Littérature traduite

  • Moussa abandonne la plaine aux Turcs. Pour préserver de l'extinction sa tribu vaincue, il s'installe à Thirga, qui subit bientôt les assauts des conquérants. Pendant que des hommes tombent sous l'envoûtement de Boutabani, marabout venu de la rive atlantique, des femmes, fidèles aux guerriers disparus, résistent et entretiennent l'espoir des enfantements. Debbia, est soumise dès l'enfance aux violences de noces sans amour. Elle accepte sa condition jusqu'au jour où elle croise le regard d'Ameddah, le troubadour. Enceinte, elle est bannie de Thirga.

  • Rouge et arménien comme le fichu de Diana, jeune arménienne débarquant dans la classe de Valentin, insouciant lycéen d'une section littérature à option musique. Rouge comme la relation Valentin-Diana. Arménien comme leur courage. Arméniens comme les papiers d'Arménie, mais ici les papiers qui manquent. Arménien "sans-papiers". Ce roman nous donne à voir de l'intérieur ce que vivent les personnes à qui on refuse de délivrer un titre de séjour. Il repose sur des faits réels et actuels.

empty