Belin

  • Le 21 juillet 1969, 450 millions de terriens entendent Neil Armstrong, chef de la mission Apollo 11, prononcer ces mots célèbres : « C'est un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité ». En tout, 12 hommes marcheront sur la Lune. Mais pour aller où ? Comment ? Et surtout pour quoi faire ? Avec quels moyens, quelles difficultés ?

  • L'homme descend-il du singe ? Les hommes préhistoriques ont-ils vécu en même temps que les dinosaures ? Lucy est-elle notre ancêtre, Homo habilis le premier homme intelligent et Cro-Magnon l'ancêtre des Français ? La préhistoire était-elle vraiment l'époque des « âges farouches » ? Les mammouths - et Néandertal ! - vivaient-ils dans un décor de l'âge de glace ? Faisait-on du feu en tapant deux silex l'un contre l'autre ? L'art préhistorique avait-il un sens religieux ? Et y a-t-il quelque chose d'Indiana Jones en Antoine Balzeau ?

    À bas les clichés ! Le paléoanthropologue Antoine Balzeau et l'illustrateur Olivier-Marc Nadel s'attaquent à 33 idées reçues sur la préhistoire et mettent les choses au clair avec humour, en mettant à la portée de tous les connaissances les plus récentes sur une discipline qui évolue sans cesse. Autour de cinq grands thèmes - « Le métier de paléoanthropologue », « Les différents hommes préhistoriques », « L'environnement », « Le comportement » et « L'évolution » -, chaque idée fausse est associée à un dessin décalé, et suivie d'un décryptage clair et concis : sur quoi repose notre représentation ? qu'est-ce que les scientifiques savent vraiment ? que leur reste-t-il à comprendre ? Le lecteur découvrira tout ce qu'il a toujours voulu savoir sur la Préhistoire sans oser le demander, et dans la bonne humeur !

  • Avec une curiosité et un humour inégalés, Mary Roach répond à toutes les questions que personne n'avait osé se poser sur la science des humains en guerre... Elle nous embarque ainsi dans une folle tournée de laboratoires pas comme les autres ! La voici esquivant les tirs hostiles avec une équipe de Paintball dans le cadre d'une étude sur la perte auditive, visitant le studio de mode de l'armée américaine pour révéler les dernières tendances, se rendant sur un tournage où des acteurs amputés aident à préparer les médecins au choc des blessures en combat réel ou s'inquiétant du manque de sommeil à bord d'un sous-marin nucléaire... La voici encore retraçant les efforts des chercheurs - pas toujours couronnées de succès - pour créer une bombe puante fatale ou un répulsif anti-requin, mener la guerre à la chaleur, aux mouches et même à la diarrhée !
    Une enquête décapante sur des chercheurs un peu particuliers, qui tentent de maintenir les êtres humains en un seul morceau, frais et dispos, sains, non infectés et non infestés... dans les circonstances bizarres et extrêmes qui sont celles de la guerre. Car la panique, l'épuisement, la chaleur, le bruit, la nourriture ou les insectes sont parfois encore plus à craindre que l'ennemi !

  • Moi, parasite offre enfin la tribune au parti des organismes trop souvent calomniés au seul prétexte qu'ils érigent en art leur mode de vie aux dépens d'autres espèces.

    En donnant, chapitre après chapitre, la parole à un parasite différent, le lecteur pourra découvrir les facettes extraordinaires de ces êtres vivants qui s'associent durablement et de manière fusionnelle avec leurs hôtes. L'histoire de la parasitologie est ainsi racontée par un ver solitaire, le Kâma Sutra des parasites expliqué par le Diplozoon (un ver plat fixé sur les branchies de poissons) et les subtilités de l'enchevêtrement parasitaire (un parasite qui parasite un parasite qui...) débroussaillés par une guêpe.

    Ces précieux témoignages contribueront à distiller l'ensorcellement qu'exercent les parasites sur nous. Car entre les vers qui manipulent des insectes pour les pousser à se noyer afin de pouvoir s'extirper par leur anus, les tiques qui rendent végétariens ou encore les bébés moules qui vampirisent les poissons, les parasites repoussent toujours l'improbable sans jamais cesser de taquiner l'absolument gore. Et que dire des virus ? Ils poussent encore plus loin le vice en nous démontrant que nous pouvons dire merci aux parasites ! En effet, ils ont participé à l'évolution de notre lignée, et même contribué à modeler le vivant tel que nous le connaissons aujourd'hui.

    En refermant Moi, parasite, magnifiquement illustré par deux artistes de talent, Alain Prunier et Adrien Demilly, le lecteur ne verra plus les parasites du même oeil !

  • Supernovas : c'est le nom que l'on donne aux derniers instants de la vie de certaines étoiles massives. L'étoile, ayant épuisé son combustible nucléaire, s'effondre sous l'effet de ses propres forces gravitationnelles. Une formidable onde de choc emporte tout sur son passage. Le phénomène libère l'équivalent de 1030 bombes atomiques. L'étoile produit une lumière plus puissante que toute la galaxie qui l'abrite, au point que certaines peuvent être vues même en plein jour pendant des dizaines de jours.

    C'est cet événement, le plus spectaculaire que l'univers puisse nous offrir, que nous fait découvrir le physicien Marco Zito, avec un vrai talent de conteur. En une douzaine de chapitres accessibles à tous, il nous permet de comprendre l'importance historique et scientifique des supernovas, mais aussi les défis qu'elles posent encore aujourd'hui aux physiciens et leur rôle crucial dans l'évolution de l'univers et du vivant. Le lecteur découvre ainsi que des observateurs chinois ont observé avec soin le phénomène dès le Moyen Âge ; que l'observation d'une de ces étoiles par Tycho Brahe et Kepler a favorisé l'adoption du nouveau système copernicien ; qu'aucune modélisation actuelle n'arrive à reproduire cette explosion, comme s'il manquait un détail... ou un pan de physique inconnu ; ou encore que les supernovas permettent de produire tous les éléments plus lourds que le fer, comme l'or ou l'uranium, et de les disperser dans les galaxies : dans chaque goutte de notre sang, on trouve ainsi un atome de fer éjecté par une supernova !

  • Il y a plus de virus sur Terre que d'étoiles dans l'univers ! Cela est difficile à croire. Et pourtant... Nous ne vivons ni sur la planète bleue ni sur celle des singes, mais bien sur celle des virus. Ils sont les plus petits êtres vivants connus de la science mais sont partout. Sous la calotte glaciaire de l'Antarctique, dans les océans, qui en abritent l'équivalent en poids de 75 millions de baleines bleues, et bien sûr, dans tous les organismes vivants dont ils sont les hôtes indésirables. A commencer par notre espèce... Rhume, grippe, Ebola, MERS, chikungunya ; virus géants ou surgis du passé. Pas une année sans que les virus fasse planer la menace d'une épidémie dévastatrice et posent de nouvelles questions à la science. Comment évoluons-nous avec eux depuis des millénaires (8% de notre génome est d'origine virale) ? Le changement climatique conduira-t-il à des épidémies encore plus mortelles ? Les virus que l'on croyait disparus à jamais peuvent-ils ressusciter ? En 10 récits brillants et incisifs, sans aucun jargon, Carl Zimmer fait la lumière sur les secrets de ce fascinant univers méconnu.

  • Acquapendente, janvier 1633. Galilée, convoqué par le Saint-Office pour « avoir tenu et cru la doctrine fausse et contraire aux Saintes Écritures que le Soleil est le centre du monde », se retrouve en quarantaine à cause d'une épidémie de peste. À Rome, son Dialogue sur les deux grands systèmes du monde a causé le scandale et provoqué l'ire de son protecteur Urbain VIII. Le savant toscan, malade et à moitié aveugle, va devoir répondre de ses écrits...
    Il met ce temps à profit pour repenser à sa vie, fantasmer le futur, tout en craignant de ne jamais revenir des mains de l'Inquisition. S'adressant directement au lecteur, il cherche à justifier sa version des faits avant d'être englouti à jamais par l'histoire... livrant ainsi un témoignage intime sur sa vie étonnante, ses découvertes, ses succès, ses combats, et la vie tumultueuse de son époque.
    Dans ces vrais-faux Mémoires, tour de force littéraire mêlant véracité historique et imaginaire, Daniele Vegro livre un portrait haut en couleur d'un Galilée plus vrai que nature, partageant sans retenue doutes, passions, émois et colères. Et nous révèle, derrière le savant de génie dont les découvertes en astronomie et en physique vont bouleverser le monde, l'homme, truculent, passionné, irrévérencieux... et impitoyable démolisseur de dogmes.

  • Voici le seul livre qui vous permettra de gagner (ou pas) à Roland Garros et au Monopoly, grâce aux maths ! Que l'on soit mathématicien, professeur, étudiant ou encore parent d'élève, on est forcément confronté un jour à LA grande question : « Mais à quoi ça sert, les maths ? » Ceux qui tentent d'y répondre se scindent en deux groupes. L'un vous explique que les mathématiques servent à construire des ponts, fabriquer des téléphones ou aller dans l'espace. L'autre qu'elles sont une construction esthétique ou un jeu de l'esprit. Mais aucun ne propose de réponse véritablement satisfaisante. Avec un brin de mauvaise foi, beaucoup de second degré et un art du coq à l'âne consommé, Jérôme Cottanceau, alias ElJj, nous montre enfin à quoi servent concrètement les maths dans notre vie quotidienne. Par exemple à couper un gâteau bien comme il faut, à connaître le nombre de blagues Carambar différentes, à carreler avec art sa salle de bains et accrocher ses tableaux au mur, à connaître la forme de la Terre ou choisir son secrétaire, à sortir d'un labyrinthe et, bien sûr, à choisir le meilleur urinoir ! En 20 exemples tirés de l'histoire des mathématiques, accessibles au plus grand nombre, il démontre ainsi que les maths servent aussi et avant tout à fabriquer des réponses à la question : « Mais à quoi ça sert, les maths ? »

  • Chatouilles, démangeaisons, frissons, mains moites, envie pressante, éternuement, bâillement, hoquet, fou rire, larmes, idées fixes, cauchemars... Mais que se passe-t-il donc dans notre cerveau dans ces moment-là ?
    Le cerveau gît dans les détails... dans ces minuscules moments de la vie quotidienne, les petits éreintements, la gêne subtile, le besoin qui se fait envahissant, le truc qui gratte, le machin qui cloche, le cerveau est là, aux aguets, vrombissant de tous ses neurones, montant en épingle, amplifiant, et qui finit par rendre assourdissant certains de ces légers, si légers désagréments...
    Comment les neurones s'emballent-ils autour de ces micro-évènements, pourquoi les circuits cérébraux font-ils tant de bruit pour si peu ? Lorsqu'on me chatouille, dois-je vraiment perdre les moyens de me contrôler ? Cette envie d'éclater de rire, pourquoi est-ce si difficile d'y résister ?
    Cet ouvrage propose de partir à la découverte du fonctionnement du cerveau, normal et pathologique, à travers une foultitude de petits maux, dérapages infinitésimaux ou grandiloquents, le plus souvent sans conséquences, qui font ce qu'on appelle, l'expérience humaine. En somme, sauter sur l'occasion du petit hic pour ouvrir une grande fenêtre sur le cerveau !

  • « Chaque jour après lecture des chroniques humaines, trop souvent faites de bruit et de fureur, je plonge dans la revue de presse des publications scientifiques qui évoquent la vie privée des Mammifères, mes frères et soeurs. Car les Mammifères, c'est mon truc, depuis maintenant plus de cinquante ans. Alors je prends de leurs nouvelles régulièrement et il n'est pas de semaine où je ne découvre une aventure, une anecdote, un comportement étrange, un fossile nouveau qui m'étonne...
    Saviez-vous que les narvals sont très sensibles, surtout les mâles ? Que le vampire du Cachemire est de retour ? Que chez les orangs-outans, les joufflus ont la cote ? Qu'il y des pumas à Hollywood mais trop de chats en Suisse, alors que le castor britannique a des problèmes de permis de séjour ? Étonnant­, non ? Mais il y a plus. Qu'ils soient minuscules ou géants, urbains ou aquatiques, disparus ou menacés, extraordinaires ou des plus banals, les Mammifères, animaux à poils et de sang chaud dont nous faisons partie, nous posent aussi des questions sur nous-mêmes : Tchernobyl est-il un futur parc animalier ? Devons-nous nous résoudre à vivre bourrés, comme nous le conseille le ptilocerque ? La monogamie est-elle un succès ? Comment construit-on un doigt ? Et quelle leçon les grands-mères orques ont-elles bien à nous donner ? C'est une petite partie de ma collection de surprises que je propose aujourd'hui aux lecteurs, en espérant leur faire partager ma passion pour l'histoire et la vie des bêtes à poils.»

  • Questions étranges, résultats contre-intuitifs, démarches inattendues : les sciences, quelles que soient les disciplines, ne cessent de surprendre les chercheurs eux-mêmes !
    Pour la première fois, un ouvrage réunit les talents de 40 blogueurs, dessinateurs et youtubeurs de science pour plonger le lecteur dans cet étonnement permanent de la recherche scientifique.
    Vous découvrirez avec surprise et amusement que votre plante communique, que les algorithmes s'entraînent sur une photographie de pin-up, que les marmottes sont des tueuses d'enfants et les fourmis des anarchistes, que l'inventeur Nikola Tesla n'est pas si génial que cela, que la musique metal, ça calme, tandis que les hippies peuvent être violents, eux aussi, et enfin, que pour réduire les embouteillages, il suffit... de supprimer des routes !
    Un ouvrage unique, proposant à la fois des textes, des dessins et des vidéos directement accessibles avec un QR Code.

  • S'il ne doit en rester qu'un, ce sera sans doute lui. A la question quel dinosaure connaissez-vous, 90% des gens répondent : le tyrannosaure ! De quoi déprimer les paléontologues qui ont décrit les quelque mille autres espèces de dinosaures... Mais pas Jean Le Loeuff qui, d'une plume érudite et irrésistiblement drôle, dresse le portrait de cet archétype du grand prédateur qu'est Tyrannosaurus, à la lumière des découvertes scientifiques les plus récentes. Vous saurez enfin si le « roi des lézards tyrans » avait des plumes, à quoi pouvaient bien lui servir ses bras minuscules et à quelle vitesse il vous aurait fallu courir voici 68 millions d'années pour lui échapper. Passionnante plongée dans l'histoire de la paléontologie, T. rex superstar décrypte aussi comment le phénomène T. rex, s'est imposé dans la culture populaire jusqu'à conquérir Hollywood, n'hésitant pas à convoquer Balzac et Louis Figuier aux côtés de Pif le chien, sans oublier, bien sûr, la saga des Jurassic Park !

  • « Cannabis », « Conflit d'intérêts », « Déremboursement », « Dopage », « Homéopathie », « Lanceur d'alerte », « Rupture de stock ».... Le quotidien du médicament semble rythmé par des débats à n'en plus finir et des scandales retentissants... Des maux typiques de notre époque ? Voire... Savez-vous que le chanvre indien a déjà figuré dans la pharmacopée française (jusqu'en 1953) ? Que l'aspirine a été un médicament générique dès la Première Guerre mondiale ? Que la défiance d'une partie de la population vis-à-vis de la vaccination a toujours existé ? Ou encore que l'homéopathie est contestée par les autorités médicales depuis... la fin du XVIIIe siècle ! C'est à un coup d'oeil curieux dans le rétroviseur, déconnecté de l'actualité chaude et addictive, que nous invitent Thierry Lefebvre et Cécile Raynal, spécialistes de l'histoire de la pharmacie. En 15 récits concis et captivants, ils nous plongent aux sources de la discipline et nous invitent à relativiser certains jugements à l'emporte-pièce. Non, tout ne va pas aussi mal qu'on veut bien le dire dans l'univers impitoyable du médicament ! Ce que nous enseignent ces histoires, c'est que la fabrication, la dispensation et la démocratisation du médicament sont globalement sur la bonne voie, même si cette marche en avant ne s'accomplit pas sans heurts.

empty