Hachette (réédition numérique FeniXX)

  • Ce livre apporte l'étude qu'on attendait du parasitisme en général, par opposition aux descriptions de la morphologie et des cycles vitaux de parasites individuels, et à leur place dans la science médicale et vétérinaire. Dans ses premiers chapitres, l'auteur traite des origines du parasitisme chez des groupes libres, tels que les gastéropodes et les crustacés, puis il passe à la description de l'évolution des ectoparasites. Les cycles vitaux de tous les principaux groupes sont ensuite étudiés, de manière à montrer comment ces parasites se sont adaptés à leur milieu. Les chapitres suivants examinent le problème de savoir comment les parasites trouvent leurs hôtes, et les relations écologiques et physiologiques entre parasites et hôtes. Cet ouvrage offre un intérêt tout particulier dans la démonstration du professeur Baer, sur l'évolution possible de certains groupes de parasites indépendamment de leur hôte. Très complet et d'une approche résolument moderne, ce livre est d'une grande valeur pour les étudiants en zoologie.

  • Plus d'un million de cas graves d'empoisonnements sont dénombrés, chaque année, dans le monde. Le fait n'est pas surprenant, si l'on considère qu'environ 50 000 produits toxiques sont actuellement en vente courante. Cet accroissement des risques d'empoisonnement, a amené la création de Centres antipoison dans de nombreux pays. La question est d'une telle importance, qu'elle mérite d'être traitée à fond. Les auteurs présentent d'abord ces Centres antipoison et leur organisation. Puis, ils décrivent les méthodes d'analyse de la toxicologie légale ; l'usage criminel des poisons est rare aujourd'hui et simple à déceler, ce qui permet aux toxicologues de se consacrer à des fléaux sociaux, tels que le trafic de drogues ou l'ivrognerie. L'emploi des produits toxiques, industriels et agricoles, comporte également des facteurs sociaux et exige des mesures de sécurité. La seconde partie de l'ouvrage examine, un par un, les poisons les plus communs, y compris les nombreux produits toxiques - détergents, médicaments, pesticides et autres - qu'on trouve dans tous les foyers. Après la description de l'action physiologique de ces poisons, vient un chapitre pratique sur le traitement des empoisonnements, le point essentiel étant de maintenir la respiration du patient jusqu'à l'arrivée des secours médicaux spécialisés, et de ne pas lui donner à boire, spécialement pas de lait. Le chapitre final discute de la pollution des aliments, de l'eau et de l'atmosphère.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Comment l'Univers a-t-il commencé ? Aura-t-il une fin ? Comment est-il construit ? Est-il fini ou infini Depuis des milliers d'années, les hommes se sont posé ces questions auxquelles nous ne pouvons pas encore donner de réponses sûres. Pourtant, nos connaissances s'accroissent constamment, et nous en savons beaucoup plus sur l'Univers qu'il ne semblait possible, il y a seulement une génération. Jean Charon retrace l'évolution des idées scientifiques sur l'Univers depuis les Grecs, avec Pythagore et Aristarque, en passant par Képler ; Galilée, Copernic et Newton, jusqu'aux grands cosmologues de notre temps : Einstein, Friedmann, Hoyle, Bondi, Gold et autres. Il ressort de cet exposé que s'il reste encore des points controversés - par exemple : l'Univers est-il en expansion ou en état statique ? - du moins ces questions paraissent-elles devoir être résolues dans un avenir prévisible. Les derniers chapitres de l'ouvrage discutent des significations possibles de l'espace, du temps, de la distance, et aussi de l'homme : est-il unique dans l'Univers ? Les idées de l'auteur sont souvent neuves et passionnantes, et sont expliquées d'une manière aussi attrayante pour le profane, que pour le spécialiste.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le couronnement de Charlemagne en l'an 800 par le Pape, qui le proclama "a Deo coronatus... imperator Romanum gubernans imperium", fut reconnu, douze ans plus tard par l'empereur d'Orient à Byzance, et marque l'origine de sa revendication du titre de "Saint Empereur romain", successeur des empereurs romains d'Occident. Pendant près de trente ans, il avait étendu le royaume franc en Italie lombarde, en Allemagne saxonne jusqu'au moyen Danube, et finalement, non sans difficulté, en Espagne mauresque. Ses réformes furent nombreuses. Le pouvoir central fut organisé avec des méthodes nouvelles et efficaces, notamment l'institution des missi dominici, chargés d'imposer partout et à tous l'autorité royale, et de réprimer les abus ; des routes permanentes furent assurées au commerce, la monnaie fut rattachée à un étalon argent. Charlemagne, homme paradoxal, profondément religieux mais d'un tempérament sanguin et sensuel, n'avait qu'une faible culture latine. Mais il en sentait le besoin, et fonda des écoles ecclésiastiques qui répandirent en même temps la littérature et la foi dans tout l'Empire. Les manuscrits enluminés - avec les ivoires, l'architecture, la joaillerie et les mosaïques - font la gloire de la Renaissance carolingienne et sont magnifiquement représentés dans les illustrations de cet ouvrage. A la fin de sa vie, le fardeau du système gouvernemental morcelé dont il avait hérité devint trop lourd pour l'Empereur. En l'absence d'une ferme administration centrale, l'octroi de terres en reconnaissance de services rendus conduisit à la féodalité. Mais la tentative de Charlemagne pour créer un ordre multinational sous des lois écrites reste encore visible dans les institutions de l'Europe moderne et sa figure légendaire domina, après sa mort, pendant six siècles les épopées médiévales et les romans de chevalerie.

empty