Romans & Nouvelles

  • La Robe froissée reprend en l'enrichissant un court recueil de Maram al-Masri publié en 2009 aux Editions La nuit myrtide sous le titre La femme à la fenêtre. Dans ces textes, un regard de femme se pose sur la Grand place d'une ville du nord de la France. Il y règne une ambiance de fête foraine, ducasse où se côtoient barbes à papa et pommes d'amour, rires d'enfant et détresse sociale. Mais qui est cette femme surprise au petit matin nordique ? Une immigrée venue de loin, voyageuse du Levant née dans la poussière des caravanes. Bien sûr la vie est là, simple et tranquille, qui ne saurait faire oublier les pays malades de la guerre, la crise économique, la fermeture des usines. Et si nos joies n'étaient finalement que cela, frêles coquelicots, « gouttes de sang de la terre blessée » ?


    Née en Syrie en 1962, Maram al-Masri entreprend des études à Damas, avant de s'exiler à Paris. En 2003, Cerise rouge sur un carrelage blanc la révèle au public francophone. Quatre ans plus tard, elle obtient le prix de poésie de la SGDL pour Je te regarde, avant de publier Je te menace d'une colombe blanche aux éditions Seghers. Sa poésie, saluée par la critique des pays arabes et traduite dans de nombreuses langues, fait d'elle une des grandes voix féminines du Moyen-Orient.

empty