pays de Pharaon, pour l'obliger à laisser partir le peuple juif, sont autant d'épreuves proposées à l'homme sur le chemin de sa libération, de sa Pâque intérieure.

    À travers cette lecture vivante d'un livre de la Bible, débarrassée des interprétations banalisantes, moralisatrices ou historicistes, Annick de Souzenelle nous invite à redécouvrir notre patrimoine sacré.

  • Cinéaste (La Montagne sacrée, El Topo, Le Voleur d'arc-en-ciel...), dramaturge, scénariste de bandes dessinées initiatiques (L'Incal, Le Lama blanc), tarologue visionnaire, fondateur avec Arrabal et Topor du concept de "théâtre panique", Alexandro Jodorowsky, personnalité inclassable, a su mettre 'imagination au pouvoir, au coeur de son existence multidimensionnelle. Chilien d'origine russe - désormais établi à Vincennes -, il a suivi au Mexique l'enseignement du maître zen Ejo Takata. Ce dernier, comme tout maître digne de ce nom, racontait des histoires : en voici une soixantaine qu'Alexandro Jodorowsky relate puis commente avec une verve inimitable, dévoilant ainsi l'extraordinaire richesse de sens qu'elles recèlent. Du grand art où le burlesque se transforme en éveil.

  • Jean, Marie, Jacques, Daniel, Anne... Des dizaines de prénoms parmi les plus courants puisent leurs racines dans l'histoire biblique. Des centaines d'autres, aux sonorités merveilleuses, sont issus des grands textes de la tradition juive ou témoignent du renouveau de l'hébreu en Israël : noms de fleurs, d'animaux, de pierres précieuses, de grands personnages... Le rabbin Marc-Alain Ouaknin et Dory Rotnemer en ont étudié plus de 1500. Ils sont ici répertoriés, accompagnés de tous les éléments nécessaires à la compréhension de leur sens profond.

    Mais ce livre n'a pas seulement pour but de faire découvrir l'origine d'un prénom ou d'en choisir un pour son enfant. A la lumière des mille richesses de la langue hébraïque, il nous introduit aussi dans une philosophie du nom, enracinée dans une tradition qui a déclaré absolument imprononçable le Nom suprême, YHWH par lequel Dieu s'est révélé à Moïse.

empty