HERODIOS

  • En novembre 2021, un événement insensé bouleverse les vies de dix écrivains célèbres, tous passagers du train Paris-Brive la Gaillarde qui les emmène à la traditionnelle foire du livre.Parmi eux : Emmanuel Carrère,Virginie Despentes, la punkitude apaisée ; Édouard Louis, au bord de l'insurrection et de la crise de nerfs ; Aurélie Valogne, prodigue de maximes lénifiantes qui font du bien ; Sylvain Tesson, qui voyage en solitaire accompagné d'une équipe de reporters ; Joël Dicker, en quête de vérité comptable... et quelques uns des plus gros vendeurs du moment dont un certain Hervé Le Tellier.Tous croyaient être uniques et irremplaçables. Aucun ne pouvait imaginer qu'ils étaient déjà arrivés à Brive et qu'ils allaient s'y retrouver. Pour le meilleur et pour...

    Pascal Fioretto est né en 1962 à Saint-Étienne. Diplômé de l'École Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier, il cultive sa graphomanie sévère en fondant un journal étudiant puis intègre le gang des pastiches Jalons où les parodies de journaux et les livres s'enchaînent... Repéré par Marcel Gotlib et Bruno Léandri, il intègre l'équipe de Fluide Glacial , plaque son travail alimentaire et tente de survivre de négritudes littéraires en piges volantes...

  • Chronique de notre époque à contre temps, Espitalier considère que ce qui est important n'est pas à chercher dans l'écume de l'actualité, mais plutôt dans le vol des martinets, le mal de dos, les parkings souterrains ou les paires de cerises dont on fait des boucles d'oreille.Il y a du ludique, du cultivé, de l'émouvant, du drôle dans ces chroniques brossées avec esprit, invention et raffinement.Tout au long de ces textes courts et enlevés, Nicolas Espitalier pose un regard tendre et provincial sur un temps qui va trop vite, quelque part entre Delerm, Vialatte et Bobby Lapointe.

    Né à Bergerac en 1977, Nicolas Espitalier est journaliste au quotidien "Sud Ouest" depuis 2011. Depuis 2017, il est Chef de Rédaction du Mag, l'hebdomadaire de "Sud Ouest". En 2010, il a publié un roman, Salamanque, récompensé par le Prix Augieras. Il vit à Bordeaux.

  • Ettore Sottsass est mondialement connu comme designer et architecte d'avant-garde, notamment pour être à l'origine du "Mouvement Post-Moderne". Des retrospectives lui sont consacrées dans les plus grands musées internationaux.
    Journal de mes amours est la partie de son autobiographie monumentale dans laquelle il raconte, avec un humour teinté de tendresse comment, à l'âge de 58 ans, il tombe amoureux d'une jeune artiste catalane qui fait un stage dans son atelier à Milan. Mais chez Sottsass, le sentiment amoureux s'étend à la nature, aux choses et aux mots : le lecteur entre dans le monde de ses créations et sort transfiguré de cette lecture.
    « Moi j'aime les gens qui ne sont pas sûrs d'eux, les perplexes, les modestes, ceux qui essayent de comprendre. J'aime bien les gens qui ont peur. »

    Un des plus grands designers et architectes du XXe siècle, aventurier, utopiste, voyageur, Ettore Sottsass s'est frotté toute sa vie durant à toutes les expériences artistiques d'avant-garde: le design, l'architecture, le dessin, la sculpture, l'écologique.
    Esprit anticonformiste, il a révolutionné les formes par son imagination très libre. Il s'est révélé comme écrivain avec les centaines de chroniques écrites dans les revues et son autobiographie monumentale dont est tiré ce récit.

  • C'est la première fois qu'un ancien directeur de banque dit la vérité sur le système bancaire tel qu'il fonctionne aujourd'hui, en Italie et dans le monde. Vincenzo Imperatore a été pendant vingt ans à la tête de la cellule opérationnelle de l'un des plus prestigieux établissements de crédit italiens, la banque Unicredit. Avant et après la crise économique. Son témoignage, d'une sincérité remarquable, met au jour les secrets, les stratégies et les manèges que les banques mettent en oeuvre pour engranger des profits aux dépens des clients.

    Après des études d'économie et de commerce à Rome, Vincenzo Imperatore (Naples, 1963), est entré chez Unicredit, une des plus grandes banques italiennes, où il est devenu directeur de filiale, en charge des petites et moyennes entreprises, couvrant un secteur important de l'Italie méridionale. En 2012, il crée sa propre entreprise de conseil, dans laquelle il assiste ses clients dans la restructuration des dettes.

  • Les riverains

    Corinne Atlas

    Les habitants d'un immeuble ancien d'un quartier populaire de Paris se côtoient sans pourtant bien se connaître. En apparence, ils ont peu de choses en commun.
    Mais, nous sommes un jour de novembre 2015, et un événement terrible au Bataclan va interrompre le cours de ces vies ordinaires et singulières.
    Face à la grande violence se manifeste une évidence: la solidarité à travers une chaine humaine protectrice qui révèle la foi dans la vie.
    Un sentiment naturel de fraternité révèle chez les riverains l'urgence de l'entraide. Il n'y aura pas de héros mais, chacun à sa manière, va se métamorphoser en brave, en lâche ou en pourvoyeur de réconfort.

    Née à Paris, Corinne Atlas est romancière, dramaturge, scénariste et metteuse en scène.

    Elle est l'auteur de scénarios de téléfilms, dont « La Famille formidable » et « Le triporteur de Belleville ».

    Après "Les Soeurs Ribelli" publié aux éditions Fayard en 2012, (Pocket 2013) et finaliste du Prix des Maisons de la Presse, après "Les Filles chéries" publié aux éditions du Seuil en 2015, (Pocket 2018), Les Riverains est son troisième roman.

empty