Presses universitaires de Rennes

  • La sentence est connue : " La Justice des Villages est très mauvaise parce qu'elle est rendue par des gens de peu... " Elle est pourtant fort loin de correspondre à la réalité révélée par les archives et nombre d'" abus " n'étaient que des ajustements nécessaires pour fournir aux populations un service de proximité. L'ensemble du dossier d'accusation de la justice seigneuriale a donc été nuancé par les regards croisés d'historiens des facultés de droit et des lettres.

empty