Eres

  • L'automatisme mental, défini par Gaëtan Gatian de Clérambault dans les années 1920, se caractérise par un ensemble d'hallucinations dans lesquelles une personne est persuadée que quelqu'un ou quelque chose s'est emparé de sa conscience ou guide ses actes. à partir de courtes vignettes cliniques parmi les plus déconcertantes et en suivant Kant pas à pas, l'auteur cherche, comme y invitait Freud, à établir des comparaisons avec certains états et phénomènes que l'on peut considérer comme prototypes normaux d'affections pathologiques . Il articule ainsi ce qui distingue l'automatisme mental commun de celui dont témoignent ses patients et qui demeure l'un des symptômes les plus mystérieux de la pratique psychiatrique ordinaire.

    Jean-Marc Faucher est psychiatre, psychanalyste et membre de l'ali.

  • La loi du 25 février 2008 concernant la rétention de sûreté impose aux psychiatres de statuer sur la dangerosité supposée de condamnés ayant purgé leur peine, mais qui pourraient être maintenus en détention pour des actes qu'ils seraient susceptibles de commettre dans l'avenir. Cette mesure a provoqué un tollé (cf. la pétition Non à la perpétuité sur ordonnance ! ) et a relancé les débats sur le sort des malades mentaux criminels. La réédition sous forme d'ouvrage de ce numéro du JFP épuisé, complété et actualisé, qui questionne l'expertise psychiatrique, s'est donc imposée.

  • Ce livre tire son inspiration de la rubrique Scènes de la vie psychiatrique ordinaire que l'auteur anime depuis la création du JFP : croquis de situations prises sur le vif où aussi bien les praticiens que les divers intervenants en psychiatrie, voire tout un chacun, se retrouvent à des niveaux de lecture différents. En effet, les professionnels y reconnaissent une clinique vécue par-delà les cadres nosographiques qu'ils y repèrent, les sujets en scène se côtoient et se sollicitent les uns les autres, avec la surprise d'être inscrits dans une logique que nous appelons, depuis l'enseignement de Jacques Lacan, la logique du signifiant. Les profanes, quant à eux, y expérimentent, avec une vision congruente à celle des professionnels, que la clinique est inséparable de la société dans laquelle nous vivons et même qu'elle s'y constitue. Une approche amusée, dans sa forme et son ambition, d'un univers profondément délicat où évolue cet être bizarre à la fois unique et extrêmement répandu qu'on appelle l'être parlant.
    Nicole Anquetil, psychiatre, ex-psychiatre des hôpitaux (Paris).
    Laurence Teboul, diplômée de l'ENSBA à Paris et DNSAP en 1997, prix Pierre Cardin de gravure en 1998, expose à Paris et au Japon.

  • Ces études sur des textes peu lus et peu connus de Freud, encore neurologue, révèlent son côté traditionaliste mais aussi original, personnel, inventif, curieux, de chercheur qui préfigure le raisonnement analytique. Une contribution à la réflexion épistémologique freudienne.
    Jean-Louis Chassaing, psychiatre, est psychanalyste, membre de l'Association lacanienne internationale ; avec la participation de Jacques Béraud, pédopsychiatre, Olivier Bézy, psychiatre, Paul Claveirole, pédopsychiatre, praticiens hospitaliers (CHU-Clermont-Ferrand).

empty