Critic

  • Le royaume de Rhovelle représente l'ultime rempart contre l'avancée de l'armée démoniaque, mi-chair mi-machine, du dieu Aska. Au sein de la Rhovelle, une ville : Loered, dite le Verrou du Fleuve, qui contrôle l'accès au fleuve sacré Aÿs. Qui contrôle Loered contrôle le fleuve ; qui contrôle le fleuve contrôle la Rhovelle.
    Mériane, la Messagère du Ciel, a difficilement rassemblé une colonne de ravitaillement à destination de Loered assiégée par les Askalites. Mais une femme, une serfe, une paria, n'a pas voix au chapitre dans un monde d'hommes, fût-elle l'envoyée du grand dieu Wer. Et avant même de défier l'Armée de la Nuit, il lui faudra conquérir le coeur de ses pairs, affrontant d'un même ensemble les préjugés de tout un peuple et les pièges du dieu-démon. Sur la route du Verrou du Fleuve, son mythe s'écrira avant tout dans le sang, la terreur et la peine.

    Lionel Davoust est né en 1978 et habite en Bretagne. Ancien ingénieur halieute, il se consacre maintenant à sa première passion : la littérature.
    Avec Les Dieux Sauvages, il signe une tétralogie de fantasy épique ambitieuse et foisonnante, dans la lignée des oeuvres de George R. R. Martin ou Brandon Sanderson.

  • Mériane est une trappeuse, une paria, une femme. Autant de bonnes raisons d'en vouloir aux Dieux qui ont puni le peuple de la Rhovelle pour les fautes de ses aïeux. Car depuis la chute du glorieux Empire d'Asrethia, le monde est parcouru de zones instables qui provoquent des mutations terrifiantes, les gens ont faim, et une religion austère qui prêche la haine des femmes soutient un système féodal. Pourtant, quand les Dieux décident de vider leur querelle par l'intermédiaire des humains, un rôle crucial échoit à Mériane. Pour elle débute une quête qui la verra devenir chef de guerre et incarner l'espoir de tout un peuple.

  • - 53%

    Lorsque leur vaisseau s'abîme sur Arrhenius, Hummel et Lenoor découvrent un monde miséreux, précaire, où ne s'arrête jamais aucune compagnie de transport. Pas assez rentable. Les deux pilotes réussissent à repartir, mais promettent aux colons de revenir ; de créer, un jour, une ligne commerciale. Ainsi est née l'idée de la Spire, compagnie indépendante fondée par de simples pilotes à bord d'une poignée de caboteurs, qui reliera les planètes des Confins. La naissance, puis l'essor, de la Compagnie ne se feront pas sans heurts : luttes intestines, amours et inimitiés personnelles, alliances et trahisons, jalonneront le quotidien des navis, véritables aventuriers des étoiles. Voici le début d'une trilogie de space opera par l'un des plus grands auteur du genre. Un ticket pour les étoiles !

  • La Spire a grandi. La compagnie de transport, créée par des pilotes indépendants, est devenue une multimondiale, aussi implacable que ses concurrentes. En son sein, deux branches s'affrontent pour prendre le contrôle de la compagnie. Les luttes intestines battent leur plein, les décisions contestables se multiplient.
    Pourtant, dans le Fort - gigantesque château taillé dans un astéroïde où siège la Spire - un rêve demeure vivace chez certains navis : trouver le monde d'origine des Vangk, où auraient été fabriquées les Portes ouvrant sur les étoiles, ce monde mythique qui permettrait à ses découvreurs de s'emparer des secrets quasi divins de l'espèce disparue.
    Réussiront-ils, là où des myriades d'explorateurs échouent depuis plus de mille ans ?
    Et son éventuelle découverte ne risque-t-elle pas de conduire l'humanité à sa perte, si elle tombait entre les mains de la faction expansionniste de la Spire ?

  • Pour la Spire, l'âge d'or a commencé. Ses concurrentes la laissent en paix, et sa puissance ne cesse de grandir. Mais pour les navis travaillant pour elle, c'est une autre affaire.
    La Ligue qui les représente est en charpie. Le fossé se creuse malgré les efforts de Lenoor et d'Hummel, les fondateurs, pour contrer Mathy et son redoutable Buro.
    Sauront-ils résister aux dangers extérieurs qui guettent, sauront-ils conserver l'âme de la compagnie qui lentement se meurt ? Ou n'est-il pas déjà trop tard ?

    Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier roman dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Cinquante ouvrages plus tard, quatre Grands Prix de l'Imaginaire et deux Prix Rosny aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française.
    Avec Spire, l'auteur explore son univers des Portes de Vangk et raconte la naissance puis l'expansion d'une compagnie de transport interstellaire dans une grande fresque de space opera.

  • Depuis des générations, la Grande Fédération de Sirius conduit une guerre acharnée contre Véga, en envoyant au combat... une armée de clones !
    Mais que se passe-t-il lorsque le coordinateur opérationnel de cette armée, Jivane Périch, se surprend à remettre en question sa propre fonction, sa condition, ou encore son honneur ?
    Alors que l'un de ses supérieurs tente de s'approprier ses exploits, Jivane sombre progressivement dans la colère et la haine contre les humains et voit dans cette hiérarchie une cruelle injustice envers son peuple. Partageant ce qu'il ressent avec les siens, les amenant à développer à leur tour lucidité et remise en question, il rassemble les clones et s'apprête à mener la rébellion du siècle, celle qui pourrait les mener à l'indépendance, et surtout, la reconsidération.

    Paul-Jean Hérault est journaliste et écrivain français. Après des études de droit et de journalisme, il se lance dans
    l'écriture de romans, avec au total plus d'une trentaine de livres à son actif. À ses débuts dans l'espionage, il s'oriente par
    la suite vers les romans de science-fiction.

  • Pyramides

    Romain Benassaya

    2182. Les humains, petit à petit, fuient une Terre troublée et sur le déclin. Leur destination ? Sinisyys, une autre planète bleue découverte aux confins du système Eridani.
    Parmi ceux qui rêvent de rejoindre ce nouvel espace, Éric et Johanna. Éric est d'ailleurs le second sur le Sterne III, l'immense vaisseau qui les emporte à travers les étoiles, plongés en biostase pendant deux cents ans.
    Pourtant, le voyage ne se déroule pas comme prévu. Le commandant, Samuel Hassani et Éric sortent du sommeil artificiel avant d'être parvenus à destination. Comble de malheur, le Sterne III semble sujet à une panne mystérieuse.
    Plus étrange encore, leur gigantesque vaisseau, incapable d'une telle prouesse, s'est posé. Mais où ? Et dans quelle inimaginable structure ?

    Romain Benassaya est né à Nice en 1984. Après des études de linguistique menées à Paris et l'obtention d'un master, il commence à enseigner le français à l'étranger, au Canada puis en Ouganda, jusqu'à ce qu'il pose ses valises à Bangkok.
    Depuis toujours passionné de science-fiction, il se lance dans l'écriture de nouvelles et romans. Après le succès d'Arca, il signe un nouveau space opera de premier plan.

  • Le chant des glaces Nouv.

    Le chant des glaces

    Jean Krug

    Delas est une planète glaciaire dont les ressources, extraites jour et nuit par des milliers de prisonniers, alimentent en eau potable le reste de la galaxie. Mais on y trouve également le cryel, un morceau de glace aux propriétés spéciales que seuls les plus agiles des détenus parviennent à prospecter : les chanteurs.Lorsqu'un jour, l'occasion est donnée à Bliss et Fey, chanteurs insurgés, de se libérer, ils n'hésitent pas une seconde. Accompagnés par Nox, ancien pilote et Jennah, scientifique exilée, ils vont plonger au coeur du plus gigantesque des glaciers. Et dans les méandres de ses galeries obscures, animés par la quête folle d'un cryel parfait, c'est surtout leur propre conscience qu'ils vont explorer. Avec cette question lancinante : « Au fond, quelle liberté ? »

    Sa passion pour la glace a conduit Jean Krug jusqu'aux terres gelées de l'Antarctique, du Groenland et de l'Alaska. À brasser poudreuse, études scientifiques, admiration silencieuse, et tasses de thé brulant. Happé par le virus des pôles, il y retourne chaque année en expédition, comme guide naturaliste, pour arpenter la glace et y présenter ses conférences scientifiques. Quand il rentre chez lui, à Lyon, il écrit. Sur la glace, le climat, la révolte et les temps qui changent.

  • Les seigneurs de Bohen

    Estelle Faye

    • Critic
    • 2 Mars 2017

    « J'avais seize ans quand j'ai quitté la steppe. Mais je ne vais pas vous narrer mon histoire. Je ne vais pas non plus vous relater les exploits de grands seigneurs, de sages conseillers, de splendides princesses et de nobles chevaliers. Je croyais, quand j'étais jeune, que c'était dans ce bois qu'on taillait les héros. Je me trompais. Je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Etoile, l'escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wenceslas le clerc de notaire, condamné à l'enfer des mines, et qui dans les ténèbres trouva un nouvelle voie... Et de tant d'autres encore, de ceux dont le monde n'attendait rien, et qui pourtant y laissèrent leur empreinte. Leur légende. Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra.»

  • Le sang des immortels

    Laurent Genefort

    • Critic
    • 5 Octobre 2017

    Ils étaient quatre : Affer Samsara, un mercenaire, Nemrod Loxmith, un chasseur fortuné, Joker Mehen, un ancien prêtre, et Liaren Teafor, une anthropologue. Quatre aventuriers venus sur ma planète pour traquer le Drac, cet être légendaire dont le sang, dit-on, offrirait l'immortalité. Quatre individualités prêts s'entretuer à la moindre altercation. Quatre chasseurs... et moi, leur guide, qui prendrait bien la poudre d'escampette si la prime promise n'était pas si alléchante...
    Mais pour réussir notre expédition, il nous faudra affronter la Mareselva, la forêt qui ne fait qu'un avec l'océan, et ses secrets : les rebelles autonomistes, une faune sauvage, une flore hostile et, peut-être, le Drac.

    Laurent Genefort, né en 1968, se consacre à la littérature de science-fiction et de Fantasy depuis l'âge de vingt ans. Il est alors le plus jeune auteur du Fleuve Noir et écrira dans la mythique collection « Anticipation » une vingtaine de romans de SF. À son départ du Fleuve Noir, il inaugure le premier volet d'un livre-univers avec la parution du cycle d'Omale considéré depuis comme l'un des plus grands cycles de la science-fiction française.

  • Jarid Moray est un médiateur. C'est lui que les grandes compagnies envoient pour régler les troubles politiques majeurs dans les mondes reculés.Première destination : Muspellsheim, dans le système Pelé, une boule de lave éruptive et de gaz mortels ; un enfer, littéralement. D'autant que les gouverneurs de la colonie ont depuis quelque temps la fâcheuse habitude de se faire assassiner. Et les factions indépendantistes, non contentes de s'entretuer, commencent à poser de sérieux problèmes...Deuxième destination : Favor et Dunaskite, deux planètes jumelles reliées par un tube artificiel, l'une des dix merveilles de l'univers, qui permet la production de l'ambrozia ; une plante très recherchée, source de richesse. Mais voilà que des attentats se succèdent et que le spectre d'une guerre ouverte menace de bouleverser ce précaire équilibre...

    Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier texte dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Cinquante ouvrages plus tard, quatre Grands Prix de l'Imaginaire et autant de Prix Rosny aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française.

  • « Tu voulais savoir la date de la fin du monde, Josh ? commenta Caleb d'une voix amère. C'est dans quatre jours. »

    Avant-hier. Lors d'une mission secrète à destination des côtes britanniques, le sous-marin nucléaire le plus performant jamais bâti va connaître un sort tragique ; dans ses soutes se trouve la mère de toutes les abominations, une cargaison qui pourrait exciter bien des convoitises.
    Hier. Dans les immensités désertes du Grand nord canadien, une jeune femme fuit pour sauver sa vie : elle doit à tout prix dénoncer l'effroyable projet ourdi par ses employeurs. Mais déjà, un chasseur impitoyable s'est lancé à sa poursuite...
    Aujourd'hui. Après un ultime contrat périlleux, Caleb McKay rêve d'une retraite bien méritée. Mais un attentat sans précédent va bouleverser ses plans : face à un ancien adversaire revenu des morts pour assouvir sa vengeance, lui et son équipe n'auront d'autre choix que de replonger dans la bataille. De Washington à Florence et tandis que le monde entier s'achemine vers le chaos, une nouvelle course contre la montre s'engage pour les membres de la Hard Rescues.
    De son issue dépendront la survie ou l'extinction de l'espèce humaine.

    Antoine Tracqui est médecin légiste, spécialiste en toxicologie et expert auprès des tribunaux.
    Passionné de littératures de l'imaginaire, de snowboard et de vieux whiskies, il a décidé de se lancer dans l'écriture d'un techno-thriller, genre ordinairement monopolisé par les écrivains anglo-saxons - Clive Cussler et Michael Crichton en ligne de mire.

  • La guerre entre les dieux sauvages fait rage. La forteresse de Rhovelle, Loered, est isolée ; Mériane, la Messagère du Ciel, l'espoir du peuple, dispose d'une armée qu'elle ne peut déployer. Ganner fait route librement vers Ker Vasthrion, où gît un pouvoir qui offrira à Aska la domination totale. Wer est en train de perdre, et dans les hautes sphères du pouvoir, les hommes se raccrochent à l'espoir insensé que la vertu les sauvera.
    L'union des provinces et l'ultime résistance contre l'envahisseur démoniaque doit venir d'un symbole fort. Face à la main-mise du clergé sur le pouvoir, il faut un nouveau roi à la Rhovelle. Parallèlement, l'étau se resserre autour de Mériane : quitte à tout perdre, l'Église de Wer ne saurait accepter qu'une femme la sauve. Trahie par ses alliés, rongée par l'usage prolongé de son armure de l'Ancien Temps, la Messagère du Ciel se voit glisser inexorablement dans les ténèbres. Mais au fond de l'abysse l'attend la clé pour mettre un terme définitif à la guerre.
    La vraie nature de Dieu.

    Lionel Davoust est né en 1978 et habite en Bretagne. Ancien ingénieur halieute, il se consacre maintenant à sa première passion : la littérature.
    Avec Les Dieux Sauvages, il signe une pentalogie de fantasy épique ambitieuse et foisonnante, dans la lignée des oeuvres de George R. R. Martin ou Brandon Sanderson.

  • Venezuela. Une jeune femme se réveille au milieu de la jungle, seule, amnésique, blessée, reliée à un parachute. Autour d'elle, à perte de vue, la végétation... et le grésillement d'un talkie-walkie. Très vite, la jeune femme comprend qu'elle n'est pas aussi seule qu'elle le croyait : de drôle de prédateurs rôdent au coeur de la jungle, des miliciens armés jusqu'aux dents, et déterminés à déterrer des secrets depuis longtemps oubliés...
    À quelques milliers de kilomètres de là, en Floride, le détective privé Clinton Fisher est embauché par le propriétaire d'un aérodrome pour retrouver un avion volé. Son enquête le mènera bien plus loin qu'il ne l'imagine, jusque dans les méandres des multinationales pharmaceutiques...

    Né en 1970, François Baranger est un artiste aux multiples talents. Illustrateur pour le cinéma (Harry Potter), réalisateur de courts-métrages d'animation, il est aussi concept artist dans le domaine du jeu vidéo (Beyond two souls). On lui doit de nombreuses couvertures de roman et une série de BD chez Albin Michel.
    Après le succès du space opera Dominium Mundi et du polar historique L'Effet Domino, il signe avec Tepuy un roman d'aventures à couper le souffle.

  • Des femmes-serpents massacrées, voilà ce que contemple l'exorciste Johnny Kwan. Bientôt, un enregistrement vidéo lui révèle le visage de l'assassin - un visage qu'il connait bien : ce redoutable adversaire a tué son mentor et failli avoir sa peau à plusieurs reprises.
    Néanmoins, l'enquêteur ne peut s'abandonner à la vengeance. Il doit retrouver, pour le compte de la Triade du Dragon florissant, un inestimable oeuf de jade destiné à faire éclore un dragon. S'il veut encore déjouer les plans des Hmong, Johnny devra à nouveau se dépasser...

    Né en 1977, Romain d'Huissier est depuis longtemps passionné par la Chine, notamment sa mythologie et sa culture populaire. Source d'inspiration pour une grande partie de ses gammes de jeu de rôle et ses romans, l'Empire du Milieu mythique et actuel est à nouveau l'écrin de la trilogie Les Chroniques de l'Étrange.

  • 1896, Nouveau-Coronado.
    Fils illégitime d'un influent propriétaire terrien, Azel fuit son destin, balloté entre des origines qu'il renie et une famille qui ne l'accepte pas. Il a préféré rejoindre les montagnes, où il se contente de conduire du bétail et de jouer les chasseurs de primes.
    Pourtant, loin des hauts plateaux, la menace d'une guerre se profile dans la péninsule : le Nord, véritable grenier à blé, estime être exploité par le Sud, plus industriel, et qui dispose du seul accès à l'océan grâce au port de Carthagène.
    Lorsqu'Azel accepte à contrecoeur d'accompagner un cortège d'indigènes décidés à quitter leurs anciennes terres - accomplissant ainsi ce qu'ils appellent le Grand Exil -, le jeune homme est loin d'imaginer qu'il va lui-même prendre part à la guerre civile. La guerre... et tout ce qu'elle risque fort de réveiller.

    Cofondateur du site de référence dédié à la fantasy Elbakin.net, traducteur littéraire et chroniqueur passionné, Emmanuel Chastellière est depuis lors passé de l'autre côté de la barrière. Ses histoires ont été remarqués par les plus grands prix du genre (Grand Prix de l'Imaginaire, Prix des Imaginales, Prix des Futuriales).

  • Dominium mundi t.1

    François Baranger

    • Critic
    • 21 Janvier 2016

    2202. Né des cendres d'une conflagration planétaire, l'Empire Chrétien Moderne règne sur une Terre ravagée et irradiée. Urbain IX, pape tout puissant et restaurateur du Dominium Mundi, y gouverne d'une main de fer ses peuples revenus à un mode de vie médiéval. Sous son impulsion, un vaisseau colonisateur est envoyé vers une planète d'Alpha du Centaure, dans l'espoir d'y trouver de nouveaux territoires pour l'humanité. Lorsque les passagers l'abordent, ils ont la surprise d'y découvrir un peuple, les Atamides. Le choc est grand. Mais ce n'est rien en comparaison d'une découverte encore plus bouleversante : le véritable tombeau du Christ ! Guidés par leur foi inébranlable, les missionnaires tentent de s'en emparer, en vain. Les indigènes les massacrent. Sur Terre, la nouvelle se répand comme une traînée de poudre. Deux ans plus tard Urbain IX achève d'armer un gigantesque vaisseau, le St-Michel, capable d'abriter un million d'hommes. Pour Tancrède de Tarente, le Méta-guerrier héros des champs de bataille, et Albéric Villejust, le génie de l'Infocosme enrôlé de force,débutera une croisade sanglante vers une nouvelle Jérusalem... Les événements feront-ils bégayer l'Histoire ?

  • La ville de Loered, Le Verrou du Fleuve, est en train de ployer sous la pression des armées démoniaques, mi-chair, mi-machine, du dieu Aska. Affamée, malade, désespérée, la population ne tient plus que par sa foi envers Mériane, l'envoyée du dieu Wer.
    Alors qu'au plus hauts échelons du royaume, la reine régente Izara s'efforce de sauvegarder de qu'elle peut encore, le prince Erwel se lance dans un appel désespéré à l'union des provinces pour aider Loered. Pour espérer survivre, Mériane et les siens n'ont d'autre choix que de risquer d'encourir la colère divine. Car dans le passé du monde, dans les vestiges anéantis de l'Empire d'Asrethia, repose peut-être une puissance capable de rivaliser avec celle d'Aska.
    Tandis que le passé du monde émerge, la réelle nature du conflit qui oppose les dieux rivaux se dessine, et les Rhovelliens affrontent leurs plus terribles sacrifices. Quand la mort frappe tous les jours, il n'y a pas de héros, pas d'épopée - seulement la nécessité de survivre jusqu'au lendemain.

    Lionel Davoust est né en 1978 et habite en Bretagne. Ancien ingénieur halieute, il se consacre maintenant à sa première passion : la littérature.
    Avec Les Dieux Sauvages, il signe une tétralogie de fantasy épique ambitieuse et foisonnante, dans la lignée des oeuvres de George R. R. Martin ou Brandon Sanderson.

  • 2205. C'est le débarquement. Les troupes de l'Empire Chrétien Moderne se déploient dans les plaines arides d'Akya du Centaure. À l'arrière, Albéric Villejust organise la rébellion qui gronde parmi les inermes. De leur côté, Tancrède de Tarente et Clorinde ont retrouvé l'amour, une foi inébranlable, et comptent mener à bien leur mission, au nom du tout-puissant Pape Urbain IX. En tant que méta-guerriers, la prise de l'ultime tombeau du Christ repose en grande partie sur leurs épaules. Mais sous l'implacable soleil centaurien, rien n'est gravé dans le marbre. Alors que les rebelles se cachent et s'organisent dans le désert, que les Atamides se révèlent plus dangereux que prévu, les luttes de pouvoir s'intensifient et des forces nouvelles s'agitent dans l'ombre. De ces zones obscures dépendront l'avenir d'Akya, des nouveaux Croisés et, à plus grande échelle, de peuples entiers...

  • Il y avait un temps où l'on savait écrire, et surtout où l'on savait créer le plus miraculeux des matériaux : le papier. Cependant, le secret de sa fabrication s'est depuis longtemps perdu. Désormais, des centaines de Musiciens parcourent les Terres Hautes, indifférents aux limites des domaines et des fiefs, pour récolter des histoires.
    Bertram le Baladin, célèbre musicien de la Guilde, a perdu son luth - ou plutôt, on le lui a dérobé. Bien décidé à le retrouver, il est contraint de s'associer avec une femme, Sans-Nom, témoin du larcin.
    C'est ainsi que l'étrange duo part en quête du luth, dans un monde où la magie réside dans toutes les histoires : ragots, chansons ou légendes.

    Camille Leboulanger aime la folk américaine, le rock progressif anglais, les cinémas de Steven Seagal et des frères Coen, les promenades au bord de la mer et conduire sa voiture sans âge. Musicien, il a fait partie de plusieurs groupes de metal. Sans surprise, il habite donc en Bretagne.
    En 2011, à vingt ans, il publie Enfin la nuit, aux éditions de L'Atalante. Avec Bertram le Baladin, il signe une oeuvre de fantasy singulière.

  • Les peaux épaisses

    Laurent Genefort

    • Critic
    • 2 Novembre 2017

    Roko et Lark : deux mercenaires parmi les plus chers et les plus doués. Lark, qui a formé Roko, est un ancien peau-épaisse, un humain génétiquement modifié pour résister aux conditions de travail dans l'espace. Après trente ans de métier, il décide de raccrocher et de rejoindre les siens.

    Roko, lui, n'aime pas les peaux-épaisses. Il les chasse pour revendre leurs peaux, véritables combinaisons spatiales vivantes. Quand il est engagé pour éliminer le clan de Nomaral - le Clan de Lark - à un tarif mirifique, son chemin va à nouveau croiser celui de son ancien mentor.

    Une poursuite effrénée commence. Lark parviendra-t-il à sauver son clan ? Et à sauver sa peau ?

    Laurent Genefort, né en 1968, se consacre à la littérature de science-fiction et de Fantasy depuis l'âge de 20 ans. Plus jeune auteur du Fleuve Noir, il écrira dans la mythique collection « Anticipation » une vingtaine de romans de SF. Par la suite, il publiera le cycle d'Omale, considéré depuis comme l'un des plus grands cycles de la science-fiction française. Récemment, il a publié Hordes, une trilogie de dark fantasy chez Bragelonne et participé à la création d'un jeu vidéo pour Ubisoft.

  • Si Kélia n'a pas hérité du don de son père, diseur de mots, elle se découvre très tôt un autre talent : elle sera danseuse de corde. Or, défier les lois de l'équilibre peut se révéler plus risqué qu'on le croie. Tout dépend où aboutit la corde sur laquelle on marche, et de la notion qu'on a de l'équilibre, quand tout se révèle instable.
    C'est ainsi que Kélia sera amenée à jouer un rôle décisif dans la bataille qui opposent les adeptes des anciens dieux aux partisans de l'Unique. Pourtant, elle ne demandait rien d'autre qu'un peu de bonheur auprès de la personne dont elle s'est éprise, comme toutes les jeunes filles de son âge. Mais il est vrai que toutes ne choisissent pas pour amant un dieu de l'Axe-divin...

    Né en 1948, Christian Léourier est un écrivain français de science-fiction. Après avoir débuté dans la mythique collection Ailleurs & Demain, il entame en 1986 la publication de son oeuvre majeure, Le Cycle de Lanmeur, considéré comme un classique du genre.
    De la caste des raconteurs d'histoire - Holdstock, Hobb, et surtout Le Guin, - Christian Léourier signe avec La Lyre et le Glaive une fantasy sensible et poétique sur l'impermanence de toute chose : hommes, châteaux, civilisations.

  • Arca

    Romain Benassaya

    • Critic
    • 16 Février 2017

    Lors de sa première mission sur Encelade, satellite de Saturne, la jeune scientifique Sorany Desvoeux découvre par accident une nouvelle matière aux propriétés étonnantes. Très vite, avec l'appui de son mentor, l'éminent professeur Henri Stern, se dessine le projet Arca : il s'agit de bâtir une arche propulsée par ce que l'on nomme désormais l'Artefact d'Encelade. Un échantillon d'humanité est ainsi sélectionné pour effectuer un voyage vers La Griffe du Lion, où l'attend une exo-planète aux caractéristiques prometteuses. Mais une fois le périple entamé et tout retour impossible, des voix de l'ombre s'élèvent au coeur de l'Arca. Des complots se fomentent et une inquiétante religion gagne en puissance, mettant en péril les fondements même du projet. L'investigateur de bord Frank Fervent devra démêler l'écheveau de ces luttes intestines s'il veut percer à jour le secret de la matière d'Encelade...

  • Lorsque Kelt se voit refuser le passage d'un pont parce qu'il ne peut s'acquitter du péage, il prédit l'effondrement de la construction. Ainsi sont les diseurs de mots, ils ont de drôle de pouvoirs, jamais ils ne mentent et, dit-on, leurs vérités ensorcellent.
    Accusé par le gardien du pont d'avoir jeté un sort à l'ouvrage, Kelt est arrêté puis jeté dans les geôles du seigneur local. L'incrimination étant cependant difficile à démontrer, le gardien convoque une ordalie, où le diseur de mots doit prouver son innocence... une arme à la main. Heureusement pour lui, Hòggni, un mercenaire en mal de contrat, se porte volontaire pour le représenter.
    Hòggni remporte le duel, mais le seigneur local n'en a toutefois pas fini avec les deux hommes. Vexé, il les envoie au devant du danger, en mission au Heldmark, où le culte d'un dieu unique se répand comme la peste.

    Né en 1948, Christian Léourier est un grand monsieur des littératures de l'Imaginaire. Après avoir débuté dans la mythique collection Ailleurs & Demain, il alterne par la suite romans pour adulte et romans à destination de la jeunesse. En 1986, il entame la publication de son oeuvre majeure, Le cycle de Lanmeur, considéré comme un classique de la science-fiction française.
    Le Diseur de mots marque son entrée fracassante dans le domaine de la fantasy adulte.

empty