Bayard Culture

  • Premier ouvrage majeur sur les manuscrits de la mer Morte depuis deux décennies, Jésus et les manuscrits de la mer Morte montre comment les manuscrits mystérieux et longtemps oubliés, découverts dans une grotte égyptienne en 1947, révèlent plus complètement les racines juives du christianisme. John Bergsma présente un texte éclairant qui révèle une communauté juive antérieure au christianisme dont l'existence, les croyances et les pratiques ont longtemps été ignorées : les Esséniens. L'auteur, un des rares universitaires américains à avoir eu accès aux manuscrits originaux de la mer Morte, révèle comment cette communauté religieuse juive radicale et préchrétienne a directement influencé les croyances et les pratiques du christianisme primitif. Ce livre révèle de nouvelles informations sur la façon dont les premiers chrétiens ont vécu leur vie, ont pratiqué leur culte et ont finalement influencé l'Empire romain. John Bergsma s'appuie également sur les Écritures hébraïques et la tradition juive pour élaborer un récit sur la façon dont la religion chrétienne est née et nous marque toujours 2000 ans plus tard.

  • Dans ce livre, il y a toutes les histoires qui nous rassemblent. Elles racontent le mystère du peuple, son drame au sein de l'histoire du monde. Et le chemin de l'espoir. De la Genèse au Livre de Daniel, voici trente-cinq récits bibliques extraits de l'Ancien Testament comme vous ne les avez jamais lus ni vus ! S'adressant à toutes les générations et à tout public, ces histoires marquées par la puissance des textes de Frédéric Boyer et la modernité des illustrations de Serge Bloch racontent le monde dans lequel nous vivons et tentent de répondre aux grandes questions que se pose l'homme aujourd'hui.

  • Jacques Ellul a composé un commentaire sur l'épître de Jacques d'abord parce qu'il n'en existait pas. Ensuite parce qu'il voulait montrer qu'à travers les sujets abordés (le service, la souffrance, l'épreuve de la foi, la tentation de la richesse...) il n'est pas question de morale, mais de liberté, et ainsi, toute l'approche du texte en est changée.
    Pour lui, cette épître (sans doute le texte d'un lettré) a une cohérence, une harmonie interne dont il souligne les lignes de force : le Dieu d'Israël est le Dieu qui libère ; le salut universel ; le caractère révolutionnaire de la Parole entendue à travers la Bible. Aucune philosophie, aucun religieux ne tient devant la Parole ; la Vérité n'est ni une catégorie philosophique, ni une somme de connaissances, ni une théorie scientifique unifiée et élégante. La Vérité est un homme. Jacques Ellul dans ce texte lumineux, totalement inédit, transmis par ses enfants, nous questionne : où es-tu, quelle place prends-tu dans le monde ?

  • Les histoires de l'Israël ancien ont toujours eu tendance à suivre le modèle narratif et historique de la Bible. Mario Liverani sort de ce schéma trompeur et inverse la perspective. Il relit la Bible (Ancien Testament) à partir des enseignements de l'histoire ancienne non seulement d'Israël mais de tout le Proche Orient ancien. Ses découvertes sont passionnantes. Son livre se lit comme une nouvelle histoire d'Israël à partir des résultats scientifiques des historiens et des archéologues. Il montre comment un petit état semblable à de nombreux autres dans la région, écrasés par la conquête assyrienne, a su inventer son histoiLes histoires de l'Israël ancien ont toujours eu tendance à suivre le modèle narratif et historique de la Bible. Mario Liverani sort de ce schéma trompeur et inverse la perspective. Il relit la Bible (Ancien Testament) à partir des enseignements de l'histoire ancienne non seulement d'Israël mais de tout le Proche Orient ancien. Ses découvertes sont passionnantes. Son livre se lit comme une nouvelle histoire d'Israël à partir des résultats scientifiques des historiens et des archéologues. Il montre comment un petit état semblable à de nombreux autres dans la région, écrasés par la conquête assyrienne, a su inventer son histoire pour échapper en quelque sorte à l'histoire banale et tragique. Le livre donc révèle les clés de cette invention à la fois littéraire et théologique. Les thèses de Liverani sont connues des spécialistes et font débat. Mais Jean-Louis Ska, grand spécialiste de l'histoire de l'Ancien Testament, a tenu à préfacer l'édition française. 

  • Lire la Bible intégralement, nous sommes nombreux à l'avoir désiré et tenté, et tout aussi nombreux à nous y être cassé les dents... La Bible n'est ni un roman ni un livre d'histoire ni un catéchisme. Sa lecture demande de nombreux éclaircissements dans plusieurs domaines : théologique, historique, littéraire, exégétique et linguistique... Et difficile d'y comprendre quoi que ce soit sans se faire une idée de la longue réception de ses textes sur plus de 2000 ans. L'exégète historien, théologien et homme de lettres prolixe qu'est Pierre-Marie Beaude a imaginé une longue correspondance de 3 ans entre un oncle, érudit bibliste, et sa nièce, curieuse, passionnée et non conformiste. Leur pacte : lire toute la Bible tous les deux pendant trois ans et tout se dire, poser toutes les questions, chercher toutes les réponses, tout se raconter. Ils nous entraînent dans un dialogue ouvert, plein de rebondissements, sur l'histoire des textes, les aventures des héros, les mystères et les énigmes des Écritures... Le résultat : un livre unique à deux voix, une somme passionnante et enlevée, une véritable exploration des récits bibliques. Un savoir historique, littéraire et exégétique raconté avec brio, et le souci de transmettre aujourd'hui ce patrimoine exceptionnel.

  • Les crises sanitaires perçues dans l'Antiquité peuvent nous donner quelques pistes de compréhension de la crise sanitaire que nous venons de vivre. L'historien David Hamidovic montre que chaque civilisation entretient son propre rapport à la mort, son propre imaginaire issu d'un long et lent processus culturel. Cet imaginaire à l'oeuvre s'appuie en partie sur des ressorts très anciens. Le Moyen Âge occidental a fourni la matrice à la perception européenne des crises sanitaires à cause de différentes épidémies dévastatrices. Mais cette perception n'est pas née en Europe au Moyen Âge. Elle repose en grande partie sur un héritage venu du Proche-Orient ancien, notamment la culture biblique prenant place dans le judaïsme ancien et le christianisme primitif. Comprendre la nature de cet héritage, c'est connaître l'imaginaire contemporain à l'oeuvre pour le mettre à distance. Comprendre notre imaginaire de la crise sanitaire, c'est aussi pouvoir agir sur celle-ci.

  • Qui était Moïse ? De nombreuses réponses sont possibles, rappelle ici Thomas Rmer, un des meilleurs spécialistes de l'Exode et du Pentateuque. Prophète, législateur, intercesseur, libérateur... Il n'hésite pas à tuer de ses propres mains ceux qui se révoltent contre les lois qu'il a transmises au nom de son Dieu. Il libère son peuple de l'esclavage, il est le premier à recevoir le nom de Dieu... Il appartient à plusieurs cultures. Freud dira : "Moïse a inventé le Juif". Sans Moïse, pas de judaïsme, mais pas de christianisme non plus, ni d'islam ! Dans cet essai, Thomas Rmer nous introduit à la lecture des mystères du personnage en suivant le récit du livre de l'Exode dont il donne une traduction personnelle et originale. Il présente et discute avec brio les thèses et les hypothèses les plus récentes des biblistes, des historiens et des archéologues. ce livre transmet ainsi une véritable culture de Moïse, biblique à travers le texte hébraïque, mais aussi archéologique et historique, artistique, philosophique... Le récit de la libération d'Egypte fait l'objet d'une étude particulière, avec de nouvelles interprétations.
    Biographie de l'auteur

  • Mais comment a-t-on transmis le souvenir de Jésus ? Qui étaient les premiers témoins oculaires ? Quelles chaînes de transmission ont permis aux rédacteurs des évangiles d'écrire leurs textes, près d'un siècle après la mort de Jésus ? Le travail de B. Ehrman met l'accent sur la critique textuelle du Nouveau Testament, le Jésus historique et l'évolution du christianisme primitif. Avec ce dernier livre, best-seller aux Etats-Unis en 2016, l'auteur propose audacieusement de s'interroger le rôle et le fonctionnement de la mémoire, à la fois individuelle et collective, pour comprendre la construction, voire l'invention, de la figure de Jésus comme sauveur. Il s'appuie pour cela sur les meilleures études scientifiques contemporaines sur la mémoire et sur une profonde connaissance des textes antiques, chrétiens et apocryphes. Ce livre est écrit comme une enquête policière : quelles traces avons-nous du personnage Jésus ? Quelles preuves historiques ? Comment évaluer les témoignages dont nous disposons ? Un livre captivant.

  • " La lecture fréquente des Saintes Ecritures nous aide à trouver de nouveaux espaces de rencontre avec Jésus. " Fort de cette affirmation énoncée lors du Synode pour la Nouvelle Evangélisation (2012), le père Christophe Raimbault propose de lire en continu les quatre évangiles ainsi que les Actes des Apôtres. Ce livre, unique en son genre, trace un itinéraire à la fois simple et solide pour gouter la saveur propre à chacune de ces oeuvres et la partager avec d'autres lecteurs, grâce à des fiches de lecture priante.

  • André Wénin présente une lecture exégétique des grands récits bibliques de la royauté en Israël, et des études vivantes aux grands personnages de cet ensemble. Période fondatrice depuis la conquête de la terre jusqu'à l'exil du dernier roi de Juda. Il adopte une lecture narrative des textes (Livres de Samuel et des Rois) qui s'attache ainsi à mettre en évidence la construction littéraire de cette saga tragique. Le peuple veut ressembler aux autres nations et empires guerriers, il réclame alors un roi. C'est Samuel, le prophète, qui malgré ses propres doutes sera chargé de "reconnaître" et d'oindre le premier roi d'Israël, Saul. Suivront David et Salomon. La femme, Bethsabée ou les "nombreuses femmes" de Salomon, est bien présente dans cette histoire qui se déploie comme une véritable tragédie shakespearienne du pouvoir, du désir et des ambitions. André Wénin décrypte également les signes de la royauté, ceux-là mêmes qui construiront la royauté messianique dans la chrétienté, et l'institution royale de l'Occident.
    Biographie de l'auteur

  • Comment voir Dieu ? Quels sont ces "étranges visages de Dieu" ? Le titre et le propos de ce livre expriment la surprise qui nous attend face à cette brulante question. Ce désir de réponse traverse les grands récits de la Bible. Philippe, disciple de Jésus, en témoignera lors des discours de Jésus après la dernière cène : "Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit" (Jn 14, 8) dira-t-il à Jésus. A travers ce parcours et ces méditations, on verra que les réponses à cette question sont multiples et souvent surprenantes. Apparaît un Dieu humain imprévisible, insolite, souvent si proche de nous qu'il en devient étrange...

empty