Odile Jacob

  • Le Sel de la vie

    Francoise Heritier

    ?« Il y a une forme de légèreté et de grâce dans le simple fait d'exister, au-delà des occupations, au-delà des sentiments forts, au-delà des engagements, et c'est de cela que j'ai voulu rendre compte. De ce petit plus qui nous est donné à tous : le sel de la vie. » F. H.

    Dans cette méditation tout en intimité et en sensualité, l'anthropologue Françoise Héritier traque ces choses agréables auxquelles notre être profond aspire, ces images et ces émotions, ces moments empreints de souvenirs qui font le goût de notre existence, qui la rendent plus riche, plus intéressante que ce que nous croyons souvent et dont rien, jamais, ne pourra être enlevé à chacun.

    Auteur notamment des Deux Soeurs et leur mère et de Masculin/Féminin, Françoise Héritier est professeur honoraire au Collège de France, où elle a dirigé le Laboratoire d'anthropologie sociale. Elle a été directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales et présidente du Conseil national du sida.


    Lu par Dominique Blanc

  • « Rêver est une chance, un don offert par la nature ; se souvenir de ses rêves une bénédiction !
    J'ai pris l'habitude de considérer le rêve comme un guide, et d'exposer au plus grand nombre la façon de s'approprier les conseils surgis des ténèbres. Ces rêves ont constitué la matière première de ce livre. On trouvera ici leur description précise, mais aussi les fragments de vie que charrient toujours les rêves. On y lira comment on remonte, et toujours avec l'aide du rêveur, du récit aux pensées, et de ces pensées aux conseils pratiques qui permettent au rêve de s'accomplir dans la vie.
    On ne trouvera ici ni dictionnaire des symboles ni de sens univoque de je ne sais quel rêve "typique", mais une méthode et un aiguisement de l'esprit au travail du rêve. Chaque lecteur en sortira plus familier avec les rêves, plus curieux des siens et plus ouvert à la multitude de possibles que nous propose l'existence. » T. N.
    Psychologue hors norme et conteur de génie, Tobie Nathan nous donne ici une méthode rigoureuse pour accéder à nos rêves et des pistes pour les interpréter.

  • « Aujourd'hui, sur la planète, 7 milliards d'êtres humains entrent plusieurs fois par jour en relation avec un Dieu qui les aide.
    Ils sont mus par le désir d'offrir à Dieu et aux autres humains leur temps, leurs biens, leur travail et parfois leur corps pour éprouver le bonheur de donner du bonheur.
    Méditer, trouver son chemin de vie personnel, éprouver la joie de se sentir vivant parmi ceux qu'on aime - la spiritualité élargit la fraternité à tous les croyants du monde.
    La psychothérapie de Dieu nous aide à affronter les souffrances de l'existence et à mieux profiter du simple bonheur d'être.
    Il y a certainement une explication psychologique à cette grâce.
    Ce livre est le résultat de cette quête. » B. C.
    Un merveilleux texte, lumineux, tendre et original sur le rôle majeur que joue l'attachement dans le sentiment religieux.
    Un immense sujet, un très grand livre.
    Boris Cyrulnik est neuropsychiatre. Il est l'auteur de nombreux ouvrages qui ont tous été d'immenses succès, notamment Un merveilleux malheur, Les Vilains Petits Canards et, plus récemment, Sauve-toi, la vie t'appelle et La nuit, j'écrirai des soleils.

  • Dieu existe-t-il ? Comment l'Univers a-t-il commencé ? Y a-t-il de la vie intelligente ailleurs ? Peut-on prévoir l'avenir ? Qu'y a-t-il à l'intérieur d'un trou noir ? Peut-on voyager dans le temps ? L'espèce humaine pourra-t-elle survivre sur la Terre ? Faut-il coloniser l'espace ? Serons-nous dépassés par l'intelligence artificielle ? Que nous réserve l'avenir ?
    Telles sont quelques-unes des grandes questions que Stephen Hawking éclaire dans ce livre auquel il a travaillé jusqu'à sa mort.
    Tout au long de son exceptionnelle carrière, Stephen Hawking a approfondi notre connaissance de l'Univers et dévoilé quelques-uns de ses plus grands mystères. Mais, alors même que ses travaux sur les trous noirs, la gravité quantique, les temps imaginaires lui faisaient explorer les confins de l'Univers, il a toujours pensé que la science permettrait de résoudre les problèmes de la planète.
    Passionnant, ambitieux, ô combien intellectuellement stimulant et plein d'humour, le dernier livre de Stephen Hawking, l'un des plus grands esprits de notre temps, nous invite à nous confronter à notre humaine condition et au destin de notre planète.

  • Habité depuis l'enfance par une folle passion des langues, qui m'a conduit à devenir un linguiste professionnel, je suis également envahi, depuis longtemps, par un questionnement : d'où vient donc le besoin qu'ont les humains de croire en un dieu ?
    Pourquoi l'histoire des religions est-elle hérissée de tant de violences, alors que, suscitées par les interrogations et les angoisses humaines face à un monde encore largement inexpliqué, elles auraient dû avoir pour vocation de réunir toute l'humanité ? En effet, elles proposent quelques explications, certes différentes, mais qui ont pour point commun de rassurer.
    Telles sont les considérations qui m'ont conduit à proposer ici mes réflexions sur les problèmes universels que soulève l'étude des religions.

  • Nous pouvons tous, à un moment ou à un autre, être submergés par nos émotions. Ces débordements, s'ils sont souvent passagers, ne sont jamais anodins: ils nous font du mal, nous coupent des autres, nous enferment. Ils peuvent aussi nous emmener loin, très loin, parfois jusqu'à la folie. Et on en arrive à détruire ou à se détruire pour exister. Ce que montre Philippe Jeammet dans ce livre, c'est que tout cela est réversible.« Je suis profondément reconnaissant à tous les êtres que j'ai rencontrés dans ma vie professionnelle, adolescents et adultes, d'avoir accepté de se confier à moi et de m'avoir conduit au coeur de l'humain. Derrière les difficultés, les conduites destructrices, je pressentais le petit enfant apeuré, perdu dans ses attentes, ses aspirations et ses déceptions. En revanche, quand un lien de confiance se créait, ils basculaient vers l'ouverture et l'échange, premier pas vers la guérison. Défiance et confiance sont les deux faces du même élan vital, de la même force qui varie en fonction de la nature et de la qualité de la rencontre.C'est cela qu'il faut dire aux enfants : regardez la beauté du vivant. Prenez-en soin. Vous avez le pouvoir de changer le monde et de le créer à votre tour. » P. J.Un livre d'espoir profond, un hymne à la vie.

  • Que cherche un patient qui vient voir un thérapeute ? Il s'épanche, il se plaint, il dit vouloir changer.
    Mais comment faire ? C'est la question que se pose tout thérapeute, et aussi chacun de nous, dès qu'il est confronté à une grande douleur, à une perte, dès qu'il en a assez. Comment faire ? Gémir, ruminer, récriminer? Chercher une écoute, une consolation pour mieux patauger dans nos « problèmes » ?
    Non, répond François Roustang. Il faut au contraire en finir avec la plainte, sortir de notre moi chéri, que nous cultivons à coups de jérémiades. À cette condition, nous pourrons vraiment refondre notre existence pour nous ouvrir enfin au monde et aux autres.

  • « Les stéréotypes d'antan, pudiquement appelés "nos repères", nous enfermaient mais nous rassuraient. Aujourd'hui, leur éclatement en trouble plus d'un. Bien des hommes y voient la raison de la chute de leur empire et le font payer aux femmes. Nombre d'entre elles sont tentées de répliquer par l'instauration d'un nouvel ordre moral qui suppose le rétablissement des frontières. C'est le piège où ne pas tomber sous peine d'y perdre notre liberté, de freiner la marche vers l'égalité et de renouer avec le séparatisme.
    Cette tentation est celle du discours dominant qui se fait entendre depuis dix ou quinze ans. Contrairement à ses espérances, il est peu probable qu'il fasse progresser la condition des femmes. Il est même à craindre que leurs relations avec les hommes se détériorent. C'est ce qu'on appelle faire fausse route. » E. B.

  • « Quatre-vingts ans de souvenirs, de rencontres, de voyages, d'initiatives, de résultats, de succès, de joies, de plein de petits plaisirs et de tout petits malheurs, de grands éblouissements.
    La paléoanthropologie et l'archéologie ont le devoir scientifique et philosophique de reconstituer l'histoire de l'homme ; elles ont démontré que nos racines étaient animales, prouvé notre cousinage avec les grands singes, déclaré notre origine unique, tropicale et africaine, montré la logique de notre déploiement progressif à travers le monde, et expliqué comment conscience et connaissance ont peu à peu donné à ce drôle de petit mammifère que nous sommes des traits comportementaux que l'on n'avait pas encore vus poindre le long des 4 milliards d'années d'histoire de la vie et qui sont le libre arbitre et la liberté, la responsabilité et la dignité. » Y. C.
    Au travers de ses propres Mémoires, et à la lumière des découvertes les plus fondamentales qui ont rythmé sa vie, ce sont, en quelque sorte, les Mémoires de l'humanité que nous restitue ici Yves Coppens, conjuguant le savoir du scientifique, son humanité et le talent de l'écrivain.
    Yves Coppens est le découvreur mondialement connu de nombreux fossiles humains célèbres, dont Lucy. Il est paléontologue, professeur au Muséum national d'histoire naturelle, professeur au Collège de France, membre de l'Académie des sciences et de l'Académie de médecine. Il est l'auteur de Pré-ambules, Le Genou de Lucy, L'Histoire de l'homme, Pré-textes, Pré-ludes et Des pastilles de préhistoire, qui ont été de très grands succès.

  • Pensez-vous que le bonheur se cueille surtout dans l'instant présent, comme semble le souligner la psychologie positive ? que la pleine conscience en constitue un accès privilégié ? Mais que faire si nous n'avons pas su savourer les bons moments de notre vie, trop vite enfuis ?
    Yves-Alexandre Thalmann montre qu'il est possible de les apprécier après coup. C'est ce que révèlent de récents travaux réalisés dans le cadre des sciences cognitives. Notre mémoire, bien plus romancière imaginative que journaliste fidèle, joue en effet un rôle décisif dans notre manière d'être heureux...?

    Ainsi, même si on a laissé échapper le plaisir de l'instant présent, une seconde chance d'être heureux nous est toujours offerte, comme une autre façon de vivre le bonheur. ?
    Nous sommes souvent plus heureux que nous le pensons... mais nous n'y pensons pas assez souvent !

  • Les pères aimeraient-ils parfois trop leurs filles ? Savent-ils les aimer comme il le faudrait ?
    Les pères ont une influence décisive sur l'avenir de leur fille, sur la femme qu'elle sera, sur les choix de vie qu'elle fera. Pour les filles, la relation qui les unit à leur père est déterminante, et elle le restera quand, de jeunes filles, elles deviendront mères, amantes, épouses. Pour que pères et filles se rencontrent et se comprennent, il leur faut souvent toute une vie. Les aider à mieux se connaître, à être plus à l'écoute les uns des autres, telle est la très belle quête à laquelle nous convie ici Alain Braconnier.
    « Ce livre est issu de tout ce que les filles qui se sont confiées à moi m'ont raconté sur leur père, à moi qui suis un homme, mais aussi un thérapeute et qui joue, pour cette raison, un rôle particulier. J'ai souhaité transmettre ce que, j'ai ainsi appris, dans l'espoir que les filles d'aujourd'hui et de demain ne se sentent plus seules face aux questions qu'elles se posent sur leur père. » (A. B.)

  • Édouard Zarifian a été professeur émérite de psychiatrie et de psychologie médicale. Il est l'auteur, aux Éditions Odile Jacob, de très grands succès de librairie dont Les Jardiniers de la folie, Des paradis plein la tête et Le Goût de vivre.
    Il est décédé en 2007.

    durée : 3h50

  • Pourquoi sommes-nous doués de parole alors que nos proches cousins, les singes, ne parlent pas ? Notre intelligence dépend-elle de la taille de notre cerveau ? Peut-on lire dans les pensées ? Pourquoi certaines personnes ont-elles une mémoire exceptionnelle, alors que d'autres oublient tout ? Comment se fait-il que nous ayons la même faculté de calcul que les oiseaux ? À quoi peut servir un gros cerveau ? Et un cerveau droit différent du cerveau gauche ? Quel est le mécanisme neurologique des illusions ? Et celui des hypertrophies de la mémoire ? Ou encore des fausses reconnaissances ?
    Avec talent et humour, Laurent Cohen répond aux questions que chacun d'entre nous se pose sur le cerveau et montre comment les avancées récentes des neurosciences permettent de soigner par exemple le bégaiement ou la migraine.
    Un regard aiguisé au coeur des rouages de cette incroyable machine qui fait notre humanité.

  • Contradictions, errements, lubies, impasses, sadisations : la psychiatrie, en France et dans le monde, a une histoire qui peut faire peur quand on l'examine de près, car, comme toute discipline médicale, elle a eu du mal à naître.
    Au nom de quoi, par exemple, pendant la Grande Guerre, les Poilus recevaient-ils des décharges électriques pour retourner au front ? Comment les psychiatres allemands ont-ils justifié les expériences qu'ils menaient sur les fous pendant le nazisme ? Comment a-t-on pu penser un jour que la malaria pouvait guérir de la psychose ?
    Entourés par une dizaine d'experts - des psychiatres principalement mais aussi un hépatologue, un ethnologue et un épistémologue -, Boris Cyrulnik et Patrick Lemoine débattent sur le passé de cette discipline qui a peiné à exister, mais surtout proposent de se concentrer sur la seule question qui vaille pour demain : quelle confiance accorder à la psychiatrie ? Quels garde-fous mettre en place ? Et que serait une société sans psychiatrie ?

  • Vaincre les peurs

    Luc Ferry

    « Le point de départ de ce livre est une conférence dans laquelle j'ai présenté à un large public les points essentiels de mon livre, Apprendre à vivre. On y trouvera une réflexion sur ce qu'est la philosophie, sur ce qu'elle peut nous apporter en termes de sagesse pratique, sur les temps forts qui ont marqué son histoire. J'y développe l'idée selon laquelle les grandes philosophies sont, pour l'essentiel, des doctrines du salut sans Dieu, des tentatives de nous sauver des peurs qui nous empêchent de parvenir à une vie bonne, sans l'aide de la foi ni le recours à un Être suprême.
    Mais le propos de ce livre n'est pas seulement pédagogique. J'ai cherché ici à expliciter la perspective philosophique à partir de laquelle je raconte et m'approprie en quelque façon cette histoire. L'humanisme postnietzschéen que je professe forme ainsi le fil conducteur principal de ce texte - ce qui permettra à mon lecteur de se situer lui-même plus aisément. La deuxième partie, directement liée à la première, relève d'un genre ancien : celui des "réponses aux objections". Certaines d'entre elles m'ont semblé si intéressantes que j'ai souhaité les publier pour tenter, en y répondant, de préciser et d'approfondir la perspective philosophique esquissée dans la conférence. Enfin on trouvera dans la troisième partie, présentées sous forme de petits exposés, quelques-unes des idées que je conseillerais à tout un chacun d'emporter, comme on dit, sur l'île déserte... » L. F.

  • Sérénité

    Christophe Andre

    ?Nous aimerions rester toujours sereins...

    Mais la vie nous bouscule, nos démons intérieurs se réveillent : alors, nous nous angoissons, nous nous désespérons, nous nous éparpillons. Nous souffrons.

    Au travers de 25 histoires et de leurs enseignements, ce livre vous propose d'avancer, à votre rythme et à votre manière, sur le chemin de l'équilibre et de la sérénité.

    « Il y a des jours comme ça où ton âme est sereine : tu te sens doucement bien. Tout est clair et calme en toi. Rien, absolument rien ne te manque. Tout ce dont tu as besoin est là... »

    Christophe André

    Christophe André est médecin psychiatre à l'hôpital Sainte-Anne, à Paris. Il a notamment publié L'Estime de soi (avec François Lelord), Imparfaits, libres et heureux, Les États d'âme, Psychologie de la peur ou encore Vivre heureux, qui sont d'immenses succès.

    Lu par Christophe André.

    © Photo DRFP/Leemage.

  • Il était une fois un jeune psychiatre nommé Hector qui n'était pas très content de lui : il voyait bien qu'il n'arrivait pas à rendre les gens heureux. Hector décide donc de partir en voyage autour du monde pour comprendre ce qui fait vraiment le bonheur.
    Pourquoi rêvons-nous souvent d'une vie plus heureuse sans apprécier la nôtre ? Trouve-t-on le bonheur dans la réussite ou dans les relations avec les autres ?
    Dépend-il des circonstances ou d'une manière de voir les choses ? Après bien des aventures et d'étonnantes rencontres, Hector saura mieux répondre à ces questions...
    Entre voyage initiatique et conte pour grandes personnes, le regard tendre et amusé d'un psy sur nos doutes et notre soif de bonheur.
    François Lelord est psychiatre et psychothérapeute. Il est l'auteur des Contes d'un psychiatre ordinaire, de Liberté pour les insensés et, avec Christophe André, de Comment gérer les personnalités di÷ciles, de L'Estime de soi et de La Force des émotions.

  • « Ce livre est né de ce que j'ai appris, de ce que j'ai compris. De ce que chacun m'a transmis.
    Chaque enfant, chaque adolescent, chaque adulte que j'ai rencontré m'a confrontée à ce même défi, que j'avoue avoir toujours accepté : "S'il te plaît, aide-moi à vivre."
    Se sentir à sa place, être fier de qui on est, de ce qu'on accomplit, pouvoir se retourner plus tard sur sa trajectoire et ne rien regretter, c'est ce qui me semble avoir la plus grande valeur.
    Une psychologie qui a pour ambition, pour intention, pour conviction de nous aider à mieux vivre. Notre vie. La nôtre. Cette vie si forte et si fragile que nous tentons de faire tenir debout, et nous avec, pour avancer. » J. S.-F.
    Voici la nouvelle voie, la nouvelle psychologie que nous propose Jeanne Siaud-Facchin.
    Une psychologie engagée, dynamique, constructive, vivante, proactive, audacieuse, efficace. Une psychologie proche de ce dont chacun a besoin, intimement besoin.
    Et si toute la différence de la nouvelle psychologie, c'était l'amour ?

    durée : 9h00

  • Les éléphants bénéficient d'une impressionnante mémoire spatiale, olfactive, visuelle et vocale, on le sait, mais sait-on que certains oiseaux peuvent cacher leur nourriture dans plus de mille emplacements différents ?
    Dans ce livre riche d'une quinzaine d'années d'expérience de terrain, Emmanuelle Pouydebat montre que l'intelligence est une fonction adaptative partagée par tous les animaux. Elle permet de répondre le mieux possible aux contraintes du milieu et du contexte, que l'on ait des plume, des mains, une trompe, dix pieds, des écailles, de la fourrure, des tentacules, un squelette ou pas...
    « Un livre qui décrit l'ensemble du phénomène étrange et merveilleux qu'est la vie... Une élégante et rigoureuse manière de mettre l'humain à sa place. » Yves Coppens

  • Le destin historique d'un grand homme se dessine-t-il dès l'enfance ? Sabine Melchior-Bonnet montre dans ce livre que derrière tout héros, qu'il soit grandiose ou maudit, il y a... une mère.
    C'est dans les relations entre mère et fils que se joue aussi l'Histoire.
    Que seraient en effet Néron, François Ier, Louis XIII, Louis XIV, Napoléon, mais aussi Churchill, Staline, Hitler, sans leur mère ? C'est à la restitution de ces biographies historiques sous l'angle inédit des relations entre mère et fils que s'attache ici l'auteur.
    Et c'est à résoudre le mystère de ces destins uniques que nous sommes ici conviés, dans une série de portraits d'Histoire déroutants et inattendus.

empty