Fantasy & Science-fiction


  • Cinquante ans après la mort du très grand écrivain Aldous Huxley, son chef-d'oeuvre, Le Meilleur des Mondes, se lit et se relit, intemporel, visionnaire, absolument génial.

    632 après Ford : désormais on compte les années à partir de l'invention de la voiture à moteur. La technologie et la science ont remplacé la liberté et Dieu. La vie humaine, anesthésiée, est une suite de satisfactions, les êtres naissent in vitro, les désirs s'assouvissent sans risque de reproduction, les émotions et les sentiments ont été remplacés par des sensations et des instincts programmés. La société de ce Meilleur des mondes est organisée, hiérarchisée et uniformisée, chaque être, rangé par catégorie, a sa vocation, ses capacités et ses envies, maîtrisées, disciplinées, accomplies. Chacun concourt à l'ordre général, c'est-à-dire travaille, consomme et meurt, sans jamais revendiquer, apprendre ou exulter. Mais un homme pourtant est né dans cette société, avec, chose affreuse, un père et une mère et, pire encore, des sentiments et des rêves. Ce " Sauvage ", qui a lu tout Shakespeare et le cite comme une Bible, peut-il être un danger pour le " monde civilisé " ?


  • Réédition d'un grand classique de la science-fiction épuisé. 50e anniversaire de la mort d'Aldous Huxley.

    En l'an 2108, la Troisième Guerre mondiale a pris fin depuis déjà plus d'un siècle mais les stigmates de ses destructions atomiques n'ont pas disparu et l'humanité, décimée par les massacres chimiques et bactériologiques, a subi une irréversible mutation. C'est à la découverte de cette nouvelle espèce animale dont l'instinct sexuel est devenu saisonnier que va se lancer le professeur Poole, spécialiste néo-zélandais de botanique, dont l'île-continent a été miraculeusement épargnée.
    À travers la fiction littéraire d'un scénario de film providentiellement sauvé du désastre, Aldous Huxley évoque avec un brio insurpassable l'un des " avenirs de cauchemars " qui peuplent peut-être le troisième millénaire.

  • île

    Aldous Huxley


    Pour le 50e anniversaire de la mort d'Aldous Huxley, réédition d'un classique de la science-fiction épuisé.

    Lorsque le journaliste Will Farnaby échoue sur l'île de Pala, il croit avoir découvert la société idéale. La communauté des îliens s'organise autour des valeurs de justice, de respect et de liberté, dans une parfaite osmose avec la nature. Mais cet équilibre idyllique est rapidement menacé par les convoitises internationales, à commencer par le sultanat voisin.
    Huxley orchestre le malentendu : l'utopie de l'Éden retrouvé, réinventé par la main de l'homme, fera long feu, pour mieux se fracasser contre les instincts humains les plus funestes.

  • Nouvelle édition et nouvelle traduction du livre culte de la papesse du genre, Entretien avec un vampire revient et annonce la réédition chez Plon et Pocket du fonds Anne Rice, les amateurs l'attendaient, le grand public va la redécouvrir.
    " Je ne peux pas mourir, je suis immortel et damné, comme les anges que Dieu a envoyés en enfer. Je suis un vampire. " Reine incontestée d'un genre qu'elle a révolutionné en lui apportant sensualité et démesure, Anne Rice est née en 1941 à La Nouvelle-Orléans. Entretien avec un vampire est devenu une référence du genre. Plon et Pocket ressortent aujourd'hui les livres cultes d'Anne Rice, les amateurs l'attendaient, le grand public va la redécouvrir. " Merveilleux, érotique, sensuel. " Sting " Passant au filtre de sa sensibilité gothique ce qu'il faut de mythes fondateurs, Anne Rice parvient à écrire sa propre légende. " New York Times

  • La momie

    Anne Rice

    Et si le plus grand des pharaons ressuscitait dans l'Angleterre de 1914 ? Voilà la fantastique histoire que nous propose Anne Rice ! L'absorption d'un élixir l'ayant rendu immortel, Ramsès - rebaptisé Docteur Ramsey pour plus de discrétion - découvre le monde moderne. Mais le souvenir de la belle Cléopâtre le hante. Revenue à la vie à son tour, celle-ci va se révéler bien plus dangereuse que ne le dit la légende...

  • Les personnages d'Entretien avec un vampire d'Anne Rice reviennent dans une aventure fantastique et torturée, librement inspirée du Faust de Goethe.
    " Je voulais boire son sang. Je bois le sang des gens. C'est comme ça que je reste jeune et vivant. Vous croyez aux Anges ? Alors croyez aux vampires. Croyez en moi. Il existe des choses bien pire sur Terre. "
    Dans ce dernier volet des " Chroniques des vampires ", Anne Rice instille une grande dose d'humanité à sa créature piégée entre vie et mort, amour et instincts. " Mélancoliques, glamour, toujours élégamment vêtus, les vampires d'Anne Rice sont les incarnations contemporaines de l'icône de la littérature romantique : le rebelle métaphysique. "New York Times

  • Éblouissant et redoutable, Armand le vampire relate l'histoire du chef charismatique du clan du "Théâtre des Vampires" de Paris.
    " Son sang m'emplit la bouche, brûlant, épais, chargé de haine et d'amertume, de rêves brisés et de fantasmes vengeurs. " Figure incontournable de la littérature fantastique, Anne Rice tisse à travers ses " Chroniques des vampires " la généalogie d'un peuple de l'ombre, mystérieux et terrifiant. Elle nous offre, dans ce nouveau volet, le portrait magistral d'un être démoniaque et complexe, saisi par un doute singulièrement humain. " Les admirateurs d'Anne Rice seront à coup sûr subjugués... La magie de ce livre ne tient pas seulement à son intrigue épique, elle tient surtout au regard plein de volupté que l'auteur pose sur le monde. "Washington Post

  • Dans ce nouveau volet de la célèbre " Chroniques des vampires ". Anne Rice évoque la vie de Marius, personnage clé de cette saga fantastique, et nous fait revivre de grandes époques de l'Antiquité à la Renaissance à travers son univers fantastique.
    " Tu apportes le mal car tu es le mal. Dans ton beau palais, les mensonges circulent de bouche en bouche, la vie est mensonge et le mensonge risque de te trahir. " Anne Rice n'est pas seulement l'auteur qui a révolutionné le fantastique avec ses " Chroniques des vampires " en apportant au genre sensualité et démesure, c'est aussi quelqu'un qui a construit patiemment, méthodiquement, un univers cohérent, de plus en plus riche et complexe, et étrangement convaincant.

  • Viral

    Virgile Durand

    Et si une épidémie paralysait Paris ? Quelles seraient les solutions proposées par le gouvernement ? Et quelles seraient les réactions individuelles face à une crise majeure ? Un roman visionnaire.
    Et si un virus inconnu surgissait à Paris ?
    Et si une épidémie sans précédent paralysait la ville ?
    Et si la capitale était mise en quarantaine ?

    Printemps, Singapour. Une étrange grippe fait ses premières victimes. Automne, Paris. Le virus a muté et l'épidémie se propage. La ville est fermée.
    Jeanne, jeune femme fantaisiste et mannequin par hasard, se retrouve catapultée au coeur de la crise. Dans l'oeil du cyclone se mêlent séduction et fascination, jeux de pouvoir et résistances, ambition et compromissions.
    Durant plusieurs mois, les Parisiens en état de siège devront coexister avec la maladie et la quarantaine. Mais une question se pose : jusqu'où peut-on aller par temps de pandémie ?

  • La planète de Kendalhoa subit une grève générale. Incompréhensible au XXIVe siècle. L'astroport de Larenko est immobilisé et les vaisseaux restent en orbite d'attente... Chargé de plutonium, un astronef force l'atterrissage et se désintègre dans une explosion cataclysmique. Blade, Baker et Red Owen essayent de détourner les vaisseaux sur la plaine. Mais leurs instruments s'enrayent et les trois hommes évitent de justesse la catastrophe. C'est alors qu'ils découvrent que les grévistes ne sont que des marionnettes hébétées aux mains d'une organisation criminelle : les Forbans de l'Espace.

  • Paridaiza

    Luis de Miranda

    Jeu d'aventures virtuelles, Paridaiza accueille un jour Clara et Nuno, un couple à la dérive qui espère trouver le réenchantement dans ce monde où tout est possible.
    Le désenchantement quotidien : il frappe les couples comme ceux qui souffrent de solitude. En 2012, il est devenu le fléau d'une époque qui ne croit plus en grand-chose, provoquant le succès de Paridaiza, le premier jeu de simulation totale, où les cinq sens sont captivés. Une duplication virtuelle de la Vieille Terre, où la vie semble plus intense, plus aventureuse, où, à travers ses avatars, chacun peut s'abandonner sans culpabilité à la duplicité. Quant aux plus habiles des joueurs, ils ont accès aux sommets inouïs de jouissance que procure le Plaisirium.
    /> Perturbé par sa relation apparemment sans issue avec Clara, Nuno se réfugie jour et nuit sur Paridaiza : les organisateurs ont annoncé que dans quelques semaines, on y vivra l'avènement du Jour de l'Amour...

  • Une nuit de réveillon, faite de rires et d'embrassades, un engin mystérieux cinglait vers la Terre. Un engin pacifique qui annonçait pourtant la plus terrifiante des agressions... Jerry Barclay rallierait-il à temps un peuple ami... à plus de deux millions d'années-lumière ?

  • Des galaxies en collision ; des milliards de mondes volatilisés ; un chaos à l'échelle cosmique progressant vers notre Voie Lactée... et l'escadre spatiale de Jerry Barclay lancée vers l'Infini pour tenter de juguler ces cataclysmes... et découvrir alors le fantastique secret de l'univers.

  • Au XXIVe siècle, une croisière spatiale est devenue chose banale. Des stars de la Space o'vision, des hommes d'affaires, des célébrités font route vers Canopus à bord d'un luxueux vaisseau interstellaire, le « Bourlingueur ». Soudain, un formidable champ magnétique fait voltiger tous les objets de la cabine et des monstres épouvantables font irruption parmi les passagers. Ils comprennent alors que leur merveilleux voyage va se poursuivre dans la terreur...

  • Cette première journée sur Joklun-N'Ghar avait été marquée par une série d'incidents dramatiques ; le hasard seul ne pouvait les expliquer. Xundag avait d'ailleurs mis en garde Red Owens et ses hommes : - C'est au pied des Montagnes Bleues que périt la première mission terrienne d'exploration ! Joklun-N'Ghar la Maudite ! Une étrange malédiction...

  • Blade et Baker avaient perdu tout espoir de retrouver la civilisation. À bord du Maraudeur, ils se dirigeaient en aveugle dans l'hyperespace. Soudain, ils distinguèrent quatre grands foyers rougeoyants au milieu d'une clairière, invisible sur les cadrans. Une piste d'atterrissage. Tout autour, un groupe d'hommes primitifs se prosternaient. - Ciel ! s'exclama Blade. Ces hommes nous prennent pour des dieux...

  • Lorsque le Maraudeur atterrit sur Xantar, sa civilisation stagnait en plein Moyen Age, en proie aux crimes d'une Inquisition régie par un Dieu vivant ! Pour quelle raison le clergé maintenait-il une part importante de la population en esclavage dans les mines ? Pourquoi le prince exilé de ce monde ne se montrait-il jamais avec ses partisans en lutte contre les forfaitures du grand prêtre ? Autant d'énigmes assorties de dangers que devraient affronter Blade, Baker, le "vieux" Andy Sherwood et le commandant Red Owens pour tirer ce peuple de l'obscurantisme...

  • Le regard sans éclat, Régine s'accouda à la portière. Son visage aux trait tirés, l'intonation traînante de sa voix, inquiétèrent Gilles Novak lorsqu'elle prononça, après un coup d'oeil indifférent à la gitane qui l'accompagnait : - J'ai un message à te remettre, Gilles... De son sac, elle retira une sorte de pistolet au canon bulbeux qu'elle braqua sur le couple. Obéissant à une irrésistible suggestion post-hypnotique, Régine projeta sur eux le flux faiblement lumineux de l'arme tétanisante...

  • Avec prudence, les hommes du Maraudeur progressaient dans les installations souterraines de la cité morte. Pourquoi le générateur d'énergie fonctionnait-il encore ? Quels étaient ces squelettes étranges allongés en grand nombre sur ces tables basses ? Les vastes salles désertes provoquaient un indéfinissable malaise chez Blade, Baker et leurs compagnons ; un malaise angoissant, préludant à une panique indicible qui allait bientôt les faire ruer au-dehors, inexplicablement. Il leur faudrait pourtant affronter l'épouvante pour percer le secret de Koondra...

  • Enfin réunis, les 7 sceaux du cosmos luisaient d'une lueur irréelle. Leurs symboles mystérieux s'ordonnaient pour former la stupéfiante solution du rébus qu'ils recelaient depuis des millénaires. Une exaltation grandissante s'empara de Gilles Novak : les hiéroglyphes hermétiques des triangles d'or vert, allaient dévoiler leur fabuleuse énigme... Mais aurait-il le temps d'exploiter cette découverte, avant l'intervention des étranges individus en scaphandres, susceptibles à tout moment de surgir du néant ?

  • Gilles trouva la jeune femme haletante, le dos appuyé contre une porte. Elle ne criait plus mais ses yeux, agrandis par l'épouvante, fixaient un point du mur opposé.  - "Il" est là, vraiment ? Elle porta ses doigts tremblants à son bras blessé :  - Là, devant moi, contre le mur ! Il est hideux et sa bouche est pleine de mon sang ! Effaré, Gilles suivit son regard mais ne vit qu'une surface ripolinée, sans mystère. Et pourtant...

  • Dans la crypte sinistre de la Commanderie Templière, des vibrations étranges emplissaient l'air d'un bourdonnement pénible. Surgi des ténèbres, un caisson de métal vint, en lévitant. se poser sur le corps de l'Asiatique...

  • Sur ce plateau désertique, des vibrations modulées, de sourdes explosions avaient fait sursauter Gilles et ses compagnons. Nul ne pouvait expliquer ce phénomène, non plus que ces ombres mouvantes qui s'étiraient sur le sol rocailleux. Des ombres que rien ni personne ne pouvait projeter ! Ces moutons vidés de leur sang posaient également une énigme. Et à quel mystérieux travail pouvaient bien se livrer ces topographes, inquiets eux aussi de ces multiples phénomènes ? Isolé avec ses amis sur le plateau de Canjuers, Gilles Novak allait bientôt découvrir l'existence du terrifiant "Plan catapulte".

  • Le sommeil de l'électronicien Paul Chartier ressemblait singulièrement au coma. Des schémas d'une incroyable complexité s'éparpillaient autour de lui, annotés dans une langue totalement inconnue. Il divaguait, le visage crispé : - Ils n'ont pas compris ! C'était trop dangereux, pour moi... J'étais ta seule planche de salut, mais je n'ai pu achever la mise au point du "Niveau 7"... Gilles et ses amis contemplaient avec anxiété Paul Chartier aux prises avec ses étranges phantasmes. Qui voulait-il sauver ? Que devait-il achever ? Ces schémas électroniques mystérieux ? Mais à quelle machine pouvaient-ils bien se rapporter ?

empty