Le Cavalier Bleu

  • « Les Vikings étaient de redoutables barbares », « On ne sait rien d'eux », « Ils naviguaient sur des drakkars », « C'étaient de féroces païens », « Ils sont partis d'Islande pour découvrir l'Amérique », « Ils ont sillonné toutes les mers », « Ils sont apparus et ont disparu comme par enchantement »... Régis Boyer dévoile dans cet ouvrage la richesse d'une civilisation méconnue, souvent réduite
    quelques clichés.

  • Médiatisée depuis une vingtaine d'années au travers de témoignages souvent poignants, l'histoire complexe et douloureuse des « enfants de la Creuse » est encore largement méconnue.
    Qui sont ces mineurs de La Réunion transplantés dans l'Hexagone entre 1962 et 1984 ? Selon quel processus ? Ont-ils été exploités par des fermiers de régions reculées ? Quelle est la responsabilité de l'État français ? Peut-on parler de déportation ?...
    Autant de questions qui suscitent des débats passionnés et méritent un éclairage scientifique. C'est ce à quoi s'attachent ces quatre auteurs dans cet ouvrage issu d'un long travail de recherche et d'analyse d'archives souvent inédites.

  • Mal connue, peu médiatisée, l'endométriose touche pourtant près d'une femme sur
    10 en France.
    Souvent banalisée et ramenée à de simples règles douloureuses, cette pathologie est encore difficilement diagnostiquée, ce qui retarde d'autant une prise en charge adaptée et laisse un nombre important de jeunes filles et de femmes dans la souffrance.
    Il est donc essentiel de mieux informer patientes et médecins sur les causes, les symptômes et les traitements de l'endométriose.
    C'est la mission d'Endofrance et celle de ce petit livre.

  • Les questionnements que posent aujourd'hui les « sans domicile fixe » n'ont jamais été aussi saillants, et symbolisent de façon aiguë la fracture sociale. Quel est leur nombre, leur profil socio-économique, leur trajectoire biographique, leur vie quotidienne ? Quels sont les modes d'intervention mis en place pour leur venir en aide ? Autant de points qui donnent lieu à schématisation et idées reçues que cet ouvrage s'attache à déconstruire.
    Résultat d'une étude ambitieuse mêlant recherche et terrain, ce livre donne à voir la réalité du monde de la rue. Car c'est en observant ce qui se cache derrière le mot SDF que l'on pourra ajuster l'action sociale aux transformations contemporaines de la pauvreté.

  • Mariage pour tous, PMA, GPA... l'homoparentalité est régulièrement placée au coeur des débats. Remettant en cause la composition traditionnelle de la famille, elle suscite des réactions passionnelles, terreau fertile pour les idées reçues : « Un enfant a absolument besoin d'un papa et d'une maman », « On n'a pas assez de recul », « Un couple d'hommes ne saura pas s'y prendre pour élever un enfant », « Les parents homosexuels ne transmettent pas les mêmes valeurs à leurs enfants », « Les enfants risquent de souffrir du regard porté sur l'homosexualité de leurs parents »...
    Devant l'importance des enjeux pour les parents comme pour les enfants, il est essentiel d'apporter un éclairage précis et distancié sur ce qui s'apparente encore pour beaucoup à un tabou.

  • Souvent plus connue pour ses plages et son tourisme sexuel, la Thaïlande peine à se débarrasser des clichés, souvent sulfureux, qu'on lui accole : Triangle d'or et plaque tournante de la drogue, paradis des lesbiennes, gays et transgenres, royaume d'opérette, et, sur le terrain économique, le fameux Tigre asiatique !
    Précis, concis et très documenté, cet ouvrage est une excellente introduction à ce pays, son histoire et ses habitants. Le meilleur moyen de dépasser ses idées reçues !

  • L'anarchisme est la conception politique, philosophique et sociale probablement la plus méconnue. Il est vrai qu'il ne se laisse pas facilement appréhender. Au-delà de quelques slogans comme « ni dieu, ni maître », il suscite de nombreuses idées reçues, souvent contradictoires. Les anarchistes seraient ainsi violents et/ou babas cool, marginaux et/ou syndicalistes, ils prôneraient un mode de vie spécifique et/ou s'agiteraient
    dans la révolution...
    De la fin du XIXe à ce début de XXIe siècle, l'anarchisme a alterné entre périodes d'avancées et de recul, mais jamais n'a disparu car « on peut détruire une organisation mais pas une idée, une idée toute simple : si tu veux être libre, sois le, mais avant tout apprend à l'être. » (Felix Carrasquer).

  • « La Bible, c'est la parole de Dieu », « La Bible des chrétiens, c'est l'Évangile », « La Bible est un ensemble de livres disparates », « À Quoumrân, on a retrouvé les manuscrits originaux de la Bible », « La Bible a été censurée par
    l'Église », « La Bible dit tout et son contraire », « Lire la Bible, volontiers ! mais par où commencer ? » ...
    Premier livre imprimé, premier livre vendu dans le monde, cadeau par excellence à tous les premiers communiants, la Bible est Le Livre. Mêlant l'érudition et une approche très accessible, Roland Meynet s'attache ici à nous faire découvrir ce livre auquel il est si fréquemment fait référence et dont nous ne connaissons bien souvent que peu de choses.

  • « Le rap vient des USA », « Le rap est une musique par / pour les jeunes de "banlieue" », « Les rappeurs ne parlent que de haine, jamais d'amour », « Les rappeurs incitent leurs auditeurs à la violence », « Le rap a cédé aux sirènes du show-business »... ?Auteur de plusieurs ouvrages sur le rap, Anthony Pecqueux nous convie ici à la découverte de cette musique trop souvent « ghettoïsée », tant par ses auteurs que par ses détracteurs.

  • « L'Ancien Régime n'avait pas de constitution », « Le premier roi de France est Hugues Capet », « La loi salique interdit aux femmes de régner », « Le général de Gaulle était monarchiste », « La monarchie ne s'est jamais remise de la Révolution française », « La monarchie constitue l'antithèse de la république » ...
    Dans cet ouvrage, l'auteur donne un éclairage nouveau sur un système juridique et politique qui façonna quinze siècles de notre histoire et qui, aujourd'hui encore, suscite d'innombrables interprétations.

  • « Le Nil est le berceau de la civilisation égyptienne », « La femme égyptienne jouissait d'un statut égal à celui de l'homme », « Les pharaons étaient adorés comme des dieux », « Akhénaton est l'inventeur du monothéisme », « L'Egypte pharaonique est la plus ancienne des civilisations », « L'art égyptien n'a pas évolué pendant trois millénaires »... Revenant sur les origines de l'égyptomanie, Dimitri Laboury confronte la réalité historique de la civilisation égyptienne aux nombreux fantasmes qu'elle a engendrés.

empty