Policier & Thriller

  • Un lieutenant découvre le passé douloureux de la jeune Lise Cortella.
    Lorsque le lieutenant Gantier se vit proposer de prendre sous son aile la jeune Lise Cortella, il n'imaginait pas plonger dans un passé aussi douloureux.
    De bras baladeurs essaimés par un serial killer au périple de diamants en provenance d'Afrique, de rancunes tenaces en secrets bien gardés, du suicide d'une figure emblématique de la police au quotidien de gosses de banlieue, rien ne lui sera épargné.
    On est alors bien loin de l'image rassurante de Rouen, cette ville aux cent clochers. Quand, de surcroît, il doit faire face à la disparition de sa supérieure, la flamboyante capitaine Mertz, sa vie va définitivement basculer dans une dimension irrationnelle.
    Entre les rancunes, les secrets bien gardés, les meurtres et les suicides, immergez-vous avec le lieutenant Gantier dans une dimension irrationnelle !
    EXTRAIT
    À chaque entrée de village, des check-points ralentissaient leur progression. Des postes de contrôle tenus là aussi par de très jeunes gosses. Des gamins dont les derniers rêves d'enfant se résumaient à des peluches accrochées tels des grigris à leur cou de vainqueur. Ou pire, à des colliers d'oreilles et de doigts tranchés, arborés comme autant de trophées prouvant leur bravoure. Ils étaient les maîtres du temps, terrorisant tous ceux qui s'aventuraient sur leur territoire, convaincus de leur invincibilité. Malgré sa position, Emerson savait que sa situation pouvait basculer à tout moment et qu'en l'occurrence, il n'avait aucune garantie d'avenir. Dans cette partie de l'Afrique, la vie ne tenait souvent qu'à un fil et mieux valait ne pas l'oublier, surtout lorsque l'on pratiquait une activité à haut risque comme la sienne. La collecte des diamants. À la tombée de la nuit, ils investirent Ingata, terme de leur voyage. Un hameau qui recelait l'un des plus importants gisements de l'est du pays. Il s'agissait en fait de quelques baraques disséminées autour d'une vaste clairière, au milieu de laquelle de pauvres hères s'activaient sous les lazzis et les menaces de tortionnaires défoncés à la coke.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Depuis une vingtaine d'années, Patrick Morel se partage entre l'écriture de nouvelles et de romans. Son aventure littéraire a vraiment débuté en 1996 avec Le coup de pied au cul, une nouvelle qui a été adaptée à la RTBF dans l'émission On the road again.
    Plusieurs de ses textes ont été édités dans de nombreuses revues ou récompensés dans des concours, entre autres, son premier roman policier Double meurtre à Rouen sorti dans la collection Polar en nord des éditions Ravet-Anceau en 2012, puis Terminus Calais du même éditeur en février 2014.

  • Coincée dans un mariage raté, Amélie va rencontrer un vieil homme qui va l'entraîner vers un destin surprenant !
    Petite fille maltraitée, battue par sa mère, violée par son beau-père, privée de nourriture au point de devoir voler pour se nourrir, Amélie n'avait plus qu'une envie : mourir. Et pourtant, toutes ces années, elle avait tenté de protéger ses soeurs, un Saint-Bernard en quelque sorte !
    Sortie de cet enfer, elle continue de vouloir aider, aimer, épousant un homme sorti de prison. Dans ce mariage, Amélie ne fait que subir, elle trouve en son mari comme une réplique de son beau-père. A la fin de son été, Amélie rencontre un vieux peintre, Vincent, lui au seuil de son hiver. Une rencontre qui ravive en elle, en eux, des braises presque éteintes. Un amour presque impossible au point de les conduire au meurtre, enfin... peut-être ?
    Découvrez un polar à l'intrigue entraînante aux côtés d'Amélie, une jeune femme au passé douloureux qui fait la rencontre d'un peintre qui va changer sa vie.
    EXTRAIT
    Que faisait Amélie?? Où était-elle?? Il ne la comprenait pas. Elle s'absentait de plus en plus, pour son travail disait-elle?! Son verre englouti, il en commanda un autre, un autre encore. Il en avait assez. Pourquoi prenait-elle des cours d'histoire à la faculté?? Et cette association pour femmes battues?? Que pouvait-elle bien faire dans cette assoç?? Il supposait qu'il pouvait bien y avoir autre chose. Il était sûr qu'elle parlait de lui. Avec le passé qu'il avait, elle pouvait lui nuire en bavassant de la sorte. Sans le vouloir, ou bien délibérément. Quand il rentrerait tout à l'heure, faudra qu'ils aient une explication?! Qu'il lui montre qui portait le pantalon?! Il en avait assez qu'elle lui fasse perdre la face devant Benjamine. Celle-là aussi, faudra qu'elle comprenne qui il était.
    Il se leva avec peine, s'appuyant des deux mains sur la table et se dirigea en titubant vers la porte. L'air frais du dehors le calma un peu. Sa résolution faiblit. Oui, faudra qu'il lui parle, mais peut-être pas ce soir. Il tardait à rentrer. Comme si c'était lui qui devait avoir peur. Un pressentiment.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Robert Notenboom est né à Paris en 1931 d'une mère allemande et d'un père néerlandais. Il a longtemps vécu sur l'île de Groix. Il réside actuellement à Douai.
    Bien qu'ayant toujours écrit, ce n'est qu'après être tombé gravement malade qu'il commence à publier ses poèmes. Outre ses recueils de poésies, il est l'auteur de " Langue Française et poésies ", " Flashes d'une vie sans importance " et " Des Dialogues de Béotie ", une série de vingt-neuf petits dialogues philosophiques. Toute sa philosophie élaborée au fil des ans.
    Annie Deveaux Berthelot est née au Mans en 1947. Une enfance vécue dans la violence et la perversité, c'est pour cela que toute sa vie elle voulut porter secours aux autres. Passionnée par le système judiciaire et le combat contre toutes les injustices elle rencontra des personnes comme R.Boyer, Casamayor, B.Clavel, etc.. Elle épousa un jeune détenu après la révision de son procès et son acquittement.
    Biologiste à la retraite, elle se consacre à la peinture et au dessin (ses premières amours). Elle fait la connaissance de Robert Notenboom. Cette rencontre aboutit à une amitié profonde fondée sur une même conception d'un art pur et minimaliste. Elle donna alors une tout autre orientation à sa vie. Elle en vint à illustrer ses fables et contre-fables dans son ouvrage "FLASHES sur une vie sans importance". Robert Notenboom a accueilli une vingtaine de ses poésies dans son livre "Le Temps d'un Sein Nu".

  • Un viol et un meurtre secouent Chabanière, près de Lyon.
    Juin 2003, une jeune femme est sauvagement mutilée et violée. Elle est laissée pour morte dans le garage de son domicile.
    Juin 2014, Chabanière, petit village des côteaux du Lyonnais est sous le choc et fait face à un nouveau drame. Le cadavre d'un enfant de la commune est découvert dans un pré.
    L'adjudant-chef Martin Bellamy et son coéquipier, l'adjudant Joseph Maurici de la Section de Recherches de Lyon, sont en charge de l'enquête qui s'avère complexe. Malgré les minces indices en leur possession, ils vont mettre à jour un lien entre les deux affaires. Mais lequel ?
    Des personnages sombres et intrigants jalonnent les investigations des deux enquêteurs. Les apparences trompeuses, le mutisme ou encore le passé troublant de certains protagonistes de l'histoire vont-ils compromettre les avancées de cette enquête captivante ?
    C'est dans ce climat oppressant et inquiétant que Martin et Jo explorent méticuleusement et sans relâche, toutes les pistes exploitables afin de reconstituer ce puzzle macabre. Un sujet dérangeant, dont le lecteur ne sortira pas indemne...
    Découvrez sans plus attendre ce polar haletant dans lequel deux affaires sordides que tout oppose semblent étrangement liées...
    EXTRAIT
    L'adjudant Joseph Maurici quarante-quatre ans, est d'origine sicilienne et complètement extraverti. Il parle fort et mouline des bras dès qu'il prononce un mot. C'est automatique. Comme tout bon italien qui se respecte. Joseph est fier de ses racines méditerranéennes, mais il ne supporte pas son prénom. Il se fait appeler Jo. C'est bien Jo?! Sa stature moyenne, mais plutôt musclée, ne donne pas vraiment envie de s'y frotter. Il est passionné de sport tout comme Martin. C'est bien leur seul point commun. Il passe des heures à cogner sur des sacs de frappes, en salle de boxe. Il aime s'y rendre régulièrement. Jo apprécie aussi les rencontres qu'il peut y faire. Des jeunes, des moins jeunes. Des hommes, des femmes. Certains prennent le punching-ball pour un défouloir, un psychologue. D'autres, comme Jo, pratiquent la boxe comme ils pratiqueraient un autre sport, pour entretenir leur corps. Les femmes recherchent davantage un moyen de défense, efficace ou pas. Intérieurement, il ne leur souhaite pas d'avoir à subir une agression, afin de vérifier si les cours leur sont profitables. Néanmoins, elles auront acquis quelques bases et notions qui pourront toujours être utiles.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Depuis son enfance, Sandrine Charron a une passion dévorante pour l'écriture et possède également une imagination débordante. Quoi de plus normal, pour un Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles, en fonction dans la région lyonnaise dont elle est originaire ?
    Afin de se défaire du merveilleux monde des Bisounours et autres lutins, qui anime ses journées, elle aime se plonger dans des univers sombres et abominables où les psychopathes les plus monstrueux règnent en maîtres.
    C'est en côtoyant ces deux univers terriblement opposés, que son premier Polar Noir a germé dans son esprit, pour se concrétiser quelques mois plus tard.
    Un parfait paradoxe.

  • Quelle est l'identité de cette mystérieuse noyée dont personne n'a déclaré la disparition ?
    Une femme est retrouvée noyée depuis bien trop longtemps pour être identifiable. Aucune déclaration de disparition, même ancienne, ne correspond. La brigade de gendarmerie se doit de trouver son identité avant de se mettre à la recherche de son meurtrier, car il ne s'agit certainement pas d'un suicide, on se suicide rarement avec les mains et les pieds attachés.
    Plongez-vous dans ce roman policier des plus sombres qui recèle bien des surprises...
    EXTRAIT
    Au moins, voilà un point de vérité à la romance de Jean-Michel Bournet. Si un détail est vérifié, il y a de grandes chances que le reste soit vrai. Le mari a-t-il eu le temps de rentrer avant sa femme?? Apparemment pas, car s'il avait trouvé le mot de rupture, il aurait fait un esclandre d'après M. Bournet. Il a pu être plus malin et très retors, ne rien laisser paraître et garder cette preuve pour leur ressortir au moment opportun, c'est-à-dire maintenant. Une telle attitude dénoterait un homme froid et calculateur, prévoyant le pire. Mais elle en a vu d'autres, des tordus, et demande à La Première.
    - Mme Marchand, avez-vous envoyé à l'analyse la lettre de rupture d'Isabelle Colin??
    - Oui, et les résultats viennent d'arriver. C'est bien elle qui l'a rédigée, sans aucun doute possible, mais, car il y a un, mais, l'encre est beaucoup plus ancienne. Le degré de séchage et les particules déposées dessus remontent à bien plus de trois mois. Il va en avoir des choses à nous expliquer lors de sa déposition. Nous verrons bien si «?monsieur réponse à tout?» reste tempéré et impassible, bon camarade comme dit son patron. J'ai appelé le centre de détention d'Eysses, Mlle Colin n'est jamais venue voir son frère. Il faut croire qu'ils avaient cessé toute relation. Il leur reste un prisonnier qui a partagé un temps la cellule d'Arnaud Colin, je lui rendrais une petite visite demain. Je tiens à en apprendre le maximum sur cet homme qui semble avoir disparu de la circulation. Toujours pas de nouvelles du véhicule de Mlle Colin??
    La question, posée à la cantonade, tombe à plat : pas de réponse.
    - C'est quand même un monde?! elle n'a pas pu s'évaporer et personne ne va voler une Ford Fiesta, surtout de cet âge. Rappelez la police municipale et étendez les recherches, JE VEUX CETTE VOITURE?!!! s'énerve Ève.
    - J'ai déjà lancé un avis de recherche sur toute la France, on va bien finir par mettre la main dessus, à moins qu'elle ne soit dans un garage fermé, ou désossé pour la revente en pièces détachées. J'ai vérifié moi-même la liste de toutes les voitures envoyées à la destruction depuis le 15 décembre, j'ai même fait les véhicules incendiés, ceux du Premier de l'an notamment. Si elle est sur la voie publique, nous la retrouverons, renchérit Vincent.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sandrine Larrouzet est autodidacte. Passionnée de lecture, elle a commencé à écrire sur le tard, quand la vie lui a laissé un peu le temps. Résurgence est son troisième roman.

  • Près d'un lac des Pyrénées, une jeune femme hagarde confie à un promeneur avoir tué son mari. Feu Martial Rouyère est un personnage emblématique de la ville, un ancien international de rugby et homme d'affaires. Le nouveau commissaire de Mazillac chargé de l'enquête, Patxi Aramburu, épaulé par ses deux adjoints, découvrira que le défunt cultivait de nombreuses inimitiés. Toutes apparaissent comme de réels mobiles faisant de leurs porteurs des coupables potentiels. Au sein d'une petite ville au coeur de la Bigorre, nichée au pied de Pyrénées, riche en personnages hauts en couleur et vibrant pour son équipe de rugby qui vole de succès en succès, l'enquête va se révéler complexe et apporter son lot de surprises au trio de policiers
    /> À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Saint-Gaudens, Alain Chanudet passe son enfance et son adolescence dans la région des Hautes-Pyrénées. Après l'obtention d'un diplôme en Sciences-Économiques à l'université de Toulouse et d'un DECS (CNAM) , il a travaillé comme cadre commercial dans les entreprises de négoce du second-oeuvre du bâtiment. Il s'est lancé dans l'écriture depuis quelques années. Ayant produit trois nouvelles lors de concours et publié en 2019 un essai politique chez Librinova, il nous dévoile, pour la première fois, son talent sous la casquette de romancier dans l'oeuvre L'Edelweiss d'or.

  • Jean Lameur, un adolescent vivant seul avec sa mère, ne supporte plus de ne pas connaître son père. Il tolère encore moins que sa famille ait recours au mensonge chaque fois qu'il évoque le sujet. Il décide alors, sans relâche, de mener une quête afin de connaître ses origines. Ce faisant, il découvre à tire-d'aile que sa famille était liée au grand banditisme dans les années 70, que ses recherches menacent l'organisation mafieuse qui existe toujours et qui en veut désormais à sa vie afin de garder l'anonymat. Très vite, l'enquête prend un tour policier et, tout aussi rapidement, ceux qui protègent le héros, tout comme ceux qui lui en veulent, voient le passé ressurgir.
    Cette quête s'étend sur plusieurs années et est, à bien des égards, lourde de conséquences sur l'existence même des personnages qui traversent les périodes concernées.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ludovic Assier est l'auteur d'Epistologia, son premier roman, publié en 2007 aux éditions Paulo Ramand.

  • Le souterrain des arêtes de poisson, un endroit mystérieux parfait pour se prêter à des jeux occultes...
    Le souterrain des arêtes de poisson est une intrigue policière qui permettra aux lecteurs de découvrir un lieu insolite qui se trouve à quelques mètres sous les pieds de la capitale des Gaules. Il est au début une cabale dans un lieu qui historiquement se prête facilement à des jeux occultes. Mal maitrisée celle-ci tournera en un drame qui opposera des jeunes de quartiers défavorisés à la petite bourgeoisie lyonnaise. La mise en scène sera découverte par le détective Franck Fotrin, un peu hors du commun qui se confrontera à l'inspecteur Étienne qui cherchera par tous les moyens à le mettre en dehors de l'enquête.
    Une histoire rondement mené par un détective à l'esprit un peu libertaire et libertin qui, au fil des pages, fait découvrir un endroit presque invraisemblable tant la construction parait elle-même impensable.
    Découvrez une enquête policière haletante sur fond d'occultisme en plein coeur de la célèbre galerie lyonnaise qui n'a pas fini de livrer tous ses secrets !
    EXTRAIT
    Une des salles dans la galerie serait aménagée de façon à ce que Laura ne manque de rien pendant qu'elle se cacherait dans le souterrain. Elle avait même poussé sa plaisanterie jusqu'à rédiger à l'aide de morceaux découpés dans différents journaux un texte pour exiger une rançon. Toute cette mise en scène demandait quelques semaines et beaucoup de discrétion. Laura et ses copines ainsi que Théo devaient être les plus naturels possible dans leurs quotidiens pour ne pas faire naître chez les proches un sentiment de suspicion néfaste pour le succès de l'opération. Malgré tout, une excitation prenait vite le pas sur la sérénité affichée et le stratagème faillit bien être découvert lors d'un essai au collège pour détourner l'attention de l'agent d'accueil. Le jour de l'envoi de la missive, Laura s'était coupé une mèche de cheveux et l'avait introduite dans l'enveloppe. Théo c'était proposé pour la poster à la grande poste place Antonin Poncet, en toute discrétion il l'avait glissé dans la boîte extérieure, toujours le casque vissé sur la tête pour qu'il ne soit pas reconnaissable. Laura attendrait bien sagement dans la cachette improvisée que son père rassemble la somme exigée.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Passionné de musique, de voyages et de polars, Michel Allou a passé plus d'une décennie dans la région lyonnaise ce qui a permis de découvrir certain lieux emblématiques qui lui servent aujourd'hui de cadre pour ses personnages.
    La ville de Lyon qui est un immense théâtre, rempli de surprise, qui laisse libre cours à l'imagination. Y faire parcourir des personnages en décalage parait à l'auteur un moyen de sortir de la grisaille habituelle.

  •  Deux anciens militaires sont chargés de mener un enquête plus dangereuse que prévu...
    Anciens membres des forces spéciales de l'armée Française, Karim et Sébastien se sont reconvertis comme agents dans une société de sécurité tout en caressant le rêve de devenir détectives privés.
    Un député en vue dans le milieu politique grenoblois et avec des ambitions nationales leur demande d'enquêter sur la disparition de Lucas, un adolescent turbulent. Il apparaît vite que la conduite à risque du jeune homme et les étranges convoitises qu'il suscite mèneront les deux détectives au bord du précipice.
    Plongez-vous sans plus attendre dans une enquête haletante en plein coeur de Grenoble et découvrez les dessous d'une affaire entre banditisme et politique.
    EXTRAIT
    Le soleil du matin perçant les rideaux qui voilaient les fenêtres de la chambre de Sébastien dessina une large surface orangée sur les lames du plancher et puis tout très vite devint jaune écarlate. Sébastien était dans son lit regardant pensivement un mensuel masculin. Il leva à peine les yeux quand il vit Richard sortir de la salle de bain. Il se demanda juste pourquoi et comment il possédait une telle connexion avec ce prénom. C'était le troisième Richard avec lequel il couchait et forcément au-delà des questions de statistiques et de probabilités cela l'interrogeait.
    Mis à part Richard 2, un homme gras et suant auquel il avait accordé ses faveurs en échange de services, ce n'était pas des mauvais coups quoique Richard 1 vu que c'était son premier amant sérieux ne comptait pas vraiment. S'il se concentrait 5 minutes, il se disait que seul Richard 3 avait été parfait. Il avait été vigoureux et suffisamment attentionné pour lui faire oublier qu'il ne l'aimait pas.
    Indiscutablement, ce Richard-là valait le détour : outre son endurance sexuelle hors du commun, il se révélait une mine d'or concernant l'enquête en cours.
    Il l'avait trouvé par hasard. En cherchant Lucas, il lui était tombé dessus.
    Sébastien avait fait ce qu'il avait annoncé à Karim : durant un après-midi il avait écumé Google à la recherche de tous les Lucas Marchand de la planète. Quand il avait eu la certitude d'avoir déniché la bonne personne (âge, secteur géographique) il avait poussé ses investigations jusqu'à la huitième page proposée par le moteur de recherche, ce qui immédiatement le classa parmi les fins limiers de l'ère numérique.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Lyon, Sylvain Ansoux vit à Grenoble. Enseignant en Education socioculturelle pour le ministère de l'Agriculture, son appétit insatiable pour la musique l'a poussé à animer des émissions de radio, à organiser des concerts et à réaliser de nombreux projets musicaux avec ses élèves.

  • Une paisible ville de province. Une série de meurtres inexpliqués que rien ne permet de relier entre eux, hormis le mode opératoire.
    Une enquête et des personnages hauts en couleur. À travers différents lieux emblématiques de la ville, l'auteur nous promène de crime en crime vers un dénouement.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Alain Duval est né en 1955 à Tournai, en Belgique. Jusqu'en septembre 2017, il a occupé la fonction de cadre dans le secteur bancaire.
    Depuis plus de vingt ans, il s'adonne à sa grande passion qu'est le théâtre. Il l'exerce en tant que comédien et metteur en scène au sein de la compagnie Aldente-théâtre qu'il a créée en 2005. Auteur de Mes carnets de poésie, il signe ici son premier roman.

  • Élodie Hortolly, ancien professeur de français, a quitté son travail pour devenir mère au foyer et s'occuper de la famille nombreuse qu'elle a fondée avec Christian, son mari, qui dirige une industrie pharmaceutique lucrative. Très investie dans son rôle, Élodie s'évertue à accompagner leurs deux garçons, Clément et Théo, et leurs deux filles, Sandra et Clara, vers leur vie d'adultes, en laissant libre cours à leurs passions musicales ou sportives.
    Alors que les parents fêtent joyeusement la cinquantaine, satisfaits de leur premier demi-siècle, la vie de la famille Hortolly bascule, les enfants se trouvent confrontés à la différence... Tous doivent faire face à un drame qui les bouleverse et les unit dans l'adversité...
    Un roman policier, hymne à la tolérance, sur fond de poésie.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Ex-professeur des écoles et titulaire d'une maîtrise en sciences de l'éducation, Valérie Michel a également enseigné l'anglais. Après s'être consacrée à l'épanouissement et à la réussite de sa famille nombreuse, elle s'est lancée dans l'écriture. Dès lors, elle crée des poèmes et leur donne un rôle clef dans son premier roman, Comme une évidence, une histoire pleine d'émotion dans laquelle les sentiments, l'amour en particulier, jouent un rôle majeur. Elle change d'époque, de ton, d'atmosphère, avec son second roman sentimental La lettre à Élise. Elle se lance aujourd'hui dans un autre genre, le policier, avec cet hymne à la tolérance.
    Romantique et sensible, l'auteure aime la poésie sous toutes ses formes, celle de la beauté des mots mais aussi celle des coeurs et des paysages.

  • Raphaël, surveillant dans une banque, se fait arrêter après le vol d'un diamant retrouvé malencontreusement dans sa poche. Il clame son innocence mais tout l'accuse. Jugé coupable, il se retrouve en prison. D'un seul coup, sa vie bascule et tout s'effondre autour de lui : sa vie de couple, son avenir, sa dignité. Sa femme, aussi bouleversée que dubitative, ne sait plus qui croire entre lui et la justice.
    Raphaël découvre le milieu carcéral avec horreur et effroi. L'univers pénitentiaire, rude et avilissant, le traumatise. Il rencontre malgré tout Aki, un détenu pas comme les autres.
    Les poèmes qu'il écrit en cachette vont se révéler source d'espoir...
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Ex-professeur des écoles et titulaire d'une maîtrise en sciences de l'éducation, Valérie Michel a également enseigné l'anglais. Après s'être consacrée à l'épanouissement et à la réussite de sa famille nombreuse, elle s'est lancée dans l'écriture. Dès lors, elle crée des poèmes et leur donne un rôle clef dans son premier roman, Comme une évidence, une histoire pleine d'émotion dans laquelle les sentiments, l'amour en particulier, jouent un rôle majeur. Elle change ensuite d'époque, de ton, d'atmosphère, de thème, avec ses romans suivants, tous très différents mais avec beaucoup de sentiments : des romans policiers, des romances, des feel good sur fond de poésie.
    Sensible et romantique, l'auteure aime la poésie sous toutes ses formes, celle de la beauté des mots mais aussi celle des coeurs et des paysages.

  • « Il regrettait amèrement de ne pouvoir emporter son verger, ce lopin religieusement cultivé constituait le terreau de sa vie. Un petit square soigneusement entretenu, car, secrètement, il avait dédicacé les variétés qui le composaient aux amantes dont il avait été discrètement épris. Il avait choisi les arbres en fonction du parfum de leur floraison, de la forme et de la saveur des chairs des fruits, suivant le sentiment que ces femmes lui avaient inspiré, les subtilités de leur carnation, l'agrément exquis de leur bouche, les architectures affolantes de leur sexe et de leurs seins, la masse enivrante de leurs fesses, la succulence de leur vagin, les effluves de leurs aisselles, le satin de leur peau. »
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Roger Remacle est né à Vielsalm, en Belgique. Ingénieur chimiste de formation, il a travaillé trente-cinq ans dans un laboratoire de recherches. Aujourd'hui, à la retraite, il émerge comme artiste-plasticien et rédige des opuscules sur l'art et les mécanismes de création.
    L'exquise saveur de l'ennui est son premier roman libellé au cours d'un voyage en Sicile.

  • Paméla Calmonte est une élève assidue du lycée agricole Vaxergues à Saint-Affrique, dans le département de l'Aveyron. Passionnée d'équitation, elle y prépare un baccalauréat professionnel dans la spécialité Élevage et Valorisation du cheval. Cependant, son amour de la solitude, son mysticisme et surtout son admiration obsessionnelle pour les Templiers intriguent ses éducateurs ainsi que son entourage familial.
    Paméla loue à une vieille dame un petit F2 pour la durée de ses études. Un jour, à l'invitation d'une amie, sa logeuse s'absente durant quatre jours à Villefranche-de-Rouergue, petite ville touristique du nord de l'Aveyron. À son retour, celle-ci ne peut que constater la disparition sans traces de Paméla. Les recherches entreprises durant plusieurs semaines par la gendarmerie restent vaines.
    Plus de deux ans après ces événements, M. G. et sa femme, Carla, en vacances dans la région, sont mis fortuitement au courant de cette affaire étrange. Émus par la disparition de Paméla, ils décident d'en découvrir les raisons et les circonstances. Ils sont encore loin d'imaginer les obstacles et les scènes d'épouvante auxquels ils vont être confrontés avant d'accéder enfin à la connaissance de la vérité.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Christian Guého est originaire de Touraine. Il est marié et père de deux enfants. Docteur en Lettres et docteur en Droit, il a fait carrière dans la Fonction publique. Installé depuis peu en Aveyron et sensible à l'histoire et à l'identité occitanes, il s'est mis à l'écriture.

  • La femme d'un riche homme d'affaires belge est massacrée à son domicile. L'inspecteur Dan Galinno est chargé de l'enquête et ses soupçons par rapport au mari deviennent vite prégnants, d'autant plus que la première épouse de ce dernier était déjà morte dans des conditions suspectes. Est-il vraiment coupable ? L'enquête s'annonce plus complexe que prévu. Une journaliste engagée écrit un article virulent sur le sujet Féminicides 2.0 avec pour but de mettre en corrélation le nombre de féminicides et le nombre d'inculpations. Cet article provoque une manifestation exigeant la recherche de la vérité sans faux-fuyants. Elle vient en aide aux policiers, au péril de sa vie, et devient l'ennemie à abattre d'un groupe de masculinistes.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Après une carrière de professeur de mathématiques dans le secondaire en Belgique, Daniel Stoclet rencontre une journaliste et auteure qui fait basculer le confort de son univers en lui donnant l'envie d'écrire. Il décide alors de partager ses émotions au travers d'une écriture romancée. Féminicides 2.0 est son premier roman policier.

  • Mylène, en retournant dans le village de son enfance, ne pouvait s'imaginer ce qui allait lui arriver !
    1970. Après huit années d'absence, Mylène revient dans sa ville après avoir découvert un bout de papier brûlé dans la cheminée : son père qu'elle croyait disparu serait enterré sous le marronnier du jardin. Elle rencontre Marc, un ami d'enfance et une idylle se noue, mais des événements tragiques vont déchirer les jeunes gens. Après des tergiversations, elle se résout à en informer la police. On creuse et on découvre le corps. Mais cette découverte est liée à des événements survenus sous la barbarie allemande durant l'occupation, d'un crime commis dans les Aurès en Algérie et d'un drame survenu dans une maternité. A la recherche du meurtrier, le commissaire Vaglio va suspecter trois personnes dont un est pourtant insoupçonnable. Des événements qui se confondent, se mêlent et rendent cette histoire haletante pleine de surprises et de suspense. Une histoire qui nous entraîne dans un face à face entre passé et présent, ombres et lumière. Au fil de l'enquête et des découvertes, les pièces s'assemblent et les rouages d'une sombre machination se mettent en place.
    Plongez dans ce polar haletant, entre présent et passé, à la recherche de secrets enfouis depuis bien longtemps.
    EXTRAIT
    Le portail était grand ouvert. La Renault 16 s'engagea dans l'allée et s'immobilisa devant l'entrée. Le commissaire Vaglio avait téléphoné dans la matinée, le chef d'entreprise serait là avant de se rendre à son bureau. Il sonna. Un court moment plus tard, madame Grandin ouvrit la porte, il se présenta et elle l'invita à rentrer. Il fut soufflé par le luxe de la maison, un vaste salon aux confortables fauteuils de cuir, un large bar en chêne massif comme dans les films hollywoodiens. Sur une table basse, une magnifique céramique, certainement un vase de Sèvres. Un bouquet d'anémones dans un vase. Aux murs étaient accrochés des tableaux qui lui semblaient de valeur. Madame lui proposa un café en attendant le maître des lieux mais il la remercia. Elle se retira. En attendant, il regarda les tableaux, une esquisse au fusain signé Grandin, il dessinait pas mal, pensa-t-il. Une peinture à l'huile attira son attention, il aimait les toiles sans être vraiment connaisseur. C'était un paysage avec en arrière-plan un château dominant le méandre d'une petite rivière aux tons turquoise dans lesquels se reflétaient des couleurs automnales. Ce tableau dégageait une impression de paix et de tranquillité. Il entendit un bruit feutré, il se retourna, Arnaud Grandin se tenait devant lui. Le commissaire, habitué à juger les hommes en un instant, pensa que ses employés devaient filer doux avec lui et qu'il ne devait pas aimer la contradiction.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Bernard Tournois en 1970 commence l'écriture d'un roman qui reste inachevé : Le marronnier. En 2016, il retrouve au fond d'une armoire le manuscrit en partie écrit et dactylographié. Il ne comporte que le premier chapitre, l'idée générale de l'histoire et le nom des personnages. Bernard Tournois relit ces pages et se pique au jeu. Il reprend totalement l'écriture qu'il achève en 2017. Bernard Tournois vit en banlieue toulousaine. Il a réalisé de nombreux courts métrages dont certains ont été récompensés dans les concours et festivals. Passionné d'écriture, il a écrit tous les scénarios de ses films. Le marronnier est son premier roman.

  • L'enquêteur Venger se retrouve mêlé à une sombre affaire.
    Pascal Venger, enquêteur pour un célèbre institut parisien, se retrouve malgré lui pris dans un terrible engrenage sur fond d'intérêts politiques et de grand banditisme.
    Tirera-t-il son épingle du jeu à force de compromis, et de quel côté basculera-t-il avant d'être rattrapé par la réalité ?
    Découvrez ce roman au suspense haletant, entre policier et thriller politique, aux côtés d'un inspecteur emporté dans un tourbillon de mésaventures.
    EXTRAIT
    J'ai encore eu du mal à trouver le sommeil la nuit dernière. Dudu m'héberge. Récente promiscuité de dépannage qui commence à me taper sur les nerfs.
    Mon enquête est loin d'être terminée. La plupart de mes collègues ont été mis sur la touche par manque de rigueur ou de rendement. J'ai hérité d'une grande partie de leurs listings, ce qui me donne donc plus de travail. Je n'ai pas vu Marianne depuis quelques jours.
    -  Au revoir, Dudu. Merci pour le futon.
    -  Tu reviens ce soir??
    -  Non. J'me débrouillerai autrement.
    L'air de la rue me donne un nouveau souffle.
    Il est 9 h 15. Nous sommes jeudi. Dans moins de deux mois, je serai appelé à comparaître devant une chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris. Je préfère me passer d'avocat, au vu des chefs d'accusation de coups et blessures qui me sont reprochés. Ce sur la personne d'un sale type qui malmenait sa copine place de la Bastille, un samedi soir de la fin du mois d'août, à la sortie d'un bar. Ma victime gagna un arrêt de travail supérieur à huit jours. Rien de dramatique. J'ai le sentiment de n'avoir fait que mon devoir.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jeune auteur installé en Provence, Clément Perrier a déjà publié deux livres : Sinkiemdegre 90mg et Petits conseils pratiques avant la toute prochaine fin du monde, illustrés par Châpu. Après ces ovnis littéraires décalés, il signe aujourd'hui son premier polar. 

  • Jeune, intelligente et talentueuse, Samantha a tout pour être heureuse. Seule ombre au tableau, la disparition inexpliquée de son ami d'enfance, 15 ans plus tôt. Aidée d'un sympathique agent du FBI, ils vont reprendre l'enquête et tenter de découvrir la vérité.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Originaire d'une petite commune dans l'Oise, c'est vers l'âge de 6 ans et grâce à une exposition littéraire où son père l'emmène que Valérie Derouault se passionne pour la lecture. L'écriture vient par la suite et lui offre un exutoire, une compagnie silencieuse. Après quelques années sans écrire, elle redécouvre cette passion et décide de se lancer dans son premier roman...

  • Deux journalistes mènent l'enquête !
    Une agression inhumaine, un meurtre sordide, douze ans séparent ces deux faits divers que tout rapproche. Dylan Chaplet, journaliste aussi talentueux qu'arrogant, était là lors de la première agression. Il était persuadé d'avoir trouvé le coupable...et il a payé lourdement son erreur.
    Associé bien malgré lui à Rose Gilian, jeune journaliste au caractère bien trempé, ce duo improbable devra donner un sens à ces affaires gravitant autour d'une seule et même famille : les Foreman.
    Embarqués dans un sombre jeu de poker menteur où tout le monde s'accuse mais où aucun suspect ne s'avère plus crédible qu'un autre, Dylan Chaplet et sa partenaire devront trouver l'agresseur de la pauvre Emma, soeur de Patrick Foreman, plongée dans le coma depuis toutes ces années.
    Pour démêler le vrai du faux, tout en évitant d'être la prochaine victime, un seul mot d'ordre : les apparences s'avèrent bien souvent trompeuses...
    Découvrez sans plus attendre un thriller haletant aux côtés d'un journaliste, arrogant et talentueux, sur les traces d'un dangereux meurtrier.
    EXTRAIT
    J'en ai presque assez par moment d'avoir raison. Mais une fois de plus, je dois me rendre à l'évidence, mon cerveau a encore vu juste. Si la vie n'était pas une simple répétition de situations similaires à l'infini, je ne pense pas que tous ces imbéciles de jeunes journalistes seraient surpris de me voir arriver si tôt au bureau.
    Un petit détail qui change dans leur journée parfaitement réglée et ça y est, ils sont déconcentrés. En plus d'être un peu vexant à mon égard, je trouve le comique de la situation vraiment pathétique. Et ils se disent grands reporters...
    Les choses ont totalement changé depuis l'époque où j'étais au top. À croire que pour me punir, on a remplacé l'ensemble de mes «?collègues?» par des zombies avec le quotient intellectuel d'un poulpe amnésique. Enfin, tous ces moutons ne m'intéressent pas. Mais, pour les perturber encore un peu plus, je me forçais à sourire et à dire bonjour à tous ceux que je croisais.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Drômois de naissance et Ardéchois d'adoption, Julien Charreyron a passé la majeure partie de son enfance à Loriol-sur-Drôme où il s'est découvert deux grands amours qui ne le quitteront plus jamais : la lecture et la musique heavy-metal.
    Deux univers aussi différents que complémentaires, qui ont forgé son caractère : l'imagination et la tranquillité apportées par les livres, l'énergie débordante et la liberté par la musique.
    Un alliage parfait de l'eau et du feu.
    Résidant aujourd'hui dans le petit village Ardéchois de Saint-Symphorien sous Chomérac, Julien Charreyron a décidé de rassembler ses deux passions pour faire voyager les lecteurs dans son monde, leur faire toucher ses rêves et ses passions du bout des mots.

  • Après dix ans d'accalmie, les massacres reprennent à Los Angeles...
    Dix années se sont écoulées depuis les massacres perpétrés par un serial killer à Los Angeles. Surnommé le diable, il avait plongé la ville dans l'horreur. Les agents Mike et Lindsay tentaient d'oublier cette période. Un matin, alors que la journée s'annonçait calme et paisible, un appel du central perturba ce cadre idyllique : une fille est retrouvée assassinée dans la rue. Elle a une inscription tailladée dans le dos : SHE WAS CHOSEN.
    Elle a été choisie ? Mais choisie pourquoi ? Pour mourir ? La vérité est bien plus compliquée que cela et les événements à venir vont replonger nos agents en enfer.
    Plongez-vous sans plus attendre dans ce thriller sanglant et découvrez la vérité sur serial killer qui ne recule devant rien pour tuer ses victimes.
    EXTRAIT
    Les rayons du soleil commençaient à peine à passer au travers des nuages qui résistaient encore à la brise venant du Pacifique. Un filet orangé apparut sur l'étendue bleue et dansait frénétiquement au milieu du roulis de l'océan. Les petites vagues venaient se briser sur le sable encore humide dans un rythme soutenu. Des mouettes exécutaient un ballet aérien avec une précision quasi militaire. L'air chaud prenait peu à peu sa place sur la plage de Santa Monica. Le ciel bleu azur s'installait progressivement au-dessus des petites maisonnettes du bord de mer encore endormies. Le temps semblait s'être arrêté sur ce cadre idyllique d'une carte postale. Les stigmates de la tempête nocturne s'effaçaient peu à peu.
    Tout le lieu était redevenu paisible. Seule une silhouette en short blanc et T-shirt bleu floqué du logo «?FBI?» faisait son footing matinal, accompagné de sa golden retriever couleur sable appelée Trophy. Mike Curtain aimait s'oxygéner le samedi matin sur la plage. Le paysage magnifique s'y prêtait et le sable était encore vierge de toutes traces de pas. Mike adorait être en quelque sorte le premier homme à marcher sur cette étendue le week-end, c'était devenu comme un rituel. Il courait depuis vingt minutes en ligne droite.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cyril Mabille - J'ai commencé à écrire de la poésie à l'âge de treize ans. C'est grâce aux textes d'Arthur Rimbaud que l'envie d'écrire est venue. Aussi, un projet commun avec une amie a germé. Un recueil a vu le jour en 2010. Il s'intitule Nuages de pensées. Mais, depuis toujours, mon envie d'écrire un roman policier me brûlait. Je me suis donc lancé et le premier opus du Sang du diable est sorti en 2012.

  • Accompagnez Thomas et Aria, deux adolescents, dans une découverte plus que troublante !
    Il se passe des choses étranges dans le petit village de Varens. Avec Thomas, mon meilleur ami, j'ai tenté de découvrir les secrets qu'il cache en visitant le château de la famille Varens, les fondateurs de la bourgade. Mais ce que nous avons découvert ce soir-là dépasse de loin notre espérance et, désormais, il n'y aura pas la possibilité d'un retour en arrière. Nous ne pouvons en parler à personne car nous mettrions en danger toute personne qui saurait...
    Une aventure pleine de suspense, sans retour en arrière possible...
    EXTRAIT
    Ma mère ne se doute de rien. J'aimerais lui en parler, mais elle ne me croira pas de toute façon. J'ai déjeuné en regardant les informations du matin. J'ai allumé mon ordinateur et me suis connectée sur ma boîte mail, mais il n'y avait rien. Pas de mail de Thomas. Je me rappelle qu'il n'a pas été très bavard durant le trajet du retour. Il était sans doute sous le choc. Il n'a pas voulu m'expliquer pourquoi mais je peux comprendre ce qu'il a ressenti car j'ai ressenti la même chose. Il m'a juste dit, avant de me déposer chez moi, qu'il m'enverrait un mail pour en parler quand il aurait l'esprit plus clair.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1998 à Orange dans le Vaucluse, Alexia Aymard y suit une formation commerciale et habite le petit village de Jonquières.
    Elle a commencé à écrire cette histoire lorsqu'elle était au lycée, victime d'une forme de harcèlement scolaire. Passionnée par la lecture et par l'écriture, elle pratique en loisir et en compétitions le tir à l'arc.

  • Le calme d'un quartier parisien est interrompu suite à la disparition d'une enfant...
    Les Batignolles, un coin de Paname qui fleure bon le titi parisien, mais dont la mutation des commerces notamment font de ce quartier mi-bourgeois mi-populaire une zone cosmopolite. Entre autres, à côté du bar-tabac repris par un couple chinois, le cordonnier Zapata a cédé son commerce à un fils de Médine, Monsieur Raymond son salon de coiffure pour dames à deux congolaises habiles à la tresse et la vieille épicerie reprise et ouverte sept jours sur sept est tenue par deux frères marocains, Ahmed et Mouloud.
    Un jour la petite Yasmina, le trésor de papa Mouloud, ne revient pas de l'école. L'émotion est d'autant plus vive dans le quartier qu'un commerce, la mercerie de la vieille Hochard qui résistait tant bien que mal à la cessation d'activité vient de flamber. Des sauvageons hantent parfois le quartier, mettant à mal la quiétude des Batignolles. Incendie provoqué ou accidentel, enlèvement ou fugue de la petite Yasmina, l'inspecteur François du commissariat de la rue Truffaut doit conduire ses investigations... C'est sans compter sur Sosthène de Mérignac, détective de l'agence Lampion, sise rue des Dames, qui lui aussi, aidée de son assistante, Églantine, va mener l'enquête.
    Qui parviendra à éclairer ces faits étranges ? Les habitants pourront-ils reprendre leur vie d'avant ?
    EXTRAIT
    Les Batignolles, un placide petit endroit urbain où la vie se déroule comme au village, celui du terroir, ou presque. On se connaît, on se croise dans la rue et les salutations, à la manière des Maliens, peuvent durer les plombes, tant chacun joue la surenchère sur les nouvelles. On se retrouve ici comme à la médina et l'on se salamalèque à tout va...Nouvelles, babillages, ou ragots??
    Le choix des paroles est vaste et varié, mais c'est ainsi que va la vie d'un quartier, la vie quotidienne.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Rennes en 1950, bachelier en section littéraire, Jean-Pierre Tardivel entre en dessin animé sous la houlette des pères d'Astérix, en collaborant aux «?Douze Travaux d'Astérix?» et à «?La Ballade des Dalton?».
    Après avoir servi le long-métrage, il accomplit une partie de sa carrière en participant à la réalisation de séries pour la télévision. Il réalise également quelques séries dites de programmes courts.
    Dans le cadre professionnel, il a aussi contribué à plusieurs programmes de formation, en France mais aussi en Inde et en Afrique.

  • Pourquoi Jacotte Tripatin tient-elle autant à la cabine téléphonique 288 ? Quel est le lien entre une petite ferme belge et une bande de la mafia russe ?
    L' histoire tourne autour de la cabine téléphonique 288, rue Brigal, à Bruxelles, prête à être démantelée par Belgacom. Elle revêt une importance capitale pour l'héroïne du roman, Jacotte Tripatin, pour de multiples raisons. C'est l'histoire d'un cadavre découvert dans la cabine, d'un enlèvement, d'une bande de mafieux russes et d'une ferme avec ses deux habitants, la fermière Iris et son fils, Bébert. Jacotte et Jef, deux seniors retraités, s'ennuient et se voient propulsés dans une enquête pas comme les autres, tout en ne perdant pas de vue leur projet « cabine » à valeur socio-culturelle et l'avenir de Bébert, fort compromis par les circonstances.
    Ce thriller belge vous emmènera dans une enquête étrange, menée par deux retraités, où se mêlent un cadavre, un enlèvement, la mafia russe, une fermière et son fils !
    EXTRAIT
    - C'est une façon de voir les choses, Jacotte, c'est vrai que depuis l'«?affaire?», rien ne sera jamais plus comme avant.
    - Du négatif, on ressort toujours du positif, Jef, ne l'oublie pas.
    Avec un léger soupir de bien-être, il dépose d'un geste élégant son verre de Spritz sur la desserte à roulettes et allonge un tendre baiser sur les lèvres de Jacotte.
    Même à soixante piges, on peut vivre dangereusement mais, si l'affaire incroyable où elle l'a entraîné a fameusement boosté leur vie tranquille, voire morose, un sentiment étrange s'y est immiscé, celui d'avoir encore et toujours les pieds embourbés dans un marais.
    - Tu verras, chérie, avec le temps va, tout s'en va.
    Elle se dit alors que la présence d'un être aux airs inoffensifs et singuliers à côté d'elle, comme Jef Moulinot, sur lequel le temps et les humeurs des gens ne semblent guère avoir de prise, la rassurera.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Martine Roland - L'écriture est une passion. Plus jeune, j'y ai goûté comme beaucoup. À un âge plus mûr, elle devient, au fil des circonstances, une nécessité. Elle m'entraîne sur des routes bien différentes, qu'elles soient tortueuses et menaçantes dans mes thrillers psychologiques noirs ou fantaisistes et colorées dans ma première comédie déjantée à suspense, Cabine 288, rue Brigal. Licenciée en philologie classique retraitée, je me passionne aussi pour la lecture, les arts quels qu'ils soient, la nature, sa protection et les projets sociaux.

  • Le journaliste Maxime Lajoie est retrouvé assassiné juste après avoir commencé une enquête sur le MinRAT. Un cambriolage qui aurait mal tourné ? Julie en doute fort...
    Peu de temps après avoir entrepris une enquête sur un nébuleux projet du ministère des Régions et de l'Aménagement du Territoire, le MinRAT, concernant l'avenir de la Gaspésie, le journaliste Maxime Lajoie est assassiné. L'enquête policière sur son meurtre conclut à un cambriolage qui a mal tourné, mais Julie, l'amoureuse de Maxime, n'en croit rien. Elle demande à son ami, Alex Vincent, de faire la lumière sur le meurtre crapuleux de Maxime. Alex accepte avec réticence, mais au fur et à mesure qu'il progresse dans son investigation, il réalise qu'il pénètre dans une zone interdite où s'entremêlent des jeux de pouvoir, de tricherie et d'argent. Non seulement Alex va découvrir pourquoi on a assassiné Maxime, mais également l'ampleur insoupçonnée du projet planifié en secret par le gouvernement et les véritables raisons de l'existence de ce projet. Avec l'aide de France Rhéaume, une amie fonctionnaire au MinRAT, Alex va tout tenter pour faire connaître la vérité au grand public. Va-t-il réussir dans son entreprise ? Rien n'est moins certain.
    Ce roman policier recèle une terrible vérité qu'il n'est pas bon de connaitre, encore moins de partager !
    EXTRAIT
    Le sous-ministre raccroche violemment le téléphone, se lève, se frotte la nuque, prend une grande inspiration, expire bruyamment et sort de son bureau en replaçant sa cravate. Affichant un sourire hypocrite qui ne laisse rien paraître de son état intérieur, il va voir son adjointe et lui demande de contacter le bureau du ministre de la Sécurité publique.
    Le lendemain matin, dans une automobile stationnée rue Aylmer, un homme d'une cinquantaine d'années surveille l'appartement d'Alex. Assis côté conducteur, l'homme feuillette de façon nonchalante une revue sportive, levant régulièrement les yeux vers le bloc-appartements situé de l'autre côté de la rue. Il jette machinalement un coup d'oeil à sa montre, qui marque 8 h 20, puis retourne à sa revue. Soudain, du mouvement attire son regard. Alex vient de sortir de l'immeuble. L'homme suit des yeux l'historien qui marche en direction sud. Après avoir fait quelques pas, Alex se penche vers un chat noir et blanc qu'il flatte et à qui il adresse quelques mots, inaudibles pour l'homme dans la voiture. Il se redresse ensuite et continue son chemin.
    Après qu'Alex eût disparu, l'homme sort de son véhicule et se dirige vers la porte d'entrée de l'appartement d'Alex. Il sonne, attend quelques secondes pour s'assurer qu'il n'y a personne et force adroitement la porte. Il l'ouvre avec précaution et s'engouffre à l'intérieur.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Serge Lepage est un auteur au parcours atypique. Bourlingueur passionné, il a exercé plusieurs métiers, dont ceux de technicien en radiologie, marin, océanographe et rédacteur scientifique. Après avoir publié Le Livre du Pouvoir en 2012, un roman d'aventures à caractère historique, il a récidivé en 2014 avec un ouvrage scientifique jeunesse sur l'océanographie et en 2017 avec le récit d'une traversée océanique à bord du grand voilier néerlandais Oosterschelde. Sale temps pour les morues est son second ouvrage de fiction.

  • Ils s'admirent l'un et l'autre sans se connaitre. Malgré la distance qui les sépare, leurs chemins vont se rencontrer...
    Tout les sépare. L'un à Arras dans le Pas-de-Calais. L'autre à Los Angeles en Californie. Elle romancière jeunesse à succès, mariée, mère de deux enfants. Lui acteur célèbre d'une série télévisée, célibataire, multipliant les conquêtes. Ils ne se connaissent pas. Chacun rêve de l'autre en tant que fan. Elle regarde tous les épisodes de sa série, le Violoncelliste. Il lit ses romans Edgar le pirate. Leur vie est terne. Leurs destins vont se croiser. D'abord au hasard. Des points communs vont les rapprocher : la solitude, l'envie de changement, la passion pour la science-fiction, l'écriture. Leurs zones d'ombre vont les éloigner : son addiction aux séries télévisées, son passé obscur et douloureux. Chacun va devoir avouer sa maladie, son passé pour construire une vie à deux. Mais à quel prix ?
    Entre attirance et dissemblance, parviendront-ils à trouver un équilibre et à mener à bien leur histoire ? Une romance pleine de passions et d'actions, obscurcie un lourd passé.
    EXTRAIT
    - Arrêtez-vous !
    Nathan prit Emma par la main et se tourna vers elle.
    - Prête pour un sprint californien ?
    Ils se mirent à courir aussi vite que possible. Emma faisait de son mieux pour suivre, essayant d'anticiper les accélérations, les changements de direction, les obstacles. Ils se retrouvèrent dehors. Emma fit signe à Nathan qu'elle n'en pouvait plus. Essoufflée, elle s'appuya contre le mur extérieur des studios. Le tireur arriva juste derrière eux. Nathan attira Emma à lui et l'embrassa passionnément, prenant son visage à deux mains, pour la cacher des regards, pour se cacher de tout regard. L'homme les cherchait. Il passa à côté d'eux, les ignorant. Un couple d'amoureux, pensa-t-il. Il rengaina en soupirant.
    De retour chez Nathan, Emma interrogea :
    - C'est quoi les sommes d'argent qu'Oliver encaisse dans ces sacs en papier ?
    - Tu penses à quoi ? demanda négligemment Nathan.
    - À tout. Drogue, corruption, chantage. Ou règlement d'une vieille dette. En tout cas, je suis heureuse qu'on ne lui confie pas la réalisation de notre série.
    Nathan croisa le bras sous la nuque d'Emma, l'embrassa et caressa ses cheveux de l'autre main, jouant avec sa petite tresse. Elle se blottit contre lui. Il termina ses paroles par un baiser et un « chut ».
    - Dors. On verra ça plus tard.
    Devait-il lui avouer ? Avouer ce qui s'était passé deux ans auparavant ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Christelle Mordacq est diplômée de géographie et de droit des collectivités locales. À la fusion de la collectivité dont elle était secrétaire générale, elle change de mission pour être chargée de la culture et coordinatrice de la lecture publique. Sa passion pour la littérature la reprend. Elle franchit le pas : écrire. Écrire un roman se lance-t-elle comme défi. Son premier roman s'inspire de la série Castle et des fans fictions qui entourent toutes les séries télévisées. Elle écrit actuellement un ouvrage sur la situation des Russes et des Cosaques dans la région Nord-Pas-de-Calais pendant la Seconde Guerre mondiale.

empty