Langue française

  • Les grandes puissances reprennent leur compétition stratégique, Donald Trump répand sa vision isolationniste du monde, le terrorisme s'internationalise, la Chine devient le nouveau géant, la Russie retrouve son agressivité, les guerres se font cybernétiques... Autant de signes que l'ordre international tel que nous le connaissons a vécu.
    Si un terme devait résumer la période charnière que nous vivons, ce serait celui du recul des relations internationales : recul de la sécurité, de la stabilité et du multilatéralisme.
    Pour mieux comprendre la reconfiguration en cours du système mondial, cet ouvrage de référence présente, de manière pédagogique et critique, les concepts fondamentaux des études de stratégie et de sécurité, et revient sur les mutations du caractère de la guerre, les possibilités de régulation des conflits et les stratégies de paix au XXIe siècle.
    Charles-Philippe David est président de l'Observatoire sur les États-Unis et fondateur de la chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques à l'Université du Québec à Montréal, où il enseigne également la science politique. Olivier Schmitt est professeur de relations internationales et directeur du Center for War Studies (CWS) de l'Université du Danemark du Sud.

    Charles-Philippe David est président de l'Observatoire sur les Etats-Unis et fondateur de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques à l'université du Québec à Montréal, où il enseigne également la science politique.

    Olivier Schmitt est professeur de relations internationales au Center for War Studies, University of Southern Denmark. Il est l'auteur de Pourquoi Poutine est notre Allié? Autopsie d'une Passion Française (Hikari Éditions, 2017).

  • Les avancées récentes des sciences sociales doivent beaucoup aux grands programmes et enquêtes statistiques qui permettent de comparer dans différents pays aussi bien l'impact des choix effectués en matière de politiques publiques que les évolutions des sociétés. Ces données sont maintenant facilement accessibles grâce à des centres d'archivage spécialisés qui les mettent gratuitement à la disposition des étudiants et des chercheurs. Mais jusqu'ici sociologues et politistes français étaient, dans l'ensemble, peu familiers de ces enquêtes et des réseaux d'archives.
    Cet ouvrage se veut un manuel d'initiation aux enquêtes comparatives et au partage des données internationales. Dans cet objectif de pédagogie, et dans une approche exempte de jargon statistique, les auteurs dressent ici un bilan des acquis essentiels de ces enquêtes dans les domaines des comportements électoraux, de la religion et des valeurs, des modes de vie, des pratiques culturelles, de la mobilité sociale, des comportements démographiques.
    A cela s'ajoute un guide méthodologique des techniques d'échantillonnage, des principales difficultés et potentialités de la comparaison internationale, des apports de l'analyse longitudinale (panels), de l'organisation des réseaux d'archives, et des principes éthiques qui assurent la protection des données individuelles.
    Ont également contribué à cet ouvrage : Pierre Bréchon - Anne Cornilleau - Philippe Coulangeon - Aline Désesquelles - Dominique Joye - Nonna Mayer - Ekkehard Mochmann - Mirna Safi - Nicolas Sauger - Roxane Silberman - Olivier Thévenon - Louis-André Vallet - Mary Vardigan.
    Le réseau Quetelet coordonne les activités d'archivage, de documentation et de diffusion des données en sciences humaines et sociales du Centre de données socio-politiques (CDSP), du Centre Maurice-Halbwachs (ADISP) et du service des enquêtes de l'Ined.

  • "Comment comprendre la permanence de l'état d'insécurité plus de vingt ans après la fi n de la guerre froide ? Malgré le « réalisme » de la présidence Obama, qui a succédé à l'arrogance des années Bush, les défi s persistent : risques de terrorisme international ; rééquilibrage multipolaire avec l'ascension de la Chine ; avenir du Moyen-Orient et perspective d'un Iran doté de capacités nucléaires ; instabilité croissante en Afghanistan et au Pakistan ; bien-fondé des interventions humanitaires, etc. Sans oublier les « surprises » qui obligent, comme après le 11 septembre 2001, à une réévaluation constante des objectifs de sécurité.
    Introduction aux études de sécurité et de stratégie, cet opus en douze leçons présente de manière pédagogique et critique les enjeux de la guerre et de la paix. Les stratégies de coercition et de paix sont appréhendées à travers le temps, de la mise en place en 1648 du système westphalien centré autour de l'État et des questions militaires, jusqu'à nos jours.
    Une somme ambitieuse qui permet de disposer des bases essentielles sur les stratégies de guerre comme de paix, complétée de nombreuses définitions, d'encadrés thématiques, d'un glossaire et d'une bibliographie exhaustive."

  • Angleterre des Plantagenêts, Espagne du Siècle d'or, Pologne des rois étrangers, Provinces-Unies, France des Bourbons, Empire austro-hongrois, Allemagne nazie, Union européenne, sont quelques-unes des étapes emblématiques de cet itinéraire retraçant la genèse de l'État en Europe, du Moyen Âge à nos jours, à travers ses diverses figures historiques et nationales.

    Interdisciplinaire et comparatif, cet ouvrage de synthèse conjugue de manière inédite l'histoire, le droit et la philosophie politique. Sa structure chronologique claire, lutilisation de cartes et dencadrés, linsertion des textes fondamentaux du droit des États en font un outil extrêmement riche pour les étudiants, mais également passionnant pour tous les amateurs dhistoire.

    Au moment où la construction européenne et les défis de la mondialisation ébranlent les concepts classiques de lÉtat et de la souveraineté, Jean Picq donne des clés pour penser la question de lÉtat aujourdhui et bâtir lEurope politique de demain.

    Une Histoire de lÉtat en Europe est la seconde édition augmentée et remaniée du manuel initialement paru sous le titre Histoire et droit des États, et unanimement salué par la critique lors de sa parution en 2005.

  • Ce manuel est conçu comme un guide méthodologique et comme l'indispensable outil de travail des candidats l'agrégation d'histoire.
    Véritable guide pratique, il présente sous une forme accessible et synthétique toutes les informations jour sur le concours, ses débouchés, son déroulement, son jury, ses centres de préparation. Il tient notamment compte des évolutions les plus récentes du concours ainsi que de la réforme concernant la formation des enseignants et des IUFM et présente les questions au programme de la session 2008.
    C'est aussi un manuel méthodologique qui propose, partir d'une présentation claire des exigences du concours, une méthode de travail adaptée et un mode de préparation pour toutes les questions au programme. Chaque épreuve donne lieu une méthodologie spécifique, illustrée par des exemples de trs bonnes copies et de plans.
    Outil de travail quotidien pour tout candidat, il comporte les annales compltes et détaillées, sur plus de dix ans, des épreuves écrites et orales, y compris celles de la session 2007. Les sujets des épreuves orales sont classés par période et par thme pour faciliter la préparation au cours de l'année. Une bibliographie complte, en fin d'ouvrage, présente toutes les références bibliographiques nécessaires la préparation du concours.

empty