FeniXX réédition numérique (Librairie Jules Tallandier)

  • Armelle Trémaz aime Richard Daverly, qui n'éprouve pour elle qu'une tendre amitié, mais se laisse entraîner à des fiançailles qui deviendront officielles plus tard. Elle part en vacances pour Kergoat, maison natale de son père, mort depuis peu et où elle fera la connaissance de ses cousines Morvane et Rosenn, dont elle vaincra peu à peu leur hostilité à son égard. Leur servante, au contraire, reporte sur Armelle la haine vouée à son père à cause d'une faute commise dans le passé envers Tecla, la mère de Morvane. Entre Richard et Morvane naît l'amour. À sa majorité, Armelle prend connaissance d'une lettre posthume de son père et les révélations qu'elle contient poseront à la jeune fille un douloureux cas de conscience. Un homme compréhensif, David Ronceray, l'aidera à surmonter l'épreuve. Trouvera-t-elle ensuite le bonheur ?

  • L'île de Sao Thomé, juste sous l'Équateur. Traqué par la nécessité, un jeune ingénieur agronome a accepté la mission dégradante de conduire à la ruine, sous couleur de l'administrer, une vaste plantation de cacaoyers dont une coalition financière projette de déposséder la jeune fille inexpérimentée qui en est l'héritière. Or il retrouve en celle-ci une ancienne camarade de la Cité Universitaire qui nourrissait pour lui un tendre sentiment et dont la vie l'a séparé. Entre eux, ce sentiment renaît et flambe d'une ardeur nouvelle dans cette île paradisiaque. Ressaisi, il défendra au péril de sa propre vie la plantation contre les entreprises de ceux qui la convoitent, lui rendra sa prospérité, et trouvera sa récompense dans l'amour passionné de celle dont il a sauvé la fortune.

  • Il est souvent difficile, ce choix du coeur que toute jeune fille se doit de faire à une minute de son existence. Le problème se pose avec une acuité toute particulière pour Françoise d'Auriac. Recueillie, orpheline, par sa tante Clarisse qui veut lui faire épouser son filleul, Roland Ferval, Françoise sera sur le point d'accepter une union pour laquelle elle n'éprouve aucune joie. Une conversation surprise l'édifiera sur la moralité plus que sujette à caution de son soupirant... intéressé et lui épargnera une expérience qui, sans le hasard, aurait été pour elle désastreuse...

  • À son retour d'Afrique où il a séjourné longtemps, François de Roever revoit, à Bruxelles, son amie d'enfance, Josiane Vergel. Il l'aimait, mais l'adolescente qu'elle était alors n'a pas compris l'aveu à demi voilé du jeune homme. Et maintenant elle est fiancée avec Claude Sennelys, un architecte. Le retour de François, les souvenirs d'autrefois qu'ils évoquent ensemble troublent profondément Josiane qui dès lors, ne cesse de s'interroger. Aime-t-elle assez Claude pour lier son existence à la sienne, « pour le meilleur et pour le pire » ? Quant à François, il ne désespère pas de conquérir Josiane qu'il n'a jamais cessé d'aimer. - « Je vous rappelle que je suis fiancée », lui dit-elle. - « Les fiançailles sont-elles autre chose qu'une promesse ? Elles n'ont rien des engagements sacrés du mariage », répond-il. François réussira-t-il à la faire revenir sur sa décision d'épouser Claude ? Josiane pourra-t-elle se délier de ses engagements pour suivre... « la route ensoleillée », toute sa vie avec François ?

  • « Nos rêves d'enfant dominent et dirigent notre vie. » François Cressy, devenu un pianiste célèbre, en fait l'extraordinaire expérience. Un soir, il reçoit un paquet accompagné d'un message anonyme qui bouleversera le cours de son destin. En partant à la chasse aux souvenirs de son enfance, François pénètre dans un univers étrange, où la réalité lui restitue l'angoisse, la peur, mais aussi l'enchantement d'une légende : au cours d'une scène hallucinante, il rencontre enfin « la Dame Blanche », dont il écoutait, jadis, avant de s'endormir, la merveilleuse histoire - et le rêve d'enfant, dans son coeur d'homme, devient amour. Mais, en même temps, un drame poignant se dessine à ses yeux, dans une lumière trouble où il s'efforce en vain d'identifier des ombres. Dès le premier jour, il a senti que quelqu'un, dans la coulisse, menait le jeu : un être insaisissable. Est-ce un ami ? Un ennemi ? Qui est-il ? Quel est son but ? Pourquoi demeure-t-il caché ? Des questions qui deviennent plus pressantes jusqu'à la révélation, brutale, inattendue, stupéfiante.

  • Quand Annabel leva les yeux vers Rex, elle rencontra son regard étincelant, son visage sévère. Elle frémit à cause de ce visage et parce qu'il l'avait nommée « Annabel », comme autrefois, avant que par faiblesse, elle ne devînt « Mrs Winlow »... Rex et elle s'étaient follement aimés, naguère. Et puis, elle avait cédé à la domination de ses proches. Son mariage avec Cédric Winlow ne lui avait apporté que la négation du bonheur. Annabel faisait aujourd'hui un cruel constat d'échec. Mais à quoi bon ? L'homme qu'elle avait bafoué en lui préférant un rival dont elle savait à présent la bassesse pouvait-il encore la libérer de ses erreurs ? La délivrer de cette situation due à sa propre faiblesse ? Peut-être, si lui aussi avait besoin d'elle... Le hasard d'un périlleux voyage à travers les sables d'Arabie, à dos de chameau parfois, rapproche pour un temps Rex et Annabel. Un étrange et fastueux compagnon les escorte : Varane, un grand seigneur du désert. Lui aussi est amoureux d'Annabel...

  • Marc Cergy, vedette du théâtre et de l'écran, se fixe dans un village d'Ile-de-France, après un accident d'auto, pour y poursuivre une longue convalescence. Il y rencontre Madeleine Arnould, orpheline charmante et fière et que la réputation de Don Juan de l'acteur ne semble pas subjuguer. Cergy déploiera toute sa puissance de séduction pour vaincre les réticences de sa voisine. Est-ce un jeu pour « le monstre sacré » ou le début d'un sentiment sincère ? L'oiseleur capturera la colombe mais leur amour est-il de ceux qui peuvent durer ? Que d'obstacles élevés par des jalousies exacerbées et par la présence néfaste d'une soi-disant fée-marraine, qui s'ingénie à saper un bonheur déjà précaire. Six mois de la vie d'un couple sont ici décrits ainsi que les milieux d'artistes avec une minutie qui ménage suspense et émotion. Fiançailles tourmentées dans le Vexin. Lune de miel exquise à Florence et Fiesole. Crise pathétique à Paris.

  • Au hasard d'une promenade à cheval, Gwénola découvre une ancienne et belle demeure, isolée au sein de la forêt des Ardennes. L'accueil qu'elle y reçoit la terrifie ! Hubert Seylières, le maître de maison, ne semble guère plus civilisé que ses molosses contre lesquels la jeune fille à peine à se défendre. Heureusement arrive Diane, la fille du maître. Elle est pleine d'audace et de courage, plus habituée à recevoir de son père des coups que des marques d'affection. La délicieuse Diane, pourtant, ne le redoute pas et préfère encore sa violence à son indifférence. Par elle, Gwénola pénétrera au coeur de cette étrange famille, rude, divisée, aux moeurs sauvages. Hubert tyrannise à plaisir sa vieille mère, son frère, un personnel réduit au minimum. Sa femme s'est enfuie, incapable de supporter pareille ambiance. Gwénola se jure de ramener la paix à la Combe-aux-loups. Peut-être y trouvera-t-elle l'amour ? Elle est loin d'imaginer le drame que sa présence va déclencher...

  • La tentation était trop forte... Marielle y a cédé ! Seule, sans ressources, portant un nom déshonoré par son père, le hasard l'y incitant elle a pris la place d'une jeune inconnue morte à son côté. Les confidences reçues lui permettront de jouer le rôle de la disparue auprès de la grand-mère qui l'attendait et ne l'avait jamais vue : lady Maloney. À Gleen Castle, en Irlande, Marielle trouve enfin ce que réclamait son coeur solitaire : la tendre affection d'une aïeule. Elle y affronte aussi l'humour de son cousin Archie, l'hostilité de Géraldine, sa cousine et surtout l'amour en la personne du mélancolique et si séduisant Desmond O'Brien. Mais Desmond s'estime responsable d'un terrible drame et se refuse le droit d'être heureux. Les remords de Desmond, d'une phrase Marielle peut les supprimer. En parlant, elle révélerait sa propre duperie. L'amour de Desmond résisterait-il à la vérité ?... Au fil des jours l'angoisse de Marielle s'aggrave...

  • Après trois ans d'absence, Dominique est rappelée au château de Melville par la tante qui l'y a élevée. Celle-ci la supplie de venir l'aider à déjouer les louches manoeuvres qu'elle devine autour d'elle. Lorsque Dominique arrive à Melville, sa tante, terrassée par une attaque d'hémiplégie, ne peut plus parler. La jeune fille devra donc élucider seule les problèmes qui se posent, dans une atmosphère de trouble et de malaise. Les compagnons de son enfance ont bien changé : Frédéric, Brice, Béatrice, de lointains cousins. Pourquoi l'ensorcelante Béatrice refuse-t-elle d'épouser Brice, après avoir tout fait pour le conquérir ? Et pourquoi ce Brice, que Dominique admirait tant est-il abandonné, ou craint par ses anciens amis ? Pourquoi un inconnu s'introduit-il chaque nuit dans le château ; à l'insu de tous ? Pour répondre à ces questions, pour écarter ces menaces, Dominique va risquer de condamner ses chances de bonheur. Mais que ne risquerait-elle pour sauver l'homme qu'elle aime toujours ?

  • Un homme fait irruption, la nuit, chez le commissaire de police d'une ville d'Italie. - Ma femme a disparu avec ma voiture, s'écrie-t-il. De ses explications, il ressort que, marié du matin, il partait en voyage de noces avec sa femme. Une panne d'essence et tandis qu'il allait chercher du secours, voiture et jeune épousée ont disparu. Il demande Milan au téléphone. Dès le début de la conversation, un changement se produit dans son attitude. Il retire sa plainte, puis murmure : - Non ! ce n'est pas de cette manière qu'"ils" me feront céder ! Que sera cette "Lune de miel" si fâcheusement commencée ?

empty