Sciences humaines & sociales

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.

    « Pour qu'il parvienne à la conscience de sa force, il faut que le prolétariat foule aux pieds les préjugés de la morale chrétienne, économique, libre penseuse ; il faut qu'il retourne à ses instincts naturels, qu'il proclame les Droits de la Paresse, mille et mille fois plus sacrés que les phtisiques Droits de l'Homme concoctés par les avocats métaphysiques de la révolution bourgeoise ; qu'il se contraigne à ne travailler que trois heures par jour, à fainéanter et bombancer le reste de la journée et de la nuit. »
    Ce manifeste social écrit en 1880 par Paul Lafargue est un texte classique proposant de démythifier le travail et son statut de valeur. L'auteur combattra toute sa vie en faveur de la réduction du temps de travail en jugeant que chacun a le droit d'employer librement son temps plutôt que d'en être l'esclave.
    Profondément d'actualité, cette oeuvre est à redécouvrir d'urgence pour se rappeler que notre liberté d'employer notre temps est une liberté fondamentale.

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.


    « Je suis le Capital, le roi du monde. Je marche escorté du mensonge, de l'envie, de l'avarice, de la chicane et du meurtre. J'apporte la division dans la famille et la guerre dans la cité. Je sème, partout où je passe, la haine, le désespoir, la misère et les maladies. »


    Ce pamphlet social écrit en 1887 par Paul Lafargue est un texte majeur remettant en cause le discours bien pensant de classe possédante du XIXe siècle. Sous la forme d'une fictive grande conférence se déroulant à Londres (haut lieu pensant du capitalisme de l'époque), l'auteur avec une ironie féroce nous montre les travers d'un monde capitaliste asservissant le peuple ouvrier en lui imposant une nouvelle religion...
    Profondément d'actualité, ce texte se lit comme une parodie de la financiarisation du monde et des licenciements de crise.

  • L'éloge de la Folie

    Erasme

    Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.


    Cette édition comporte une notice sur Érasme rédigé par le traducteur G. Lejeal.

    « Ce fut dans les premiers temps de son séjour en Angleterre qu'il mit la dernière main à une satire qu'il avait méditée pendant son voyage : l'Éloge de la Folie ; composition de l'école de Lucien, où il passe en revue toute la société de son temps, et en détaille les vices et les ridicules avec un bon sens exquis. Tant de hardiesse excite la bile des gens d'Église, des moines surtout, qu'il avait cloués vifs au pilori. Son livre fut condamné par la Sorbonne ; mais Rome ne le mit à l'index que beaucoup plus tard et avec quelque peine. Léon X, en le lisant dès son apparition, s'était contenté de dire en riant : « Notre Érasme aussi a son grain de folie. »

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.


    « Ici, tout se présente sous la forme d'une fiction ; il serait superflu d'en donner, par anticipation, la clef. Si ce livre a une portée, s'il renferme un enseignement, il faut que le lecteur le comprenne et non qu'on le lui commente. Cette lecture, d'ailleurs, ne manquera pas d'assez vives distractions ; il faut y procéder lentement toutefois, comme il convient aux écrits qui ne sont pas des choses frivoles. »


    Violente satire du régime de Napoléon III, cet ouvrage fut mis au pilon et vaudra à son auteur, Maurice Joly, la prison. Réquisitoire habile contre toute forme de despotisme, ce texte a failli tomber dans l'oubli. La dénonciation en 1921 de la supercherie du texte Les Protocoles des Sages de Sion lui rendit sa place dans la littérature classique française. À la fin du XX e siècle, on découvrit en plus que l'auteur de ce plagiat, Mathieu Golovinski (membre de la police secrète russe), avait travaillé avec le propre fils de Maurice Joly au Figaro en France.


    Cette édition comporte en appendice une table analytique des matières.


  • **** Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique ****

    Saint-Simon, qui fut l'un des proches de Louis XIV, est célèbre pour ses Mémoires, une oeuvre monumentale en vingt volumes dans laquelle il décrit méticuleusement, tel un journaliste, le quotidien de la Cour et les moeurs de l'époque.

    Les pages qui suivent évoquent les relations du Roi Soleil avec ses favoris et ses ministres, figures importantes de la cour parmi lesquelles nous retrouvons des personnages qui ont compté dans l'Histoire de France, comme Vauban, Fénelon ou le duc de La Rochefoucauld.


  • **** Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique ****


    Saint-Simon, qui fut l'un des proches de Louis XIV, est célèbre pour ses Mémoires, une oeuvre monumentale en vingt volumes dans laquelle il décrit méticuleusement, tel un journaliste, le quotidien de la Cour et les moeurs de l'époque.

    Les pages qui suivent évoquent les relations du Roi Soleil avec la gente féminine, et plus particulièrement avec ses maîtresses dont le rôle fut central dans la vie et la destinée du monarque.

  • Comment définir la Liberté ? Quel est son rapport avec la Démocratie, et quel est le rôle que peuvent et doivent jouer les citoyens à cet égard ? Benjamin Constant, dans ce discours resté célèbre, nous interroge sur des sujets qui restent d'une actualité criante.

  • **** Cet ebook bénéficie d'une mise en page optimisée pour la lecture numérique ****


    "Un général en chef qui, ne faisant ni trop ni trop peu, sait imprimer à la guerre une direction conforme au but qu'il poursuit et aux moyens dont il dispose, donne, en cela, la plus grande preuve de sa valeur. C'est bien moins, en effet, par des procédés d'action dont la nouveauté saute aux yeux, que par les résultats définitivement acquis, que se manifeste la puissance du génie. Ce qu'il faut admirer, c'est l'exacte réalisation d'hypothèses faites dans le silence, c'est l'harmonie d'une direction conçue et poursuivie sans bruit et dont le succès seul révélera toute la portée.C'est dans le résultat final qu'il faut découvrir les traces de cette harmonie. Chercher le génie autre part, c'est le vouloir découvrir là où on ne le saurait trouver." C. von Clausewitz


  • * Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique *



    "De toutes les superstitions, la plus dangereuse, n'est-ce pas celle de haïr son prochain pour ses opinions ?"


    Véritable plaidoyer en faveur de la tolérance, ce traité, rédigé initialement afin de répondre à une erreur judiciaire - celle de l'affaire Calas - est une oeuvre de combat pour la liberté et la justice dont le contenu, au-delà de ses qualités littéraires, possède indubitablement une portée universelle.
    Le texte est précédé de "Conversation de Lucien, Érasme et Rabelais dans les Champs Élysées" et "De l'horrible danger de la lecture".

  • Nous avons choisi, parmi les problèmes, celui qui est commun à la métaphysique et à la psychologie, le problème de la liberté. Nous essayons d'établir que toute discussion entre les déterministes et leurs adversaires implique une confusion préalable de la durée avec l'étendue, de la succession avec la simultanéité, de la qualité avec la quantité : une fois cette confusion dissipée, on verrait peut-être s'évanouir les objections élevées contre la liberté, les définitions qu'on en donne, et, en un certain sens, le problème de la liberté lui-même. Cette démonstration fait l'objet de la troisième partie de notre travail : les deux premiers chapitres, où l'on étudie les notions d'intensité et de durée, ont été écrits pour servir d'introduction au troisième.

  • "La desigualdad humana no es un descubrimiento moderno. Hay hombres mentalmente inferiores al término medio de su raza, de su tiempo y de su clase social; también los hay superiores. Entre unos y otros fluctúa una gran masa imposible de caracterizar por inferioridades o excelencias."

    José Ingenieros fue un psicólogo, sociólogo y filósofo ítaloargentino.

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.


    Texte suivi de Le Déisme, évolution de la théologie par Thomas Henry Huxley in Hume. Sa vie, sa philosophie, 1880.

    Ce texte est la dernière oeuvre du philosophe anglais David Hume inspiré du texte antique De Natura Deorum de Cicéron. Ce dialogue fictif est découpé en douze chapitres pendant lesquels les personnages débattent de la nature de Dieu. David Hume à l'image du mouvement des Lumières tente de construire une religion naturelle, une croyance religieuse philosophique basée sur la Raison, sur les oeuvres de la Nature.
    Extrait : « Dans cette petite portion de l'univers, il y a quatre principes, la raison, l'instinct, la génération et la végétation qui ressemblent l'un à l'autre et sont les causes d'effets similaires. Quel nombre d'autres principes ne pourrons-nous pas supposer naturellement dans l'étendue et la variété immense de l'univers, s'il nous était donné de voyager de planète en planète et de système en système, pour examiner toutes les parties de cette vaste machine ? Il n'est pas un de ces quatre principes (et l'esprit de conjecture pourrait en découvrir cent autres) qui ne puisse nous fournir une théorie pour juger de l'origine du monde, et c'est montrer trop à découvert sa partialité que de borner absolument nos idées au principe qui détermine les opérations de nos esprits. Si, par cette raison, ce principe était plus à notre portée, on pourrait encore excuser une pareille partialité. Mais la raison nous est aussi peu connue dans son mécanisme intérieur que l'instinct ou la végétation, et peut-être que la nature, ce mot vague et indéterminé auquel le vulgaire est accoutumé de tout rapporter, n'est, dans le fond, pas plus facile à expliquer. L'expérience nous fait connaître tous les effets de ces principes, mais les principes eux-mêmes et la manière dont ils opèrent nous sont absolument inconnus : il est aussi intelligible, aussi conforme à l'expérience de dire que par la végétation, le monde a été produit d'une semence jetée par un autre monde, que de dire qu'il s'est formé par la raison et le génie divin, dans le sens que Cléanthe l'entend. »

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.





    Texte préfacé par Jules Guesde avec une présentation d'Anatole Baju par Paul Verlaine.



    Anatole Baju est une figure historique du socialisme français qui, avec ce texte, pose les grands principes de cette idéologie politique. Datant de 120 ans, ce texte a le double interêt de nous rappeler la centralité des valeurs comme la justice ou la liberté dans la doctrine socialiste mais également d'être d'une actualité déconcertante face aux problèmes d'inégalités auxquelles sont toujours confrontées nos sociétés modernes.


    Plus qu'un témoignage historique, ce texte nous permet de nous interroger sur les évolutions sociales depuis la fin du XIX

    e

    siècle.

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.




    Paul Lafargue est un homme politique français socialiste également essayiste et écrivain. Parmi ses nombreuses productions littéraires, citons les plus connues : Le Droit à la Paresse et La Religion du Capital. Proche des idées féministes, il produira plusieurs études de mythologie comparée, dont celle qui suit sur Le mythe de l'Immaculée Conception, pour expliquer les moyens employés par la société patriarcale pour renforcer son autorité suprême en minimisant le rôle des femmes.


    L'édition comporte une courte présentation de Paul Lafargue.

  • L'art de persuader

    Blaise Pascal

    Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.


    Inclus dans la présente édition : Une lecture de Pascal par Charles de Mazade datée de 1868.

    Le génie Blaise Pascal est un homme complexe et multiple à la fois mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien.
    L'art de persuader est un texte peu connu du grand public pourtant il mérite que le lecteur s'y attarde. Il constitue un véritable « discours sur la méthode » janséniste sur l'art de la rhétorique. Pascal s'attache à nous faire comprendre la différence entre l'art de convaincre (c'est-à-dire d'obtenir l'adhésion de l'esprit à l'aide de preuves rationnelles) et celui de persuader qui consiste autant en celui de convaincre qu'en celui d'agréer (c'est-à-dire plaire et intéresser).

  • Este ebook tiene un diseño estético optimizado para la lectura digital

    Annie Besant (1847-1933) fue una figura emblemática de la Sociedad Teosófica, una organización mundial que aspira a despertar lasabiduría y conocimiento de los misterios del universo y del ser humano. Este libro se trata de la naturaleza, de la trasmision y del dessarrollo del pensamiento.

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.


    « Ce livre est donc une oeuvre de vulgarisation destinée à faire connaître, pour sa part, un peuple auquel les grands changements qui s'accomplissent présentement vont accorder une place si importante dans le jeu des destinées de l'humanité. » F. Farjenel.

    L'ouvrage de Fernand Farjenel, Professeur au Collège libre des sciences sociales et membre de la Société Asiatique de Paris au début du XXe siècle, apporte un éclairage fort intéressant sur les fondements idéologiques de cette société chinoise que nous connaissons finalement très mal et dont l'histoire n'est pas enseignée, ou si peu (Taoïsme, Confucianisme, Boudhisme...). Ce livre facile à lire est une bonne introduction pour tous ceux qui s'intéressent à la Chine.



  • * This ebook has been aesthetically optimized for digital reading *




    INCLUDED TRANSLATOR'S PREFACE.



    Published posthumously, The Art of Controversy is one of the most popular books written by Arthur Schopenhauer. It provides us with invaluable advice on how we should go about winning a debate or argument.



  • * Este ebook tiene un diseño estético optimizado para la lectura digital *




    Escrita por Arthur Schopenhauer, esta recopilación de ensayos nos permite comprender mejor su filosofía.



    «La muerte es el genio inspirador, el musagetes de la filosofía... Sin ella difícilmente se hubiera filosofado. Nacimiento y muerte pertenecen igualmente a la vida y se contrapesan. El uno es la condición de la otra. Forman los dos extremos, los dos polos de todas las manifestaciones de la vida.»



  • * Este ebook tiene un diseño estético optimizado para la lectura digital *




    Sencillo de leer y muy interesante, este libro es una buena introducción a la obra de Schopenhauer.



    « Si nuestra existencia no tiene por fin inmediato el dolor, puede afirmarse que no tiene ninguna razón de ser en el mundo. Porque es absurdo admitir que el dolor sin término que nace de la miseria inherente a la vida y que llena el mundo, no sea más que un puro accidente y no su misma finalidad. Cierto es que cada desdicha particular parece una excepción, pero la desdicha general es la regla. » A. Schopenhauer.

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.





    « L'Art de la prudence est un petit chef-d'ouvre dans son genre. Il est destiné à tout un chacun... Une lecture unique est à l'évidence tout à fait insuffisante, il est plutôt fait pour jouer le rôle d'un véritable compagnon de vie. » citation d'Arthur Schopenhauer qui traduisit ce texte en allemand.



    Ce texte du jésuite Baltasar Graciàn, figure du Siècle d'Or espagnol, connu une diffusion large en Europe grâce à la traduction française d'Amelot de La Houssaye en 1684. Dés le XIX

    /> e

    , il connait un nouvel essor et on ne compte plus depuis ses nombreux admirateurs : Nietzsche, Valéry, Lacan, Schopenhauer, Debord, Fumaroli...


    D'une modernité absolue, ces 300 conseils nous donnent à réfléchir sur les qualités des hommes mais surtout sur nous-mêmes, tout en abordant les aspects les plus sombres de la bassesse humaine.

  • * PREMIUM EBOOK (fürs digitale Lesen optimiert) *

    Liebe, ist es eine Illusion? Wie ist die Beziehung zwischen Liebe und Geschlechtstrieb?
    Extrakt : "Dieses Kapitel ist das letzte von vieren, deren mannigfaltige, gegenseitige Beziehungen zu einander, vermge welcher sie gewissermaaßen ein untergeordnetes Ganzes bilden, der aufmerksame Leser erkennen wird, ohne daß ich nthig hätte, durch Berufungen und Zurückweisungen meinen Vortrag zu unterbrechen. Die Dichter ist man gewohnt hauptsächlich mit der Schilderung der Geschlechtsliebe beschäftigt zu sehen. Diese ist in der Regel das Hauptthema aller dramatischen Werke, der tragischen, wie der komischen, der romantischen, wie der klassischen, der Indischen, wie der Europäischen: nicht weniger ist sie der Stoff des bei Weitem grßten Theils der lyrischen Poesie, und ebenfalls der epischen; zumal wenn wir dieser die hohen Stße von Romanen beizählen wollen, welche, in allen civilisirten Ländern Europas, jedes Jahr so regelmäßig wie die Früchte des Bodens erzeugt, schon seit Jahrhunderten. Alle diese Werke sind, ihrem Hauptinhalte nach, nichts Anderes, als vielseitige, kurze oder ausführliche Beschreibungen der in Rede stehenden Leidenschaft. Auch haben die gelungensten Schilderungen derselben, wie z. B. Romeo und Julie, die neue Heloise, der Werther, unsterblichen Ruhm erlangt. Wenn dennoch Rochefoucauld meint, es sei mit der leidenschaftlichen Liebe wie mit den Gespenstern, Alle redeten davon, aber Keiner hätte sie gesehen; und ebenfalls Lichtenberg in seinem Aufsatze »Ueber' die Macht der Liebe« die Wirklichkeit und Naturgemäßheit jener Leidenschaft bestreitet und ableugnet; so ist dies ein großer Irrthum. Denn es ist unmglich, daß ein der menschlichen Natur Fremdes und ihr Widersprechendes, also eine bloß aus der Luft gegriffene Fratze, zu allen Zeiten vom Dichtergenie unermüdlich dargestellt und von der Menschheit mit unveränderter Theilnahme aufgenommen werden knne; da ohne Wahrheit kein" Kunstschnes seyn kann..."

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.


    « L'essentiel pour le bonheur de la vie, c'est ce que l'on a en soi-même. »

    Ce texte d'Arthur Schopenhauer, loin de n'être qu'un simple traité de philosophie, est un magnifique recueil de maximes et de conseils richement argumentés des philosophes de tous les temps : les anciens (Sénèque, Epictète, Epicure) mais aussi les modernes (Kant, Fichte).
    Il amène le lecteur à réfléchir sur la vie mais surtout sur l'art de se la rendre plus agréable.

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.

    Ce texte de Léopold de Saussure, sinologue et astronome suisse, apporte un éclairage fort intéressant sur les fondements idéologiques de cette société chinoise que nous connaissons finalement très mal et dont l'histoire n'est pas enseignée, ou si peu ...
    Cet exposé facile à lire est une bonne introduction pour tous ceux qui s'intéressent à la Chine.

    EXTRAIT : « La civilisation chinoise est caractérisée par son homogénéité. À l'abri de toute influence extérieure, elle s'est développée au sein d'une seule et même race, l'une des mieux définies et la plus nombreuse du genre humain.

    Cette race se subdivise, il est vrai, en plusieurs variétés qui, en dehors d'un fonds commun, possèdent des caractères bien différenciés. Mais la race chinoise proprement dite a seule détenu toute l'influence. Les autres n'ont fait que l'imiter. Ni les Annamites, ni les Thibétains, ni les Coréens, ni même les Japonais, n'ont jamais eu à prendre en mains le dépôt de la civilisation commune, comme cela est arrivé ailleurs aux Arabes, pour en transmettre l'héritage.


    Des familles tartares, mongoles ou mantchoues, ont bien pu s'emparer du pouvoir impérial et imposer certains changements dans les formes extérieures, mais l'action psychique de leurs races ne s'est fait aucunement sentir : elles se sont noyées dans la masse chinoise au sein de laquelle elles ont perdu jusqu'à leur langue.


    On comprend très bien que cette race chinoise, entourée de tous côtés par des peuples qui lui étaient inférieurs, se soit considérée, depuis les époques les plus reculées, comme d'une essence supérieure formant le noyau du Monde (Tchung Kouoh, le royaume du Milieu). »

empty