QUAE

  • Oiseaux de mer, oiseaux du large, se jouant des vents et des tempêtes furieuses, regagnent obstinément d´improbables îlots assaillis par les vagues. Une vie salée dans l´écume, à se moquer des terriens, pauvres naufragés volontaires...
    Même s´ils ne constituent que 3 % des espèces d´oiseaux recensées sur la planète, les oiseaux marins ont colonisé tous les océans du globe, depuis les eaux équatoriales jusqu´aux mers polaires. Ils sont représentés par plusieurs familles qui n´ont parfois aucun lien de parenté direct, mais qui partagent de nombreux points communs, depuis les fous, les pélicans et les frégates des mers tropicales, jusqu´aux manchots de l´Antarctique et les pingouins de l´Arctique.
    Au fil de l´évolution, les contraintes de l´environnement marin ont façonné chez ces espèces des adaptations remarquables, d´un point de vue morphologique, physiologique et comportemental. Les oiseaux marins détiennent ainsi de nombreux records au sein de la gent ailée : interminables voyages, plongées abyssales ou spectaculaires migrations...
    Prédateurs situés en fin de chaîne alimentaire, sentinelles d´un monde en pleine mutation, ils sont les témoins de bouleversements qui affectent sensiblement les écosystèmes marins. De leur faculté à s´adapter aux nouvelles règles du jeu dépendra l´avenir de leurs populations, dont certaines montrent déjà les signes d´un déclin alarmant.

  • Concombres de mer, oursins, ophiures et lys de mer forment, avec les étoiles de mer, le groupe zoologique des échinodermes, une composante importante de la biodiversité marine, avec un rôle écologique de tout premier ordre. Mais que savez-vous d'eux ? Que signifie le mot échinoderme ? Combien existe-t-il d'espèces d'échinodermes ? Les é

  • La mer et les océans évoquent les loisirs, les courses autour du monde, la pêche et de nombreuses autres activités. Une partie de la bioressource marine nourrit quotidiennement des millions de personnes. Mais si la mer nourrit, elle peut aussi soigner, guérir et participer à notre bien-être : nouveaux anti-douleurs, anti-cancéreux et antibiotiques, nouveaux actifs en cosmétologie, préservation de notre environnement,...
    Il existe pourtant, dans cette biodiversité, une composante invisible que l´on a vraiment peu considérée jusque ces dernières années : la composante microbienne. Les microorganismes ont pour une majorité d´entre eux, développé des stratégies de défense, de survie et d´adaptation à des modifications de leur environnement. Cela est encore plus vrai au niveau des écosystèmes que l´on peut qualifier d´extrêmes ou d´atypiques du fait de conditions physico-chimiques particulières.
    C´est dans cette capacité de défense que se trouvent peut-être de nouveaux médicaments et approches thérapeutiques, de nouveaux biopolymères et autres molécules pouvant répondre à des problèmes actuels de société.
    Cet ouvrage aborde quelques unes des opportunités que nous proposent ces microorganismes et les espoirs mis dans ce que l´on appelle les biotechnologies bleues.
    Des zooms sur l´actualité de la recherche, passée et présente, intéresseront le lecteur curieux des progrès offerts par Dame Nature.

  • Les insectes représentent environ 12 000 espèces, soit 2 % de l'entomodiversité, mais 75 % de sa masse... et une biomasse considérable sur Terre. Pourtant, ils font partie des animaux les plus méconnus. Parmi eux, on distingue les insectes dits sociaux, qui constituent, sur l'échelle de la socialité, le groupe de degré le plus ...

  • Depuis toujours, les déserts ont fasciné les êtres humains. Le contraste saisissant entre cet infiniment grand et l´extrême réduction de la vie qui règne dans les zones arides y est sans doute pour quelque chose. Flore et faune y sont présentes et montrent une incroyable adaptation à un milieu hostile où chacun doit survivre, obtenant sa propre indépendance de la dépendance de l´autre. Car rien ne vit dans le désert qui ne soit intimement lié. Pourquoi les mammifères des déserts ont-ils de si grandes oreilles, pourquoi les cactus respirent-ils à l´inverse des autres plantes ? Au fil des pages, vous découvrirez le désert dans son intimité et percerez ses secrets comme autant de frontières franchies pas à pas vers l´inconnu.
    /> Ainsi, très tôt, l´homme s´est aventuré dans les déserts : curiosité ou nécessité, la connaissance de ces lieux inhospitaliers s´est faite dans la passion et la souffrance. Comment l´être humain a-t-il pu choisir de vivre dans des régions aussi hostiles ? Quelles sont les raisons qui poussent l´homme à traverser ces immensités, ou à s´y établir ? De grandes religions et de fabuleuses légendes sont nées des déserts, de terribles épopées s´y sont déroulées, de grandes civilisations en sont issues... Ce livre vous entraîne parmi des paysages grandioses, faits de pierre et de sable, dans le sillage des caravanes, dans le monde des chercheurs d´or et autres fortunes, vous fait partager la dure vie des chasseurs-collecteurs et découvrir des plantes merveilleuses, des animaux dont les stratégies de survie n´ont d´égal que leur diversité, mais aussi des histoires parfois surprenantes d´explorateurs perdus ou de villes entières surgies du néant... Passé, présent et futur des déserts sont abordés avec passion, dans un style très personnel où transparaît une longue expérience de terrain.
    Le désert vit, bouge et s´exprime... l´auteur nous invite à l´écouter.

  • Entrez dans l'univers du vin en découvrant les multiples étapes nécessaires à la vinification. À travers de nombreuses photos et illustrations, ce livre vous offrira un socle solide de connaissances à propos de l´histoire et de l´élaboration du vin.

  • Depuis l´Antiquité, si un animal mythique a pu effrayer les marins et les populations côtières, c´est bien le calmar géant ! Écrivains et artistes à l´imagination fertile lui ont donné des formes et des dimensions extrêmes. Le Kraken des légendes scandinaves du Moyen Âge était ainsi capable d´entraîner de grands voiliers jusque dans les abysses.
    Ce colosse des mers a engendré d´innombrables fictions, depuis Vingt mille lieues sous les mers jusqu´à Pirate des Caraïbes, faisant fi de la différence, pourtant notable, entre calmar et poulpe !
    Pourquoi ces géants exercent-ils une telle fascination sur le public ? Que connaît-on d´eux aujourd´hui ? Y a-t-il une ou plusieurs espèces ? Comment se reproduisent-ils ? Que sait-on de leurs différends avec le cachalot, leur redoutable prédateur ?
    Ce n´est qu´au milieu du xixe siècle que furent publiées des observations sur des animaux morts, échoués ou récoltés par des navires de pêche ou de recherche. De récentes captures d´animaux ont permis de lever en partie le voile sur la biologie et l´écologie de cet invertébré, le plus grand et le moins connu de la planète.
    Cet animal emblématique des grandes profondeurs a quitté le domaine de la légende pour devenir un sujet d´étude. Des chercheurs japonais ont pu filmer, en 2012, un calmar géant vivant, dans son milieu, par 630 mètres de profondeur. Le temps était venu d´écrire ce livre pour dresser l´état des lieux d´une réalité aussi étonnante que la fiction.

  • Les voyageurs qui rêvent de fouler le sol du grand continent blanc embarqueront, pour la majorité d'entre eux, au sud de la Terre de Feu. Certains franchiront le fameux cap Horn avant de traverser le passage de Drake et d'atteindre enfin la péninsule Antarctique. D'autres feront escale aux Îles Malouines (Falkland), ...

  • Depuis quand la Terre est-elle la planète fleurie que nous connaissons ?
    Apparues il y a quelque 150 millions d´années, date récente à l´échelle des temps géologiques, les plantes à fleurs ont connu une extraordinaire diversification dans le cadre de l´évolution et comptent actuellement près de 230 000 espèces ! Elles ont changé la face de notre planète et règnent désormais en maître dans la végétation. Leur succès tient avant tout à une innovation géniale dédiée à la reproduction : la fleur.
    Pourquoi certaines espèces déploient-elles des corolles somptueuses alors que d´autres se contentent de fleurs à l´esthétique plus ordinaire ?
    Quelles relations se sont tissées au fil du temps avec des partenaires tels que les insectes ? Qu´est-ce que la pollinisation ?... Autant de questions passionnantes que cet ouvrage s´attache à approfondir en s´appuyant sur des exemples d´espèces sauvages ou cultivées, connues de tous.
    Cette approche naturaliste, éclairée par les recherches scientifiques les plus récentes, se situe dans une perspective résolument évolutive et révèle la multiplicité des structures florales acquises et retenues au cours de l´histoire des plantes à fleurs. La classification phylogénétique (selon les parentés) sert de fil conducteur à cette exploration jalonnée de couleurs, d´odeurs et de formes les plus extravagantes.
    Bienvenue dans la « planète Fleurs » !

  • Les insectes et leurs fervents admirateurs sont dans tous leurs états !

    État larvaire ou imago pour les premiers, état d´urgence pour les seconds quand il s´agit de se défendre de ces petites bêtes ou de protéger les espèces menacées. Avec beaucoup d´humour, l´auteur nous conte ici des histoires insolites parmi lesquelles celle de la puce de l´homme et de la puce des neiges - au fait, existe-t-il une puce de l´homme des neiges ? Les familles monoparentales y sont également à l´honneur (cas de la parthénogenèse), tout comme les ruches urbaines (riches aubaines !) et l´apollon de l´Olympe qui n´hésite pas à prendre de la hauteur.

    On y apprend que Monsieur Trouvelot entretenait une gypsy, que les femmes fatales peuvent être allumeuses (chez les lucioles...), que c´est un mou (phylloxéra) qui a provoqué le chômage des vignerons et qu´une pauvre petite cétoine a bloqué la construction d´une autoroute pendant deux ans ! Les insectes sont si divers avec leurs palpes, cornes, plumes d´Aztèque, livrée d´ambassadeur et leurs moeurs parfois renversantes : vie au fond d´une grotte comme un vulgaire ermite, cannibalisme, mimétisme à outrance, survie en milieu hostile...

    Les entomologistes ont toujours été aussi singuliers que leurs objets de prédilection, des premiers découvreurs à Jean-Henri Fabre - admirable chantre de la nature. On présente ici quelques tableaux de ces artistes pratiquant l´art naïf qui, parfois au risque de leur vie, ont recherché des espèces, certaines précieuses dans leur habit d´or et d´argent, d´autres simplement nouvelles pour la communauté scientifique.

    Enfin, si la huitième plaie d´Égypte nous rappelle que, dès l´Antiquité, les hommes ont dû combattre certains insectes qui dévoraient leurs cultures ou inoculaient de redoutables maladies, entomologistes et amoureux de nature comprendrons ici que consommer des insectes est un véritable espoir (une manne !) pour l´humanité...

  • Et si pour vivre nous avions absolument besoin des bactéries ? Cette communauté bactérienne qui nous habite, où peut-elle se multiplier sans nous rendre malade ? Savez-vous qu'elle nous aide à nous nourrir en transformant tout ce que nous n'avons pas digéré ? Bien sûr, elle se laisse aller en produisant des gaz odorants, mais sans elle pas de système immunitaire capable de résister aux infections, pas de recyclage des résidus alimentaires. Elle sait également produire des vitamines et est même capable d´éliminer certains déchets toxiques. Savez-vous que nos aliments contiennent aussi des bactéries ? Et si ces bactéries ajoutées à notre alimentation pouvaient également avoir un effet positif sur notre santé ?
    Ce livre est une porte vers ce monde intérieur dont vous n´entendez que les gargouillis mais qui pourtant dialogue avec vous et vous aide à rester en bonne santé.

  • Cet ouvrage décrypte les dangers alimentaires liés aux mycotoxines. Dans le quotidien de chacun, dans les choix alimentaires qu'ils proviennent du marché local, international, bio ou équitable, où peuvent se cacher ces moisissures toxiques ?

  • Nous les côtoyons au quotidien, de notre cuisine jusqu'aux bords des routes... et même dans les médias. Que l'on nous parle de la nécessité de trier-recycler, de trafics transfrontaliers, ou de déchets dangereux. Mais savons-nous ce que sont réellement les déchets ? Savons-nous que même les étoiles en produisent ? Que la vie est impossible sans eux ?Bien avant nous, certains animaux sociaux géraient soigneusement leurs déchets. Érigés en monument par les hommes il y a 5 000 ans, aujourd'hui nous ne savons plus qu'en faire.Pourtant, dans les yeux de la science, les déchets sont de la matière et rien d'autre. Comme toute matière, ils portent en eux tous les potentiels, des menaces comme des opportunités : nous pouvons en faire du poison ou du terreau de vie. Et nous pourrions bien, à l'instar de nos ancêtres du Mésolithique, en venir nous aussi à sanctuariser cette matière, qui sera bientôt devenue beaucoup trop précieuse pour être simplement... jetée.Après un doctorat de l'École Nationale des Ponts et Chaussées, Christian Duquennoi consacre ses recherches au traitement des déchets nucléaires au CEA, puis très rapidement à celui des déchets ménagers à Irstea. Ses travaux concernent d'abord les procédés physiques, comme le stockage contrôlé, puis plus récemment les bioprocédés. Passionné de transdisciplinarité, d'archéologie et de sciences humaines aussi bien que de biologie, de thermodynamique et de cosmologie, il trouve dans les déchets un domaine de recherche foisonnant dont il veut partager la profondeur et la portée universelle.

  • Le domaine profond est un monde sans soleil et sans vie végétale. Il est pourtant loin d'être un immense désert hostile. Plongeons parmi les « peuples de la nuit » : les très étranges organismes luminescents qui migrent dans la colonne d'eau, les peuplements luxuriants des sources hydrothermales et des sources froides, les jardins d'éponges et les récifs de coraux profonds, les cadavres de grands cétacés qui, en se décomposant, attirent une vie exubérante. Explorons les abysses !

  • Si la beauté des montagnes réside pour beaucoup dans leurs paysages impressionnants et variés, elle s´exprime aussi par une végétation particulièrement attractive. Les plantes nous livrent ici les secrets de leur adaptation à ce milieu hostile. Puis, du pied des monts jusqu´aux sommets, nous parcourons les différents « étages de végétation » caractéristiques de nos montagnes européennes pour découvrir des plantes surprenantes, d´une diversité et d´une beauté remarquables.

  • Plus de 200 maladies infectieuses peuvent être transmises à l'homme par les aliments. Cet ouvrage vous permettra de comprendre les chemins empruntés par les agents pathogènes et vous donnera les clés pour manger sans risques au quotidien.

  • Original, pédagogique, écrit avec précision et humour, et très illustré, c´est le premier ouvrage destiné à un large public sur un sujet peu connu qui touche le quotidien. Découvrez ce monde microscopique avec ses petits et grands arrangements, ses communautés, ses gentils et ses méchants, ses sociétés très organisées, partout dans tous les coins et les recoins. Le lecteur y trouvera des explications inattendues et des réponses claires à ses interrogations.

  • Les populations de cerfs, de chevreuils et de sangliers explosent en Europe, générant des difficultés de gestion en ville et en milieu rural. Qui commet les dégâts : l´homme qui détériore l´environnement naturel de la faune dans son intérêt économique ou

  • Quel lien entre les taches rouge-sang sur la neige et les algues géantes de certaines mers ? Quelles analogies entre les algues qui colorent certains lacs pollués et celles qui interdisent périodiquement la consommation de mollusques marins ? Comment certaines algues font-elles pour "grimper" aux arbres ou sur les toitures de certaines habitations ? Quelles sont les substances qui les constituent et dont on vante périodiquement les vertus ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles cet ouvrage tente de répondre. Il soulève un petit coin du voile qui recouvre les étranges secrets des algues tout en proposant quelques clés, noms scientifiques et termes techniques, qui permettront aux plus curieux d'ouvrir plus grandes les portes de ce monde fascinant que le langage courant appelle "Algues".

empty