Plon

  • Kurt

    Laurent-David Samama

    Et si Kurt Cobain s'était confié à son caméscope juste avant sa mort ? Le premier roman renseigné, inventif et sensible d'un enfant des années 90.
    Et si Kurt Cobain s'était confié à son caméscope juste avant sa mort ?
    1994. Kurt Cobain, le leader iconique de Nirvana, se détruit chaque jour un peu plus. Il a essayé, en vain, de voir des psys, mais il le sait : aucune thérapie ne pourra le sauver.
    Dans ces années 90 où la vidéo et la télé font les stars, Cobain, qui a compris la puissance de l'image et se rêve en artiste complet, décide de confier sa détresse et sa solitude à un caméscope.
    De son mépris pour la chaîne eMptyTV à sa fascination pour l'immaculé, de sa lucidité sans faille sur la réalité américaine à sa nostalgie de l'innocence, des prémices du grunge au triomphe de Nevermind qui propulse Cobain et ses acolytes loin de la misère, de son addiction à l'héroïne à sa passion pour Courtney Love, Kurt livre tout.
    Moments de mélancolie profonde, flambées proches du délire, incursions apaisées dans ses moments les plus tendres... L'icône grunge se découvre sous un jour inédit.

  • Agatha

    Frédérique Deghelt

    Le 4 décembre 1926, on retrouve la voiture d'Agatha Christie abandonnée, en pleine campagne. La romancière a bel et bien disparu. Elle reparaît onze jours plus tard, inscrite sous un faux nom dans un hôtel. Amnésie consécutive à un accident ? Folie passagère ? Fugue ? Drame conjugal ? Ou opération publicitaire ? Le mystère, très médiatisé, va contribuer à populariser la reine de l'intrigue." Mon roman revisite à la 1re personne, dans un soliloque, cet épisode douloureux de la vie d'Agatha Christie. Perturbée par la perte de sa mère qu'elle adorait et par la trahison de son mari qui était l'homme de sa vie, Agatha ne peut plus écrire. Que se passe-t-il quand un auteur est dans ce moment pathologique, incapable d'aligner deux lignes et qu'il transforme sa vie en fiction ? L'intérêt de cette " fugue " est la façon dont l'auteur a conçu le mystère de sa disparition. Que se passa-t-il dans son esprit ? Où est la frontière entre vie et fiction ? Comment a-t-elle vécu ces jours loin de sa famille, dans une totale angoisse de voir s'étaler dans les journaux cette intrigue personnelle dont elle n'avait probablement pas mesuré la portée médiatique ?
    Il était essentiel dans l'histoire que je souhaitais raconter d'être très ancrée dans les lieux où vivait Agatha Christie, où elle a élaboré une partie de ses romans et dans lesquels se sont déroulés les neuf jours de sa disparition.
    J'ai donc refait tout le trajet d'Agatha, de son domicile à Londres, jusqu'à Harrogate, passant le même nombre de jours dans cette ville de cure et tentant de mettre mes pas, presque cent ans après, dans ses journées d'attente et d'incertitude.
    Dans ces moments où elle n'écrivait plus, le ton du livre est devenu la pensée, une certaine forme de folie liée à la perturbation émotionnelle intense qu'elle venait de subir. Cela m'a permis de rentrer dans le processus fragile d'une romancière bien plus romantique, comme le prouvent les livres qu'elle publia après cette aventure sous le pseudo de Marie Westmascott, que celle de ses histoires policières. " Frédérique Deghelt


  • De retour de sa première visite en Russie depuis son célèbre saut vers la liberté, Noureev est extrêmement déprimé et en confie la raison à son psychanalyste, marquant le début d'une cure peu orthodoxe : voyage dans l'histoire de cette légende vivante, mais aussi affrontement au cours duquel vont se déployer jeux de pouvoir et de fascination entre les deux hommes... Mais qui va réellement mener la danse ?

    Tristan Feller, psychanalyste parisien, a la réputation de recevoir dans son cabinet grand nombre de célébrités du monde du spectacle ou de la littérature. Fort de ses années de pratique, il aime ce retournement de situation : inaccessibles idoles, ces personnalités abandonnent sur son divan leurs habits de lumière pour redevenir, par la grâce du transfert, des enfants tremblants qui lui confient leur destin.
    Une rencontre avec un patient hors du commun va cependant bousculer ses habitudes d'analyste et l'amener, à son corps défendant, à vivre sa pratique sous un jour différent Un coup de téléphone sera à l'origine de ce bouleversement : le majordome du célèbre danseur Rudolf Noureev sollicite pour ce dernier un rendez-vous dans les plus brefs délais. Intrigué par cette façon pour le moins inhabituelle de procéder, le psychanalyste se surprend à accepter ce qui va constituer la première d'une longue série d'entorses à ses principes. En effet, la rencontre avec la star va rapidement déstabiliser Feller, tant l'aura de ce personnage singulier impose à la relation thérapeutique une couleur spécifique.
    De retour de sa première visite en Russie depuis son célèbre saut vers la liberté, Noureev est extrêmement déprimé et lui en confie la raison, marquant le début d'une cure peu orthodoxe : voyage dans l'histoire de cette légende vivante, mais aussi affrontement au cours duquel vont se déployer jeux de pouvoir et de fascination... de l'artiste mondialement connu ou du praticien expérimenté, qui va réellement mener la danse et devenir le psychanalyste de l'autre ?

  • Lennon

    David Foenkinos


    David Foenkinos dresse un portrait intime et inédit de John Lennon, l'un des musiciens les plus célèbres du XXe siècle, en s'emparant d'une période méconnue de sa vie et en l'imaginant se livrer lors de séances de psychanalyse fictives.

    Après une enfance terrible, une plongée précoce dans l'immense célébrité, sa rencontre décisive avec Yoko Ono, des années d'errance et de drogue, John Lennon a décidé d'interrompre sa carrière en 1975, à l'âge de 35 ans, pour s'occuper de son fils Sean. Pendant cinq années, à New York, il s'est retiré de la vie médiatique et n'a pas sorti d'album. C'est durant cette période qu'il a pris le temps de réfléchir à la folie de son parcours. Jusqu'à ce que le fil de son existence soit brutalement interrompu, le 8 décembre 1980, jour de son assassinat par un déséquilibré.
    Imaginant les confessions du créateur des Beatles et s'emparant d'une période méconnue de sa vie, David Foenkinos dresse un portrait intime et inédit de John Lennon.
    David Foenkinos est l'auteur, entre autres, de La Délicatesse ou du Potentiel érotique de ma femme. Ses romans son traduits dans plus de vingt langues.

  • Jim

    Harold Cobert


    Le Roi Lézard a-t-il étouffé le poète Jim Morrison?
    Harold Cobert se glisse dans la peau du mythique chanteur des Doors pour nous faire partager ses derniers mois à Paris en 1971.

    Le Roi Lézard a-t-il étouffé le poète Jim Morrison?
    Mars 1971, le mythique chanteur des Doors rejoint sa compagne Pamela à Paris.
    Loin de la rock star à la silhouette filiforme et gainée de cuir noir, Jim, gros, barbu, les cheveux longs et grisonnants, déambule telle une ombre dans les rues de la Ville lumière. Dégoûté par l'industrie du disque, il s'enfonce lentement dans la dépression et pense arrêter la musique pour se consacrer à la poésie.
    Dans ses errances et ses outrances éthyliques, il cherche à démêler les fils obscurs qui ont tissé sa destinée d'enfant de militaire ballotté de ville en ville, devenu une icône de la scène rock mondiale et réfugié en paria à Paris, cité des écrivains maudits.
    À travers ces confessions imaginées, Harold Cobert se glisse dans la peau de Jim Morrison confronté à ses démons.

  • Andy

    Brigitte Kernel


    Brigitte Kernel dresse un portrait intime d'Andy Warhol, de ses blessures, ambiguïtés et non-dits, en l'imaginant se livrer lors de séances de psychanalyse fictives.

    En 1968, quelques semaines après l'attentat qui faillit lui coûter la vie, Andy Warhol, par la plume de Brigitte Kernel, se rend de manière étrangement rythmée chez un psy à New York. Il essaie de comprendre la femme qui a tenté de le tuer. Il a du mal à survivre et se sent dans un étrange état d'irréalité. Au cours de onze séances fictives, toutes ses angoisses et frustrations remontent à la surface : son rapport compliqué avec sa mère, le poids de la religion, son homosexualité bridée à l'extrême et son voyeurisme qu'il ne supporte plus. Andy a l'impression d'être une imposture, il compose son art et multiplie les images comme pour effacer ce qu'il juge être taché en lui. Se considère-t-il lui-même comme sa propre oeuvre ? Il s'interroge devant le psy silencieux. Mais qui est donc ce psy ?

  • Lolo

    Alma Brami


    Alma Brami dresse un portrait intime de Lolo, de ses blessures, ambiguïtés et non-dits, en l'imaginant se livrer lors de séances de psychanalyse fictives.

    Avant de subir une énième augmentation mammaire, Lolo est contrainte par le chirurgien de se rendre chez un psy pour qu'il autorise ou non cette intervention. Au cours de trente-trois séances fictives, Alma Brami se glisse dans ce personnage extrêmement complexe et mystérieux. Petite fille apeurée ? Épouse amoureuse ? Sacrif ée ? Jeune femme prête à tout pour être célèbre ? Entre désespoir, humour, lucidité, colère et rêves, Lolo avance telle une funambule aveugle, pas à pas vers la mort.
    Il fallait un grand talent littéraire à la romancière pour explorer et révéler l'âme de Lolo, qui était de son vivant, réduite à un corps.
    Alma Brami, 28 ans, est l'auteur, au Mercure de France, de Sans elle (2008), Ils l'ont laissée là (2009) et Tant que tu es heureuse (2010) salués par la critique et traduits en chinois. Elle a également publié un album pour la jeunesse Moi, j'aime pas comme je suis (Albin Michel, 2011). Son dernier roman, C'est pour ton bien, est paru en 2012 (Mercure de France).

  • Anne F.

    Hafid Aggoune

    Anne Frank peut-elle réconcilier un homme désespéré avec son époque ? Un roman/miroir poignant qui renouvelle notre regard sur ce symbole universel d'espoir, interroge notre présent, invite à la réflexion et ravive le courage de résister.
    Après un attentat commis par l'un de ses élèves, qui réveille les plus sombres heures de la vieille Europe, un professeur est au bord de l'effondrement.
    Rongé par la culpabilité, décidé à en finir, il redécouvre un soir le Journal d'Anne Frank ; bouleversé par son actualité et sa vivacité, il se met à écrire à sa " petite soeur juive " disparue à quinze ans à Bergen-Belsen.
    Entre ses lignes, la jeune fille vive et courageuse renaît, avec son désir d'écrire, sa volonté de devenir une femme indépendante et forte, et sa vision d'un monde meilleur.
    A travers cette invocation qui renouvelle notre regard sur ce symbole universel d'espoir qu'incarne Anne Frank, ce roman poignant interroge notre présent, invite à la réflexion et ravive le courage de résister.

empty