FeniXX réédition numérique (Presses du CNRS)

  • Chaque année, le chiffre d'affaires du trafic des drogues interdites atteint, dans le monde, environ 300 milliards de dollars, dont 122 milliards pour l'héroïne, la cocaïne et le cannabis vendus en Europe et aux États-Unis. Plus que les dépenses en essence des automobilistes des pays développés, avant impôt. Semblables au pétrole, par leur origine, au Sud, par l'essentiel de leurs bénéfices, réalisés au Nord, et par leur dimension politique, aujourd'hui capitale, les drogues interdites, plus encore que la marée noire, répandent la mort et empoisonnent la société tout entière, comme les toxicomanes. Contre cette marée blanche, les États tentent d'élever une digue, construite sur l'interdiction totale. Quelle en est l'efficacité, quelle est la solidité de ses fondements économiques, sur quel édifice institutionnel s'appuient les politiques de répression ? À partir d'une réflexion sur les méthodes économiques, malheureusement si performantes, des trafiquants, cet ouvrage s'efforce de repérer les articulations de ce tout économique, juridique, historique, politique, culturel et psychique que forme la drogue. Démarche ambitieuse, mais indispensable pour éviter de tomber sous l'emprise d'une nouvelle dictature. Si le pouvoir est aujourd'hui dans la seringue, il ne suffit plus de prôner sans fin la désintoxication : ailleurs, des expériences ont existé, qui ont su vaincre la fatalité de la dépendance.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Chaque année, le chiffre d'affaires du trafic des drogues interdites atteint, dans le monde, environ 300 milliards de dollars, dont 122 milliards pour l'héroïne, la cocaïne et le cannabis vendus en Europe et aux États-Unis. Plus que les dépenses en essence des automobilistes des pays développés, avant impôt. Semblables au pétrole, par leur origine, au Sud, par l'essentiel de leurs bénéfices, réalisés au Nord, et par leur dimension politique, aujourd'hui capitale, les drogues interdites, plus encore que la marée noire, répandent la mort et empoisonnent la société tout entière, comme les toxicomanes. Contre cette marée blanche, les États tentent d'élever une digue, construite sur l'interdiction totale. Quelle en est l'efficacité, quelle est la solidité de ses fondements économiques, sur quel édifice institutionnel s'appuient les politiques de répression ? À partir d'une réflexion sur les méthodes économiques, malheureusement si performantes, des trafiquants, cet ouvrage s'efforce de repérer les articulations de ce tout économique, juridique, historique, politique, culturel et psychique que forme la drogue. Démarche ambitieuse, mais indispensable pour éviter de tomber sous l'emprise d'une nouvelle dictature. Si le pouvoir est aujourd'hui dans la seringue, il ne suffit plus de prôner sans fin la désintoxication : ailleurs, des expériences ont existé, qui ont su vaincre la fatalité de la dépendance.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • À l'heure où les inquiétudes à propos du trou d'ozone antarctique, s'étendent largement au-delà des milieux scientifiques spécialisés pour atteindre l'opinion publique, Gérard Mégie nous engage à visiter l'atmosphère perturbée de notre planète. De l'histoire de la découverte de l'ozone, à la mise en évidence de son rôle fondamental dans le maintien de la vie, il s'agit - dans un premier temps - d'une initiation aux mystères des processus chimiques, dynamiques et radiatifs, qui régissent les échanges entre océans, êtres vivants et atmosphère. Mais les bilans sont là pour alerter nos consciences. La composition chimique de l'atmosphère change, et les activités industrielles de l'homme modifient les grands équilibres naturels. Le trou d'ozone apparu récemment au-dessus du continent antarctique, et les premiers signes de la diminution de la quantité d'ozone stratosphérique à l'échelle globale, en sont sans doute les conséquences. Comment ces phénomènes ont-ils été mis en évidence ? Quelle est leur origine ? Quelles sont les inconnues et les paramètres incontrôlables ? Enfin, quelles sont les différentes théories et les modèles permettant de les expliquer ? La plupart des mesures récentes viennent conforter la théorie photochimique - la plus inquiétante - celle qui implique la responsabilité de l'homme avec l'utilisation des chlorofluorocarbures. Aussi est-il impératif de définir une stratégie, pour enrayer le processus de destruction de l'ozone avant qu'il ne soit trop tard.

  • À l'heure où les inquiétudes à propos du trou d'ozone antarctique, s'étendent largement au-delà des milieux scientifiques spécialisés pour atteindre l'opinion publique, Gérard Mégie nous engage à visiter l'atmosphère perturbée de notre planète. De l'histoire de la découverte de l'ozone, à la mise en évidence de son rôle fondamental dans le maintien de la vie, il s'agit - dans un premier temps - d'une initiation aux mystères des processus chimiques, dynamiques et radiatifs, qui régissent les échanges entre océans, êtres vivants et atmosphère. Mais les bilans sont là pour alerter nos consciences. La composition chimique de l'atmosphère change, et les activités industrielles de l'homme modifient les grands équilibres naturels. Le trou d'ozone apparu récemment au-dessus du continent antarctique, et les premiers signes de la diminution de la quantité d'ozone stratosphérique à l'échelle globale, en sont sans doute les conséquences. Comment ces phénomènes ont-ils été mis en évidence ? Quelle est leur origine ? Quelles sont les inconnues et les paramètres incontrôlables ? Enfin, quelles sont les différentes théories et les modèles permettant de les expliquer ? La plupart des mesures récentes viennent conforter la théorie photochimique - la plus inquiétante - celle qui implique la responsabilité de l'homme avec l'utilisation des chlorofluorocarbures. Aussi est-il impératif de définir une stratégie, pour enrayer le processus de destruction de l'ozone avant qu'il ne soit trop tard.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty