Langue française

  • Si les époques de haute tenue intellectuelle (le siècle de Périclès, la Renaissance, les Lumières) se reconnaissent à la vigueur avec laquelle elles débattent de ce qui est digne d'être étudié, la nôtre se distingue par la pauvreté de sa réflexion sur les contenus d'une culture qui instruit. Certes, le mot culture n'a jamais été autant employé, y compris dans les acceptions les plus sureprenantes. Mais s'il en est venu à désigner tout et son contraire, n'est-ce pas par l'indication, que notre conception de l'éducation a atteint le point de confusion le plus extrême ? L'éducation contemporaine n'en vient-elle pas alors, au rebours de ses proclamations de foi libertaire, à promouvoir le conformisme intellectuel et social le plus étriqué ?

  • A l'heure où l'école, le collège et le lycée du XXIè siècle sont à l'ordre du jour avec les réformes discutées, il nous paraît indispensable de porter un regard philosophique sur les enjeux de valeurs qui sous-tendent les conceptions dominantes dans les discours sur l'éducation et dans l'opinion publique. Une prise de recul conceptuelle et une analyse des choix possibles sont une nécessité citoyenne pour qui ne veut pas abdiquer devant les pouvoirs en tous genres qui convoitent l'avenir de nos enfants.

  • Cet ouvrage est une présentation des conceptions pédagogiques du philosophe italien idéaliste Giovanni Gentile (1875-1944). A une première partie biographique succède une analyse de l'"actualisme pédagogique", nom donné à sa théorie éducative. L'étude finale de la réforme du système éducatif italien qu'il conduisit en 1923, sous le gouvernement de Mussolini, nous fait connaître les arguments d'un des plus brillants partisans et théoriciens de l'élitisme.

  • Ces études invitent à une réflexion sur la relation mutuellement fondatrice de la philosophie et de l'école, actuellement en crise : longtemps considérée comme vaine et obscure, la "discipline reine" est désormais accueillie avec empressement dès l'école primaire, séduite par sa fonction pseudo-socratique d'opérateur intellectuel idéal dans un monde pressé et affairé.

empty