Editions du Panthéon

  • Un mariage, une vie, des attentes brisées : lorsque le rêve s'effondre pour Claudine, il ne lui reste plus que les mots, devenus son rempart. À leur creux, elle se réfugie pour mieux panser ses plaies et épargner son coeur à vif. Affranchie de ce qui la retenait à terre, elle prend enfin son envol vers un nouveau bonheur, tout simplement.

  • Vie

    Eleonore Treize


    La poésie est souvent la meilleure catharsis à un parcours difficile. Lorsque les vers déchargent l'âme, lorsque la beauté du verbe accueille les hésitations, le poète peut à nouveau respirer et nous dévoiler sa vraie nature.

  • Laurent Ducourtioux réussit aussi bien à nous faire rêver que réfléchir par ses contes et poèmes, mais aussi à nous faire rire avec ses historiettes ou ses parodies. Chacun trouvera dans l'un ou l'autre sa part de rêve, de vérité ou encore d'évasion, au travers d'une écriture sobre et imaginative, parfois impertinente, mais toujours inspirée.

    La cosmologie et la nature se mêlent pour faire naître sous sa plume des poèmes d'une grande sensibilité.

  • La passion des mots, des livres et de leurs auteurs a bercé la trop courte vie de Julien.
    C'est la nuit, en écrivant dans ses cahiers d'écoliers qu'il exorcise ses doutes et traduit ses émotions.
    "Quelques poèmes tracés de nuit, le temps d'un souffle".
    Ecrit avec une grande sincérité et une sensibilité à fleur de peau, ce recueil étrange et troublant se savoure lentement et continue de vivre bien après l'avoir refermé.
    Grâce à son ami le talentueux photographe Paul Sloan il nous reste aussi ces belles photos.


  • D'hier à demain, Damien Schmit dépeint l'éphémère. Entre ciel et terre, il déploie une histoire tout en nuances, de l'être au devenir, sur l'un des chemins de l'existence. En musique et en pastels, il esquisse les contours de l'imperceptible, rejoignant la cohorte du réel. Au détour d'une rime et de quelques sonorités italiennes, l'abstrait tantôt se dévoile, tantôt se décèle.





  • De l'amitié à la passion et de la tendresse à l'amour, la limite est parfois bien fragile. Bouleversée par une rencontre amoureuse inopinée, Laurence Pioux dévoile tout au long de son récit poétique les sentiments qui nous assaillent lorsque l'on aime. De cette collision amoureuse, elle tire la plus belle des leçons

    : lâcher prise et vivre, tout simplement.



  • Le c.a.t.

    Yves Bonnard


    Dans ce petit recueil composite, Yves Bonnard revient sur son quotidien et son passé, qu'il met en forme de façon mélodieuse à la façon d'une poésie chantée. Ce sont vingt ans de sa vie passés dans un C.A.T., un Centre d'Aide par le Travail, qui se dévoilent : ses relations avec ses collègues et ses supérieurs, les missions qui lui sont confiées, les injustices, mais aussi ses rêves d'évasion et de paix.


  • La poésie est bien souvent un reflet de l'âme ; gracieusement, Junia Noël nous en fait percevoir les scintillements. À la fois rêveuse et ambitieuse, elle nous ouvre son coeur et partage dans ce second recueil sa confusion, ses sentiments cachés et sa perception du monde.

  • Se remettre à l'écriture sonne parfois comme une renaissance ; les quatrains, rimes croisées et autres strophes isométriques révèlent chez Clément David 40 années de poésie. À la fois poète et musicien autodidacte, il nous livre un recueil personnel, où les vers et les portées sont autant de déclarations d'amour à sa fille, Milena. Surprenant exercice de style, il remet au goût du jour sonnets, rondeaux et pantoums dont la qualité n'aurait pas déplu à Perec et Baudelaire.

  • Véritable philanthrope, Belgance Raffin a cotoyé de près Terpsichore pour livrer ces vers touchants de beauté, de sensibilité et de contemplation.

  • Cet ouvrage est un bel hymne à la liberté d'expression, aux plaisirs du langage et à l'art de la métaphore que les férus d'histoires drôles, douces amères et criantes de vérité goûteront dans toute leur finesse. À croquer sans faim... Ni fin !

  • Vesper

    Thomas Stalens


    Au fil des vers, les heptasyllabes répondent aux guitares distordues tandis que les récits versifiés épousent le blast beat. Résolument audacieux, ce recueil est le fruit d'environ deux ans de travail presque quotidien. De cette Hespéros, déjà, Rimbaud en esquissait les tranchants contours...



  • Entre poèmes noirs et nostalgiques, Amir Belkouche ne nous raconte pas d'histoire. Il nous montre la société telle qu'elle est. Et au détour d'une rime, de traits d'humour, il n'oublie pas deux ingrédients incontournables : l'amour et l'espoir.

  • Tantôt taquin et embrasé, tantôt serein et adouci, Henry Canaan ajuste ses poèmes au gré de ses humeurs. Amateur de jeux de mots et friand de doubles sens, les rimes mutines font parfois place à un humanisme plus grave et résolument touchant. Conteur moderne, curieux de tout et las de rien, sa prose est un clin d'oeil à notre époque avant qu'elle ne disparaisse.





  • Guy Daney de Marcillac questionne le monde, le temps, le silence, et l'esprit. Du bout de sa plume, il soupèse l'imprévu et interroge l'imprévisible, qu'il se garde bien de confondre. Mais à l'incertitude succède la plénitude , et la lumière enfin se fait. Du sol, émane une odeur de lilas...

  • Les fresques de Guy Daney de Marcillac portent la trace de sa passion pour l'histoire, la civilisation et la poésie. Avec force et tendresse, il revient sur les origines du monde et balaie de sa plume notre passé. L'ordre naît décidément du chaos...

  • "Selon les critères, une vie peut être réussie ou ratée.

    C'est une bien courte définition !

    Un patchwork est un assemblage par définition hétéroclite.

    Cependant il présente, une fois monté, une nouvelle unité qui n'empêche pas la visibilité de chacun de ses éléments.

    Ici, on pourrait le définir en patchwork culturel, mais je le préfère émotionnel.

    Né à Bordeaux dans une famille d'amour et de travail, après une adolescence rendue pénible et aventureuse par les évènements de 1939-1945, je décidais, à la suite de mon service militaire, de prendre mon avenir en main.

    Ce fut une cavalcade de postes, de situations diverses de par le monde au sein de la même entreprise.

    Pour compléter l'assortiment, la vie associative, principalement caritative, et mon foyer ont effacé les vides.

    Les résurgences mises en libre cours, associées à de fréquents voyages ont assailli les pensées de mon temps de retraite.

    Voulant partager mes sentiments sur des situations ou évidences vécues, il me restait à les transcrire dans leur ordre d'éclosion, sous forme de patchwork".

  • Avec des mots simples, Marie Grohens nous confie ici son parcours, ses doutes et ses interrogations. La perte de confiance dans les traditions et les valeurs qui lui ont été enseignées a mené à l'effondrement de ses convictions. S'en suit une réflexion sur les origines de son mal-être tant sur le plan personnel que sur le contexte dans lequel elle évolue.

    Elle examine un à un les écueils et cherche à redonner du sens à sa vie. Sa quête n'altère en rien sa recherche effrénée d'ouverture, d'apaisement et de renouveau. La poésie en écho de l'âme participe à sa lente reconstruction, illumine et transcende ses propos.

  • Alain Gérard compose ses poèmes comme un livre de photos, souvenirs de moments, plus ou moins heureux, de son existence. Les livrer sur une feuille blanche est pour l'auteur un acte profond, chargé de sens, parfois douloureux et violent. Si, selon ses propres mots, "son coeur saigne lorsqu'il parle des ses enfants et petits-enfants", il fait pourtant passer un message universel et optimiste.

    Alain Gérard attire la sympathie du lecteur et son identification. Il lui livre une véritable philosophie de vie pour mieux repousser le fatalisme. Selon lui, il s'agit de trouver "dans les bois, des sentiers de gazon qui mènent à de belles clairières".

  • Peut-on dire qu'Henry Canaan est enfin libéré lorsqu'on découvre les sujets qu'il a osé aborder ? C'est ce que le titre de son cinquième recueil laisse présager.
    En effet, il nous propose un voyage dans lequel il s'appuie sur une certaine forme d'ironie. Il s'amuse à l'utiliser comme une thérapie. Tous les thèmes dévoilés sont accrocheurs et restent lisibles malgré une touche corrosive qui lui est chère.
    Poésie vit pour la vie, un slogan qui nous démontre que dans toute vie existe une poésie.

  • La première partie de Passions, rêves et nature aborde les diverses facettes de la passion amoureuse : mille états d'âme passant de l'amour simple et heureux, à celui fâcheusement contrarié. Ce dernier sera non réciproque, infidèle, cupide, trompeur, nourri de sentiments non sincères, rompu trop tôt par la mort ou la séparation.

    Michel Taysse étant féru d'astronomie, des phénomènes célestes autant que de contes de fée, il édifie une seconde partie qu'il façonne à l'aide de récits fantastiques, ou encore de poèmes égrainant le temps et les saisons.

  • Malices

    Alain Rousseau

    Poésie mélodieuse, inspirée, élégante ; un recueil singulier, contemporain, universel et très intime.
    Espièglerie ou vile ruse, la polysémie du mot « malice » reflète fidèlement la richesse de ce recueil éponyme. On y trouvera les accents déchirants de l'amour abattu et de brefs et lumineux accès de joie.



  • Le chant d'un oiseau ici. Le souffle du vent là. L'auteur contemple la nature et ses charmes. Il égraine sa narration au fil de ses ressentis et de la couleur du temps. Entre songes fabuleux et introspection, l'humain est au centre : il appartient, dans les textes de Michel Taysse, en toute harmonie au monde qui l'entoure.



  • A vingt-cinq ans, se vivre comme une princesse est surtout synonyme d'attente, d'inaction voire d'ennui. Lola écrit et se livre sans fausse pudeur, avec poésie et humour. De résolutions aux tentatives avortées, l'espoir et la patience demeurent.



empty