Presses de l'Université du Québec

  • Depuis la fin du XXe siècle, le domaine culturel a connu une série de mutations auxquelles doivent s'adapter ses usagers et ses artisans : change­ments technologiques, industrialisation, mondialisation. Sommes-nous si différents, sur le plan culturel, de ceux qui nous précèdent et de ceux qui nous suivront ? Si oui, en quoi et pourquoi ?

    C'est à ces questions que tente de répondre le présent ouvrage. Il vise à mieux cerner et comprendre la relation entre la culture, les prati­ques culturelles et les générations. Pour ce faire, il réunit des textes de chercheurs québécois et français qui présentent les résultats de recherches portant sur différents objets culturels en lien avec divers groupes d'âge.

    Cet ouvrage s'adresse aux chercheurs et aux étudiants, aux ges­tionnaires et professionnels des secteurs public et parapublic, aux acteurs du milieu culturel ainsi qu'à toute personne intéressée par la question de l'évolution des générations et des pratiques culturelles.

  • Comment peut-on faire une lecture critique de la société à travers l'étude du loisir moderne ? Telle est l'une des questions fondamentales de cet ouvrage. Non pas que des phénomènes « nouveaux » apparaissent soudainement, mais bien parce qu'une nouvelle lecture de la société est rendue possible si l'on est attentif aux multiples facettes révélées par le loisir : mythes et rituels, évolution des valeurs et des comportements, usages sociaux du temps, rapports entre les générations, nouveaux rapports au travail, dynamiques familiales, vie culturelle locale, médias et industries culturelles.

    L'objectif de cet ouvrage est la présentation d'informations sur le loisir moderne, sous forme d'une synthèse elle-même doublée d'une analyse sociologique fondamentale et critique. Il s'agit en quelque sorte d'un traité de sociologie empirique adapté au loisir moderne. L'auteur va plus loin encore : cet ouvrage représente littéralement une étude de la société québécoise telle qu'on peut l'observer à travers le prisme du loisir moderne. Il espère illustrer, par les sujets des différents chapitres, que notre connaissance de la société québécoise se trouve diversifiée et enrichie quand on l'observe sous l'angle du loisir moderne.

    Cette troisième édition a été entièrement revue et mise à jour. La plupart des chapitres ont fait l'objet d'une réécriture importante et les figures et tableaux, presque tous inédits, prennent en compte les plus récents sondages.

  • Mieux comprendre les fondements et les perspectives des entreprises et des organisations culturelles, voilà la tâche que se sont assignée les auteurs en s´intéressant aux domaines du livre, de l´enregistrement sonore, du cinéma de long métrage, du multimédia, des bibliothèques publiques et des musées.

  • Comment peut-on faire une lecture critique de la société à travers l'étude du loisir moderne ? Telle est l'une des questions fondamentales de cet ouvrage. Non pas que des phénomènes «nouveaux» apparaissent soudainement, mais bien parce qu'on peut mieux comprendre la société si l'on est attentif aux multiples facettes que nous révèle le loisir, comme l'évolution des valeurs et des comportements, les usages sociaux du temps, les rapports culturels entre les générations, les nouveaux rapports au travail, les dynamiques familiales et le temps libre, la vie culturelle locale, les modalités d'appropriation des médias et les dimensions éducatives du loisir. Cette deuxième édition, revue et mise à jour, tient compte des plus récents sondages. Plusieurs chapitres ont fait l'objet d'une importante réécriture, par exemple ceux sur les pratiques culturelles, l'emploi du temps et les usages des médias et de nouveaux chapitres, sur le mythe, le jeu et le rituel, ont été ajoutés.

  • Que faisons-nous de notre temps ? Force est de constater que nous peinons à évaluer le temps consacré à nos diverses activités quotidiennes. Si nous surestimons notre temps de travail, nous sous-estimons celui consacré à la télévision. Nous n'osons pas dire que nous lisons de moins en moins. Nous surestimons le temps que nous consacrons aux tâches domestiques, mais sous-estimons celui qu'y consacre notre partenaire... Bref, nos vingt-quatre heures de la journée gonflent ou rétrécissent au gré de nos perceptions.

    Dans un langage accessible et néanmoins rigoureux, tout en respectant les principes méthodologiques usuels, l'auteur de cet ouvrage présente un portrait de ce que font réellement les Québécois des vingt-quatre heures de leur journée ou des sept jours de leur semaine. Pour ce faire, il s'appuie sur cinq enquêtes canadiennes réalisées entre 1986 et 2010. Il propose également des comparaisons avec la France et les États-Unis basées sur des données du même type afin de relativiser certaines tendances.

    La génération actuelle travaille-t-elle davantage que la précédente ? Quelle est la véritable ampleur du stress temporel dont un grand nombre se dit affecté et qui en sont les plus touchés ? Les parents consacrent-ils plus de temps ou moins de temps à leurs enfants ? Où en sommes-nous réellement en matière de partage des tâches domestiques ? La civilisation du loisir serait-elle un mythe ? Le temps consacré à la culture est-il oui ou non en diminution ? Les nouvelles technologies ont-elles bouleversé la structure des temps sociaux ? L'auteur répond à toutes ces questions et à bien d'autres encore.

  • EN QUOI ET COMMENT l'aménagement des espaces et des équipements de loisir peut-il contribuer au bien-être de la société et de ses populations ? Qu'il s'agisse d'équipements sportifs d'envergure ou de proximité, d'espaces culturels, patrimoniaux, de plein air ou touristiques, situés en milieu urbain, périurbain ou rural, leur aménagement n'est pas une mince affaire. Il faut en effet prendre en compte l'intégration durable et responsable des structures, l'accessibilité et la sécurité des aménagements, la promotion de saines habitudes de vie auprès des populations, bref, il faut être en mesure de concevoir tous les usages possibles d'un aménagement, du plus formel et normé au plus informel et créatif.

    Cet ouvrage, l'un des seuls en langue française sur le sujet, pose les bases théoriques, pragmatiques et réglementaires pour envisager, concevoir, analyser et mettre en application l'aménagement du territoire sous l'angle du loisir. Il met à contribution plus d'une quinzaine de chercheurs de plusieurs disciplines (études urbaines, sociologie, tourisme, géographie, études culturelles, etc.) qui se basent sur différents exemples québécois et internationaux pour montrer comment le loisir tire son essence, et tout son sens, des divers milieux de vie où il gravite.

empty