Arts et spectacles

  • Cinéma

    Sacha Guitry

    • Omnibus
    • 16 Mai 2018

    Le bonheur de tourner de Sacha Guitry éclate tout au long de ces pages où sont rassemblés 17 films, un scénario, et les émissions données à la Radiodiffusion.
    1935. Sacha Guitry découvre le cinéma. Il tourne presque en même temps Bonne Chance et Pasteur. Il écrit : "Puisque vous vouliez savoir ce que je pense aujourd'hui du cinématographe, je dois à la vérité de dire que je m'amuse comme un fou. " Ce bonheur de tourner éclate tout au long de ces pages où sont rassemblés les 17 films qu'il conçut directement pour l'écran, un scénario jamais réalisé et les émissions données à la Radiodiffusion française avant la sortie de Si Versailles m'était conté... Plus de 50 photographies illustrent l'ouvrage.

  • Une version enrichie illustrée par 2500 documents d'époque dont 900 réservés à cette version enrichie (fichier Epub3.)La vie au quotidien des Parisiens durant toute la Grande Guerre. Un ensemble d'une richesse inouïe ! Des témoignages de première main. Paris en guerres 1914-1918 est le premier livre à dévoiler dans le détail, par l'image et les témoignages saisis sur le vif, ce douloureux épisode de notre histoire.
    Des témoignages rares, 1600 documents, dont de nombreux inédits : photographies, affiches publicitaires et d'information en couleurs, dessins satiriques et caricatures, illustrations issues de livres et de revues illustrant l'actualité...
    Mois par mois, " Sur le front ", des encadrés chronologiques qui permettent de replacer la vie à Paris dans le contexte général du conflit en France et dans le monde
    Des double-pages spéciales sur des sujets particuliers : la presse quotidienne, les magazines et la censure, la presse enfantine, la littérature de propagande, les appareillages pour les grands blessés...
    Comment vécurent ces Français de l'arrière - femmes, enfants, vieillards - dans la capitale bombardée, rationnée, envahie par les blessés que le front déverse sans discontinuer ?
    Malgré les mauvaises nouvelles qui les accablent jour après jour, les Parisiens vont traverser l'orage avec un moral, un courage et un humour inépuisables.

  • Soixante-dix ans de scène : les mémoires du plus célèbre des artistes du music-hall du XXe siècle dont les succès tels que Prosper yop-la-boum, Ma pomme ou Fleur de Paris sont encore sur toutes les lèvres.
    Maurice Chevalier, c'est soixante-dix ans d'une carrière exceptionnelle, des caf' conc' d'avant la Première Guerre mondiale aux plus vastes scènes du monde entier. C'est une silhouette surmontée d'un canotier, une gouaille, un sourire et des refrains que l'on fredonne encore aujourd'hui, " Ma pomme ", " Prosper yop-la-boum ", " Valentine "... C'est aussi un pionnier, qui invente en 1948 le one-man-show, qui a su triompher des modes et garder intacte sa popularité par-delà les époques et les frontières. C'est encore l'artiste français par excellence, une vedette internationale qui, avec son accent de Ménilmontant, a charmé Hollywood et tourné avec les plus grands, tels Ernst Lubitsch, Billy Wilder ou Vincente Minnelli. Ce sont enfin ces mémoires pittoresques, tendres et chaleureux, parfois cocasses, au final un document historique inestimable sur le monde du spectacle du XXe siècle. Préface, notices et chronologie de Jacques Pessis

empty