Armand Colin

  • Cet ouvrage permet à tous ceux qui étudient la langue française de se familiariser aisément avec les figures de style grâce à : une présentation claire et un langage accessible ; un slogan ou un condensé de la définition ;  de nombreux exemples et des remarques faisant état des nuances existant entre les différentes figures dont l'étymologie est donnée systématiquement. 

  • À la fois grammaire et incitation à la lecture des textes en ancien français, cet ouvrage rend compte des principales constructions, des tournures particulières à l´ancienne langue et des mots grammaticaux essentiels. La variété et le nombre des exemples retenus constituent une approche sérieuse et vivante d´une langue alors en pleine évolution. Assurer la maîtrise d´un savoir simple, sûr et efficace, tel est le propos de ce livre. Inviter à la découverte de l´histoire de la langue française au Moyen Âge, telle est sa vocation profonde. Cette nouvelle édition propose de ce texte une version revue et corrigée.  Claude Thomasset est professeur émérite à l´université de Paris-Sorbonne.  Karin Ueltschi est professeur à l´université de Reims.

  • Cet ouvrage propose aux étudiants des universités et classes préparatoires une méthode complète pour maîtriser la technique du commentaire composé, exercice fondamental puisqu'il tend vers une lecture exhaustive des textes littéraires.  Un « guide méthodologique » apprend à définir la problématique à partir de laquelle s'édifiera le commentaire et récapitule les instruments d'analyse en fonction des quatre principaux types de textes : narratif, poétique, théâtral, argumentatif.  La seconde partie offre sept commentaires détaillés illustrant la logique de l'exercice et les concepts qu'il utilise.  Laurent Fourcaut est professeur des universités à l'IUFM de Paris.

  • Ce livre a pour but de permettre aux étudiants, quelle que soit leur discipline, d'acquérir des méthodes performantes en particulier dans les domaines de la lecture et de la prise de notes, mais aussi dans les domaines de la mémoire et de l'organisation du travail. Grâce à l'apport des neurosciences, il propose à l'étudiant de découvrir son propre fonctionnement mental et, de ce fait, lui permet de mieux exploiter son potentiel intellectuel. Après avoir déterminé son profil cérébral dominant à l'aide de tests, l'étudiant pourra suivre l'itinéraire méthodologique qui lui convient, et trouver dans l'ouvrage des gammes d'entraînement accompagnées de leurs corrigés.

  • Ce document présente les méthodes modernes d'analyse du genre romanesque, abordant à la fois la linguistique, la pragmatique, la sémiologie, mais aussi le structuralisme, la poétique et la narratologie.

  • Nouvelle présentationCe livre expose les théories et les méthodes élaborées pour rendre compte de la richesse et de la complexité du roman rabelaisien, qui comporte encore bien les zones d'ombre. Il fait en outre le point sur les hypothèses que les commentateurs actuels commencent seulement à étudier et qui attendent d'être pleinement vérifiées.Après un premier chapitre consacré aux nombreux aspects de l'interprétation, dans lesquels on retrouvera les grands courants de la critique, il présente les différentes analyses des particularités thématiques et formelles de l'oeuvre dans son ensemble. Puis il aborde les commentaires suscités par les cinq livres, pour s'achever sur un guide bibliographique qui propose un panorama des études rabelaisiennes.Gérard MILHE POUTINGON est chargé de cours à l'université de Paris-IV et à l'université de Paris-X.
    Les aspects de la critique. La poétique rabelaisienne. Les cinq romans. Guide bibliographique

  • Une synthèse réflexive sur l´ensemble des professions artistiques, techniques et administratives en arts du spectacle, médiation culturelle et communication.  Il en présente l´environnement juridique, avec des notions appliquées de droit du travail et de la protection sociale. Il détaille enfin les pratiques des personnels artistiques, techniques et administratifs à partir d'enquêtes terrain, basées sur des entretiens.

  • Nouvelle présentationLe XIIe siècle voit l'apparition en France d'une littérature et d'une langue nouvelles : le « roman ». Adaptée du latin avec de nombreux emprunts aux langues germaniques et celtiques, la langue médiévale, devient le mode d'expression privilégié d'un genre littéraire qui renoue avec une tradition ancienne mais offre des formes et une thématique résolument originales : il est l'art de conter des récits « d'armes et d'amour « , d'exalter l'amour courtois importé des cours du sud de la France.
    Ce volume présente un panorama des romans courtois des XIIe et XIIIe siècles, depuis les précurseurs que constituent les romans antiques en vers jusqu'aux grandes sommes en prose des années 1250. Il analyse l'oeuvre de Chrétien de Troyes et s'attarde sur les célèbres légendes de Tristan et Yseult, de Lancelot et la reine Guenièvre, couples exemplaires d'amants courtois inventés par le Moyen Âge.

  • Avec la Révolution française, naît la politique moderne, celle des partis, du débat parlementaire, des luttes pour le pouvoir, des révolutions, de l'importance de l'opinion, mais aussi de l'affrontement des théories. La littérature du XIXe siècle devient, dès lors, un lieu de conscience et d'exigence politique. Le propos de ce livre est d'éclairer les différents aspects du lien entre la création littéraire et la réflexion politique. Connaître les grandes théories - libérale, contre-révolutionnaire, socialistes - du XIXe siècle, ne suffit pas à comprendre la façon dont la littérature s'approprie le fait politique : il faut également interroger les théories esthétiques, les différents genres, et les composantes de la narration, pour percevoir les enjeux politiques des oeuvres.

  • Avec la Révolution française, naît la politique moderne, celle des partis, du débat parlementaire, des luttes pour le pouvoir, des révolutions, de l'importance de l'opinion, mais aussi de l'affrontement des théories. La littérature du XIXe siècle devient, dès lors, un lieu de conscience et d'exigence politique. Le propos de ce livre est d'éclairer les différents aspects du lien entre la création littéraire et la réflexion politique. Connaître les grandes théories - libérale, contre-révolutionnaire, socialistes - du XIXe siècle, ne suffit pas à comprendre la façon dont la littérature s'approprie le fait politique : il faut également interroger les théories esthétiques, les différents genres, et les composantes de la narration, pour percevoir les enjeux politiques des oeuvres.

  • En 128 pages, cette collection, conçue en priorité pour les étudiants du premier cycle universitaire, propose des manuels de synthèse des connaissances et une gamme d'ouvrages de référence, de méthodologie, d'entraînement. Fondée par Aristote voici vingt-cinq siècles, la poétique s'est muée à l'époque contemporaine en une vaste enquête sur la spécificité de la littérature - sur la littérarité. A la différence de la critique, qui juge et interprète, elle a pour ambition de décrire objectivement l'art du langage, ses lois internes, ses procédés et ses formes. Après une récapitulation historique. cet ouvrage propose un parcours initiatique et progressif à travers les domaines variés de la théorie littéraire moderne : narratologie, mondes de la fiction, langage poétique et signifiance, jusqu'à l'épineuse et passionnante question des genres littéraires, qui rend la littérature à son histoire.

  • Le texte théâtral a un statut particulier : il est à la fois matériau du spectacle et oeuvre littéraire. Son approche exige une démarche spécifique qui tient compte de ce double aspect. Cet ouvrage aborde les différents problèmes que soulève la théâtralité du langage dramatique : élaboration de la fable, traitement de l'espace et du temps, construction du personnage, fonctionnement du dialogue théâtral, autant de questions sur lesquelles, à travers de nombreux exemples, il apporte des repères utiles, afin de guider les étudiants dans leur lecture des textes de théâtre.

  • Nouvelle présentationBlessé pendant la « vacherie universelle » que fut la guerre de quatorze, accusé de prises de position collaborationnistes et racistes durant la Seconde Guerre Mondiale, Louis-Ferdinant Céline est toutefois un témoin visionnaire dont l'oeuvre convulsive reflète tous les désordres du monde au XXesiècle.Maître du « lyrisme de l'ignoble », son écriture révèle une dimension tragi-comique où la féerie catastrophique se mêle à l'épopée. Son esthétique se fait l'expression d'une vision existentielle désenchantée propre à instruire l'homme sur lui-même.Cet ouvrage met en lumière une poétique du conflit qui ne cesse d'interroger la fascination de Céline pour la parole et la langue écrite, impuissantes à rendre compte des charges émotives du monde.Toute l'oeuvre de Céline est pensée comme un défi adressé au langage sommé de « dire la vanité de dire ».Philippe Destruel est professeur de lettres modernes.
    Introduction : la singularité célinienne. De l'autobiographie romanesque à l'imaginaire. L'écrivain des excès et des désordres. Le scandale de la langue. Les apories de l'écriture célinienne. L'impensable. Le prophète d'un ordre nouveau. L'écriture clinique : la réduction des tensions ? Conclusion : l'anthropologie célinienne.

  • Nouvelle présentationCe livre présente les nouvelles interprétations d'une oeuvre apparemment limpide, mais qui a suscité les lectures les plus différentes. Il reprend l'histoire de la réception de l'oeuvre de Racine, la grande querelle des années soixante et les acquis récents de la critique. Il expose les diverses visions du tragique racinien, les analyses qui ont été faites des structures, des thèmes et du style des oeuvres. Puis présente quelques interprétations des cinq pièces majeures : Andromaque, Britannicus, Bérénice, Phèdre et Athalie. Enfin, un guide bibliographique indique, pour chaque aspect de l'oeuvre et pour chaque tragédie, les principaux instruments de travail.
    Réceptions de l'oeuvre de Racine. Vision, structures, thèmes et style. Cinq chefs-d'oeuvre parmi d'autres. Guide bibliographique.

  • Les notions de stéréotype, cliché, poncif, lieu commun, idée reçue, permettent d´étudier les interactions sociales, la relation des discours aux imaginaires sociaux et, plus largement, le rapport entre langage et société. Pourquoi la question des évidences partagées, des représentations collectives, des automatismes de langage se trouve-t-elle au centre des réflexions contemporaines ? Dans quelle mesure les perspectives d´analyse des sciences sociales, des études littéraires et des sciences du langage peuvent-elles se recouper ?  Après avoir établi l´histoire des notions, le présent ouvrage montre comment le phénomène de la stéréotypie a été abordé par différentes disciplines : psychologie sociale, stylistique, sociocritique et théories de la lecture, sémantique, rhétorique et analyse du discours.

    Ruth Amossy, professeur à l'université de Tel-Aviv, est spécialiste de littérature française, d'analyse du discours et d'argumentation.
    Anne Herschberg Pierrot est professeur de littérature française à l'université de Paris-8.

empty