PUG

  • Un ouvrage nécessaire pour comprendre la révolution à l'oeuvre dans l'information aujourd'hui.
    Fakenews, vérification des faits, consommation des écrans et du numérique par les jeunes, irruption des plateformes numériques mondialisées dans l'univers des médias traditionnels...Les médias et
    l'information sont aujourd'hui en pleine transformation,et tout le monde crie à l'urgence d'une éducation critique à et hors l'école pour faire face à des évolutions que le «numérique»semble accélérer. Partant d'une question d'actualité brûlante(comment et à quoi faut-il éduquer les jeunes dans le domaine des médias et de l'information?), l'ouvrage de Laurent Petit est une synthèse montrant, à travers l'évocation de précurseurs et d'expériences fondatrices, l'héritage complexe des rapports entre l'éducation et les médias. Il dévoile les enjeux du champ de l'EMI, dans lequel s'affrontent des intérêts contradictoires. Il propose enfin de repenser une approche critique qui rend possible une mise en perspective et une compréhension des enjeux politiques contemporains.

  • Les médias et leurs productions, les médiatisations, ont envahi notre quotidien. Dans nos espaces privés, professionnels ou publics, nous avons affaire à leurs offres, qu'il s'agisse d'informations, de propositions de divertissement, de préconisations ou d'injonctions. Porteurs
    d'enjeux multiples, politiques, socioculturels, économiques, les médias sont aujourd'hui tellement discutés - souvent décriés - qu'il est urgent de poser un regard distancié sur les réalités médiatiques contemporaines.
    Comment les analyser ?
    Cet ouvrage apporte les clés pour se poser les bonnes questions, connaître les approches et recherches en ce domaine, et bénéficier de conseils méthodologiques.

  • Nous reconnaissons aux médias la mission de relater les faits qui composent l'actualité et celle d'en proposer des explications plausibles. Ces faits et explications trouvent leur place dans des dispositifs spécifiques, journaux, magazines, émissions. Le projet de ce livre est de comprendre comment les médias accomplissent leur mission. Il propose une méthode simple, destinée aux étudiants depuis le premier cycle, pour permettre l'analyse du « discours des médias » écrits, sonores ou audiovisuels. De nombreux exemples (de Libération au Vrai journal en passant par Voici) permettent d'approfondir la démarche : la place des sources, l'élaboration des nouvelles, leurs degrés de vérité, les modèles d'événements, la définition des personnages de l'actualité, la création d'identités médiatiques, l'adresse au public, etc. sont examinés et décrits. L'écriture de l'actualité constitue le maillon indispensable entre production de l'information et consommation par le public. Aussi l'auteur forme-t-il le projet d'une sociologie du discours médiatique dont le rôle serait l'une des composantes clé et le plus souvent négligée d'une sociologie générale des médias.

  • Cette nouvelle édition de l'ouvrage Sciences de l'information et de la communication s'adresse à tous ceux (étudiants, enseignants, praticiens) qui souhaitent mieux connaître ces sciences et leurs apports. Sont d'abord présentés les principaux objets sur lesquels portent les travaux de recherche actuels dans le domaine de l'informationcommunication. Les savoirs développés au sein de cette discipline font également l'objet de présentations synthétiques qui les rendent accessibles à un large public. Avec cet ouvrage, le lecteur dispose ainsi d'un vaste ensemble de contributions qui répondent à un double objectif : mettre à sa disposition tous les outils d'analyse nécessaires pour dépasser les préjugés ordinaires sur la communication ; comprendre le rôle qu'elle est amenée à jouer dans notre société.


    />
    Ont contribué à cet ouvrage :

    Yanita Andonova (U. Paris 13), Christine Barats (U. Paris Descartes), Roger Bautier (U. Paris 13), Simone Bonnafous (UPEC), Robert Boure (U. Toulouse 3), Nicole D'Almeida (U. Paris 4 Sorbonne), Jean-Pierre Esquenazi (U. Lyon 3), Pascal Froissart (U. Paris 8), Michèle Gellereau (U. Lille 3), Jacques Le Bohec (U. Lumière Lyon 2), Guy Lochard (U. Paris 3 - Sorbonne Nouvelle), Jean-Paul Metzger (ENSSIB), Bernard Miège (U. Grenoble 3), Stéphane Olivesi (U. Versailles Saint-Quentin), Caroline Ollivier-Yaniv (UPEC), Isabelle Pailliart (U. Grenoble 3), Alice Krieg-Planque (UPEC), Roselyne Ringoot (IEP de Rennes), Denis Ruellan (U. Rennes 1), Jean-Claude Soulages (U. Lumière Lyon 2)

  • Alors que la publicité ne cesse d'attirer l'attention des journalistes, commentateurs et essayistes qui débattent de son pouvoir manipulateur et de son caractère idéologique, cet ouvrage fournit aux professionnels comme aux étudiants des repères pour aborder l'étude de la publicité en tant que question de société. Il dresse, des années 1950 à aujourd'hui, une synthèse claire des approches théoriques et méthodologiques et des questionnements abordés dans l'étude des discours et des pratiques publicitaires. Il donne des clés pour explorer les enjeux actuels (économiques, sociaux, culturels et politiques) de la publicité et montre les éclairages apportés par les Sciences de l'information et de la communication.

  • Que sont les industries culturelles et créatives, forgées par deux siècles d'histoire et de développement ? Comment ont-elles fait face au surgissement du numérique qui, en une décennie, a bouleversé les fondements sur lesquels elles se sont construites ? Sont-elles en train de perdre leurs traits spécifiques, devant l'emprise des réseaux de communication et des techniques numériques ? Comment l'irruption des Big Five (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) a-t-elle redistribué les cartes ?

    Après une présentation synthétique des industries culturelles (le livre, la presse, la musique enregistrée, l'audiovisuel, les jeux vidéo et la recherche d'information) et créatives (la mode, l'artisanat d'art, le luxe, etc.), l'auteur analyse leurs mutations et montre que leurs traits particuliers sont toujours actifs. Sans se projeter dans un futur qui ne dépendrait que du technologique, il distingue trois stades apparus successivement dans l'histoire des industries culturelles et créatives.
    Cette nouvelle édition, revue et largement complétée de l'ouvrage Les industries du contenu face à l'ordre informationnel paru en 2000, prend enfin en compte leurs évolutions face aux stratégies mondiales des industries de la communication, tout en les reliant aux changements sociétaux et culturels.

empty