Langue française

  • .

    Jean-Louis Sous exerce la psychanalyse à Angoulême. Il a publié chez Epel Pas très catholique, Lacan ? (2015) et Nicolas de Staël. Portées d'un acte (2015).

  • Comment Descartes a-t-il pu nier l'évidence de sa dette à l'égard du cogito d'Augustin, et Jacques Hadamard s'accuser, à l'inverse, de ne pas avoir découvert la relativité avant Einstein ? Qu'est-ce qui pouvait bien justifier Lacan, lorsqu'il osait affirmer que l'inconscient n'est pas de Freud, mais de lui... De même, côté art : on se demande pourquoi Borges a voulu faire de Ménard l'auteur du Quichotte ou Duchamp devenir celui d'un urinoir. Thierry Marchaisse prouve ici que l'on peut devenir le véritable auteur de l'idée d'un autre, et que ce paradoxe, avancé par Pascal voilà plus de trois siècles, est à la fois le verrou et la clé de la logique de la créativité.

  • Index des noms propres et titres d'ouvrages dans l'ensemble des séminaires de Jacques Lacan.

  • Thesaurus Lacan t.1

    Denis Lecuru

    Thesaurus Lacan : citations d'auteurs et de publications dans l'ensemble de l'oeuvre écrite.

  • La psychiatrie hospitaliere est chaque jour plus dependante d'exigences qui ne relevent pas d'elle ( nancieres, institutionnelles, legales), accentuant ainsi les effets deleteres des pouvoirs medical et administratif. Dimitri Kijek en demonte les mecanismes pour mieux y resister.
    On entrera avec lui dans le pavillon d'admission d'un grand hopital psychiatrique, en butte a d'importantes dif cultes de fonctionnement. Le recit de l'intervention qu'il y mena deux annees durant remplit une fonction critique ; il met au jour les impasses de pratiques theoriques heritees de la medecine du XIXe siecle.
    L'individu psychiatrise n'est pas partout condamne a cette folie de la norme qui tend a promouvoir une subjectivite preformatee. Il reste possible de la dejouer en mobilisant des outils psychanalytiques, antipsychiatriques et schizo-analytiques.

  • De 1932 à 1980 le commentaire littéral du texte freudien par Jacques Lacan a pour enjeu ce qui s'y désigne de ses noms d'imaginaire, de symbolique, de réel. Le freudisme en reçut un grand coup de balai. Mais aujourd'hui, le commerce culturel le fait revenir sous la mode d'un freudolacanisme complaisant : dédain de l'imaginaire, exaltation de la parole, non-savoir du réel. Ce qu'aura été le retour à Freud de Jacques Lacan reste à dire, en suivant à la trace la voie selon laquelle il est lui-même freudien. Une subversion de l'imaginaire est ici montrée comme un des effets de ce retour. La dimension imaginaire, d'abord identifiée au narcissisme et par là dévalorisée au profit du symbolique, deviendra ce qui seul permet de faire le lien entre le symbolique et le réel. Serait-ce par son application au miroir que le psychanalyste est le support de cet autre imaginaire en son invention et sa présentation ?

  • SPY 2016

    Collectif

    Ce quatrième numéro de la revue Spy est placé sous le signe de Nietzsche dont Michel Foucault disait la présence de plus en plus importante ; proche d'elle, l'ombre de Friedrich Hölderlin et un essai de Virginia Woolf. Le tournant foucaldien de l'analyse se confirme supplémenté d'un fragment portant sur le Foucault des Aphrodisia. « L'indispensable non-recours aux catégories psychiatriques » s'inscrit dans le champ de l'analyse comme spiritualité. La cartographie d'un mouvement de passe à L'École lacanienne de psychanalyse est dessinée, avançant la notion d' « après-passe ». Deux témoignages sur Jacques Lacan viennent clore ce numéro.

  • Les Nouveaux Cahiers pour la folie poursuivent leur navigation avec un septième numéro : Radophonie. Dans une période où tout concourt à faire taire les voix de la folie, et jusque dans les milieux psychiatriques, ils publient des contributions de personnes impliquées dans les différents bords de la folie et, pour certaines, interpellées par leur lecture des précédents numéros.

  • Paru en 1966, Ecrits de Jacques Lacan a immédiatement connu un succès éditorial aussi inattendu que guère espéré par leur auteur. De nombreux journaux et revues en rendirent compte de façon parfois élogieuse, d'autres fois vertement critiques. Cinquante années ont passé, Lacan 66 republie aujourd'hui l'ensemble de ces critiques venues d'horizons fort divers. Elles sont dues à Didier ANZIEU, Jean-Marie AUZIAS, Catherine BACKES, Louis BEIRNAERT, Yves BERTHERAT, Jacques BROSSE, François CHATELET, Maurice CORVEZ, Jean DESCHAMPS, Dominique DUBARLE, René FALLET, Yvon GAUTHIER, Jean-Pierre GORIN, André JACOB, Jean LACROIX, Pascal LAINE, Georges LANTERI-LAURA, Gilles LAPOUGE, Annette LAVERS, Philippe MALRIEU, Jean-Claude MARGOLIN, Charles MELMAN, Bernard MULDWORF, Jean-François REVEL, Marthe ROBERT, André ROBINET, Lucien SEVE, Marc SLONIM, François VAN LAERE. « Chacun de ces écrits semble comme les petits rochers que l'on voit dans les jardins zen » (Jacques Lacan, 21 avril 1971).

  • Hors-zone

    Patricia Janody

    Lorsque Monsieur O. déclare sa fureur homicide au nom du djihad, il fait aussi vaciller le lieu psychiatrique, là où une attribution de folie individuelle ne se distingue plus d'un affolement du lien social. Mais qui parle alors, qui écrit, et pourquoi ? Une psychiatre mise ici sur les discontinuités de sa mémoire, entre les mots imprévisibles d'un patient et le labyrinthe du délire de sa propre mère. Hors-zone fait suite à Zone frère (Epel, 2014).

  • Les Éditions Epel ont été fondées en 1990, dans le sillage des effets dérangeants de l'enseignement de Jacques Lacan.

    Epel publie des ouvrages relevant du champ freudien : monographies cliniques, revues et essais critiques, instruments de lecture, études psychanalytiques ; et aussi bien des travaux touchant aux champs connexes : ethnologie, littérature, histoire, psychiatrie, philosophie. Avec sa collection « Les grands classiques de l'érotologie moderne », Epel est le principal éditeur en France de travaux érudits relevant des études gaies et lesbiennes.

  • En extrayant son Moïse du marbre, Michel- Ange savait-il qu'un certain Sigmund Freud allait bien plus tard danser autour ? Il s'ensuivit un article publié incognito, sans que son auteur en ait jamais donné la raison. Un détail intéresse tout spécialement Freud : le mouvement de la main droite de la statue, qui la sort de l'immobilité du marbre et dont la trace subsiste dans le cordon de barbe du prophète. Ayant élu une sculpture, Freud pouvait- il en rendre compte comme il l'avait fait pour le rêve, le symptôme, le mot d'esprit, par une interprétation d'ordre symbolique ? C'est bien plutôt un certain espace que découvre ici George-Henri Melenotte, où se meuvent Freud et Moïse, cet espace entre à propos duquel Lacan avait discrètement fourni de précieuses indications.

    George-Henri Melenotte exerce la psychanalyse à Strasbourg. Il a précédemment publié Substances de l'imaginaire (Epel, 2004).

  • Dans une période où tout concourt à faire taire les voix de la folie, et jusque dans les milieux psychiatriques, Les Nouveaux Cahiers pour la Folie publient des contributions de personnes impliquées dans les différents bords de la folie et, pour certaines, interpellées par leur Lecture des précédents numéros.

  • Elfriede Hirschfeld fut cette patiente dont Freud avoua sur le tard qu'elle avait e

  • Spy 2017

    Collectif

    Spy 2017 met plus particulièrement à l'épreuve, la transformation de la psychanalyse en spycanalyse, et ce dans le sillage de la Réponse à Michel Foucault de Jean Allouch.
    Ce cinquième numéro s'ouvre sur un texte posant en titre la question de savoir ce que serait une politique résolument lacanienne. La réponse est freudienne en ce qu'une telle politique serait inconsistante si l'interprétation des rêves venait à être négligée. Au sommaire :
    La spycanalyse à l'épreuve
    Que serait une politique résolument lacanienne ?
    Du fillicide dans la culture occidentale
    Les chevaux de Nietzsche
    Sartre, contingence, «Moi décapité»...
    Présentation de la conférence Spy 2016
    Un ethos catholique chez Lacan ?
    «Il est indifférent aux étoiles...» ?
    El mundo de Hoy
    Publication of a text in English by Foucault: A Flat Refusal

  • L'effet de sens

    Guy Le Gaufey

    Pour avoir porte l'accent sur le signifiant, Lacan a-t-il du meme pas fonde une nouvelle acception du signe ?
    On le saura en elucidant le concept d'« effet de sens », present ici et la dans quelques seminaires, puis en le faisant jouer au travers d'espaces discursifs parfois fort eloignes de l'analyse.
    Cela, Freud l'a rendu possible, car l'association d'idees va bien au-dela de la relation therapeutique ou elle est censee s'exercer.
    Guy Le Gaufey poursuit ici son exploration de cette question pour lui premiere : Freud et Lacan ont-ils en partage le meme « objet » ?

    Guy Le Gaufey exerce la psychanalyse à Paris. Co-fondateur de la revue Littoral, il est également traducteur.

  • Au moment où Michel Foucault distinguait les aphrodisia grecs de la chair chrétienne et de la « bonne sexualité » contemporaine, plusieurs spécialistes de l'Antiquité, aux États-Unis et en France, se réunissaient pour mettre au jour le vaste domaine d'erôs. En anthropologues du passé, les hellénistes de cet ouvrage explorent des domaines variés de la vie des femmes et des hommes grecs et tentent d'appréhender ce que pouvait être l'expérience érotique dans une société d'« avant la sexualité ». Rêver de sexe et prévoir l'avenir, soigner les corps, célébrer les divinités, observer les visages, parler à l'assemblée, rire ensemble au banquet ou découvrir les effets brûlants du désir ; on est invité ici à la découverte d'une terre étrangère, avec les mots et les concepts d'une Grèce bien différente de celle que l'on croit connaître.

  • .

    Patricia Janody exerce la psychanalyse à Paris. Elle a publié chez Epel Zone frère. Une clinique du déplacement (2014) et Hors-zone. Une clinique de l'embranchement (2016). Elle coordonne la revue Les Nouveaux Cahiers pour la folie.

  • Transmaître

    Jean Allouch

    .

    Jean Allouch est un psychanalyste français. Formé à la psychologie et à la philosophie, il suit dès 1962 les séminaires de Jacques Lacan (qui fut aussi son analyste). Après la dissolution de l'École freudienne de Paris dont il faisait partie, il contribue aux premiers pas de la revue Littoral et participe à la fondation, en 1985, de l'École lacanienne de psychanalyse. Jean Allouch anime actuellement la collection « Les grands classiques de l'érotologie moderne » aux éditions Epel. Son séminaire, qui se tient à l'hôpital Sainte-Anne à Paris, trouve régulièrement à se prolonger à l'étranger, en particulier en Amérique latine.

  • .

    Guy Le Gaufey exerce la psychanalyse à Paris. Il a récemment publié aux éditions Epel L'Effet de sens. Essai de sémiotique lacanienne (2018).

  • George-Henri Melenotte exerce la psychanalyse à Strasbourg. Il a précédemment
    publié Substances de l'imaginaire (Epel, 2004) et Freud incognito (Epel,
    2017).

empty