Omnibus

  • Peu après la Libération, Pierre Dac lance, sur le même modèle que L'Os à Moelle, L'Os libre (11 octobre 1945-15 octobre 1947), dont 102 numéros seront publiés.Cette édition regroupe le meilleur des 102 numéros de
    L'Os libre, l'organe officiel des loufoques dont le mot d'ordre est : "Pour tout ce qui est contre. Contre tout ce qui est pour." L'anthologie est présentée par le journaliste, producteur, écrivain, éditeur et homme de spectacle, Jacques Pessis, "Neveu adoptif" de Pierre Dac et son légataire universel.

  • " Georges Gougenheim, grand grammairien, avait l'amour du langage vivant dans l'histoire et le don de la pédagogie, pour en parler. C'est un de ces savants aux immenses connaissances mais à la modestie et à l'enthousiasme convaincants. (...) Tous les textes présentés ici pourraient relever de cette exergue : les mots dans l'histoire de la langue. Car c'est d'abord de la langue française et de ses pouvoirs qu'il s'agit, même s'il est question de la " Nature ", de " l'homme ", de la " vie sociale ", et des " activités humaines ", pour reprendre les titres des diverses parties. En effet, d'autres grands chapitres abordent cette immense question du rapport entre " les mots et les choses ", ou bien envisagent ces mots essentiels, plus subtils que les noms, que sont les " verbes et adjectifs". Enfin, indépendamment de tel ou tel mot, les " faits de prononciation et de grammaire " ne sont pas oubliés. L'ouvrage de Georges Gougenheim constitue ainsi, plus que le glossaire que révèlent ses index, une réflexion sur le monde de relations entre les formes de la langue française et leurs valeurs, leurs sens, leurs emplois " à travers l'histoire ". Parmi les paroles et les écrits qui illustrent ces relations, où la sémantique s'incarne grâce à la grammaire, Gougenheim a privilégié la plus grande littérature, montrant ainsi que la leçon de Molière, Racine, La Fontaine, Voltaire, celle des oeuvres plus anciennes ?du Moyen Age à Rabelais ou à Montaigne- n'est pas seulement la leçon du style, de la sensibilité et de la pensée, mais celle du grand contexte culturel qui donne du sens au passé, pour le temps présent. Dans ce sens, ce livre relève de " l'archéologie " de l'expression et de la communication en français. " Alain Rey
    Préface d'Alain Rey Edition établie par Dominique Goust

  • Pour la première fois en version intégrale, les 213 épisodes de Malheur aux barbus, feuilleton légendaire qui fit les grandes heures de la radio au début des années 1950.
    Qui se cache derrière les mystérieux enlèvements des barbus en plein Paris ? Les détectives Black et White se lancent à la poursuite d'un redoutable génie du mal, l'ignoble Furax. Ils sont assistés dans leur enquête par le commissaire Socrate, le journaliste Fred Transport, Carole Christmas, Merry Christmas, titulaire de la chaire de Barbologie à la Sorbonne et bien d'autres, parmi lesquels Jeejeeboy, et la Maharanée Pauline IV. Pour la première fois, voici le texte intégral de ce feuilleton délirant, parodiant les romans feuilletons de type Fantômas. Il a été diffusé du 15 octobre 1951 au 19 juin 1952 sur la chaîne parisienne de la RTF.
    Les 213 épisodes représentent la première époque de Signé Furax, un monument de loufoquerie entré dans la légende, et jamais égalé.

  • Tout le folklore des contes et légendes de France, région par région, rassemblés par Claude Seignolle, infatigable arpenteur de nos régions.Voici des contes merveilleux, des contes facétieux, des histoires d'animaux, de voleurs et de sots, de sorcières et de diables, des récits, des légendes par centaines, enracinés au plus profond de nos terroirs et de notre imaginaire, recueillis et rassemblés par l'un de nos derniers conteurs.
    Né en 1917 à Périgueux, Claude Seignolle s'est passionné très tôt pour le folklore et son cortège de rituels festifs, de superstitions, de légendes. Il en fera un inventaire très complet, région par région, et c'est cette immense veillée, fruit de plus de trente années de recherches, qui compose les quatre volumes des
    /> Contes, récits et légendes des pays de France.

  • Tout le folklore des contes et légendes de France, région par région, rassemblés par Claude Seignolle, infatigable arpenteurs de nos campagnes.Voici des contes merveilleux, des contes facétieux, des histoires d'animaux, de voleurs et de sots, de sorcières et de diables, des récits, des légendes par centaines, enracinés au plus profond de nos terroirs et de notre imaginaire, recueillis et rassemblés par l'un de nos derniers conteurs.
    Né en 1917 à Périgueux, Claude Seignolle s'est passionné très tôt pour le folklore et son cortège de rituels festifs, de superstitions, de légendes. Il en fera un inventaire très complet, région par région, et c'est cette immense veillée, fruit de plus de trente années de recherches, qui compose les quatre volumes des
    /> Contes, récits et légendes des pays de France.

  • Tout le folklore des contes et légendes de France, région par région, rassemblés par Calude Seignolle, infatigable arpenteur de nos campagnes.Voici des contes merveilleux, des contes facétieux, des histoires d'animaux, de voleurs et de sots, de sorcières et de diables, des récits, des légendes par centaines, enracinés au plus profond de nos terroirs et de notre imaginaire, recueillis et rassemblés par l'un de nos derniers conteurs.
    Né en 1917 à Périgueux, Claude Seignolle s'est passionné très tôt pour le folklore et son cortège de rituels festifs, de superstitions, de légendes. Il en fera un inventaire très complet, région par région, et c'est cette immense veillée, fruit de plus de trente années de recherches, qui compose les quatre volumes des
    /> Contes, récits et légendes des pays de France.

  • Tout le folklore des contes et légendes de France, région par région, rassemblés par Claude seignolle, infatigable arpenteur de nos campagnes.Voici des contes merveilleux, des contes facétieux, des histoires d'animaux, de voleurs et de sots, de sorcières et de diables, des récits, des légendes par centaines, enracinés au plus profond de nos terroirs et de notre imaginaire, recueillis et rassemblés par l'un de nos derniers conteurs.
    Né en 1917 à Périgueux, Claude Seignolle s'est passionné très tôt pour le folklore et son cortège de rituels festifs, de superstitions, de légendes. Il en fera un inventaire très complet, région par région, et c'est cette immense veillée, fruit de plus de trente années de recherches, qui compose les quatre volumes des
    Contes, récits et légendes des pays de France.

  • Une version enrichie illustrée par 2500 documents d'époque dont 900 réservés à cette version enrichie (fichier Epub3.)La vie au quotidien des Parisiens durant toute la Grande Guerre. Un ensemble d'une richesse inouïe ! Des témoignages de première main. Paris en guerres 1914-1918 est le premier livre à dévoiler dans le détail, par l'image et les témoignages saisis sur le vif, ce douloureux épisode de notre histoire.
    Des témoignages rares, 1600 documents, dont de nombreux inédits : photographies, affiches publicitaires et d'information en couleurs, dessins satiriques et caricatures, illustrations issues de livres et de revues illustrant l'actualité...
    Mois par mois, " Sur le front ", des encadrés chronologiques qui permettent de replacer la vie à Paris dans le contexte général du conflit en France et dans le monde
    Des double-pages spéciales sur des sujets particuliers : la presse quotidienne, les magazines et la censure, la presse enfantine, la littérature de propagande, les appareillages pour les grands blessés...
    Comment vécurent ces Français de l'arrière - femmes, enfants, vieillards - dans la capitale bombardée, rationnée, envahie par les blessés que le front déverse sans discontinuer ?
    Malgré les mauvaises nouvelles qui les accablent jour après jour, les Parisiens vont traverser l'orage avec un moral, un courage et un humour inépuisables.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La Martinique au temps de Louis XIII. Un roman de cape et d'épée au féminin avec en fond la montagne Pelée qui gronde et se réveille.

  • Jeanne Bourin a découvert, il y a plus de trente ans maintenant, un monde méconnu nommé Moyen Âge. Et, au coeur d'une période de mille ans, trois siècles lumineux, positifs, dynamiques, les XIe, XIIe et XIIIe siècles. Alors nos ancêtres bâtissaient ou rebâtissaient villes, villages, hôpitaux, château, ponts, églises ou cathédrales ; ils créaient des circuits de foires qui fixèrent la vie économique de bien des régions ; surtout, ils inventaient la civilisation courtoise, véritable révolution des moeurs qui changea les rapports hommes-femmes durant plusieurs siècles. Dans ce cadre, rigoureusement observé à travers les archives et minutieusement reconstitué, elle a placé les quatre histoires rassemblées ici : celle, légendaire et véridique d'Héloïse, la femme qui inventa l'amour, celle d'Isambour, la brodeuse de toile, et de Bernold, le maître-verrier de Blois, et la longue chronique de la famille de Mathilde Brunel que constituent La chambre des dames et Le jeu de la tentation, les deux romans qui assurèrent sa renommée. Tout au long de ces mille deux cents pages, perce sa fascination pour un temps qui inventa un art de vivre, dont la gaieté résistait à toutes les épreuves et qui ne doutait jamais de l'aide de Dieu.

  • De 1975 à 2000 : une fin de XXe siècle racontée au prisme de ses écrivains, artistes, intellectuels de tous bords, interrogés par les collaborateurs du magazine Lire. Plus de 150 entretiens essentiels.
    « Tout y est. Pour le meilleur et pour le pire. Pour s'en convaincre, il suffit de relire ces entretiens menés souvent avec brio par les nombreux collaborateurs de Lire depuis ses origines. Que l'on nous permette de tirer argument du jugement de Michel Leiris, au risque d'avoir à assumer certaines contradictions, pour dire qu'en un temps où l'on ne se parle plus, ces tête-à-tête, dont l'esprit relève moins du face à face que du côte à côte, réhabilitent la conversation chère à l'honnête homme. Et c'est ainsi que l'interview s'est élevée au rang d'un des beaux-arts. » Pierre Assouline, extrait de la préface.

empty